•   
  •   

Entreprise Un centre commercial parisien occupé 17 heures par des militants écologistes

11:45  06 octobre  2019
11:45  06 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Franprix lance une offre de "repas zéro déchet"

  Franprix lance une offre de À Paris, dans un magasin pilote, l'enseigne offre à ses clients la possibilité de se servir gratuitement d'emballages en verre, puis de les rapporter pour qu'ils soient lavés et réutilisés. Après un test de trois mois, le concept pourrait être déployé dans d'autres supermarchés.Dans un magasin complètement rénové au centre de Paris (dénommé "darwin.2019), l'enseigne, filiale du groupe Casino, teste ce nouveau concept en partenariat avec SolZero, une start-up spécialiste de la réutilisation de contenants alimentaires.

Des dizaines de militants écologistes ont mené une action coup de poing au siège parisien de l'entreprise américaine Blackrock. En cette matinée du 10 février, plusieurs dizaines de militants écologistes se sont rendus au siège de l'entreprise Blackrock, plus grand gérant d'actifs au monde et

17 personnes ont été arrêtées. Une centaine de militants écologistes ont occupé ce lundi matin le siège parisien du gestionnaire d'actifs BlackRock Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des militants taguant les murs de slogans tels que "Ecologie libérale, mensonge du capital"

Des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures le centre commercial Italie 2, situé dans le sud-est de Paris, © Fournis par La Tribune Nouvelle Des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures le centre commercial Italie 2, situé dans le sud-est de Paris, "symbole du capitalisme".

Une journée et une nuit entrecoupées par un face-à-face tendu avec les forces de l'ordre : des centaines de militants écologistes ont occupé 17 heures un centre commercial parisien pour lancer la semaine d'action du mouvement Extinction Rebellion (XR).

Samedi vers 10h00, des centaines de manifestants, membres notamment de XR, avaient investi les lieux dans le calme, choisissant Italie 2, avec ses 130 boutiques et restaurants au sud-est de Paris, comme un "symbole du capitalisme". A la fermeture samedi soir du complexe dont seule une partie a été occupée, les autorités les avaient sommés de partir, mais les militants étaient bien décidés à y passer la nuit.

Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

  Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition REPLAY. Le sable de nos plages qui semble inépuisable se renouvelle en réalité très lentement et constitue la seconde ressource minérale la plus exploitée par l'homme après l'eau.On le trouve dans le béton, qui alimente, au rythme de deux tonnes par an et par être humain, un boom immobilier ininterrompu. Mais aussi dans les puces électroniques, le papier, le plastique, les peintures, les détergents, les cosmétiques... Ce sable que nous aimons fouler du pied ou laisser filer entre nos doigts s'est glissé à notre insu dans tous les interstices de notre quotidien. L'industrie le consomme en quantités croissantes, plus encore que le pétrole.

Plusieurs centaines de manifestants occupent samedi matin le centre commercial Italie 2 à Paris Plusieurs centaines de manifestants, membres notamment du mouvement écologiste Extinction Les manifestants sont arrivés par petits groupes à 10 heures , peu après l’ouverture, avant de déborder

Les centaines de militants écologistes , qui occupaient le centre commercial parisien Italie 2 depuis samedi 5 octobre, ont fini par lever le camp dimanche matin. Une action longue de 17 heures pour dénoncer la société de consommation. Le groupe Extinction Rebellion prône la désobéissance civile

Tensions avec les forces de l'ordre

Selon des images diffusées alors en direct sur les réseaux sociaux, les forces de l'ordre, utilisant notamment des gaz lacrymogènes, ont tenté d'entrer dans le bâtiment dont certaines entrées étaient barricadées ou cadenassée. Certains militants se sont assis en tenant des parapluies ouverts au-dessus de leur tête, comme les manifestants pro-démocratie à Hong Kong.

"On a résisté. On a créé une chaîne humaine, on était tous attachés et assis, et non violents, et les forces de l'ordre nous ont gazé", a raconté à l'AFP Benjamin, militant de 20 ans.

L'intervention a ensuite été interrompue, et les gendarmes mobiles sont retournés se poster aux alentours, avant que la grande majorité d'entre eux ne quittent les lieux. "C'est assez incroyable. Donc on reste", s'est étonné un autre participant. Après une première assemblée générale en début de nuit décidant de rester, les militants ont finalement levé le camp vers 4H.

Pourquoi on va bientôt remarcher sur la Lune

  Pourquoi on va bientôt remarcher sur la Lune La découverte de glace en grande quantité aux pôles lunaires stimule le projet d'une nouvelle économie autour de notre satellite. Et attise les convoitises dans le monde entier, publiques et privées.La mission vise à réaliser diverses expériences scientifiques sur place, dans le cadre d'un programme de recherche de la Nasa dont l'objectif est d'établir une colonie humaine sur notre satellite. À l'heure où l'on célèbre les cinquante ans de la mission Apollo, la Lune fait de nouveau rêver l'humanité. La Nasa s'est fixé l'ambitieux objectif d'y renvoyer des hommes d'ici à 2024, tandis que l'agence spatiale chinoise souhaite faire alunir ses taïkonautes pour 2030.

Le centre commercial Italie 2, à Paris, est occupé depuis samedi matin par des activistes environnementaux parfaitement organisés. Le centre commercial Italie 2, à Paris, est occupé Deux AG en moins de trois heures , menées à chaque fois par des intervenants différents, où l’on

Plusieurs centaines de manifestants ont occupé le centre commercial Italie 2, « symbole du capitalisme », pour dénoncer Occupation et face-à-face tendu avec les forces de l'ordre: des centaines de militants écologistes ont occupé 18 heures un centre commercial parisien samedi.

Au petit matin, des piles de chaises et de palettes s'entassaient encore derrière les portes vitrées du bâtiment vide. La grande verrière était toujours habillée d'une des banderoles géantes hissées la veille par des varapeurs, avec ces mots "La nature n'est pas à vendre. Écologie sociale et populaire".

"Symbole du capitalisme"

Si aux premières heures de l'occupation, les débats autour de certains slogans comme "mort au capital" étaient vifs entre les militants d'un mouvement qui prône la non violence, à la fin le centre commercial portait les traces de tags clairement hostiles à la police. En arrivant, les militants d'Extinction Rebellion ont expliqué vouloir occuper un "symbole du capitalisme", en prélude à une semaine d'actions internationales de ce jeune mouvement de désobéissance civile qui veut forcer les gouvernements à déclarer l'urgence climatique.

Avec Extinction Rebellion, une nouveau type de combat écologiste émerge

  Avec Extinction Rebellion, une nouveau type de combat écologiste émerge Le mouvement partage son modèle d'organisation et action novateur avec d'autres nouveaux acteurs de la lutte pour l'environnement, tels que Youth for climate et Citoyens pour le climat.Par rapport au modèle associatif traditionnel des ONG, ces mouvements insistent en effet sur leur caractère "ouvert", permettant à toute personne motivée par leur combat et adhérente à leurs valeurs (parfois définis par des chartes) de les rejoindre librement lors d'événements partagés sur les réseaux sociaux.

Ils occupent actuellement le centre commercial Italie 2, composé de 130 Les manifestants sont arrivés par petits groupes à 10 heures , peu après l'ouverture, avant de déborder les Des militants de mouvements écologistes , dont Extinction Rebellion (XR), manifestent dans le centre commercial

Un millier de militants écologistes soutenus par des gilets jaunes et d'autres associations, ont Italie 2 ce samedi matin: un centre commercial du XIIIe arrondissement parisien , qui émerge de la pluie Avec l’arrivée des militants et de leurs slogans, les rideaux de fer des commerces se sont baissés

"Travaille, consomme et ferme ta gueule", "A-ha anticapitaliste", pouvait-on entendre notamment parmi les slogans des manifestants, au son des tambours, ou encore: "Et un et deux et trois degrés, c'est un crime contre l'humanité". "Je suis avec XR pour dire stop à ce système fou avant qu'il ait tout détruit", a déclaré à l'AFP une jeune fille d'une vingtaine d'années, qui se présente comme Lucie.

Différents collectifs s'étaient joints à l'action, comme Youth for climate, Cerveau non disponible, Radiaction, Comité autonomie queer et des "gilets jaunes", selon une représentante de XR qui ne veut pas être identifiée. "Ce blocage se fait en convergence avec d'autres associations et mouvements, dans ce lieu emblématique de la consommation qui détruit le vivant", a expliqué XR dans un communiqué, revendiquant "environ 1.000 personnes" sur place samedi.

Des actions dans 60 villes dans le monde

Extinction Rebellion, mouvement créé il y a à peine un an, organise à partir de lundi des actions dans 60 villes dans le monde qui devraient rassembler des milliers de personnes, et notamment des actions de blocage à Londres, prévues pour durer plus de deux semaines.

A Paris, des opérations sont prévues presque tous les jours jusqu'au 12 octobre sur les thèmes de l'océan, des déchets plastiques, ou encore des migrations forcées liées au changement climatique. Si les détails sont tenus secrets, les militants prévoient d'autres occupations et des blocages de la circulation.

En juin, alors qu'ils occupaient le pont de Sully à Paris, des membres de XR avaient été délogés par les forces de l'ordre avec notamment l'utilisation à bout portant de gaz lacrymogènes. Les images, abondamment partagées et critiquées sur les réseaux sociaux, avaient conduit à l'ouverture d'une enquête.

, Tim Cook, critique la crypto-monnaie Libra de Facebook comme une prise de pouvoir.Le PDG d'Apple, Tim Cook, a eu quelques mots de choix lorsqu'il a été interrogé sur le projet controversé de blockchain de Facebook, Libra, le directeur général caractéris.
Le PDG d'Apple, Les Echos , Cook a rejeté toute idée qu'Apple pourrait envisager de lancer sa propre monnaie numérique, compte tenu de ses récents investissements dans les portefeuilles numériques, les paiements mobiles et le crédit à la consommation avec le nouveau Apple soutenu par Goldman Sachs. Carte. © Photo de Drew Angerer / Getty Images «Non. Je pense vraiment qu'une monnaie doit rester entre les mains des pays.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!