•   
  •   

Entreprise Le plan d'Airbus pour faire face au coronavirus

14:00  23 mars  2020
14:00  23 mars  2020 Source:   challenges.fr

ADP voit sa privatisation s'éloigner à cause du coronavirus

  ADP voit sa privatisation s'éloigner à cause du coronavirus Les conditions de marché ne sont pas du tout favorables à une quelconque opération de privatisation, en particulier pour ADP, a indiqué Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement français. La perspective d'une privatisation d'ADP est repoussée, du fait des turbulences provoquées par la propagation du coronavirus. "L’instabilité actuelle des marchés montre que les conditions de marché ne sont pas du tout favorables à une quelconque opération de privatisation et en particulier en ce qui concerne ADP", a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement français, selon les propos rapportés par Reuters.

Des initiatives se multiplient sur le continent européen pour faire face aux conséquences de la propagation du nouveau coronavirus .

Face à la crise sanitaire, le gouvernement semble toujours hésiter sur la stratégie à suivre et l’opposition commence à s’impatienter. Le Parti socialiste (PS) a ainsi décidé de faire monter la pression pour obtenir un confinement total, un plan global de relance et des mesures adaptées pour

Le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury © Airbus/A. Doumenjou/master films Le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury

Suppression du dividende, déblocage de lignes de crédits, réorganisation des usines... Face au risque de reports massifs de livraisons, l'avionneur lance un grand plan d'adaptation. Le groupe assure pouvoir compter sur 30 milliards d'euros de liquidités.

Seulement un an de mandat, et déjà deux crises majeures. Deux mois à peine après avoir signé un chèque de 3,6 milliards d'euros pour solder les affaires de corruption du groupe, le patron d'Airbus Guillaume Faury doit faire face à une crise du coronavirus encore plus redoutable. "Une période sans précédent", reconnaît le président exécutif de l'avionneur européen. L'objectif du dirigeant est clair : poursuivre la production, même à un rythme ralenti, pour ne pas mettre à risque toute la chaîne de fournisseurs du groupe, et éviter à Airbus un "stop and go" qui pourrait se révéler ruineux. "On repose sur une chaîne complexe de sous-traitance, qu'on ne peut pas arrêter comme cela sans dégâts irréparables", souligne-t-on en interne

Municipales, écoles, chômage partiel... les grandes annonces d'Emmanuel Macron face au coronavirus

  Municipales, écoles, chômage partiel... les grandes annonces d'Emmanuel Macron face au coronavirus Face à la propagation rapide du coronavirus en France, le président de la République s'est adressé aux Français ce jeudi 12 mars dans la soirée. Alors que la pandémie de Covid-19 se propage en France, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français à 20 heures ce jeudi 12 mars. Le chef de l'État a commencé son allocution en déclarant qu'il s'agissait là de "la plus grave crise sanitaire qu'ait connue la France depuis un siècle". Face à l'ampleur de la situation, le président de la République a donc annoncé qu'à partir de lundi, les crèches, établissements scolaires et universités seraient fermés "jusqu'à nouvel ordre".

Il a aussi appelé les Etats membres à «se rassembler» pour faire face à la crise du coronavirus . Le ministre français de l'Economie et des Finances a estimé que si elle n'aidait pas l'Italie, l'UE ne s'en relèverait pas.

Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ? Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Guillaume Faury a mis en place un plan Covid-19 en deux étapes. D'abord, la fermeture pendant quatre jours des sites français et espagnols du groupe, afin de mettre les postes de travail aux nouvelles normes sanitaires. Le travail a repris le 23 mars, malgré les réticences de FO et de la CFDT. "Nous pouvons nous appuyer sur l'expérience de notre ligne d'assemblage chinoise d'A320 de Tianjin, assure Guillaume Faury. Stoppée quelque temps pour l'adapter aux nouvelles conditions, elle produit désormais normalement, avec 99% des effectifs présents."

Coronavirus: TechnipFMC reporte sa scission

  Coronavirus: TechnipFMC reporte sa scission Le groupe poursuit néanmoins "ses préparatifs afin que les deux entreprises soient prêtes à se séparer lorsque les marchés seront suffisamment rétablis".Moins de trois ans après la fusion qui a donné naissance à TechnipFMC, le groupe avait annoncé fin août qu'il allait de nouveau se scinder pour donner naissance à deux entreprises, basées respectivement à Houston et Paris.

Santé. Comment le coronavirus défie la censure chinoise. 07:55. Vidéos. Plan B : à Madagascar, comment survivre face aux cyclones ? 04:16. L’opposition réclame qu’Andres Manuel Lopez Obrador prenne des mesures plus strictes de confinement à l’instar de ce qu’ont fait d’autres pays de

Un quart des entreprises belges sont susceptibles de connaître de sévères problèmes si leurs revenus s’arrêtent pendant deux mois, selon le bureau d’informations aux entreprises Graydon, indique samedi le journal L’Echo. Lire aussi Virus échappé, il est dû à la 5G: les fake news autour du coronavirus

Deuxième étage de la fusée: un plan d'action, annoncé le 23 mars, pour s'adapter à la crise du coronavirus. Le groupe a débloqué une nouvelle facilité de crédit de 15 milliards d'euros, qui porte ses liquidités disponibles à 30 milliards d'euros. Le versement des dividendes (1,4 milliard d'euros) a été annulé, de même que le financement volontaire des retraites complémentaires. Les prévisions 2020 sont également envoyées aux oubliettes, notamment l'objectif de livraisons record de 880 appareils. "Divers scénarios opérationnels, y compris des mesures visant à réduire les besoins de trésorerie, ont été identifiés et seront activés en fonction du développement de la pandémie", indique également Airbus.

Coronavirus: comment EDF compte assurer le fonctionnement et la sécurité des centrales nucléaires

  Coronavirus: comment EDF compte assurer le fonctionnement et la sécurité des centrales nucléaires Depuis le début des années 2000, EDF dispose d'un plan pandémie, qui doit permettre de faire tourner les 19 centrales nucléaires françaises avec seulement 60% du personnel présent pendant une période de 15 jours. Si l'épidémie venait à durer, EDF assure également être capable de maintenir son activité nucléaire avec un taux d'absentéisme de 25% pendant 12 semaines. Ponctuellement, les centrales pourront aussi fonctionner avec des effectifs encore plus réduits (environ 120 personnes pour un site comptant deux réacteurs), comme c'est déjà le cas le soir et le week-end. En outre, la société dispose d'autres leviers.

EPIDEMIE - La direction de l’avionneur assure que des conditions d’hygiène et sécurité strictes sont mises en place, des syndicats demandent le maintien du confinement total. Mardi, Airbus a annoncé mettre durant quatre jours ses sites de production et d’assemblage français et espagnols en stand-by.

Mais des désaccords subsistent avec le Sénat, avec lequel les discussions vont reprendre ce dimanche. Ce texte autorise aussi le gouvernement La version initiale du projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie autorisait l’employeur à imposer unilatéralement et sans délai ces six jours de

Effet de ciseau

Ce plan sera-t-il suffisant pour préserver le groupe d'une crise de cash? Airbus assure ne pas avoir besoin d'un soutien direct des gouvernements européens. "Nous appelons plutôt de nos vœux un plan de soutien à l'écosystème de l'aviation, notamment les compagnies aériennes et notre réseau de fournisseurs", indique Guillaume Faury. Mais une vague de reports de livraisons trop importante pourrait se révéler problématique pour le champion européen. Airbus se retrouverait alors face à un redoutable effet de ciseau: d'un côté, des avions à stocker, ce qui coûte cher ; de l'autres, des rentrées de cash qui ne seraient pas au rendez-vous, la moitié du prix des avions étant traditionnellement versée à la livraison.

Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie

  Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie Airbus annule son dividende au titre de 2019 (versé cette année) et revoit ses objectifs de résultats, alors que l'épidémie de coronavirus aura un impact massif sur ses comptes. L'avionneur a annoncé qu'il prévoyait la reprise partielle de sa production en France et en Espagne. Face à l'impact de la pandémie sur ses clients et donc ses perspectives, Airbus prend le taureau par les cornes. Afin d'atténuer l'effet de la crise sur sa trésorerie, l'avionneur européen a annulé le versement de dividendes à ses actionnaires au titre de l'année 2019 et a tiré un trait sur ses prévisions de résultats pour 2020.

Cela fait des jours que les deux femmes martèlent qu’elles sont disposées à tout pour aider l’Europe à faire face aux ravages économiques du Covid-19 et l’empêcher de sombrer Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : la BCE lance un plan d ’urgence historique pour calmer les marchés.

Coronavirus : « Le freinage volontaire de l’économie française ne peut être poursuivi sans danger au-delà d’un mois ». Dans les quatre pages du jugement dont le quotidien péruvien El Comercio retranscrit des extraits, le parquet affirme que « le ministère public n’a pas pu démontrer qu’il y a des

Le degré de risque apparaît très différent selon les marchés. Du côté des monocouloirs A320neo, le carnet de commandes gigantesque (6.200 appareils) devrait permettre de passer la crise sans trop de problème. "Les moyen-courriers sont plus facilement reconfigurables pour changer de client, et certains créneaux de livraison libérés pourraient intéresser des clients du 737 MAX", estime un analyste. Le trafic intérieur chinois est d'ailleurs en train de reprendre: descendu à 15% de son niveau habituel, il est repassé à 30%, selon Guillaume Faury. La situation est plus tendue sur le segment des long-courriers, qui souffrait déjà avant la crise du coronavirus. "Nous pensons que le segment des long-courriers va être durablement touché, avec moins de liaisons intercontinentales", reconnaît Guillaume Faury. Le géant Emirates a ainsi annoncé suspendre temporairement tous ses vols à partir du 25 mars.

Coronavirus: les entreprises aussi doivent être solidaires

  Coronavirus: les entreprises aussi doivent être solidaires EDITO - Dons qui se multiplient, dividendes réduits, salaires des dirigeants diminués Comment les entreprises peuvent exprimer leur solidarité dans la crise. Face à une catastrophe, "personne ne doit être laissé au bord du chemin". Cette expression, souvent utilisée par des chefs d’entreprise quand ils ont pris la décision de fermer une entreprise, s’applique parfaitement à l’état d’urgence sanitaire que nous traversons.

Pire pour Boeing

Mais les spécialistes s'accordent à estimer qu'Airbus a les épaules pour encaisser le choc. "Même si Airbus ne pouvait livrer aucun de ses 140 long-courriers prévus, l'impact serait de l'ordre de 9 milliards de dollars, ce qui reste gérable", assure un analyste. Plus gérable, en tout cas, que la situation de Boeing. Déjà mis à terre par la crise du 737 MAX, le géant américain a appelé le 17 mars à un plan de soutien public de 60 milliards de dollars pour lui-même et ses fournisseurs. Pour amadouer Washington, le patron du groupe Dave Calhoun a renoncé à sa rémunération jusqu'à la fin de l'année, suspendu le versement des dividendes et stoppé le plan de rachat d'actions du groupe.

Dassault Aviation supprime le versement du dividende 2019 .
L'avionneur Dassault Aviation suspend ses objectifs 2020 et supprime le versement du dividende 2019.Le constructeur du Rafale et des avions d'affaires Falcon a en outre décidé de suspendre ses objectifs 2020 en raison de la difficulté de prévoir les impacts de cette crise ainsi que les "incertitudes quant à son ampleur, son étendue géographique, sa durée et ses conséquences économiques et sociales sur les objectifs 2020 du groupe Dassault Aviation annoncés le 27 février dernier". En 2020, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier avait prévu une baisse du chiffre d'affaires avec 13 Rafale export et 40 Falcon livrés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!