•   
  •   

Entreprise Cyberdéfense, une guerre de l'ombre permanente pour la France (5/5)

08:15  27 janvier  2020
08:15  27 janvier  2020 Source:   latribune.fr

Défense : Archange décolle, les armées espionneront les théâtres d'opérations

  Défense : Archange décolle, les armées espionneront les théâtres d'opérations La Direction générale de l’armement a confié à Thales et Dassault Aviation le programme Archange visant à renforcer les capacités de renseignement d’origine électromagnétique. Il reposera sur trois Falcon 8X de Dassault Aviation équipés d’une Capacité universelle de guerre électronique (CUGE) développée par Thales. Le triréacteur Falcon 8X est le dernier-né de la gamme Falcon. En version avion d'affaires, il peut transporter 8 passagers et 3 membres d'équipage sur une distance de 12.000 km. Il dispose de commandes de vol numériques directement issues de l'expérience acquise par Dassault Aviation sur le Mirage 2000 et le Rafale.

# Cyberdéfense - A quelques jours de l ’ouverture du 10e Forum international de la cybersécurité (FIC), les 23 et 24 janvier 2018, à Lille, le général Olivier Bonnet de Paillerets sort de l ’ ombre . Le nouveau commandant de la cyberdéfense se livre sans détour devant la caméra de la rédaction.

Ce n'est pas fini !!! Le DLC "La Lame de Galadriel" vous plonge dans la peau d'Eltariel, la mangeuse de salade autrefois possédée par Celebrimbor, et

En 2018, le commandement de la cyberdéfense (Comcyber), créé il y a deux ans, a recensé 831 événements significatifs, en hausse d'environ 20 % par rapport à 2017 © Fournis par La Tribune En 2018, le commandement de la cyberdéfense (Comcyber), créé il y a deux ans, a recensé 831 événements significatifs, en hausse d'environ 20 % par rapport à 2017

La France est en guerre. Une guerre mondiale mais silencieuse, loin des sables de la bande sahélo-saharienne ou de la Syrie où les armées françaises traquent l'ennemi djihadiste. Seules quelques bulles de temps en temps remontent à la surface à l'occasion d'une attaque de très grande ampleur, qui ne peut décemment plus se cacher comme WannaCry ou NotPetya. Ou alors les responsables politiques décident de révéler une attaque pour envoyer un message fort à l'assaillant comme l'a fait récemment la ministre des Armées, Florence Parly.

Souveraineté technologique : les huit défis de la France (9/11)

  Souveraineté technologique : les huit défis de la France (9/11) Dans la course à la maîtrise des technologies de rupture, la France n'a pas décroché mais l'effort budgétaire sera colossal pour qu'elle conserve encore une certaine autonomie de décision.Dans cette course à la maîtrise des technologies de rupture, la France n'a pas décroché - loin s'en faut - mais l'effort budgétaire sera colossal pour qu'elle conserve encore une certaine autonomie de décision, donc sa souveraineté déjà fortement ébranlée. Car derrière les États-Unis et la Chine, qui se disputent le leadership mondial, et, à un degré moindre, la Russie, elle fait partie d'un deuxième peloton de pays (Grande-Bretagne, Allemagne...

Cette guerre se joue dans le cyberespace et la France n'est pas épargnée. Comment se protège-t-elle ? Prévention, formation des nouveaux "soldats" du Net, protection biométrique Nous explorons les solutions de demain pour l 'État, mais aussi pour les particuliers.

Plus d'infos : www.lachainetechno.tv Coupure générale d'Internet en France ! Quelles conséquences sur la vie quotidienne ? Pour connaître l'impact d'une

Mais la plupart du temps, rien ne filtre officiellement. Car c'est avant tout une guerre de l'ombre où les services de renseignement souhaitent rester très discrets pour ne pas divulguer la moindre information à l'ennemi. Et pourtant les armées tout comme l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) sont à l'origine de nombreux succès opérationnels. Des succès qui resteront secrets. Qui sait à l'exception d'initiés que les armées sont la cible de très nombreuses attaques informatiques ? En 2018, le commandement de la cyberdéfense (Comcyber), créé il y a deux ans, a recensé 831 événements significatifs, en hausse d'environ 20 % par rapport à 2017 (700 recensés). Soit plus de deux attaques par jour !

Des groupes structurés affiliés à des Etats

Les attaques les plus sérieuses subies par les armées sont l'œuvre des États, qui se cachent souvent derrière des groupes très structurés. "Aujourd'hui, les menaces et le nombre des attaquants augmentent, mais la capacité d'attaques complexes appartient encore aux États, souligne le commandant cyber de l'état-major des armées, le général Olivier Bonnet de Paillerets. Les investissements en organisation, doctrine d'emploi, recrutement d'experts, nécessitent une cohérence qui n'existe que dans certains États".

Les quatre priorités de Pierre-Eric Pommellet à la tête de Naval Group

  Les quatre priorités de Pierre-Eric Pommellet à la tête de Naval Group Pas de changement de cap pour Naval Group. La stratégie de Pierre-Eric Pommellet devra s'inscrire dans les pas de celle d'Hervé Guillou. Mais il devra apaiser les relations entre son ancien et nouveau groupe."Certains se plairont à lire la nomination de Pierre-Eric Pommellet comme une victoire de Thales sur Naval Group, une mainmise de Thales sur Naval Group. Mais c'est l'Etat qui a proposé Pierre-Eric Pommellet et nous avons simplement pris l'avis de Thales", affirme une source gouvernementale. "Au final, le directeur général de Thales cochait toutes nos cases : profil industriel, connaisseur du grand export, connaisseur du milieu défense, loyal et compétent".

L'heure de la vengeance à sonné !!! De retour au Mordor !! Le Lennon à enfin pu forger un anneau de pouvoir, seulement pour le perdre comme un glandu au

On part sauver le père d'Idril et l'assaut final est lancé sur Minas Ithil, Talion affronte les Nazguls et des hordes d'orques! La Terre du Milieu: L ' ombre

Ainsi, sur les 831 événements recensés en 2018, "une centaine a consisté en des attaques informatiques avérées, dont six sont caractéristiques de modes d'action de groupes structurés affiliés à des États, explique devant le Sénat en juin dernier le chef d'état-major des armées (Cema), le général François Lecointre. Toutes ces attaques ont été menées à des fins d'espionnage de hauts responsables du ministère". Pour ceux qui ne croyaient pas que la France était en guerre, les chiffres sont éloquents. Ils le sont encore davantage quand la France arrive à caractériser et attribuer une agression.

Quels États se cachent derrière ces opérations ? "En 2018, le ministère des Armées a été la cible d'attaques par un mode d'action connu de nos services, que certains attribuent à Turla, groupe affilié au service fédéral de sécurité russe", pointe le général Lecointre. Une attaque débutée en 2017 et révélée début 2019 par Florence Parly. Les cibles identifiées étaient des membres du ministère ayant des responsabilités dans le domaine des relations internationales ou des fonctions opérationnelles. Ainsi, les hackers semblaient avoir comme intérêt l'approvisionnement en carburant des bâtiments de la Marine nationale lors de leurs escales à l'étranger. En revanche, "aucune attaque de groupe affilié à la Chine n'a été observée ; les cybermenaces iranienne et nord-coréenne ne semblent pas non plus, à ce stade, viser les armées ou le ministère", fait observer le Cema.

Les défis de l’Europe de la cybersécurité (1/5)

  Les défis de l’Europe de la cybersécurité (1/5) FIC 2020. Souverainté numérique et protection des données seront au cœur du 12e Forum international de la cybersécurité, à Lille. Objectif : remettre de l’humain dans des réseaux en proie aux algorithmes, à la surveillance de masse et aux attaques malveillantes.« De la même manière qu'ils demandent aujourd'hui à l'entreprise une certaine responsabilité sociale et environnementale, demain, vous ne pourrez pas développer d'activités numériques sans avancer des garanties sur l'usage qui en sera fait.

L'heure de la vengeance à sonné !!! De retour au Mordor !! Le Lennon à enfin pu forger un anneau de pouvoir, seulement pour le perdre comme un glandu au

Jean-Yves Le Drian a lancé mercredi une "enquête pour compromission" du secret-défense après la publication d'informations faisant état de la présence de forces spéciales françaises et d'agents secrets en Libye, pour contenir l’EI.

"Une période charnière de fragilité"

"Nous sommes parfaitement conscients des vulnérabilités de nos systèmes et nous avons le souci constant de préserver à la fois l'intégrité, la confidentialité et la disponibilité des données, indique le général François Lecointre. Si les armées sont vulnérables, elles sont aussi à l'abri de tentatives d'intrusion d'un hacker moyen. Car "il y a une difficulté, pour une société très numérisée, à répondre face à une société qui l'est moins", rappelle justement le commandant cyber de l'état-major des armées.

"Sur le champ de bataille, explique de son côté le général François Lecointre, seules des puissances très élaborées pourraient nous menacer et nous prenons bien garde à préserver une supériorité opérationnelle qui dépend essentiellement de la mise en réseau et de la capacité à agir de façon partagée avec des effets sur une même cible mais à partir de lieux différents et selon des champs et dans des domaines différents. Nous sommes très attentifs à protéger cette capacité de transmission des données". Ce qui semble être le cas ainsi que le montre la victoire de la France en 2019 lors de l'exercice international Locked Shields, un exercice majeur de cyberdéfense organisé par l'OTAN et réunissant plus de 30 nations.

Cybersécurité: les trois pépites du FIC 2020 (2/5)

  Cybersécurité: les trois pépites du FIC 2020 (2/5) STARTUPS. Un jury très pointu, composé de professionnels reconnus de la cybersécurité, a départagé 50 dossiers pour récompenser trois entreprises.Fondé fin 2017 par Maxime Cartan et Alexandre Dieulangard, deux anciens de l'ANSSI, l'agence nationale de la cyberdéfense française, Citalid édite un logiciel permettant aux entreprises de mesurer leur exposition financière au risque cyber et d'optimiser leurs investissements en cybersécurité. « Notre offre part de la connaissance technique des attaques et les rend compréhensibles pour les décideurs.

La guerre de l ' ombre (conflit Israélo-palestinien) : les documents de dimanche, France 2, le 16 septembre 2001. Ce documentaire, diffusé le 16 septembre

/ Soutien du gouvernement • La France a indiqué dans le Livre Blanc de la défense de la sécurité nationale de 2013 son intention de renforcer la Ingénieur Cyberdéfense : une co-responsabilité École-Entreprise. Ingénieur Cyberdéfense : une pluridisciplinarité des compétences à acquérir.

A l'image de la société, il n'en demeure pas moins que les armées traversent "une période charnière de fragilité : l'utilisation des dernières technologies disponibles doit être intégrée à nos systèmes pour garantir notre supériorité informationnelle", fait observer le général Lecointre. Résultat, les armées redoublent de vigilance lors de l'intégration de systèmes numérisés pour conserver un haut niveau de sécurité, gage de tranquillité dans le cyberespace. Une règle vitale pour le chef d'état-major des armées, qui veut "conserver une capacité autonome d'appréciation, de décision et d'action, et préserver également les composantes les plus traditionnelles de sa souveraineté vis-à-vis de menaces nouvelles, qui tirent parti de la numérisation croissante de la société". Et donc de garder coûte que coûte une autonomie opérationnelle dans le domaine du numérique.

Les systèmes d'armes français peuvent-ils être neutralisés par des adversaires ? Possible mais là aussi seuls des États semblent être capables de pouvoir réaliser cette opération sur des matériels de plus en plus numérisés comme le système Scorpion et, dans le futur, le Système de combat aérien du futur (Scaf). "Il n'existe aujourd'hui aucun ennemi potentiel, à part l'Iran, voire la Russie - mais nous ne sommes pas confrontés à eux - qui puisse menacer nos réseaux et notre capacité à agir dans un espace numérisé", affirme le Cema.

Au bout de 10 ans d’enquête, Jean-Noël Guérini renvoyé devant le tribunal correctionnel

  Au bout de 10 ans d’enquête, Jean-Noël Guérini renvoyé devant le tribunal correctionnel Alors que ses avocats avaient demandé un non-lieu, le sénateur Jean-Noël Guérini (ex-PS) sera jugé pour "prise illégale d'intérêts".Jean-Noël Guérini (ex-PS), dont les avocats avaient sollicité un non-lieu total, devra s’expliquer pour son vote, en juin 2006 en commission permanente, autorisant la cession d’un terrain situé sur la commune de La Ciotat (est de Marseille) à la communauté d'agglomération "alors qu’il savait que cette cession allait profiter à son frère Alexandre Guérini", selon l'ordonnance.

La Terre du Milieu L ' Ombre de la Guerre #18 Conquête en ligne! FR - Продолжительность: 41:08 Quendigoldo 17 896 просмотров. Tuto Shadow of War : Défendre facilement sa forteresse/Phase Guerre des Ombres - Продолжительность: 10:00 DuozzofSpace 1 006 просмотров.

Le Commandement de la cyberdéfense 1 (COMCYBER), placé sous l'autorité du Chef d'État-Major des armées rassemble à compter du 1er janvier 20172 l'ensemble des forces de cyberdéfense des armées françaises sous une même autorité opérationnelle, permanente et interarmées3.

Pour autant, "le risque zéro n'existe pas. Il faut donc assurer la résilience de nos systèmes, grâce à des redondances", rappelle le chef de la division de l'état-major des armées en charge du numérique et de la cohérence des programmes interarmées, le général Jean-Jacques Pellerin. Et de révéler un des maillons faibles des armées françaises, les moyens de communication satellitaire qui sont "très fragiles". D'où la nécessaire mise en place de moyens pour la transmission des ordres par plusieurs canaux. Ce qui, in fine, doit permettre de mener à bien la mission.

Un avantage très net au Sahel et au Levant

Depuis plusieurs années, la France n'hésitait plus à être offensive dans le cyberespace sans le dire officiellement. C'est l'ancien ministre de la Défense Jean-Yves Le  Drian qui a finalement lâché le morceau en 2015. Depuis, sous l'impulsion de Florence Parly, la France, s'est dotée d'une doctrine en matière de lutte informatique offensive. "Le cyber est en effet considéré comme une arme d'emploi, pour la défense de nos intérêts et de notre souveraineté", affirme le Cema. Ainsi, sur le champ de bataille, la France a développé une capacité d'actions numérique propre, toujours plus fortement intégrée aux opérations militaires. Ce qui est de plus en plus nécessaire sur des champs de bataille qui se numérisent fortement.

"Notre supériorité opérationnelle passe par la capacité à protéger nos moyens et à démultiplier les effets que nous produisons : obtention de renseignements opérationnels, neutralisation d'un système de commandement adverse, désorganisation de centres de propagande adverse...", explique le général François Lecointre. Et il n'a pas peur de déclarer que les armées utilisent "couramment cet outil". Et grâce à cette arme, qui est utilisée comme une arme du champ de bataille, "nous savons désorganiser un ennemi, le positionner, le traiter. (...) Il y faut des moyens et des spécialistes, mais il nous donne un avantage très net au Sahel ou au Levant". Très clairement une France offensive et complètement décomplexée en matière de cyberespace.

Le missilier MBDA signe deux contrats à Chypre .
Le missilier MBDA a signé deux contrats à Chypre (missiles Mistral et batterie côtière équipée d'Exocet). Il bénéficie des bonnes relations entre Paris et Nicosie.A l'image du contrat obtenu au Maroc portant sur la vente de VL-Mica terrestre de 200 millions, le missilier a multiplié ce type de contrat de la classe des 200 millions. Le missilier européen a également obtenu un contrat modeste portant sur la vente de systèmes de défense anti-aérienne à courte portée Mistral 3 à la Serbie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 5
C'est intéressant!