Entreprise: SNCF: la grève continue, les syndicats le gouvernement s'affrontent - La France en proie à une deuxième journée de chaos ferroviaire suite à une grève mordante - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise SNCF: la grève continue, les syndicats le gouvernement s'affrontent

12:30  20 octobre  2019
12:30  20 octobre  2019 Source:   latribune.fr

Gare du Nord et Europacity : Ceetrus pris dans le tourbillon des municipales

  Gare du Nord et Europacity : Ceetrus pris dans le tourbillon des municipales Depuis le début du mois, la filiale immobilière du groupe Auchan est régulièrement attaquée par ses détracteurs, que ce soit sur la gare du Nord qu'elle transforme avec Gares & Connexions, ou sur le projet Europacity, qu'elle développe à Gonesse dans le Val-d'Oise."La Ville ne sera pas aux côtés de la SNCF pour défendre le projet commercial", écrivaient, jeudi dernier, Jean-Louis Missika, adjoint à l'urbanisme, et Alexandra Cordebard, maire du Xème arrondissement. Paris "est prête à assumer sa part aux côtés de l'Etat et de la région Île-de-France.

Dans le bras de fer sur la réforme de la SNCF qui oppose l'exécutif aux syndicats , chaque partie tente de gagner la bataille de l'opinion. En effet, le soutien des Français est sans conteste l'argument que les belligérants ont largement utilisé dans leur face-à-face. D'ailleurs, ils ont encore continué de le

Les syndicats Sud Rail et CGT Cheminots appelle les agents de la SNCF à faire une grève nationale le mardi 24 septembre 2019. L'organisation syndicale UNSA appelle ses adhérents à manifester mais pas à la grève . Ils dénoncent la réforme des retraites.

  SNCF: la grève continue, les syndicats le gouvernement s'affrontent © Fournis par La Tribune Nouvelle

Le mouvement social à la SNCF perturbait à nouveau la circulation des trains dimanche pour son troisième jour avec un risque d'enlisement, les syndicats continuant de défendre le "droit de retrait" à la suite d'un accident, face à la direction et au gouvernement qui dénoncent une "grève sauvage".

"La reprise est progressive, nette en Ile-de-France, sur les trains grandes distances et dans certaines régions", mais "très difficile" dans certaines régions, comme l'Occitanie ou la Champagne Ardenne, a indiqué à l'AFP la direction de la SNCF, qui soulignait notamment une amélioration "sur la ligne D où il y avait un train par heure hier et aujourd'hui nous avons un trafic normal". Sur les trains Ouigo, "la SNCF prévoit de faire circuler au moins 18 trains, voire 22, contre quatre samedi et 50 un dimanche habituel".

Aigle Azur : l'histoire trépidante d'un fiasco

  Aigle Azur : l'histoire trépidante d'un fiasco Après la disparition de la compagnie aérienne française, fin septembre, La Tribune revient sur son histoire méconnue et les raisons profondes qui l'ont conduite dans le mur. Enquête.Aigle Azur était, après Air France, la plus ancienne compagnie aérienne française encore en activité. Elle avait été créée en 1946, treize ans après Air France, par l'homme d'affaires Sylvain Floirat, connu pour avoir repris une décennie plus tard la radio Europe1.

Une prochaine grève à la SNCF ? Grève RATP : un mouvement illimité. Grève RATP : prévisions de trafic. Si les syndicats des cheminots dénoncent la fin des régimes spéciaux de retraite, avec le nouveau système universel à points, ils s'inquiètent également de la fin du statut des cheminots qui

Chaque jour de grève coûte 20 millions d’euros à la SNCF , martèle son PDG Guillaume Pépy. Si le gouvernement ne négocie pas d’ici à juin une sortie Reste à mener les discussions à la loyale. Déjà, la direction de la SNCF , poussée par le gouvernement , reçoit les syndicats afin de refondre des

La totalité des Intercités vers Bordeaux supprimés

A la gare Saint-Charles à Marseille dimanche matin, tous les regards étaient tournés vers les écrans d'affichage. Et pour les voyageurs à destination de Madrid, à 08h01, c'était la déception. Train supprimé, comme la totalité des Intercités vers Bordeaux, la majeure partie des TER et la quasi-totalité des Ouigo.

Au total, seuls 17 trains étaient encore proposés, principalement des TGV. "Mais en fait rien n'est garanti jusqu'au départ du train", explique à un voyageur une salariée de l'entreprise publique, en gilet rouge: "Le conducteur du train doit rejoindre sa machine environ 20 minutes avant le départ, et ce n'est qu'à ce moment que nous pouvons savoir si le train pourra effectivement partir".

"C'est la première fois que l'humanité se considère comme une espèce en danger" Jeremy Rifkin (essayiste)

  Dans son nouveau livre, "Le New deal vert mondial, pourquoi la civilisation fossile va s'effondrer d'ici 2028, le plan économique pour sauver la vie sur terre", disponible depuis ce mercredi 16 octobre, Jeremy Rifkin prédit l'irrémédiable chute du pétrole et du charbon. Mais le temps presse face au réchauffement climatique. L'essayiste américain plaide pour la mise en place d'un New deal vert. Son but: précipiter une troisième révolutionJEREMY RIFKIN - Le "New Deal vert" n'est pas un concept nouveau. Il a d'abord émergé au Royaume-Uni et en Allemagne à la fin de la précédente décennie. Il a ensuite été importé aux États-Unis par la candidate verte Jill Stein.

La direction de la SNCF et le gouvernement en doutaient. Pour les syndicats de cheminots, le Face à une direction qui veut encore aller plus loin que le gouvernement dans ses projets de Urgences des hôpitaux en France: la grève continue . Valérie Masson-Delmotte: «On observe une

Lire aussi Grève SNCF : Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, veut « sortir au plus vite du conflit ». La CGT a reconnu que le gouvernement avait montré des signes d’ouverture en reprenant les trois quarts de la dette et en acceptant que les sénateurs introduisent des amendements sociaux

Elisabeth, 63 ans, avait prévu de regagner Paris samedi, pour une soirée à l'Opéra Bastille. Elle a finalement dû reporter son départ à dimanche mais n'en veut pas aux conducteurs ayant décidé de "poser leur sac" pour obtenir la présence d'un contrôleur dans tous les trains: "Je ne savais pas qu'ils étaient la plupart du temps seuls ans leurs trains, et je me dis qu'ils ont raison".

L'incident de Charleville-Mézières, à l'origine de la grève

"On est dans une situation de blocage", résume Didier Mathis, de l'Unsa ferroviaire, pour qui "s'il n'y a pas d'avancée de la part de la direction, on peut supposer que le mouvement va se poursuivre, car le problème de danger n'est pas réglé".

Quant à son collègue de SUD-Rail Julien Troccaz, il juge "difficile de faire des prévisions" pour la suite du mouvement, mais estime que le patron de la SNCF et l'exécutif "jouent le pourrissement total" du conflit.

Michelin continue de fermer des sites: à La Roche-sur-Yon, plus de 600 salariés menacés

  Michelin continue de fermer des sites: à La Roche-sur-Yon, plus de 600 salariés menacés Touchée par les difficultés du marché et la concurrence des pneus asiatiques à bas coûts, la marque au Bibendum avait déjà annoncé il y a deux semaines la fermeture d'ici à 2021 de son usine de Bamberg (sud de l'Allemagne), qui emploie 858 salariés pour produire des pneus de voitures. Le groupe promet de reclasser tout le monde au sein de l'entreprise La direction va proposer "un plan d'accompagnement des salariés" de La Roche avec des mesures de préretraite et des dispositifs de mobilité interne et externe, selon un communiqué du groupe.

Début avril, ils ont lancé une grève en pointillé contre la réforme voulue par le gouvernement sur un rythme de deux jours sur cinq jusqu'à fin juin. Pour atténuer l'impact financier du mouvement sur le porte-monnaie des grévistes, les syndicats ont imaginé un système selon lequel les jours de repos

Le Premier ministre a annoncé qu'il recevrait les syndicats le 7 mai, mais l'intersyndicale ne lâche rien. Elle appelle à des rassemblements le 3 mai dans toute la France et menace de durcir le mouvement. Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https

A l'origine du mouvement, un accident survenu mercredi soir, lorsqu'un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau dans les Ardennes, faisant 11 blessés dont plusieurs hospitalisés. Le conducteur, qui a porté secours aux passagers alors qu'il était lui-même blessé, était le seul agent SNCF à bord du train.

Les syndicats SUD-Rail, CGT-Cheminots, FO-Cheminots et la Fgaac-CFDT, contestent ce mode de fonctionnement, qui permet de faire circuler des trains sans contrôleur, évoquant des risques de sécurité pour les voyageurs. La direction fait valoir qu'il "existe depuis des dizaines d'années". Le ton est peu à peu monté entre l'exécutif et la direction, d'une part, et les syndicats de l'autre.

Le gouvernement veut poursuivre les grévistes

Le Premier ministre Edouard Philippe a dénoncé samedi un "détournement du droit de retrait qui s'est transformé en grève sauvage" et a "demandé à la SNCF d'examiner toutes les suites qui pouvaient être données, et notamment judiciaires". Le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, lui a emboîté le pas en estimant dans une interview au Parisien que la SNCF pourrait prononcer des sanctions individuelles contre les cheminots ayant pris part à ce mouvement, que le patron de la SNCF Guillaume Pepy a qualifié de "grève surprise" et jugé "pas admissible".

Agrandissement de la gare du Nord : la SNCF et Paris vont revoir la copie

  Agrandissement de la gare du Nord : la SNCF et Paris vont revoir la copie La Ville de Paris, qui avait d'abord soutenu le projet, s'y était ensuite opposé, le jugeant "trop commercial, dense, pas assez tourné vers les voyageurs". Trois architectes urbanistes conciliateurs seront nommés afin, notamment, de "dédensifier le programme", selon les mots de la mairie de Paris.La SNCF et la Ville de Paris se sont mises d'accord lors d'une réunion matinale entre Guillaume Pépy, président de la SNCF, Jean-Louis Missika et Alexandra Cordebard, maire du Xe arrondissement de Paris, où est située la Gare du Nord, à l'initiative du préfet de région Michel Cadot.

Elle n'empêchera pas une grève dure à laquelle tout le monde se prépare: la SNCF comme le SUD-rail appelle de ses vœux «une grève reconductible et dure face à un gouvernement dur et "Parce que là vous voulez juste continuer dans un système qui a abouti à une horreur qui ne fonctionne pas

Le mouvement de grève faiblit, la réforme passe tranquillement et les syndicats de la SNCF restent à quai. Mercredi 18 avril, alors que la grève paralysait encore près de deux trains sur trois avec un peu moins de 20 % des personnels en arrêt de travail, le gouvernement a annoncé la fin du recrutement

"Le niveau de violence des déclarations donne le ton de la suite, car c'est difficile de dire +on se met autour de la table+ quand on parle de judiciaire et qu'on nous prend presque pour des criminels", s'insurge Julien Troccaz, de SUD-Rail.

La direction et le gouvernement "n'ont pas compris qu'il y a une colère des agents à propos de la sécurité. Ca n'a rien à voir avec le 5 décembre et les retraites", insiste-t-il en référence à la prochaine journée d'action.

Même son de cloche à l'Unsa ferroviaire. Ce n'est pas un mouvement pour faire pression sur le dossier des retraites ou de la réforme de la SNCF, "on n'est pas dans la convergence des luttes. On ne mélange pas tout", insiste Didier Mathis.

"Le droit de retrait aurait dû être réglé en quelques heures si le gouvernement ne s'en était pas mêlé, mais Edouard Philippe veut le pourrissement et use de provocations pour cela", a réagi la CGT cheminots qui, elle, n'entend pas séparer les revendications. Elle appelle à participer "massivement" à la journée d'action du 5 décembre et en y joignant "les sujets d'entreprise, notamment la sécurité". "Vous évacuez la sécurité, vous aurez un conflit généralisé", avertit le syndicat.

General Motors : fin de la grève qui aura coûté plus de 2 milliards de dollars .
Le syndicat américain de l'automobile United Auto Workers (UAW) a négocié un nouveau contrat avec General Motors. Ce qui a mis fin à la grève dans l'automobile la plus longue depuis les années 70. L'UAW va entamer des négociations avec Ford.L'UAW et Ford, deuxième constructeur américain, entameront des discussions lundi, a déclaré le syndicat. Plus tôt dans le mois, le groupe et l'organisation syndicale ont fait état de "progrès significatifs" sur nombre de sujets à l'agenda des discussions.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!