•   
  •   

Entreprise Engie : le gros chèque qui attendrait Isabelle Kocher pour son départ

23:50  12 février  2020
23:50  12 février  2020 Source:   capital.fr

Pour rester à la tête d’Engie, Isabelle Kocher serait prête à partager le pouvoir

  Pour rester à la tête d’Engie, Isabelle Kocher serait prête à partager le pouvoir Isabelle Kocher, la patronne d'Engie, serait disposée à partager le pouvoir avec le président du conseil d'administration, Jean-Pierre Clamadieu. Le conseil doit bientôt se prononcer sur le renouvellement du mandat de la dirigeante. Isabelle Kocher va-t-elle réussir à se maintenir à la tête d'Engie ? Pour cela, la directrice générale du géant français de l'énergie est prête à partager des prérogatives-clefs avec le président du conseil d'administration, Jean-Pierre Clamadieu, rapporte Les Echos.

Le départ d' Isabelle Kocher est probable dans la mesure où elle fait face à l'hostilité d'une majorité Le député européen du parti présidentiel LREM Pascal Canfin lui a aussi manifesté son soutien Isabelle Kocher s'était d'ailleurs portée garante de l'unité du groupe. "Démanteler et vendre Engie

Le départ d' Isabelle Kocher est probable dans la mesure où elle fait face à l'hostilité d'une majorité d'administrateurs, a précisé l'une de ces sources proches du dossier. Les administrateurs indépendants siégeant au conseil ne lui sont pas favorables, a précisé une autre source

Engie : le gros chèque qui attendrait Isabelle Kocher pour son départ © Thierry Falise / Contributeur / Getty Images Engie : le gros chèque qui attendrait Isabelle Kocher pour son départ

La directrice générale du groupe a été débarquée de son poste le 6 février dernier. Le conseil d’administration souhaiterait même qu’elle quitte ses fonctions dès la fin du mois, soit plusieurs semaines avant la fin de son mandat.

Son bilan économique était insuffisant. Isabelle Kocher a été débarquée de son poste de directrice générale d’Engie le 6 février dernier. Une décision entérinée par le conseil d’administration du groupe qui a décidé de ne pas renouveler ses fonctions. La cheffe d’entreprise dirigeait l’ex-GDF Suez depuis mai 2016. Un départ qui pourrait coûter cher à Engie : trois à quatre millions d’euros, selon Libération. En effet, les avocats du groupe et de l’ex-dirigeante discutent actuellement du montant de son indemnité de rupture de contrat.

"Ce ne sont pas quelques opposants à Macron qui décident du sort d'Engie": dans les coulisses de la chute précipitée d'Isabelle Kocher

  La directrice générale du groupe énergétique n'effectuera pas de deuxième mandat. Après plusieurs semaines de guerre interne, cette décision a été officialisée jeudi soir. L'État actionnaire ne s'est pas opposé à ceux qui remettaient en cause son management et sa stratégie.Selon nos informations, la chute d'Isabelle Kocher a été précipitée par la publication, lundi 3 février, d'une tribune dans Les Echos, dans laquelle une cinquantaine de personnalités, notamment politiques, lui apportaient leur soutien. Une initiative contre-productive, qui n'a fait qu'agacer un peu plus les administrateurs d'Engie.

En revanche, les actions gratuites qu’ Isabelle Kocher avait cumulées pendant sa présence dans l’entreprise ne feront pas parti du cadeau de départ : elle n’est pas restée assez longtemps pour les conserver. Retrouvez cet article sur 20minutes.

Le départ d' Isabelle Kocher est probable dans la mesure où elle fait face à l'hostilité d'une majorité d'administrateurs, a précisé l'une de ces sources proches du dossier. Les administrateurs indépendants siégeant au conseil ne lui sont en effet pas favorables, a précisé une autre source

Des négociations tendues alors que la direction d’Engie souhaite qu’Isabelle Kocher quitte ses fonctions d’ici fin février, avant la publication des résultats de l’entreprise. Problème : le mandat de la directrice générale court normalement jusqu’au mois de mai. Face à cette situation, les deux parties doivent trouver un accord pour un départ anticipé de la femme d’affaires. Cette dernière doit être remplacée par une direction collégiale composée de la directrice financière, de la secrétaire générale et du directeur des opérations du géant de l’énergie.

Pas d’actions de performance

Selon les informations du quotidien, Isabelle Kocher devrait ainsi se voir proposer une somme représentant entre 18 et 24 mois de sa rémunération officielle, soit l’équivalent de trois à quatre millions d’euros. Elle ne devrait toutefois pas pouvoir bénéficier des actions gratuites dites "de performance" qui lui ont été attribuées en 2019, leur versement étant lié à une durée minimale de présence de quatre ans dans l’entreprise après attribution de ces actions. Une perte de taille pour la directrice générale puisque ces actions sont valorisées à 797.000 euros.

Faurecia bondit en Bourse, gros contrat avec Hyundai

  Faurecia bondit en Bourse, gros contrat avec Hyundai Faurecia a remporté un contrat auprès de Hyundai Motor Company, portant sur la livraison de système de stockage à hydrogène pour des véhicules électriques à piles à combustible. Faurecia fait sensation. L'équipementier automobile bondit à la Bourse de Paris, après avoir remporté auprès de Hyundai Motor Company un "important contrat" portant sur la livraison de système de stockage à hydrogène pour des véhicules élec Le montant du contrat n’a pas été communiqué.

Surtout, c’est son devoir de s’assurer qu’une entreprise employant près de 160 000 personnes dispose du meilleur casting à sa tête. Une certitude, toutefois : si le procès en illégitimité qui a été intenté contre Isabelle Kocher s’appliquait à tous les patrons, plus d’un serait éjecté.

Les conditions de son départ anticipé devraient faire l’objet d’une transaction. Selon les informations obtenues par Libération, Isabelle Kocher devrait Un montant qui représente entre 18 et 24 mois de sa rémunération actuelle. En revanche, Isabelle Kocher ne devrait pas pouvoir bénéficier des actions

>> A lire aussi - Pour rester à la tête d’Engie, Isabelle Kocher serait prête à partager le pouvoir

Reste désormais aux parties à s’entendre alors que le temps presse si Engie veut changer sa direction d’ici la fin du mois. Une course contre la montre qui pourrait bénéficier aux avocats d’Isabelle Kocher. Ils pourraient ainsi négocier des indemnités importantes. Avec son départ, l’ancienne dirigeante paie sa guerre de gouvernance avec le conseil d’administration présidé par Jean-Pierre Clamadieu.

Auron : Comment la station des Alpes-du-Sud opère une montée en gamme pour « concurrencer Megève et Méribel » .
De nombreux complexes immobiliers de luxe ont été lancés et sont en projet © F. Binacchi / ANP / 20 Minutes Le resort Le Monde des neiges est en construction route de Nabinas EN MONTAGNE - De nombreux complexes immobiliers de luxe on Il y avait Valberg la familiale, Isola 2000 la sportive et il faudra désormais compter avec Auron… la luxueuse. La montée en gamme de la station de Saint-Etienne-de-Tinée, initiée il y a un peu plus de quatre ans, est dans sa phase active avec des projets immobiliers tous azimuts.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!