Entreprise: Un centre commercial parisien occupé 17 heures par des militants écologistes - Le centre commercial chinois installe les modules de stockage pour mari - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Un centre commercial parisien occupé 17 heures par des militants écologistes

11:45  06 octobre  2019
11:45  06 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Climat: la fréquentation du Salon automobile de Francfort a chuté de 30%

  Climat: la fréquentation du Salon automobile de Francfort a chuté de 30% Cette vitrine de la puissante industrie automobile germanique avait attiré 810.000 visiteurs en 2017 et 932.000 en 2015. L'édition 2019 a été boudé par de nombreux constructeurs et perturbé par des manifestants écologistes, à l'extérieur mais aussi à l'intérieur de l'enceinte.Le salon, organisé un an sur deux en alternance avec Paris, a été marqué par l'absence des constructeurs japonais Toyota et Nissan, des américains General Motors et Fiat-Chrysler, des français Renault, Peugeot et Citroën, du californien Tesla, mais aussi de grands noms du luxe, comme Bentley, Ferrari, Maserati et Rolls-Royce

Plusieurs centaines de manifestants, membres notamment du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR), occupaient samedi matin dans le calme Italie 2, centre commercial de 130 boutiques et restaurants du sud-est de Paris, empêchant l'entrée des clients. Ils ont expliqué vouloir occuper un

Plusieurs centaines de manifestants occupent samedi matin le centre commercial Italie 2 à Paris Plusieurs centaines de manifestants, membres notamment du mouvement écologiste Extinction Les manifestants sont arrivés par petits groupes à 10 heures , peu après l’ouverture, avant de déborder

Des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures le centre commercial Italie 2, situé dans le sud-est de Paris, © Fournis par La Tribune Nouvelle Des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures le centre commercial Italie 2, situé dans le sud-est de Paris, "symbole du capitalisme".

Une journée et une nuit entrecoupées par un face-à-face tendu avec les forces de l'ordre : des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures un centre commercial parisien pour lancer la semaine d'action du mouvement Extinction Rebellion (XR).

Samedi vers 10h00, des centaines de manifestants, membres notamment de XR, avaient investi les lieux dans le calme, choisissant Italie 2, avec ses 130 boutiques et restaurants au sud-est de Paris, comme un "symbole du capitalisme". A la fermeture samedi soir du complexe dont seule une partie a été occupée, les autorités les avaient sommés de partir, mais les militants étaient bien décidés à y passer la nuit.

Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

  Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition REPLAY. Le sable de nos plages qui semble inépuisable se renouvelle en réalité très lentement et constitue la seconde ressource minérale la plus exploitée par l'homme après l'eau.On le trouve dans le béton, qui alimente, au rythme de deux tonnes par an et par être humain, un boom immobilier ininterrompu. Mais aussi dans les puces électroniques, le papier, le plastique, les peintures, les détergents, les cosmétiques... Ce sable que nous aimons fouler du pied ou laisser filer entre nos doigts s'est glissé à notre insu dans tous les interstices de notre quotidien. L'industrie le consomme en quantités croissantes, plus encore que le pétrole.

Durant toute la journée du 5 octobre, des écologistes ont pris d'assaut un grand centre commercial parisien . Des militants d'Extinction Rebellion (XR), épaulés par quelques Gilets jaunes, ont investi le 5 octobre un grand centre commercial du sud-est de Paris, Italie 2, et ont décidé d'y passer la nuit.

Un millier de militants écologistes soutenus par des gilets jaunes et d'autres associations, ont Italie 2 ce samedi matin: un centre commercial du XIIIe arrondissement parisien , qui émerge de la pluie Avec l’arrivée des militants et de leurs slogans, les rideaux de fer des commerces se sont baissés

Tensions avec les forces de l'ordre

Selon des images diffusées alors en direct sur les réseaux sociaux, les forces de l'ordre, utilisant notamment des gaz lacrymogènes, ont tenté d'entrer dans le bâtiment dont certaines entrées étaient barricadées ou cadenassée. Certains militants se sont assis en tenant des parapluies ouverts au-dessus de leur tête, comme les manifestants pro-démocratie à Hong Kong.

"On a résisté. On a créé une chaîne humaine, on était tous attachés et assis, et non violents, et les forces de l'ordre nous ont gazé", a raconté à l'AFP Benjamin, militant de 20 ans.

L'intervention a ensuite été interrompue, et les gendarmes mobiles sont retournés se poster aux alentours, avant que la grande majorité d'entre eux ne quittent les lieux. "C'est assez incroyable. Donc on reste", s'est étonné un autre participant. Après une première assemblée générale en début de nuit décidant de rester, les militants ont finalement levé le camp vers 4H.

Total veut se vendre son terminal gazier de Fos-sur-Mer

  Total veut se vendre son terminal gazier de Fos-sur-Mer Le pétrolier français chercherait à vendre (autour de 250 millions d'euros) Fosmax, un terminal d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL), et de DPF, un dépôt de produits pétroliers, selon le site des Echos.Le pétrolier français veut se désengager de Fosmax, un terminal d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL), et de DPF, un dépôt de produits pétroliers. Les deux infrastructures sont situées sur la même commune des Bouches-du-Rhône, à 50 km à l'ouest de Marseille, mais elles sont indépendantes l'une de l'autre.

Le centre commercial Italie 2, à Paris, est occupé depuis samedi matin par des activistes environnementaux parfaitement organisés. Le centre commercial Italie 2, à Paris, est Deux AG en moins de trois heures , menées à chaque fois par des intervenants différents, où l’on exprime ses

Les militants du groupe écologiste Xtinction Rebellion et des Gilets jaunes ont envahi, samedi 5 octobre 2019, l'entrée du centre commercial Italie Des militants de mouvements écologistes , dont Extinction Rebellion (XR), manifestent dans le centre commercial Italie 2, le 5 octobre 2019 à Paris.

Au petit matin, des piles de chaises et de palettes s'entassaient encore derrière les portes vitrées du bâtiment vide. La grande verrière était toujours habillée d'une des banderoles géantes hissées la veille par des varapeurs, avec ces mots "La nature n'est pas à vendre. Écologie sociale et populaire".

"Symbole du capitalisme"

Si aux premières heures de l'occupation, les débats autour de certains slogans comme "mort au capital" étaient vifs entre les militants d'un mouvement qui prône la non violence, à la fin le centre commercial portait les traces de tags clairement hostiles à la police. En arrivant, les militants d'Extinction Rebellion ont expliqué vouloir occuper un "symbole du capitalisme", en prélude à une semaine d'actions internationales de ce jeune mouvement de désobéissance civile qui veut forcer les gouvernements à déclarer l'urgence climatique.

Gare du Nord et Europacity : Ceetrus pris dans le tourbillon des municipales

  Gare du Nord et Europacity : Ceetrus pris dans le tourbillon des municipales Depuis le début du mois, la filiale immobilière du groupe Auchan est régulièrement attaquée par ses détracteurs, que ce soit sur la gare du Nord qu'elle transforme avec Gares & Connexions, ou sur le projet Europacity, qu'elle développe à Gonesse dans le Val-d'Oise."La Ville ne sera pas aux côtés de la SNCF pour défendre le projet commercial", écrivaient, jeudi dernier, Jean-Louis Missika, adjoint à l'urbanisme, et Alexandra Cordebard, maire du Xème arrondissement. Paris "est prête à assumer sa part aux côtés de l'Etat et de la région Île-de-France.

Une journée et une nuit entrecoupées par un face-à-face tendu avec les forces de l'ordre: des centaines de militants écologistes ont occupé un centre commercial parisien pour lancer une semaine d'action du mouvement Extinction Rebellion (XR).

Le centre commercial Italie 2, à Paris, est occupé Le centre commercial Italie 2, à Paris, est occupé depuis samedi matin par des activistes environnementaux parfaitement organisés. On veut être radical, mais pas dans la violence", argumente Camille ( les militants d’XR se présentent sous

"Travaille, consomme et ferme ta gueule", "A-ha anticapitaliste", pouvait-on entendre notamment parmi les slogans des manifestants, au son des tambours, ou encore: "Et un et deux et trois degrés, c'est un crime contre l'humanité". "Je suis avec XR pour dire stop à ce système fou avant qu'il ait tout détruit", a déclaré à l'AFP une jeune fille d'une vingtaine d'années, qui se présente comme Lucie.

Différents collectifs s'étaient joints à l'action, comme Youth for climate, Cerveau non disponible, Radiaction, Comité autonomie queer et des "gilets jaunes", selon une représentante de XR qui ne veut pas être identifiée. "Ce blocage se fait en convergence avec d'autres associations et mouvements, dans ce lieu emblématique de la consommation qui détruit le vivant", a expliqué XR dans un communiqué, revendiquant "environ 1.000 personnes" sur place samedi.

Des actions dans 60 villes dans le monde

Extinction Rebellion, mouvement créé il y a à peine un an, organise à partir de lundi des actions dans 60 villes dans le monde qui devraient rassembler des milliers de personnes, et notamment des actions de blocage à Londres, prévues pour durer plus de deux semaines.

A Paris, des opérations sont prévues presque tous les jours jusqu'au 12 octobre sur les thèmes de l'océan, des déchets plastiques, ou encore des migrations forcées liées au changement climatique. Si les détails sont tenus secrets, les militants prévoient d'autres occupations et des blocages de la circulation.

En juin, alors qu'ils occupaient le pont de Sully à Paris, des membres de XR avaient été délogés par les forces de l'ordre avec notamment l'utilisation à bout portant de gaz lacrymogènes. Les images, abondamment partagées et critiquées sur les réseaux sociaux, avaient conduit à l'ouverture d'une enquête.

Le plus long vol de l'histoire a atterri à Sidney .
Qantas a accompli le premier des trois long vols expérimentaux. Le Boeing Dreamliner de la compagnie aérienne australienne a rejoint New York à Sidney en 19 heures. Qantas espère passer de la phase expérimentale à une ligne commerciale à succès. Mais de nombreuses questions se posent notamment sur le poids de l'appareil, ou le sommeil des pilotesLe vol expérimental QF7879 a voyagé pendant exactement 19 heures et 16 minutes, premier de trois vols au très long cours prévus par la compagnie australienne cette année.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!