•   
  •   

Entreprise EDF, Engie, Renault… pas de dividende pour les entreprises dont l’Etat a des actions ?

12:05  27 mars  2020
12:05  27 mars  2020 Source:   capital.fr

Coronavirus: comment EDF compte assurer le fonctionnement et la sécurité des centrales nucléaires

  Coronavirus: comment EDF compte assurer le fonctionnement et la sécurité des centrales nucléaires Depuis le début des années 2000, EDF dispose d'un plan pandémie, qui doit permettre de faire tourner les 19 centrales nucléaires françaises avec seulement 60% du personnel présent pendant une période de 15 jours. Si l'épidémie venait à durer, EDF assure également être capable de maintenir son activité nucléaire avec un taux d'absentéisme de 25% pendant 12 semaines. Ponctuellement, les centrales pourront aussi fonctionner avec des effectifs encore plus réduits (environ 120 personnes pour un site comptant deux réacteurs), comme c'est déjà le cas le soir et le week-end. En outre, la société dispose d'autres leviers.

EDF , Engie , Renault , Air France -KLM… Les entreprises contrôlées par l ' Etat , ou dans lequel ce dernier détient des parts au capital, risquent fort de laisser leurs L ' Etat va en effet leur demander de ne pas verser de dividende cette année, a indiqué vendredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Le conseil d’administration de géant tricolore de l'énergie a décidé, hier, d’annuler le dividende 2019 de 0,80 euro par action , et affirmé >> A lire aussi - Engie , EDF , Renault Pas de dividende pour les entreprises dont l ' Etat est actionnaire ? Les activités Thermiques et Nucléaires sont légèrement

EDF, Engie, Renault… pas de dividende pour les entreprises dont l’Etat a des actions ? © SP/Renault EDF, Engie, Renault… pas de dividende pour les entreprises dont l’Etat a des actions ?

L'Etat actionnaire va demander aux entreprises dans lesquelles il détient des participations de ne pas verser de dividende, indique Muriel Pénicaud.

EDF, Engie, Renault, Air France-KLM… Les entreprises contrôlées par l'Etat, ou dans lequel ce dernier détient des parts au capital, risquent fort de laisser leurs actionnaires sur leur faim cette année. L'Etat va en effet leur demander de ne pas verser de dividende cette année, a indiqué vendredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Un geste de "solidarité" face à la crise du coronavirus. Mais aussi de bonne gestion, car cela atténuera le choc financier de la crise sur les comptes...

Rachat d’actions : le scandale financier qui couve aux États-Unis

  Rachat d’actions : le scandale financier qui couve aux États-Unis Alors qu’elles réclament des dizaines de milliards de dollars pour leur sauvetage, les grandes compagnies aériennes sont accusées de brûler leur trésorerie en rachetant leurs propres actions. Le “buyback”, un outil polémique qui soutient artificiellement les cours. Le secteur aérien traverse sa plus grande crise depuis le 11-Septembre, cloué au sol à cause de l’épidémie de coronavirus. Sans un soutien massif des États, la quasi-totalité des compagnies aériennes seront en faillite d’ici une poignée de semaines.

Les actions Engie profitent toujours d’un courant porteur sur les marchés d’ actions . Le verdict de la Commission de provision nucléaire (CPN) est En effet, l ’ Etat ne voudrait pas donner de crédit au scénario de démantèlement de l’ex-GDF Suez au travers de la cession des infrastructures gazières

- Premier producteur mondial d' électricité non nucléaire, premier fournisseur de services d'efficacité énergétique, deuxième fournisseur de services à l 'environnement ; - Opportunités de croissance liées à la EDF , Engie , Renault … pas de dividende pour les entreprises dont l ’ Etat a des actions ?

"Dans les entreprises où l'Etat est actionnaire, on va demander de ne pas verser des dividendes (...), c'est la solidarité", a déclaré Mme Pénicaud sur Cnews. La ministre a dit "comprendre la démarche de la CFDT" qui avait appelé mercredi les grands groupes français à ne pas verser de dividendes cette année. Plusieurs grandes entreprises françaises ont déjà renoncé à verser un dividende ou, du moins, réduit le montant initialement prévu. Mercredi, le spécialiste des affichages publicitaires JCDecaux a annoncé renoncer à son dividende et le géant des médias Lagardère a diminué le sien.

>> A lire aussi - Renault pourrait voir débarquer Mitsubishi à son capital

Auparavant, parmi les grands groupes français, l'avionneur Airbus et Tarkett, spécialiste des revêtements de sols, avaient déjà renoncé à verser un dividende. La société de restauration d'autoroute Autogrill, et Auchan Holdings dans la grande distribution, ont fait de même.

Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie

  Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie Airbus annule son dividende au titre de 2019 (versé cette année) et revoit ses objectifs de résultats, alors que l'épidémie de coronavirus aura un impact massif sur ses comptes. L'avionneur a annoncé qu'il prévoyait la reprise partielle de sa production en France et en Espagne. Face à l'impact de la pandémie sur ses clients et donc ses perspectives, Airbus prend le taureau par les cornes. Afin d'atténuer l'effet de la crise sur sa trésorerie, l'avionneur européen a annulé le versement de dividendes à ses actionnaires au titre de l'année 2019 et a tiré un trait sur ses prévisions de résultats pour 2020.

(AOF) - Présent au capital d' EDF et d' Engie , l ' Etat de l'application de la loi attribuant des droits de vote double aux actionnaires présents au capital d'une entreprise depuis plus de deux ans. L'AMF a indiqué que l'Agence des participations de l ' État avait franchi en hausse, le 3 avril 2016, le seuil de 90% des

"Les acteurs du numérique ne pourront pas se passer de nous car nous les accompagnerons grâce à nos conseils aux clients, à notre capacité à développer la digitalisation et à notre présence sur le terrain" EDF , Engie , Renault … pas de dividende pour les entreprises dont l ’ Etat a des actions ?

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

A contrario, l'opérateur de transports Transdev a indiqué qu'il verserait un dividende de 23 millions d'euros, soit la moitié de son bénéfice 2019, mais a précisé que le versement n'interviendrait qu'après la crise du coronavirus.

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l'image)

  EDF, Engie, Renault… pas de dividende pour les entreprises dont l’Etat a des actions ? © Fournis par Capital Getty Images

Dividende supprimé chez Renault, qui réduit le salaire de ses dirigeants .
Le groupe automobile a annoncé qu'il renonçait à verser des dividendes à cause de la crise sanitaire et économique. Alors que la note de Renault vient d'être abaissée par Standard and Poor's, le constructeur pourrait solliciter une aide de l'Etat "pour garantir ses crédits".Renault a également décidé une baisse de 25% de la rémunération du président Jean-Dominique Senard et de la directrice générale par interim Clotilde Delbos, pour le second trimestre 2020 "au minimum" et éventuellement plus longtemps si la crise devait durer. Les administrateurs subiront une baisse de 25% de leurs jetons de présence pour l'année en cours.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!