•   
  •   

Entreprise Coronavirus: les entreprises aussi doivent être solidaires

12:00  26 mars  2020
12:00  26 mars  2020 Source:   challenges.fr

ADP voit sa privatisation s'éloigner à cause du coronavirus

  ADP voit sa privatisation s'éloigner à cause du coronavirus Les conditions de marché ne sont pas du tout favorables à une quelconque opération de privatisation, en particulier pour ADP, a indiqué Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement français. La perspective d'une privatisation d'ADP est repoussée, du fait des turbulences provoquées par la propagation du coronavirus. "L’instabilité actuelle des marchés montre que les conditions de marché ne sont pas du tout favorables à une quelconque opération de privatisation et en particulier en ce qui concerne ADP", a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement français, selon les propos rapportés par Reuters.

Confrontés à une situation sans précédent, les entraîneurs de boxe, tant du côté professionnel qu'amateur, doivent adapter les programmes de leurs protégés face aux restrictions qu’amène le coronavirus . Stéphan Larouche et un bon nombre de boxeurs et boxeuses ont été évincés du

Soutien aux entreprises , protection des droits sociaux, droit du travail, services publics : vingt-quatre premières ordonnances doivent être présentées dès Pourront en bénéficier les entreprises qui comptent moins de 10 salariés et dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à un million d'euros, et

Illustration LVMH © Christian Hartmann Illustration LVMH

EDITO - Dons qui se multiplient, dividendes réduits, salaires des dirigeants diminués... Comment les entreprises peuvent exprimer leur solidarité dans la crise.

Face à une catastrophe, "personne ne doit être laissé au bord du chemin". Cette expression, souvent utilisée par des chefs d’entreprise quand ils ont pris la décision de fermer une entreprise, s’applique parfaitement à l’état d’urgence sanitaire que nous traversons. Cela commence avec les malades bien évidemment, les soignants également, mais aussi les salariés et les entrepreneurs qui, s’ils ne souffrent pas de pathologies ou sont moins exposés à la maladie, se trouvent en situation de risque économique.

Free, Monoprix, Doctolib... les gestes commerciaux des entreprises face au coronavirus

  Free, Monoprix, Doctolib... les gestes commerciaux des entreprises face au coronavirus Plusieurs enseignes consentent à faciliter la vie de leurs clients alors que les mesures de restriction se multiplient pour endiguer l’épidémie. Emmanuel Macron a appelé les Français à limiter leurs déplacements, et à ne pas rendre visite aux aînés. Dans une allocution télévisée jeudi 12 mars, le président de la République a demandé aux personnes les plus fragiles de rester chez elles. Autant de restrictions qui s’ajoutent à la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires et universitaires à partir de lundi 16 mars.

Des entreprises françaises font preuve de générosité dans la lutte contre la pandémie de coronavirus . Elles ont réorienté leurs outils de production pour répondre à la demande de moyens tels que les masques de protection ou les gels hydroalcooliques. Leurs salariés ont été les premiers à

" Les entreprises et notamment les grands groupes doivent pleinement participer à la solidarité nationale. Il ne serait en effet ni raisonnable ni responsable que les entreprises versent des dividendes à leurs actionnaires comme si de rien n' était ", insiste le syndicat qui rappelle que les

Pour les protéger, l’Etat a dégainé le chômage partiel et les mécanismes de garanties pour rendre les crédits quasi-automatiques. Avec son habituel recours à la collectivité, la France a mis le paquet, et le Premier ministre a eu raison de souligner, le 22 mars sur TF1, que le pays a mis en place ce qui se faisait de mieux en Europe, "quoi qu’il en coûte". Et effectivement, cela coûtera cher, un jour, aux contribuables, car il est hors de question de laisser l’addition à nos petits-enfants sous forme de dette abyssale au prétexte qu’ils échappent aujourd’hui au fléau du virus.

A côté de la réponse de la collectivité, que peuvent faire les entreprises qui ne sont pas en mode "survie" pour exprimer leur solidarité? Les initiatives se multiplient partout, depuis le "coup" de LVMH sur les masques achetés à la hussarde en Chine et la production de gel hydroalcoolique, jusqu’aux milliers de chambres et bons d'essence mis à la disposition par Accor et Total pour le personnel soignant.

Coronavirus : tout ce qu'il faut savoir sur la médiation du crédit, au service des entreprises en difficultés

  Coronavirus : tout ce qu'il faut savoir sur la médiation du crédit, au service des entreprises en difficultés Née en 2008 au moment de la crise financière, la médiation du crédit, un organisme logé au sein de la Banque de France, a pour mission de ne laisser aucune entreprise seule face à des difficultés financières. A qui s'adresse-t-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Dans quels délais ? La Tribune vous livre le mode d'emploi.En parallèle, le gouverneur a rappelé l'existence de la médiation du crédit, un organisme logé au sein de la Banque de France qui accompagne les entreprises pour rééchelonner leurs crédits en cas de difficultés financières, et sa mobilisation totale.

Permettre aux entreprises et aux ménages de traverser la période de confinement sans trop de dommages, tel est désormais l'objectif du gouvernement Mercredi, en conseil des ministres, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a détaillé les dispositifs qui vont être mis en place par arrêtés ou

Un réseau d’ entreprises liégeoises s’ est mobilisé pour réunir des fonds et ainsi acheter du matériel « C’ est une véritable chaîne solidaire qui se met en place entre managers liégeois mobilisés pour Deux fournisseurs chinois ont été identifiés. Les masques FFP2 doivent donc être acheminés en

L'épineuse question des dividendes

De manière plus institutionnelle, les conseils d’administration planchent tous en ce moment sur l’épineuse question des dividendes. Leur distribution pourrait être revue comme une marque d’élémentaire prudence dans une période tendue de gestion de cash, et un geste des actionnaires. Mais ceux-ci ont par ailleurs perdu virtuellement un tiers de leurs actifs… Elior le premier, puis Airbus, ont tranché au profit de l’entreprise ce débat qui va diviser les conseils ces prochaines semaines. Et le ministre de l'Economie a recommandé sur Franceinfo que "toutes les entreprises, notamment les plus grandes [fassent] preuve de la plus grande modération sur le versement des dividendes".

Enfin la question du "say on pay" -les résolutions sur la rémunération des dirigeants- devrait revenir au premier plan, même si les assemblées générales se tiendront cette année à quasi huis clos. N’est-ce pas le moment, alors que la crise est là, que la loi PACTE va imposer de publier à partir de cette année un "ratio d’équité" entre la rémunération du patron et le salaire médian de sa maison, d’avoir une réflexion "française" sur le sujet? Peut-on à la fois avoir des mécanismes collectifs de protection les plus aboutis, et des rémunérations individuelles calées sur les standards internationaux du marché?

Le PDG de Saint Gobain a pris les devants, à titre personnel: Pierre-André de Chalendar a ainsi amputé de 16% son salaire -le plaçant au niveau de ceux qui sont placés en chômage partiel- et versé le reliquat à la Fondation AP-HPSolidarité: il n'y a pas que l'Etat. Un geste à méditer.

Les patrons de Michelin baissent leurs salaires .
Les dirigeants du manufacturier français de pneumatiques Michelin ont annoncé vendredi qu'ils abaissaient leur rémunération pour être solidaires avec leurs salariés touchés par des mesures de chômage partiel à cause de l'épidémie de coronavirus.Florent Menegaux et Yves Chapot, gérants du groupe Michelin, "ont choisi de diminuer d'environ 25% leur rémunération pour les mois d'avril et de mai", a détaillé Michelin. Pour les membres du comité exécutif, la baisse décidée est d'environ 10% durant la même période.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!