Entreprise: Vents porteurs pour l'éolien en France - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Vents porteurs pour l'éolien en France

17:50  08 octobre  2019
17:50  08 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Air France : l'accord avec le SNPL sur le développement de Transavia est quasi signé

  Air France : l'accord avec le SNPL sur le développement de Transavia est quasi signé Pour éviter un risque juridique à l'accord qu'ils avaient trouvé en juillet sur le développement de Transavia, la direction et le SNPL d'Air France ont retravaillé le texte. Soumis à signature jusqu'au 30 septembre, l'accord a été signé par la direction, le SNPL Air France et le SNPL Transavia, sous réserve pour ce dernier d'un résultat favorable au référendum interne dont le résultat sera connu le 30 septembre.Alors qu'un accord avait été trouvé en juin, les deux parties avaient décidé de modifier le texte pour éviter tout risque juridique.

L ' éolien profite toujours de vents porteurs en France . Les projets mis en oeuvre dans l'Hexagone se multiplient et se chiffrent aujourd'hui à plusieurs dizaines de millions d'euros chacun. La barre du milliard d'euros pourrait même être atteinte avec l ' éolien offshore !

L ’ éolien profite toujours de vents porteurs en France . Les projets mis en œuvre dans l’Hexagone se multiplient et se chiffrent aujourd’hui à plusieurs dizaines de millions d’euros chacun. La barre du milliard d’euros pourrait même être atteinte avec l ’ éolien offshore !

  Vents porteurs pour l'éolien en France © Fournis par La Tribune Nouvelle

"Tous les clignotants sont au vert". L'heure est à l'optimisme chez les professionnels de l'éolien. Malgré une légère baisse de la puissance raccordée au réseau en 2018, "la filière tient ses objectifs", souligne Olivier Pérot, le président de France Energie Éolienne (FEE), en marge de la publication de son observation annuelle. Surtout, poursuit-il, "2019 a été une année charnière", citant une prise de conscience de plus en plus forte et une demande croissante pour les énergies vertes.

Pour autant, la filière doit "encore accélérer" pour atteindre les prochains objectifs de développement. L'association, qui représente 300 entreprises du secteur, espère en particulier un coup de main de l'État, notamment sur les appels d'offres pour l'éolien en mer, segment sur lequel la France est très retard sur ses voisins européens. FEE réclame aussi un raccourcissement des délais d'instruction, qui ralentissement le développement du parc.

Éolien en mer : la course au gigantisme s'intensifie

  Éolien en mer : la course au gigantisme s'intensifie Mi-septembre, deux gigantesques parcs éoliens offshore ont été attribués au États-Unis et au Royaume-Uni. Cette course à la taille, qui doit permettre de réaliser des économies d'échelle, reste encore limitée en France.Baptisé Dogger Bank, le projet ne témoigne pas seulement de l'avance britannique dans l'éolien en mer. Il illustre aussi la course au gigantisme du secteur. Ces parcs plus vastes permettent en effet de réaliser des économies d'échelle, en particulier sur le raccordement électrique et sur la maintenance, souligne Matthieu Monnier, de France Énergie Éolienne.

La France possède le deuxième gisement éolien européen après la Grande-Bretagne. Une éolienne produit de l’énergie électrique à partir de l’énergie mécanique du vent . L ’ éolien terrestre est répandu en France ; allant généralement d’une puissance de 1,8 à 3MW les éoliennes terrestres installées ont

France - Suisse : au fait, d'où viennent les Suisses ? France Inter. 0:51. Edgar Morin : "Je suis surpris d'avoir dépassé les 90 ans, ça me semble totalement normal de continuer".

Délai de 8 ans

"En moyenne, il faut 8 ans avant qu'un parc éolien n'entre en service", regrette Olivier Pérot. La faute à "une obstruction systématique menée par des organisations très structurées qui ont des relais importants auprès des pouvoirs publics", ajoute Pauline Le Bretre, déléguée générale de FEE, qui assure que "95% des recours sont rejetés ou considérés comme abusifs". "Ils diffusent de fausses informations pour jouer sur la peur", regrette la responsable. Notamment auprès des agriculteurs pour qu'ils refusent l'installation d'éoliennes sur leurs exploitations.

L'an passé, la filière éolienne a raccordé 1.552 mégawatts au réseau. Cela représente un repli de 8% par rapport à 2017, qui avait été une année record. La puissance cumulée s'établissait, fin 2018, à 15.309 mégawatts, plaçant la France au quatrième rang européen, derrière l'Allemagne, leader incontesté en Europe, l'Espagne et le Royaume-Uni. En termes de production, l'éolien affiche une croissance de 15% par rapport à 2017. Mais n'a représenté, l'an passé, que 5,1% de l'électricité produite.

Energie et climat : les sept mesures clés du projet de loi

  Energie et climat : les sept mesures clés du projet de loi Adopté ce jeudi par le Parlement, le projet de loi Energie et climat prévoit, entre autres, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, une trajectoire de baisse de la part du nucléaire ou encore des dispositions anti-"passoires thermiques"."L'urgence écologique et climatique" est inscrite à l'article 1er sur les objectifs de la politique énergétique.

La notion de potentiel éolien désigne la quantité théorique d'énergie éolienne disponible sur un territoire (terrestre ou marin) donné. Il est lié à la force et surtout à la régularité des vents qui ne doivent être ni trop forts, ni trop faibles.

P. Manière : « L ’ éolien n’est pas un levier de croissance pour l ’économie française. En revanche c’est un levier de dépenses pour le contribuable ». Les éoliennes, nouveau souffle ou vent de folie ? L’Institut Montaigne relance la polémique sur l’opportunité du développement de l ’ éolien en France à

8.000 éoliennes en France

La prochaine programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) a fixé un objectif de 35.000 mégawatts installés en 2028, seulement pour l'éolien terrestre. Pour l'atteindre, la filière va devoir raccorder 2.000 mégawatts par an. Un seuil qui ne sera pas atteint cette année, puisque le chiffre devrait être similaire à celui de 2018. Outre des instructions plus rapides, le secteur réclame à l'armée d'ouvrir des zones aujourd'hui interdites aux éoliennes. Mais aussi à l'aviation civile de lever certaines contraintes sur les éoliennes de grande hauteur.

La FEE espère également "harmoniser" le développement de l'éolien sur l'ensemble du territoire. Si la France compte 1.400 parcs et 8.000 éoliens, la moitié des installations sont en effet concentrées dans les régions Hauts-de-France et Grand Est. Cela s'explique par leur potentiel venteux plus élevé. FEE propose ainsi de modifier les paramètres des appels d'offres, qui tournent aujourd'hui autour du prix de rachat de l'électricité, pour y intégrer une dimension régionale. Un moyen, aussi, de calmer la gronde dans des régions qui s'estiment saturées.

Natixis écope d'une amende de 3 millions d'euros

  Natixis écope d'une amende de 3 millions d'euros Le gendarme de la Bourse a sanctionné Natixis Investment Managers International d'une amende de 2 millions d'euros pour "manquements relatifs à l'information communiquée aux porteurs ainsi qu'à la gestion des conflits d'intérêts". La filiale Natixis Asset Management Finance écope, elle, d'une amende de 1 million d'euros. Le montant de ces amendes est supérieur à ce qu'avait requis le représentant du Collège de l'AMF fin juin.Dans les détails, une amende de 2 millions d'euros a été infligée à la société de gestion de portefeuille Natixis Investment Managers International au titre de "manquements relatifs à l'information communiquée aux porteurs ainsi qu'à la gestion des conflits d'intér

et la Compagnie du vent , porteurs historiques du projet éolien en mer, les acteurs de la pêche souhaitent un déplacement vers le Sud de la zone décidée par l'Etat en Reportage France 3 Picardie Sabine et Bernard Godard. Montage Nicolas Duchet. Retrouvez-nous sur le blog Picardie, la mer :http

La France possède un potentiel éolien conséquent. Le gisement éolien terrestre est le deuxième en Europe, après les Îles britanniques, ce à quoi il faut ajouter un important potentiel offshore. Le porteur de projet doit ensuite obtenir des autorisations préfectorales, ministérielles, auprès de la

Baisse des tarifs de rachat

Autre axe de développement: l'éolien offshore. Huit ans après les premiers appels d'offres, la confiance est également de mise. Le gouvernement a en effet promis de relever le rythme des appels d'offres à 1 gigawatt par an. A Saint-Nazaire, le premier parc en mer est en cours de construction, pour une mise en service espérée début 2022. Trois autres parcs devraient bientôt être purgés de recours. La filière française espère parvenir à une puissance raccordée de 3.500 mégawatts d'ici à 2026. Des projets d'éoliens flottants, qui permettent d'installer des mats plus loin des côtes, sont aussi en cours.

Lire aussi : Éolien en mer : comment le flottant veut redynamiser la filière

L'optimisme de la filière s'explique aussi par la baisse des tarifs de rachat, qui sont garantis aux développeurs de parcs. Ils sont tombés sous les 65 euros lors des derniers appels d'offres pour l'éolien terrestre. "C'est comparable avec le nucléaire amorti et deux fois moins que le nouveau nucléaire", note Pauline Le Bertre. La différence entre les tarifs garantis et le prix de marché de l'électricité a ainsi fortement baissé. Pour le offshore, les tarifs sont même inférieurs aux 50 euros, car les parcs comportent des mats plus nombreux et plus puissants, ce qui permet de mieux amortir les coûts d'exploitation.

Air France ferme la porte à une reprise de XL Airways

  Air France ferme la porte à une reprise de XL Airways Ce vendredi, à l'occasion de la réception par Air France du premier Airbus A350, le directeur général d'Air France-KLM a indiqué qu'il n'était pas intéressé par XL Airways."Le modèle du low-cost long-courrier ne nous a pas encore convaincu. Avec nos 12 B777 haute densité, nous avons déjà une offre loisirs qui fonctionne.  Je ne pense pas que le modèle de XL Airways puisse être complémentaire", a déclaré Ben Smith.

25:50. Reportage : Vents contraires, l ' éolien marin en questions. Public Sénat. 7:10. L'Institut Montaigne vent debout contre l ' éolien en France . newzy executive fr. 3:43. Vents contraires autour du petit éolien. actu-environnement. 2:31. Inauguration du Parc Eolien "ATOUT VENT en CHEMILLOIS".

Une éolienne dans son jardin pour consommer de l'énergie propre et peut-être revendre son électricité : de plus en plus de particuliers se lancent dans

18.200 emplois

Face aux critiques, de plus en plus visibles, les professionnels de l'éolien entendent en outre "rétablir certaines vérités". "Aucun lien de causalité n'a été démontré entre la baisse de la production laitière de vaches et la présence d'éoliennes", souligne par exemple Charles Lhermitte, vice-président de FEE. Par ailleurs, ajoute-t-il, "le coût du démantèlement n'est pas de 600.000 euros comme certains le prétendent, mais de 30.000 euros". Et il souligne que les éoliennes sont aujourd'hui renouvelables à 95% - seules les pales, fabriquées en fibre de verre, ne peuvent pour le moment qu'être valorisées.

La filière met également en avant les effets positifs du développement de l'éolien. Elle revendique désormais 18.200 emplois directs et indirects, soit 15% de plus en deux ans. "Ce sont des emplois qui ne sont pas délocalisables", se félicite Olivier Pérot. L'association insiste par ailleurs sur les rentrées fiscales générées par les éoliennes pour les collectivités locales. Et sur les loyers versés par les promoteurs, en particulier aux exploitants agricoles. Pour un parc moyen, ces retombées s'élèveraient à un million d'euros par an.

Pour la France, les Pays-Bas ne peuvent être au capital d’Air France-KLM et de KLM: il faut choisir .
Les négociations entre la France et les Pays-Bas pour définir une organisation du groupe qui fasse consensus n'avancent pas. Désormais plus important que celui de la France, le poids de l'Etat néerlandais au sein du groupe est l'un des sujets bloquants. Pour Martin Vial, le directeur de l'Agence des participations de l'Etat, l'Etat néerlandais ne peut être à la fois actionnaire d'Air France-KLM et de KLM, alors que la France n'est actionnaireLire aussi : Air France-KLM : la France et les Pays-Bas peinent à trouver des solutions

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!