Entreprise: Baisse du Livret A à 0,50% en février 2020 : Bruno Le Maire défend le choix du gouvernement - Paris intensifie ses efforts pour attirer les banques américaines après le Brexit - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Baisse du Livret A à 0,50% en février 2020 : Bruno Le Maire défend le choix du gouvernement

09:40  03 octobre  2019
09:40  03 octobre  2019 Source:   latribune.fr

La Fed réduit encore son principal taux directeur

La Fed réduit encore son principal taux directeur La Réserve fédérale américaine a de nouveau réduit mercredi d'un quart de point son principal taux d'intérêt directeur, comme attendu par les marchés.

Le gouvernement a décidé de conserver le taux d'intérêt du Livret A et du Livret de A partir du 1er février 2020 , le taux du Livret A pourra de nouveau évoluer mais ne pourra pas être inférieur à 0 Avantage réduit par rapport aux livrets bancaires. Si le maintien du taux du Livret A et du LDD fait

En écoutant Bruno Le Maire , on pourrait presque croire que le gouvernement fait un cadeau aux Français… Le ministre de l’Economie a en effet annoncé sur BFMTV jeudi matin la mise en place prochaine d’un “taux plancher” pour le Livret Le gouvernement compte supprimer cette disposition.

Bruno Le Maire. © Fournis par La Tribune Nouvelle Bruno Le Maire.

A l'heure où les épargnants de toute l'Europe se plaignent de placements qui ne rapportent presque plus à cause des taux bas, inférieurs à l'inflation, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) organisait ce mercredi 2 octobre après-midi un colloque sur l'utilisation de cette épargne dans les territoires et sur "l'épargne utile". Le directeur général de la Caisse, Eric Lombard, a insisté en préambule sur la nécessité de revoir la rémunération du Livret A, le placement préféré des Français, dont 60% des encours sont centralisés au fonds d'épargne de la CDC pour financer le logement social essentiellement.

La France débloque 2,5 milliards d'euros pour financer de nouveaux projets spatiaux européens

  La France débloque 2,5 milliards d'euros pour financer de nouveaux projets spatiaux européens Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, le gouvernement français a décidé de consacrer 2,5 milliards d'euros pour des nouveaux engagements de la France sur la période 2020/2022 lors de la prochaine conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne.La ministre de la Recherche en charge de l'espace, Frédérique Vidal, qui va coprésider avec son homologue portugais Manuel Heitor la conférence de l'ESA, avait milité pour 2,8 milliards d'euros. Ce qui n'exclut pas non plus, explique-t-on, des bonus budgétaires dans le cadre de la politique nationale spatiale française. Sur ce volet, tout est à faire et donc à négocier entre les industriels et la puissance publique.

Bruno Le Maire a rejeté ces attaques et assuré que le gouvernement restait fidèle à sa politique de l'offre. Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, auditionnés devant la Commission des finances de l'Assemblée nationale présidée par Eric Woerth, ont défendu les choix budgétaires du gouvernement .

Pour les articles homonymes, voir Le Maire et BLM. Pour le conseiller économique de Marine Le Pen, voir Bruno Lemaire. Bruno Le Maire , né le 15 avril 1969 à Neuilly-sur-Seine, est un homme politique français.

"L'épargne réglementée est un modèle vertueux à beaucoup d'égards, mais il est mis sous pression par l'environnement de taux bas, probablement durable. Rémunérer le Livret A à 0,75% quand le placement sans risque, l'OAT à 10 ans [l'emprunt d'Etat] est à -0,3%, coûte donc 30 centimes, est un défi. L'application de la nouvelle formule de calcul du taux dès février 2020, avec un taux plancher de 0,50%, est bienvenue. J'entends les critiques. Mais [cette application] ne devrait pas occasionner d'inflexion des comportements des ménages dans un contexte de faible rendement qui est général" a fait valoir Eric Lombard.

Le DG de la Caisse des dépôts a notamment fait allusion aux assureurs qui ont l'intention de baisser le taux de rémunération de leurs contrats d'assurance vie en fonds euro, comme Generali France (son ancien employeur) ou de dissuader les placements en fonds euro à capital garanti.

Rénovation énergétique : les plus riches, grands perdants de la refonte des aides

  Rénovation énergétique : les plus riches, grands perdants de la refonte des aides Le gouvernement a tranché : au 1er janvier 2020, les ménages les plus aisés ne pourront pas bénéficier de la prime qui se substitue au crédit d'impôt sur la transition énergétique (CITE). Dans le même temps, l'exécutif se dit prêt à accepter des propositions lors de l'examen du projet de loi de finances au Parlement.A deux jours de la présentation du projet de loi de finances (PLF) en Conseil des ministres, l'exécutif a en effet acté la transformation du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) en prime. Cela s'accompagne d'une baisse du budget dédié, qui sera de 800 millions d'euros en 2020 contre 900 millions l'an dernier.

Le livret A étant un produit d'épargne réglementé, les valeurs de plafond et taux d'intérêt nominal peuvent être modifiées par décision du gouvernement . Ainsi, l'actualisation éventuelle du taux d'intérêt nominal intervient selon un rythme semestriel, au 1er août et au 1er février de chaque année.

Le Gouvernement a décidé de maintenir le taux du Livret A inchangé à 0 ,75 % et de baisser le taux des nouveaux PEL qui seront ouverts à compter du 1er février . Mécaniquement, la formule de calcul aurait dû conduire à un taux du Livret A de seulement 0 , 50 %.

Il a calculé que pour un livret A de 4.800 euros, soit la moyenne nationale (certains ménages étant bien au-delà, au plafond de 22.950 euros), la baisse de 25 points du taux du livret "coûterait environ un euro par mois" à l'épargnant. Cette baisse du taux va permettre "un allègement des charges financières pour le logement social de 317 millions d'euros en année pleine" a-t-il ajouté.

"L'épargne réglementée restera pleinement utile pour les territoires" a déclaré Eric Lombard.

Protéger l'épargne populaire

Le Ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, qui décide du taux de ce produit phare de l'épargne réglementée, dont les encours sont au plus haut historique à 298 milliards d'euros à fin août, a également défendu cette mesure fatalement impopulaire. Le gel du taux à 0,75% en 2018 aurait représenté un manque à gagner de 3,6 milliards d'euros pour les épargnants selon l'association de consommateurs CLCV.

Armées : un budget 2020 au carré

  Armées : un budget 2020 au carré La ministre des Armées Florence Parly a obtenu un budget 2020 en hausse de 1,7 milliards d'euros, à 37,5 milliards d'euros.La LPM prévoit que le budget défense bénéficie d'une hausse de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022, avant des "marches" de 3 milliards par an à partir de 2023. En 2020, les dépenses consacrées à la défense atteindront ainsi 1,86% du PIB français. L'exécutif s'est engagé à y consacrer 2% du PIB d'ici à 2025. "Les engagements sont tenus", s'est félicité mardi soir la ministre Florence Parly au micro d'Europe 1. Enfin, le montant des provisions destinées à financer les opérations extérieures (Sahel, Levant...

Le Livret A a perdu de sa superbe. Tant que l’inflation restait faible, comme cela a été le cas ces » Toutefois, ces craintes laissent de marbre le gouvernement , lequel a porté deux coups successifs à A compter du 1er février 2020 , le taux de rémunération combinera la moyenne semestrielle du taux

Maintes fois annoncées par les ministres de l'Economie Bruno Le Maire et des Comptes publics Gérald Darmanin, la baisse de six milliards d’euros d’impôts pour les ménages Si le gouvernement assure exclure la réduction ou le gel de ces allocations, leur faible revalorisation devrait être en deçà

"Nous avons protégé l'épargne très populaire des taux bas, qui risquaient de faire avoisiner les rendements de zéro : nous avons garanti que le taux du Livret A ne descendrait jamais en dessous de 0,5% en toutes circonstances et que le livret d'épargne populaire ne serait jamais inférieur à l'inflation" a déclaré le ministre en clôture du colloque. "La nouvelle formule du taux du Livret A fournira des ressources plus compétitives pour le logement social et plus en phase avec les ressources bancaires" a-t-il mis en avant.

Lire aussi : Faut-il s'inquiéter d'un monde de taux négatifs ?

"L'argent qui dort"

Le ministre a rappelé les dispositions de sa loi Pacte sur l'assurance vie et l'épargne retraite, avec la création du PER lancé lundi, un produit unique qui a permis de mettre "du jardin à la française dans notre paysage d'épargne retraite très touffu : c'est une révolution" a-t-il affirmé, espérant porter les encours d'épargne retraite de 230 milliards actuellement à 300 milliards d'euros d'ici à la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron (soit 2022).

Bruno Le Maire tacle la filière française du nucléaire et annonce un audit indépendant sur l'EPR

  Bruno Le Maire tacle la filière française du nucléaire et annonce un audit indépendant sur l'EPR Furieux des dérives "inacceptables" dans les chantiers de l'EPR, notamment à Flamanville, le ministre de l'Economie a annoncé dimanche qu'un audit indépendant sera réalisé sur la filière française du nucléaire d'ici le 31 octobre. Bruno Le Maire promet des conséquences à tous les étages y compris chez EDF.L'EPR est un réacteur nucléaire de troisième génération conçu pour offrir une puissance et une sûreté améliorées. Le premier chantier EPR à Olkiluoto (Finlande) a connu de multiples déboires, entraînant au moins 10 ans de retard sur le calendrier initial de construction.

Bruno Le Maire , Ministre de l'Économie et des Finances. Sur Gouvernement .fr nous utilisons des outils de mesure d’audience pour comprendre le parcours de navigation des utilisateurs afin d’optimiser l’ergonomie et la mise en avant des contenus les plus pertinents.

Le Livret A va perdre l’un des attributs qui faisaient de lui le placement préféré des Français. Puis, à compter du 1er février 2020 , les nouvelles règles entreront en vigueur. Pour ne pas pénaliser les populations les moins aisées, le gouvernement va par ailleurs « demander aux banques d’accentuer

"Nous avons engagé cette transformation de l'épargne réglementée vers l'économie active avec la loi Pacte" a-t-il assuré. "L'argent qui dort, ça suffit. Il faut mieux orienter l'épargne. Nous avons besoin de placements plus dynamiques et de sortir de l'alternative basique entre épargne réglementée avec peu de rendement ou immobilier" a plaidé le ministre.

Lire aussi : Adieu Perp, Perco : comment Bercy espère doper l'épargne retraite

La députée Sophie Errante (LREM, Loire-Atlantique), la présidente de la commission de surveillance de la Caisse, a préconisé de "mieux expliquer aux Français le sens de l'épargne", racontant qu'elle entend "dans les médias, au Parlement, dans territoires, que l'épargne des Français dort, ne sert à rien".

Le chef économiste de la CDC, Yann Tampéreau, a rappelé que les dépôts à vue des Français, "un argent assez neutre et stérile pour l'économie", avaient grimpé de 380 milliards à 576 milliards d'euros depuis 2014.

"Il faut que les Français fassent un effort d'allocation de leur épargne, il fait peut-être trouver un levier extra-financier, sociétal" a-t-il estimé.

Car les Français restent peu portés sur le risque (le nombre de détenteurs d'actions en Bourse a chuté de 6 millions à 3 millions depuis 2008). Y compris en assurance vie : la remontée de la part des unités de compte (investies en actions) observée l'an dernier a été de courte durée après la chute sur les marchés fin 2018 qui a plombé les rendements.

FdJ: l'État veut tirer "plus d'un milliard d'euros" de la privatisation .
C'est ce qu'a indiqué, mardi, Stéphane Pallez, la PDG de l'opérateur, lors d'un entretien sur BFM Business. La privatisation de la FdJ, dont l'État contrôle 72%, doit intervenir "sans doute avant la fin du mois de novembre", avait annoncé en septembre le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, sans préciser alors les conditions de l'opération.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!