•   
  •   

Entreprise Le missilier MBDA signe deux contrats à Chypre

07:50  06 février  2020
07:50  06 février  2020 Source:   latribune.fr

Les banques attaquent les 55 milliards de l'assurance dommages

  Les banques attaquent les 55 milliards de l'assurance dommages Les banques continuent leur expansion dans l'assurance dommages, un marché estimé à 55 milliards d'euros, taillant des croupières aux assureurs qui peinent à répondre efficacement à cette concurrence.A l'image du batracien qui "voit l'eau chauffer, commence à trouver qu'il fait chaud, mais ne réagit pas", les assureurs auraient du mal à répondre efficacement à l'avancée des bancassureurs dans l'assurance dommages, qui couvre les sinistres aux biens et de responsabilité civile.

Contrairement à 2016, MBDA a réussi une belle année à l'export en 2017, en obtenant 2,6 milliards d'euros de commandes (62% du total). Le Qatar a été une terre généreuse pour le missilier , qui a signé deux contrats pour un montant total de 1,9 milliard d'euros, dont 1,3 milliard pour l'armement

MBDA a développé avec Thales le système Spectra qui équipe le Rafale et comporte notamment trois Le ministère de la Défense britannique a notamment signé en mai avec le missilier un contrat pour Cette dynamique permet aussi au missilier européen de peser de plus en plus face aux deux

Le missilier MBDA a vendu à la garde nationale (forces armées chypriotes) des missiles sol-air très courte portée Mistral pour un montant évalué à 150 millions d'euros. © Fournis par La Tribune Le missilier MBDA a vendu à la garde nationale (forces armées chypriotes) des missiles sol-air très courte portée Mistral pour un montant évalué à 150 millions d'euros.

Selon des sources concordantes, le missilier MBDA a signé courant décembre avec Chypre deux contrats négociés depuis le mois de juillet. Il a vendu à la garde nationale (forces armées chypriotes) des missiles sol-air très courte portée Mistral pour un montant évalué à 150 millions d'euros. Et il a également signé un contrat de 90 millions d'euros avec la marine pour la vente d'une batterie côtière équipée de missiles anti-navires Exocet. Deux nouveaux contrats qui entrent dans le carnet de commandes 2019 pour MBDA, qui, selon nos informations, a réalisé une belle année à l'exportation l'année dernière sans avoir obtenu un très grand contrat mais sans pour autant atteindre l'objectif fixé.

Viré parce qu’il dormait, l’éboueur Adama Cissé a retrouvé un job

  Viré parce qu’il dormait, l’éboueur Adama Cissé a retrouvé un job L'employé parisien avait été licencié par Derichebourg Polysotis pour avoir été pris en photo en train de dormir. Il vient d'être de nouveau embauché par une société de nettoyage. Adama Cissé n'est plus au chômage. L'éboueur parisien avait été licencié par la société qui l'employait, Derichebourg Polysotis après la publication à son insu sur les réseaux sociaux d'une photo le montrant en train de dormir dans une rue parisienne alors qu'il était en service. Or, aujourd'hui, selon les informations du Parisien, le trentenaire est de nouveau salarié.

MBDA est une société industrielle du secteur aéronautique et spatial et de l’industrie de l'armement, leader européen dans la conception de missiles et de systèmes de missiles. C’est une filiale commune d’Airbus (37,5 %), de BAE Systems (37,5 %) et de Leonardo (25 %).

du missilier MBDA a accusé le coup puisque, de 3 milliards d’euros en moyenne en 2011-2012, il est tombé à 2,4 milliards en 2014. L’année 2015 s’annonce aussi prometteuse, grâce au contrat égyptien signé le mois dernier, lequel prévoit l’acquisition de 24 Rafale et d’une frégate multimissions

A l'image du contrat obtenu au Maroc portant sur la vente de VL-Mica terrestre de 200 millions, le missilier a multiplié ce type de contrat de la classe des 200 millions. Le missilier européen a également obtenu un contrat modeste portant sur la vente de systèmes de défense anti-aérienne à courte portée Mistral 3 à la Serbie. En outre, MBDA a signé un contrat avec le Sénégal pour armer trois patrouilleurs (OPV-58) fabriqués par Kership, la société commune de Piriou et Naval Group, avec des missiles de défense aérienne de courte portée Simbad-RC et des missiles anti-navires Marte Mk 2.

Deux OPV en attente...

Toujours à Chypre, Kership, soutenu par la France, continue de négocier la vente de deux patrouilleurs OPV 59 avec un nouveau design pour une somme évaluée à 75 millions d'euros. La filiale de Piriou et Naval Group a d'ailleurs récemment remis une nouvelle proposition à Nicosie. Cet OPV de Kership, équipé du CMS (Combat management system) Polaris (Naval Group), a pour mission de réaliser des opérations de maintien de l'ordre en mer et d'assurer la surveillance des côtes et des ZEE (Zone économique exclusive) grâce à sa grande polyvalence et une forte endurance.

Electroménager: la location longue durée dans le viseur de l'UFC-Que Choisir

  Electroménager: la location longue durée dans le viseur de l'UFC-Que Choisir De plus en plus répandue, la location longue durée d'appareils électroménagers peut se révéler bien plus chère que de devenir propriétaire du bien, alerte l'UFC-Que Choisir.Pourquoi "toxique"? Car l'UFC-Que Choisir dénonce un coût d'usage qui s'avère au final "exorbitant". "Avec des loyers très faibles, la location de longue durée apparaît très séduisante mais c'est une illusion", décrit Matthieu Robin qui a mené l'enquête tarifaire pour l'association. Et celui-ci de citer l'exemple d'une télévision sur Cdiscount. Celle-ci peut être achetée directement au prix de 349,99 euros.

Deux visions différentes ? Alors que la France n’a pas souhaité signer de contrats d’armement lors de la visite de trois jours du prince héritier saoudien Le missilier MBDA devrait armer les corvettes saoudiennes avec du missile sol-air VL-Mica et du missile anti-navire Exocet MM40 Block 3. Un

Le missilier européen a décroché un contrat de 189 millions d'euros pour assurer le soutien du système surface-air Sea Viper, qui équipe les « La capacité à travailler en équipe comptera pour beaucoup dans la disponibilité du Sea Viper. MBDA travaille en contact étroit avec ses partenaires

Enfin, la France et Chypre ont négocié à la demande de Nicosie puis conclu le 27 janvier 2020 un nouvel accord de coopération afin d'étendre le champ de la coopération militaire et technique existant déjà entre les deux pays. Cet accord tient compte des intérêts communs et des activités dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) ainsi que de l'évolution des technologies. Les deux Etats avaient signé un premier accord de coopération le 28 février 2007, qui avait pour objet de développer la coopération militaire et technique entre la France et Chypre (notamment dans les domaines de la recherche militaire et scientifique, de l'armement, des technologies de défense, etc...)

De bonnes relations entre Paris et Nicosie

La France compte parmi les partenaires privilégiés de Nicosie. Elle est le deuxième partenaire militaire de Chypre, devant le Royaume-Uni, qui compte pourtant deux bases souveraines sur l'île. "Chypre compte fortement sur l'appui français, en complément de son appartenance à l'Union européenne, pour contrebalancer la présence turque au sein de l'l'OTAN", explique la députée Aude Bono-Vandorme. Cette relation bilatérale de défense repose notamment sur l'intérêt opérationnel que représente la position géographique de Chypre, point d'appui stratégique pour les opérations en Méditerranée orientale. En outre, ses ports peuvent accueillir des porte-aéronefs et sous-marins nucléaires d'attaque (SNA). En 2016, la marine nationale a organisé 39 escales françaises ont eu lieu en 2016.

Corruption : Airbus évite le pire

  Corruption : Airbus évite le pire Airbus a accepté de payer une amende d'un montant total de 3,6 milliards d'euros à la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis afin de clore les enquêtes pour corruption qui visaient le groupe européen, selon l'accord de transaction dévoilé vendredi.Ce vendredi, les tribunaux français, britannique et américain ont validé les accords passés en début de semaine par Airbus et le Parquet national financier (PNF) français, le Serious Fraud Office (SFO) britannique et le Department of Justice (DOJ) américain en vertu desquels le groupe européen s'engage à payer des amendes d'un montant total à 3,6 milliards d'euros: 2,08 milliards en France dans le cadre d'une convention judiciaire d'int

Un contrat avec Doha serait la première référence du MMP à l’export. Le Qatar est déjà un excellent client du missilier européen MBDA . Selon des sources concordantes, le Qatar est en négociations avec le missilier européen MBDA pour l’achat de missiles antichar MMP (missile moyenne portée).

L’affaire des Mirages de Taïwan est liée à un contrat d’armement signé en 1992 qui prévoyait la vente par Dassault Aviation, le missilier Matra (devenu MBDA ), Thomson-CSF (devenu Thales) et la Snecma (devenu Safran Aircraft Engines)

Dans le cadre des forages illégaux de la Turquie dans les eaux territoriales chypriotes, la France soutient Chypre. Ainsi, la frégate Auvergne a fait escale dans le port de Larnaca le 10 octobre dernier. Puis le 12 octobre, la France a participé à des exercices navals avec une frégate Lafayette dans les eaux chypriotes, à la suite de l'envoi par la Turquie d'un navire de forage dans ce secteur. De leurs côtés, les Chypriotes ont lancé un programme de modernisation de la garde nationale ainsi qu'une évolution de la doctrine d'emploi des forces. Afin de protéger une ZEE riche en hydrocarbures, dans laquelle la Turquie entreprend des forages pétroliers, en violation des conventions internationales régissant le droit de la mer, Chypre cherche désormais à renforcer la composante maritime de ses forces.

Un accord de coopération, un socle pour exporter

Cet accord offre un socle de coopération en matière de défense qui pourrait, à moyen terme, favoriser les exportations d'armement envers Chypre, espère la France. En 2018, le budget de la défense chypriote était de 320 millions d'euros, dont 70 millions consacrés aux acquisitions. Outre les patrouilleurs, les aux centres de contrôle aérien sont également un prospect pour les industriels français. Pour autant, les exportations des industriels de la défense français vers Chypre restent très modestes. Sur la période 2009-2018, la France a exporté pour seulement 39,7 millions d'euros, dont 19,4 millions d'euros en 2018. Au cours de la même période, ils ont livré pour 32,8 millions d'euros. La Commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre (CIEEMG) a délivré 36 licences sur la période 2015-2018, dont 12 en 2018 pour un montant de plus de 1 milliard d'euros (principalement des munitions, des missiles et des patrouilleurs).

En outre, Chypre au même titre que la Belgique fait partie du projet EU BLOS (Tir Au-delà de la Vue Directe) proposé par la France. Il est le premier projet de systèmes de missiles a avoir été approuvé en novembre 2018 parmi une liste de 17 projets de défense destinés à être mis en œuvre dans le cadre de la Coopération Structurée Permanente (CSP). L'objectif du projet EU BLOS est de développer une famille de missiles TAVD. Basée sur le système de missiles MMP, cette famille repose sur des produits totalement maîtrisés par l'industrie européenne, ce qui permet d'en garantir l'autonomie d'emploi, la sécurité d'approvisionnement et les capacités d'évolution, au profit des 25 pays membres de la CSP.

Airbus annonce une perte nette de 1,36 milliard d'euros en 2019 .
Le constructeur aéronautique européen a publié des résultats plombés par une amende colossale de 3,6 milliards d'euros. Le bénéfice net du groupe est dans le rouge de 1,36 milliard d'euros en 2019.Ces résultats "reflètent les accords finaux conclus avec les autorités pour clore les enquêtes de compliance (conformité, NDLR), ainsi qu'une charge liée à la révision de nos prévisions de contrats d'export pour l'A400M", affirme le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury, cité dans le communiqué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!