Entreprise: Le FMI va intégrer le risque climatique dans ses analyses économiques - Le groupe a beaucoup de retard sur la croissance durable, déclare le panel - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Le FMI va intégrer le risque climatique dans ses analyses économiques

18:30  17 octobre  2019
18:30  17 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Linky : "Il y a des opposants mais nous poursuivons le dialogue" (Christian Buchel)

  Linky : INTERVIEW. Christian Buchel, directeur clients et territoires et Europe d'Enedis mise sur la contractualisation pour accompagner les territoires dans la transition énergétique. A cet égard, la filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement du réseau de distribution d'électricité a déjà installé près de 22 millions de compteurs Linky dans les territoires.CHRISTIAN BUCHEL - Dès décembre 2017, nous avons construit, avec la FNCCR et l'association d'élus France Urbaine, un nouveau modèle de contrat de concession qui intègre tous les enjeux de la transition énergétique. Dans le cadre de ce partenariat, nous avons engagé la renégociation de l'ensemble des 470 contrats de concession.

Cette vidéo de 4 minutes permet de mieux comprendre les causes et les conséquences du changement climatique . Notre société est confrontée à des défis

La zone euro va mieux : le FMI prévoit pour 2017 une progression du PIB de 1,7%, ce que la région n'avait pas connu depuis la crise de 2008. Le FMI prévient : ces trois économies ont besoin de réformes de fond si elles veulent améliorer durablement leurs performances. Analyses - reportages.

  Le FMI va intégrer le risque climatique dans ses analyses économiques © Fournis par La Tribune Nouvelle

A peine arrivée à la tête du Fonds monétaire internationale (FMI), Kristalina Georgieva imprime déjà sa marque verte. Mercredi 16 octobre, la nouvelle directrice générale de l'institution - qui a succédé à Christine Lagarde, qui va prendre les commandes de la Banque centrale européenne - a annoncé son intention d'intégrer le risque climatique dans les futures analyses économiques.

"Le FMI se prépare rapidement", a-t-elle assuré au cours d'une conférence organisée à Londres, rapporte l'agence Bloomberg. "Quand nous travaillons avec des pays qui sont de gros émetteurs de carbone, et qui ont donc besoin d'effectuer leur transition, ou des pays qui sont fortement exposés aux chocs carbone, il n'y a aucun moyen de mesurer les fondamentaux de leur économie sans regarder les risques climatiques", a-t-elle justifié.

Climat: en Méditerranée, l'augmentation de la température a déjà atteint 1,5°C

  Climat: en Méditerranée, l'augmentation de la température a déjà atteint 1,5°C En 2040, la hausse des température par rapport aux niveaux pré-industriels devrait atteindre 2,2ºC. A la fin du siècle, elle pourrait s'élever dans certaines zones à 3,8°C, selon un réseau de plus de 600 scientifiques.Les scientifiques du MedEcc indiquent que l'augmentation de la température dans le bassin méditerranéen a déjà atteint 1,5ºC par rapport aux niveaux pré-industriels, pour une moyenne mondiale de 1,1ºC. En 2040, selon leur étude, elle devrait atteindre 2,2ºC et pourrait s'élever à 3,8°C dans certaines parties du bassin méditerranéen à la fin du siècle, tandis que les épisodes de canicules deviendraient "plus fréquents et/ou plus intenses".

Pourtant, l’ analyse est très sérieuse L’importance du changement climatique dans ce rapport est aussi dû à son aspect systémique. En fait, le changement climatique est un véritable catalyseur de toutes les menaces existantes au niveau global, ce qui en fait cette année le risque le plus important.

Formation pluridisciplinaire sur l’ analyse économique des risques , de l’environnement et du développement durable, le Master 2 professionnel AEGR adopte une approche globale lui permettant de se distinguer des autres formations techniques sur le risque , novatrice de ce fait.

Le Fonds tient déjà compte de ces aspects lorsqu'il analyse les pays les plus menacés par le réchauffement climatique, en particulier lorsque ses équipes d'économistes réalisent les consultations les plus poussées - menées au titre de l'article IV de ses statuts. L'ancienne patronne bulgare de la Banque mondiale souhaite désormais généralisé cette pratique.

Taxe carbone internationale

"Il s'agit désormais d'une catégorie de risques qui doivent être au centre de notre travail, a-t-elle poursuivi. Il est primordial de s'attaquer au changement climatique pour préserver la stabilité financière et s'assurer d'avoir une croissance soutenable. Il est évident qu'aujourd'hui plus aucune institution, plus aucun individu peut s'exonérer de la responsabilité d'agir".

Face au réchauffement climatique, le FMI milite pour un taxe carbone internationale

  Face au réchauffement climatique, le FMI milite pour un taxe carbone internationale Le Fonds monétaire international estime que cette taxe serait suffisante pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat.Des économistes du FMI ont calculé dans un rapport qu'une telle taxe instaurée dans tous les pays du G20, permettrait de réduire suffisamment les émissions pour limiter le réchauffement de la planète à 2°C d'ici 2100, qui est la limite supérieure fixée par l'accord de Paris. Le monde en est à +1°C par rapport à la fin du XIXe siècle, et est sur une trajectoire de +3°C.

Le FMI table aussi sur une croissance en zone euro plus rapide que prévu avec une amélioration attendue dans tous les pays, exception En outre, les récentes catastrophes climatiques illustrent les risques d'événements récurrents engendrant d'importants coûts humanitaires et économiques .

Le FMI procède de façon légèrement différente. La lutte dans l'immobilier mafieux va aussi laisser des traces maintenant en Europe et ailleurs. La seule cohérence dans les analyses du FMI et celles des économistes orthodoxes est leur incohérence.

Interrogée sur le rôle que pourraient jouer les grandes banques centrales, Kristalina Georgieva a reconnu l'existence d'un débat sur l'utilisation de leurs outils monétaires pour favoriser les investissements verts. La dirigeante veut cependant croire que la majorité des banquiers centraux s'accordent sur la nécessité d'intégrer les risques climatiques dans leurs évaluations.

La semaine dernière, des économistes du FMI ont recommandé la mise en place d'une taxe carbone internationale afin de limiter le réchauffement de la planète. Selon leur rapport, celle-ci devrait être fixée à 75 dollars la tonne de CO2 d'ici 2030 dans les pays du G20. Pour limiter l'impact social de cette taxe, ils recommandent également de redistribuer les recettes générées aux ménages.

Lire aussi : "C'est la première fois que l'humanité se considère comme une espèce en danger" Jeremy Rifkin (essayiste)

Le risque climatique mal intégré par les banques et assureurs selon le superviseur .
La Banque de France constate que les risques associés au changement climatique sont pris en compte de manière "partielle et hétérogène" par les établissements financiers français."Malgré des progrès certains, le changement climatique est encore intégré de façon partielle et hétérogène dans le processus de gestion des risques des établissements financiers" résument Sébastien Diot et Anne-Lise Bontemps-Chanel dans cette note.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!