Entreprise: FdJ: l'État veut tirer "plus d'un milliard d'euros" de la privatisation - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise FdJ: l'État veut tirer "plus d'un milliard d'euros" de la privatisation

18:30  09 octobre  2019
18:30  09 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Privatisation: après le feu vert de l'AMF, la Française des Jeux lance le compte à rebours

  Privatisation: après le feu vert de l'AMF, la Française des Jeux lance le compte à rebours La FdJ annonce avoir reçu "l'approbation de son document d'enregistrement par l'Autorité des marchés financiers, en date du 17 octobre", première étape du projet de privatisation par voie d'introduction en bourse sur le marché réglementé d'Euronext, à Paris. Le gouvernement souhaite tirer "plus de 1 milliard d'euros" de cette privatisation. Précisons importantes : l'État restera actionnaire à hauteur de 20% et continuera de toucher l'intégralité"Avec ce projet de privatisation, c'est une nouvelle page de l'histoire de notre entreprise qui s'ouvre", a souligné dans un communiqué Stéphane Pallez, PDG de l'opérateur de jeux détenu à 72% par l'État.

Le gouvernement français souhaite tirer « plus d ' un milliard d ' euros » de la privatisation prochaine de la Française des Jeux ( FDJ ), a indiqué mardi sur BFM Business la PDG de l 'opérateur Stéphane Pallez, assurant séduire les investisseurs par la perspective d ' un «placement durable».

Le gouvernement français souhaite tirer " plus d ' un milliard d ' euros " de la privatisation prochaine de la Française des Jeux ( FdJ ). La privatisation de la FdJ , dont l ' Etat contrôle 72%, doit intervenir "sans doute avant la fin du mois de novembre", avait annoncé en septembre le ministre de

La privatisation de la FdJ, dont l'État contrôle 72%, doit intervenir © Fournis par La Tribune Nouvelle La privatisation de la FdJ, dont l'État contrôle 72%, doit intervenir "sans doute avant la fin du mois de novembre", avait annoncé en septembre le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Le gouvernement français souhaite tirer "plus d'un milliard d'euros" de la privatisation prochaine de la Française des Jeux (FdJ), a indiqué mardi la PDG de l'opérateur Stéphane Pallez, assurant séduire les investisseurs par la perspective d'un "placement durable".

"L'État a dit qu'il souhaitait en tirer plus d'un milliard d'euros", a-t-elle assuré lors d'un entretien sur BFM Business.

Armées : un budget 2020 au carré

  Armées : un budget 2020 au carré La ministre des Armées Florence Parly a obtenu un budget 2020 en hausse de 1,7 milliards d'euros, à 37,5 milliards d'euros.La LPM prévoit que le budget défense bénéficie d'une hausse de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022, avant des "marches" de 3 milliards par an à partir de 2023. En 2020, les dépenses consacrées à la défense atteindront ainsi 1,86% du PIB français. L'exécutif s'est engagé à y consacrer 2% du PIB d'ici à 2025. "Les engagements sont tenus", s'est félicité mardi soir la ministre Florence Parly au micro d'Europe 1. Enfin, le montant des provisions destinées à financer les opérations extérieures (Sahel, Levant...

Le gouvernement français souhaite tirer " plus d ' un milliard d ' euros " de la privatisation prochaine de la Française des Jeux ( FdJ ), a indiqué mardi la PDG de l 'opérateur Stéphane Pallez, assurant séduire les investisseurs par la perspective d ' un "placement durable". " L ' Etat a dit qu'il souhaitait en tirer

Le gouvernement français espère tirer plus d ' un milliard d ' euros de la prochaine privatisation de La Française des Jeux ( FDJ ), a déclaré mardi sa Rappelons que l ' Etat détient plus 72% du capital de l 'opérateur public de jeux d'argent (loterie et paris sportifs), et prévoit de ramener sa participation aux

La privatisation de la FdJ, dont l'État contrôle 72%, doit intervenir "sans doute avant la fin du mois de novembre", avait annoncé en septembre le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, sans préciser alors les conditions de l'opération.

Lire aussi : La Française des Jeux pourrait être privatisée en novembre

Un "placement financier de long terme"

Le Parlement français a définitivement adopté en avril la loi Pacte, qui autorise le transfert au privé de la majorité du capital de la FdJ, tandis que l'État deviendra actionnaire minoritaire à hauteur de 20% "au minimum".

"On a des marchés qui sont un peu nerveux, volatils", mais les investisseurs pourraient être attirés par la perspective d'"un très bon placement financier de long terme", a souligné Stéphane Pallez.

Immobilier d'entreprise : les Sud-Coréens préfèrent la France... pour l'instant

  Immobilier d'entreprise : les Sud-Coréens préfèrent la France... pour l'instant Selon le conseil en immobilier Savills, la France profite d'un cadre jurido-politique lisible et de faibles taux de vacances. Pour autant, dès 2020, ce sont les pays du Nord et de l'Est qui pourraient en profiterSur l'ensemble de l'année, la France pourrait même générer au total 4,4 milliards d'euros d'investissements sud-coréens, quatre à cinq opérations étant sur le point d'être signés. L'an passé, ces investissements ne s'étaient élevés qu'à 400 millions d'euros.

espère tirer plus d ' un milliard d ' euros de la prochaine privatisation de La Française des Jeux ( FDJ ), a Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous PARIS (Reuters) - Le gouvernement français espère tirer plus d ' un milliard d ' euros de la

Le gouvernement français souhaite tirer « plus d ’ un milliard d ’ euros » de la privatisation prochaine de la Française des Jeux ( FDJ ), a indiqué ce mardi la PDG de l ’opérateur Stéphane Pallez, assurant séduire les investisseurs par la perspective d ’ un « placement durable ». « L ’ État a dit qu’il souhaitait

"On est une entreprise pour offrir une croissance dans la durée (...) on pense qu'on est un placement durable" moins sensible "aux cycles économiques", a-t-elle noté, ajoutant que des investisseurs particuliers pourraient être "motivés" par des "avantages comme une décote ou une action gratuite".

Le vaste programme de cessions d'actifs auquel la loi Pacte ouvre la voie vise à alimenter un fonds de 10 milliards d'euros consacré à l'innovation: si le projet de privatisation du gestionnaire des aéroports de Paris (Groupe ADP) se heurte à un référendum d'initiative partagée, le processus suit normalement son cours pour la FdJ.

Lire aussi : Référendum sur la privatisation d'ADP : 13% des soutiens exigés déjà enregistrés

1,42 milliard d'euros de chiffre d'affaires

Deuxième loterie européenne et quatrième mondiale, la Française des Jeux a fait état lundi d'une forte hausse des mises et recettes: sur les neuf premiers mois de 2019, les mises engrangées s'élèvent à 12,54 milliards d'euros (+8%), tandis que son chiffre d'affaires gonflait de 7% à 1,42 milliard d'euros.

Sur la même période, la contribution de la FdJ aux finances publiques a gonflé de 7% pour atteindre 2,62 milliards d'euros. Cette manne pour l'État, qui atteignait 3,3 milliards d'euros en 2018, sera maintenue après la privatisation.

"Le principe de la privatisation, c'est que l'État ne renonce pas" à ce prélèvement sur les mises des joueurs, a insisté mardi Mme Pallez.

Fonds d’investissement : records et signes de surchauffe sur fond de taux bas .
Les multiples de valorisation des opérations de rachat et les réserves de cash des fonds de private equity sont à des niveaux jamais atteints, reflétant la ruées investisseurs sur les actifs non-cotés dans le contexte de faible rendement des autres placements. Toutefois, le niveau de défaut est tombé à un point historiquement bas, relativisent les experts de Goldman Sachs. « L'an dernier, le multiple moyen de valorisation de tous les LBO en Europe s'est élevé à 11 fois la valeur d'entreprise (dette comprise) sur l'Ebitda (l'excédent brut d'exploitation), un niveau jamais atteint dans l'histoire des LBO en Europe » a relevé Céline Méchain, associée, respon

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!