Entreprise: Total veut se vendre son terminal gazier de Fos-sur-Mer - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Total veut se vendre son terminal gazier de Fos-sur-Mer

11:05  02 octobre  2019
11:05  02 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Proptech : comment l'agence immobilière Liberkeys veut bousculer le secteur

Proptech : comment l'agence immobilière Liberkeys veut bousculer le secteur En moins de deux ans, l'agence immobilière dématérialisée Liberkeys, qui propose aux particuliers de vendre leur logement moyennant un forfait fixé à l'avance, a déjà levé 5 millions d'euros. La proptech veut désormais renforcer ses équipes tech, couvrir davantage de métropoles, et surtout bousculer les réseaux d'agences traditionnelles ayant pignon sur rue.

Bienvenue sur le site officiel de la ville de Fos - sur - Mer . Informations pratiques, démarches, tourisme, actualités, agenda et bien plus En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des

Le 30 janvier 2015, 12 cavaliers neufs ont été réceptionnés par la société PortSynergy/Eurofos sur le Terminal de Méditerranée, en Darse 2 à Fos - sur - Mer .

  Total veut se vendre son terminal gazier de Fos-sur-Mer © Fournis par La Tribune Nouvelle

Total s'apprête à céder ses participations dans deux actifs industriels situés à Fos-sur-Mer, lit-on mercredi sur le site des "Échos".

Le pétrolier français veut se désengager de Fosmax, un terminal d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL), et de DPF, un dépôt de produits pétroliers. Les deux infrastructures sont situées sur la même commune des Bouches-du-Rhône, à 50 km à l'ouest de Marseille, mais elles sont indépendantes l'une de l'autre.

Fosmax est opéré par Engie qui en est l'actionnaire majoritaire aux côtés de Total, qui cherche donc à vendre sa part de 27,5 %, précise le quotidien.

Guérilla juridique du néerlandais Damen contre Naval Group en Roumanie

Guérilla juridique du néerlandais Damen contre Naval Group en Roumanie Le chantier naval néerlandais a déposé deux recours dans le cadre de l'appel d'offres de la Roumanie, qui souhaite acheter quatre corvettes Gowind à Naval Group.

Le port de Fos - sur - Mer fête ses 50 ans. Cette zone cherche aujourd'hui à se diversifier dans le stockage de containers et le gaz naturel liquéfié.

FRANCE. Le projet de terminal méthanier Fos Faster, porté par le néerlandais Vopak associé à la filiale française de Royal Dutch Shell, ne verra pas le jour dans la zone industrialo-portuaire d

Ce terminal occupe 80 hectares et il est capable d'accueillir les plus gros navires méthaniers en provenance du Qatar, d'Algérie ou d'Angola, de stocker 330.000 mètres cubes de GNL et de le transformer en gaz qui est ensuite injecté dans le réseau de gazoducs français et européen.

Total a mandaté la banque Nomura pour céder ses parts. Les 27,5 % seraient valorisés autour de 250 millions d'euros, indique les Echos, citant des "sources concordantes" non identifiées.

NOTE: Ces informations n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Bataille navale entre Naval Group et Fincantieri en Arabie Saoudite .
Fincantieri a proposé deux frégates FREMM à l'Arabie Saoudite. Cette offre serait combinée avec la vente de trois corvettes de Navantia. Une alternative à l'offre de corvettes Gowind de Naval Group à la marine saoudienne pour équiper la flotte de l'Ouest.Début 2019, la société publique saoudienne Saudi Arabia Military Industries (SAMI) et Naval Group avaient signé un protocole d'accord en vue de créer une entreprise commune, qui produirait et développerait en Arabie saoudite des systèmes navals. Une procédure "obligatoire" pour toutes les sociétés étrangères - hors Etats-Unis -, qui souhaitent vendre du matériel militaire à l'Arabie Saoudite.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 11
C'est intéressant!