•   
  •   

Entreprise Étranglées par la dette, de nombreuses entreprises risquent d’être privées de financement

17:55  10 mars  2020
17:55  10 mars  2020 Source:   capital.fr

L’économie française a reculé au quatrième trimestre, l’investissement cale

  L’économie française a reculé au quatrième trimestre, l’investissement cale L'Hexagone a accusé une contraction de 0,1% du PIB au quatrième trimestre. Mauvaise nouvelle pour la croissance de la France. Au quatrième trimestre 2019, le produit intérieur brut français est passé dans le rouge, avec un recul de 0,1 % après +0,3 % au troisième trimestre, a annoncé l’Insee. En moyenne sur l’année, l’activité a ralenti : +1,3 % en 2019, après +1,7 % en 2018. Hors correction des jours ouvrés, la croissance du PIB s’établit également à +1,3 % en 2019, après +1,7 % en 2018.

Évaluation de l’ entreprise . Comptabilité de l’immobilier. Accueil » Les écritures comptables » Les créances et dettes » La comptabilisation des créances douteuses et irrécouvrables. Les entreprises peuvent éprouver des difficultés à recouvrer des créances qu’elles détiennent auprès de leurs clients.

En économie, la dette extérieure désigne l'ensemble des dettes qui sont dues par un pays, État, entreprises et particuliers compris à des prêteurs étrangers. Il est important de faire la distinction entre la dette extérieure brute (ce qu'un pays emprunte à l'extérieur) et la dette extérieure nette

Étranglées par la dette, de nombreuses entreprises risquent d’être privées de financement © DNY59/Getty Images Étranglées par la dette, de nombreuses entreprises risquent d’être privées de financement

Avec la propagation de l'épidémie de coronavirus, tout un pan de la cote risque d'avoir de plus en plus de mal à se financer, alors que la dette des entreprises a explosé depuis la crise de 2008 et que leur chiffre d'affaires est affecté par le ralentissement de l'économie.

Le coronavirus risque d'assécher le financement des entreprises. Alors que leur dette a explosé depuis la crise financière de 2008, le coup de frein du coronavirus pourrait les mettre en difficulté en coupant leur accès au financement par le marché, selon les analystes. Le stock d'obligations émises par des sociétés non financières a "atteint un niveau record proche de 13.000 milliards de dollars à la fin de 2018" soit "le double de leur encours en termes réels avant la crise financière de 2008", relève l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans un rapport publié fin février.

Orpi, Bouygues, Laforêt... les employeurs préférés des salariés de l'immobilier

  Orpi, Bouygues, Laforêt... les employeurs préférés des salariés de l'immobilier Dans les agences, le moral des salariés est au beau fixe grâce à la flambée des transactions. Avec plus d’un million de transactions l’an dernier et des prix qui flambent, le moral des agents immobiliers est bon, comme chez Orpi, qui gagne quatre places. Cette coopérative qui réunit des entrepreneurs indépendants cherche à renforcer le sentiment d’appartenance de ses salariés où qu’ils travaillent. Elle a même créé en 2018 une école de vente ouverte à tous les profils, même sans diplôme.

Pour les articles homonymes, voir PPP. Le partenariat public- privé (PPP) est un mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant ou contribuant au service public.

Lautre risque est celui du soutien artificiel de lentreprise. Les causes de deterioration DUN credit par caisse. entreprises acceptent, pour leurs transactions, un certain dlai entre la livraison dun bien ou la prestation dun service et le rglement de la dette correspondante.

Les entreprises chinoises, encore quasi-absentes sur le marché obligataire avant 2008, sont devenues le deuxième émetteur mondial avec 590 milliards de dollars émis en 2016. En ajoutant les emprunts contractés auprès des banques, la dette des entreprises "est à un plus haut historique de 94% du produit intérieur brut" mondial, profitant de taux d'intérêt historiquement bas, selon une note du cabinet Capital Economics. Cet essor s'est accompagné d'une augmentation de la part de la dette des entreprises notée BBB, juste un cran au-dessus de celles qui sont considérées comme "pourries".

>> A lire aussi - Dette, coronavirus, pétrole... "danger sur les obligations d'entreprises aux Etats-Unis !"

Ces titres représentent désormais 54% du total, d'après l'OCDE qui prédit qu'en cas de choc financier comparable à celui de 2008, "500 milliards d'obligations de sociétés migreraient vers le marché des titres de catégorie spéculative en l'espace d'un an", forçant de nombreux investisseurs à s'en défaire. Avec le coronavirus, ces derniers deviennent méfiants, et exigent des rendements prohibitifs dès le moindre doute sur la rentabilité d'une entreprise. "On est au coeur du cyclone. On s'adapte dans notre façon de gérer. On reste le plus possible à l'écart des entreprises, des secteurs qui vont de toute façon être impactés de façon fondamentale", explique Vincent Marioni, directeur Europe des investissements Crédit chez Allianz GI.

Taux, prêts aux PME, QE: la potion anti-coronavirus attendue de la BCE

  Taux, prêts aux PME, QE: la potion anti-coronavirus attendue de la BCE Pressée d'agir face à l'épidémie de coronavirus, la Banque centrale européenne devrait dégainer ce jeudi 12 mars une série de mesures pour calmer les marchés financiers en panique et soutenir les secteurs les plus touchés. Voici les principales actions envisagées.Mais les gardiens de l'euro pourraient abaisser leur "taux de dépôt", qui s'applique aux liquidités que les banques choisissent de leur confier faute de les distribuer sous forme de crédits.

Instruments de dette non-négociables adossés à des créances privées éligibles. Mesure de contrôle des risques . Continuité d’activité. Enquête mensuelle auprès des banques sur la distribution du crédit en France. Financement des micro- entreprises .

Du côté des grandes entreprises , la dynamique se maintient si l'on inclut la dette de marché. Parmi les risques pouvant causer un retournement du cycle financier, les autorités songent à un Pour être alerté par email d'une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous

>> A lire aussi - Croissance : “une récession de l'économie mondiale est malheureusement inévitable”

"L'important au cours des deux prochains mois est vraiment de maintenir la liquidité des sociétés et de faire en sorte qu'une crise de liquidité ne se transforme pas en crise d'insolvabilité", souligne Florence Barjou, responsable de la gestion diversifiée chez Lyxor AM. "Est-ce que face à ce choc économique, on va avoir une véritable défiance vis-à-vis des sociétés les plus fragiles, les plus endettées, est-ce que ça va véritablement pénaliser ces sociétés et bloquer véritablement la distribution de crédit et donc derrière avoir des répercussions importantes ?", se demande Christian Parisot, chef économiste du coutier Aurel BGC.

>> Lire aussi - Coronavirus : 3 scénarios pour la croissance et comment investir en Bourse

Pour sa prochaine réunion jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) est poussée par les acteurs de marché à élargir son programme d'octroi de prêts aux PME dans le cadre de ses opérations de refinancement de long terme (TLTRO 3). Mais le mécanisme ne fonctionnera que si les banques commerciales jouent le jeu. Or celles-ci "vont voir une dégradation de la qualité de leur portefeuille de crédits, dans la mesure où le virus va peser sur les voyages internationaux, la production industrielle, et ainsi limiter la demande intérieure en Europe", souligne Bernhard Held, analyste crédit chez Moody's, dans une note mardi.

Coronavirus : tout ce qu'il faut savoir sur la médiation du crédit, au service des entreprises en difficultés

  Coronavirus : tout ce qu'il faut savoir sur la médiation du crédit, au service des entreprises en difficultés Née en 2008 au moment de la crise financière, la médiation du crédit, un organisme logé au sein de la Banque de France, a pour mission de ne laisser aucune entreprise seule face à des difficultés financières. A qui s'adresse-t-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Dans quels délais ? La Tribune vous livre le mode d'emploi.En parallèle, le gouverneur a rappelé l'existence de la médiation du crédit, un organisme logé au sein de la Banque de France qui accompagne les entreprises pour rééchelonner leurs crédits en cas de difficultés financières, et sa mobilisation totale.

Par le jeu de la gestion de la dette , le gouvernement affiche une charge de la dette de quasiment 10 De la future pression fiscale en perspective ou de la dette en plus, et nos épargnes qui risquent d ’ être Les entreprises , comme souvent les particuliers aussi, doivent emprunter pour payer leurs

Cet article traite du financement du secteur ferroviaire en France. Le thème de la « dette ferroviaire » est apparu dans les médias grand public à l'occasion du débat sur la réforme ferroviaire en juin 2014. Le secrétaire d'État aux transports d'alors, Frédéric Cuvillier, déclarait ainsi que la dette qui .

>> A lire aussi - Pétrole, taux, Bourse... l'impact dévastateur du coronavirus en 10 graphiques

Les différents secteurs de l'économie ne sont pas impactés de la même manière. Si la production de biens durables peut espérer un rattrapage, les transports et le tourisme subissent des pertes sèches. L'industrie pétrolière est très exposée aux cours de l'or noir, qui ont brutalement dévissé lundi. "Aux Etats-Unis, il y a une grosse partie de l'univers de la dette d'entreprise qui est liée directement au secteur pétrolier. Sachant que c'était déjà la partie qui faisait le plus défaut ces derniers mois, avec la chute des prix du pétrole ça va vraiment être compliqué pour eux", prédit M. Marioni.

>> A lire aussi - Coronavirus : quel impact pour les entreprises françaises ?

D'une manière générale, les entreprises très endettées sont soumis à une plus forte pression pour réduire leurs coûts "ce qui peut inclure des licenciements et des gels de salaires", remarque Capital Economics. Le cabinet juge toutefois que "l'ensemble du secteur privé n'est pas sur le point de ployer sous le poids de sa dette" et rappelle que la dernière récession provoquée par un endettement excessif des sociétés non financières remonte à 1882-1885 aux Etats-Unis, initiée par des faillites de sociétés de chemins de fer.

Au bord de la faillite, la compagnie aérienne Alitalia sera nationalisée

  Au bord de la faillite, la compagnie aérienne Alitalia sera nationalisée Rome veut nationaliser Alitalia, durement éprouvée par l'impact de l'épidémie de coronavirus et au bord de la faillite. Au bord du précipice en raison des retombées de la pandémie de coronavirus sur le secteur du transport aérien, le fleuron italien en difficulté Alitalia sera nationalisé. Le conseil des ministres "prévoit la constitution d'une nouvelle société entièrement contrôlée par le ministère de l'Economie et des Finances, ou contrôlée par une société à participation publique majoritaire, même indirecte", précise un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi.

>> Lire aussi - Bourse : "le coronavirus est un choc comparable au 11 septembre et à la crise de 2008"

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l'image)

  Étranglées par la dette, de nombreuses entreprises risquent d’être privées de financement © Fournis par Capital Getty Images

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

>> Notre service - Testez notre comparateur de Comptes-Titres pour passer vos ordres de Bourse au coût le plus bas

Les entreprises mauvais payeurs n'auront pas droit à la garantie des prêts de l'Etat .
Les entreprises qui ne respecteraient pas les délais de paiement vis-à-vis de leurs fournisseurs n'auront pas droit à la garantie des prêts de l'Etat, avertit le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.Il a rappelé l'existence d'une garantie de l'Etat pour les prêts bancaires des entreprises, à hauteur de 300 milliards d'euros, mais prévenu que "toutes les entreprises, en particulier les plus grandes, qui ne respecteraient pas leurs obligations en terme de délais de paiement n'auront pas accès cette garantie de l'Etat".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!