•   
  •   

Entreprise 3 mois après sa privatisation, la FDJ se porte bien

11:45  13 février  2020
11:45  13 février  2020 Source:   latribune.fr

Immobilier, Bourse… devez-vous vraiment craindre le prochain krach ?

  Immobilier, Bourse… devez-vous vraiment craindre le prochain krach ? Réagir à la baisse à 0,5% du taux du Livret A, savoir s’il faut encore parier sur la Bourse, ou quel prix peut atteindre l’immobilier : retrouvez notre deuxième numéro du Grand rendez-vous de l’épargne (Capital / Radio patrimoine), dédié aux meilleures pistes de placements pour 2020. Krach ou pas krach ? Invité de notre nouveau numéro du Grand rendez-vous de l’épargne, une émission proposée par Capital et Radio patrimoine, Marc Touati fait le point sur les différentes bulles qui, malgré l’excellente année 2019, menacent toujours d’exploser. La Bourse ? Alors que le CAC 40 navigue aux environs des 6.

Une privatisation signifie qu’il détient moins de 50% du capital d’une entreprise. En l’occurrence pour la FDJ , il ne conserverait qu’autour de 20%. La cession des parts de la FDJ reste toutefois soumise au contrôle strict des pouvoirs publics qui souhaitent continuer à prévenir le jeu excessif, protéger les

Le groupe se porte bien . La vente du « papier » FDJ ne devrait pas poser de problème. Deuxième loterie européenne et quatrième mondiale, le groupe se porte bien . Au cours des neuf premiers mois de l’année, les mises ont augmenté de 8 % et le groupe prévoit un volume de 16,9 milliards en 2019.

Pour son exercice 2019, l'opérateur de jeux a engrangé un chiffre d'affaires de 1,95 milliard d'euros, en progression de 8,5% sur un an. © Fournis par La Tribune Pour son exercice 2019, l'opérateur de jeux a engrangé un chiffre d'affaires de 1,95 milliard d'euros, en progression de 8,5% sur un an.

La Française des Jeux, privatisée il y a moins de trois mois, signe un exercice 2019 en progression avec un record de mises des joueurs à 17,2 milliards d'euros, même si le bénéfice net a été pénalisé par les frais d'introduction en Bourse.

La PDG du groupe, Stéphane Pallez, s'est félicitée d'"une très forte croissance de l'ensemble des activités, sur tous les canaux de vente, physique et digital, et une excellente performance économique et financière", dans un communiqué jeudi, précisant que les perspectives pour 2020 étaient "revues à la hausse".

Paris : décrétons l’urgence du droit au logement !

  Paris : décrétons l’urgence du droit au logement ! La capitale se vide de ses classes populaires. Les candidats de la liste «Décidons Paris», notamment soutenue par La France insoumise, incriminent la majorité présidentielle qui casse le logement social et une équipe municipale loin d'être à la hauteur. Tribune. Qui peut encore vivre à Paris ? La question ne s’est jamais posée avec autant d’acuité qu’aujourd’hui. Le marché immobilier parisien est devenu un processus d’exclusion sociale. En vingt  ans, le mètre carré a augmenté de 248% pour atteindre 10 000 euros.

Chaque mois , Capital directement chez vous ! La privatisation de la FDJ est prévue pour novembre. La Commission des participations et des transferts, saisie par le Pour calculer l'indemnité due par la FDJ , la Commission s'est appuyée sur un rapport établi par plusieurs banques conseils et

ACTIONS FDJ - Après une entrée en Bourse très remarquée, l'action FDJ reste sous la barre des [Mis à jour le 05 décembre 2019 à 10h32] Le mois de novembre a été marqué par la privatisation Signe de l'intérêt porté à cette opération, l'entreprise a annoncé le déblocage d'un paquet de titres

"2019 restera historique pour la Française des Jeux avec le grand succès de son introduction en Bourse, aussi bien auprès de nombreux investisseurs institutionnels, que des actionnaires particuliers et des salariés", a-t-elle mis en avant.

Pour son exercice 2019, l'opérateur de jeux a engrangé un chiffre d'affaires de 1,95 milliard d'euros, en progression de 8,5% sur un an.

Le bénéfice s'est établi à 133 millions, en recul de 21,9% "après la prise en compte d'éléments non-courants, en particulier les frais d'introduction en Bourse pour plus de 31 millions d'euros", précise le communiqué.

L'an dernier, les mises des joueurs ont bondi de 9% pour atteindre le chiffre record de 17,2 milliards d'euros.

"Porté par tous les jeux, loterie et paris sportifs, grâce à une actualité importante et de nombreux événements, c'est le taux de croissance annuelle le plus élevé depuis 2004", souligne la FDJ.

Municipales: Griveaux promet 100.000 euros pour aider les Parisiens à acheter leur logement

  Municipales: Griveaux promet 100.000 euros pour aider les Parisiens à acheter leur logement Le candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, souhaite que la mairie de Paris verse jusqu'à 100.000 euros d'apport aux ménages, pour"Je propose que la ville de Paris crée un organisme qui apportera jusqu'à 100.000 euros pour un achat en résidence principale", déclare l'ex-porte-parole du gouvernement dans une interview publiée samedi sur le site du Parisien.

# 3 Pourquoi cette privatisation est-elle si discutée ? Même si l’Etat a choisi de conserver un certain pourcentage de parts dans la FDJ pour assurer un Au sein de l’Assemblée nationale, plusieurs députés se sont opposés vivement à cette privatisation . Pour eux, céder la FDJ à un groupe privé

FDJ et ADP privatisés : à quoi joue le gouvernement ? L'économiste Jacques Sapir se penche sur la question sensible des privatisations . Qu’il s’agisse de la FDJ ou d’Aéroports de Paris, l’Etat n’est-il pas en train de vendre les bijoux de famille ? Pourquoi un tel empressement et pour quoi faire ?

À elle seule, l'activité Loterie engrange 13,6 milliards d'euros de mises, soit plus de 79% des mises totales, "en hausse de 7,2%, le meilleur taux de croissance sur les cinq dernières années".

Le groupe enregistre ainsi un produit brut des jeux (PBJ, soit les mises moins les gains des joueurs) en hausse de 8,2% à 5,5 milliards d'euros, tandis que les prélèvements publics sur les jeux progressent de 7,2 % à 3,5 milliards d'euros, est-il détaillé.

Dividende de 0,64 euro

Pour 2020, la Française des Jeux "ajuste à la hausse" ses perspectives, et indique viser une marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) "supérieure à 20%", ainsi qu'une progression des mises supérieure à 5%.

Jeudi, la Française des jeux a également annoncé qu'elle allait proposer, lors de l'assemblée générale des actionnaires du 22 avril, le versement d'un dividende de 0,64 euro par action.

Mercredi soir à la Bourse de Paris, le titre FDJ avait clôturé en hausse de 1,40%, à 23,88 euros. En novembre, l'action avait été introduite sur le marché au prix de 19,90 euros.

Municipales : Benjamin Griveaux promet un apport de 100 000 euros pour aider les Parisiens à acheter leur logement

  Municipales : Benjamin Griveaux promet un apport de 100 000 euros pour aider les Parisiens à acheter leur logement En échange, la ville prendra une part de la plus-value "au moment de la revente", explique le candidat LREM à la mairie de Paris. © Fournis par Franceinfo Un investissement qu'il chiffre à 2 milliards d'euros. Le candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, souhaite que la mairie de Paris verse jusqu'à 100 000 euros d'apport aux ménages, pour qu'ils puissent acheter leur résidence principale dans la capitale, où les prix battent des records.

La privatisation de la FDJ devrait voir passer la part de l’Etat dans le capital social de 72% à 20%, soit une vente de 52% de 5 raisons pour lesquelles vous devriez acheter des actions FDJ . L’opérateur de jeux français se porte bien . Les joueurs jouent, et ils jouent de plus en plus et surtout, les offres de

Mais fallait bien ça pour que ça rentre dans ton crâne de piaf. ----- Reportage passionnant sur l'Agence de Sûreté du Nucléaire, une autorité Tous les extraits quels qu'ils soient appartiennent à leurs rageux respectifs. Noraj de mon pillage. Je vais pas te dire de t'abonner, tu fais bien comme tu veux putain.

Cette opération avait rencontré un large succès populaire avec plus de 11 milliards d'euros souscrits pour des actions, de la part de particuliers comme d'investisseurs institutionnels.

Lire aussi : Privatisation de la FDJ: comment appâter le petit épargnant et le convaincre de revenir en Bourse

Avec cette privatisation, l'État a cédé 99,32 millions de titres pour un montant brut approchant 1,888 milliard d'euros, soit environ 52% de la FDJ, ce qui l'a fait passer de 72% à quelque 20% du capital.

Ce montant en a fait la plus importante introduction en Bourse en France depuis celle de Natixis en 2006 (4,2 milliards d'euros).

Lire aussi : FDJ en Bourse : un succès "spectaculaire" se félicite Bercy

Mais au final, l'État a empoché davantage: 2,1 milliards d'euros, en incluant 380 millions d'euros de "soulte" - somme que versera la FDJ en échange du monopole pour exploiter pendant 25 ans jeux de loterie et paris sportifs dans son réseau physique.

Et surtout, la FDJ, héritière de la loterie nationale créée en 1933, restera une manne pour les finances publiques: l'État continuera d'engranger les quelque 3,5 milliards d'euros de recettes fiscales et sociales versées chaque année par l'opérateur.

Cette privatisation s'inscrit dans un vaste programme de cessions d'actifs publics auquel la loi Pacte a ouvert la voie afin d'alimenter un fonds de 10 milliards d'euros consacré à l'innovation.

Tesla risque de lourdement rechuter en Bourse, selon l’analyse technique .
Les actions Tesla ont triplé en seulement 4 mois sur fond d’amélioration des fondamentaux du géant américain des voitures électriques fondé par Elon Musk. Un mouvement excessif, qui appelle une correction. Morgan Stanley continue de recommander de “Sous-pondérer” l’action Tesla (code ISIN US88160R1014 - code mnémonique TSLA), avec un objectif de cours de 360 dollars, soit un potentiel de baisse théorique de… 53%, à l’heure où nous écrivons ces lignes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!