•   
  •   

Entreprise Le crash pour la constellation satellitaire OneWeb ?

20:10  28 mars  2020
20:10  28 mars  2020 Source:   latribune.fr

Covid-19 : les sept infos essentielles dans le secteur aéronautique et défense

  Covid-19 : les sept infos essentielles dans le secteur aéronautique et défense La filière aéronautique et défense souffre énormément de la paralysie de l’activité économique mondiale provoquée par la crise sanitaire liée au Covid-19. Voici les sept infos essentielles du secteur.Airbus : Après les dernières mesures de confinement plus strictes entre le 30 mars et le 9 avril annoncées dimanche par le gouvernement espagnol, Airbus a mis en veille la plupart de ses sites de productions en Espagne. Le constructeur européen organisera toutefois pendant cette période une activité minimale dans certaines activités jugées clés dans les avions commerciaux, les hélicoptères, la défense et l'espace.

Les six premiers satellites OneWeb ont été mis en orbite avec succès par Arianespace sur le vol Soyouz VS21 depuis la Guyane française le 27 février 2019. C'est également la quatrième mission réussie en deux mois pour la société européenne de lancements spatiaux, dont deux pour OneWeb .

Le service d’accès à Internet va commencer par opérer en Arctique dès l’année prochaine, avant de s’étendre au monde entier en 2021. Pour y parvenir, il lancera chaque mois plus d’une trentaine de satellites à partir de décembre.

Lancement de 34 satellites OneWeb à Baïkonour le 21 mars dernier © Fournis par La Tribune Lancement de 34 satellites OneWeb à Baïkonour le 21 mars dernier

C'est véritablement un coup très dur pour Airbus et Arianespace. Basé à Londres, OneWeb a annoncé vendredi dans un communiqué qu'il avait déposé une "demande volontaire" auprès du tribunal de faillite des États-Unis pour se mettre ainsi que certaines de ses filiales sous la protection du chapitre 11, la procédure de sauvegarde américaine, qui lui permet d'échapper à court terme à la faillite et poursuivre ses activités (période de 120 jours, qui peut être prorogée). OneWeb a indiqué qu'il voulait mettre à profit ce délai pour vendre ses activités pour "maximiser la valeur de la société". Le Covid-19 est-il un prétexte ? En tout cas, le PDG de OneWeb Adrian Steckel a expliqué cette situation comme "la conséquence de l'impact économique de la crise Covid-19".

Au Maroc, une vaste et retentissante arnaque immobilière

  Au Maroc, une vaste et retentissante arnaque immobilière "Rendez-nous notre argent!", s'époumone une petite foule sur un terrain vague supposé abriter des immeubles d'habitation, un des projets fictifs de ce qui est décrit comme la plus grande arnaque immobilière de l'histoire du Maroc. Les spots TV promettaient des logements de rêve: "trois au prix de deux". Ce ne fut qu'un mirage: près de 60 millions d'euros ont disparu, plus de 1.000 acheteurs ont été grugés, selon leur avocat. Dans ce pays où laLes spots TV promettaient des logements de rêve: "trois au prix de deux". Ce ne fut qu'un mirage: près de 60 millions d'euros ont disparu, plus de 1.000 acheteurs ont été grugés, selon leur avocat.

Les DOSSIERS DE L'ESPACE (LDDE) est un format qui fait le point sur une thématique particulière de la conquête spatiale: histoire, technologies, portraits Cette semaine, on se penche sur les méga- constellations StarLink et OneWeb . Vont-elles révolutionner l'internet de demain ?

Starlink de SpaceX, la société d’Elon Musk, n’est pas le seul projet qui aspire à fournir une connexion internet haut débit à travers le monde depuis l’espace. OneWeb œuvre aussi dans cette voie. Si SpaceX a envoyé en janvier 2020 60 satellites pour agrandir sa constellation

Airbus fabrique en Floride dans le cadre d'un partenariat avec OneWeb (OneWeb Satellites) les 650 satellites tandis que Arianespace a dans son carnet de commandes 18 lancements OneWeb encore à réaliser.

Une constellation de 650 satellites

Jusqu'à présent, OneWeb a déployé un réseau de 74 satellites sur une orbite polaire à une altitude de 450 kilomètres. Les 40 premiers satellites de la constellation avaient été mis en orbite par Arianespace en trois temps : en février 2019 depuis Kourou pour les six premiers, puis en février 2020 depuis Baïkonour pour les 34 suivants, et, enfin, le 21 mars dernier, 34 nouveaux satellites. L'opérateur de satellites s'est donné pour mission de fournir de l'internet haut-débit, grâce à une constellation de satellites de nouvelle génération qui permettra en principe d'apporter la connectivité pour tous et partout dans le monde. Ce système doit comprendre d'abord 650 satellites, puis 900.

au Royaume-Uni, OneWeb, accuse le coronavirus de déposer une demande de protection contre la faillite aux États-Unis. (OneWeb)

 au Royaume-Uni, OneWeb, accuse le coronavirus de déposer une demande de protection contre la faillite aux États-Unis. (OneWeb) La start-up spatiale Une start-up britannique de haut niveau qui avait construit un réseau satellite pour fournir une large bande à travers le monde a blâmé la pandémie de coronavirus pour son effondrement. OneWeb a publié un communiqué samedi matin disant qu'il licenciait la majorité de son personnel alors qu'il cherchait un acheteur et déposait une demande de mise en faillite aux États-Unis.

1.3K Partages. Les 60 premiers satellites de la constellation Starlink de SpaceX ont été placés en orbite avec succès ce jeudi 23 mai. La constellation de satellites visera à fournir un accès global à internet et pourrait un jour être constituée d’environ 12’000 satellites.

Cette semaine, en début de soirée, se lève vers l'est l'étoile Véga, l'astre le plus brillant de la Lyre. Cette constellation située dans la Voie Lactée est

Une demande ? OneWeb, qui emploie environ 500 personnes, a expliqué que son équipe commerciale de OneWeb a constaté "une demande mondiale significative" pour les services de connectivité à haute vitesse et à faible latence de la part des gouvernements et entreprises dans l'automobile et les transports maritimes et aériens notamment. OneWeb, qui est en concurrence avec la constellation Starlink de SpaceX (300 satellites déjà en orbite), devrait commencer les démonstrations clients en 2020 et fournir une couverture mondiale 24h/24 aux clients en 2021.

Investissements très lourds

Le plus grand défi de OneWeb était de prouver qu'il avait la capacité financière de réaliser un lourd investissement. C'est raté. Pourtant, OneWeb a levé plus de 3 milliards de dollars (dont 1,2 milliard en 2016 et 1,3 milliard en 2019), principalement auprès d'investisseurs de premier plan comme Softbank, Airbus, Virgin Group de Richard Branson, Coca-Cola et Qualcomm. Depuis le début de l'année, OneWeb avait engagé des négociations pour compléter le financement du déploiement de sa constellation éponyme et son lancement commercial.

Satellite Internet startup OneWeb déclare faillite pour rechercher un acheteur

 Satellite Internet startup OneWeb déclare faillite pour rechercher un acheteur OneWeb rêve d'un accès Internet par satellite a subi un revers majeur. La startup a déposé le dossier pour le chapitre 11 de la faillite après l'échec des tentatives d'obtenir un financement crucial. La société a déclaré qu'elle était "proche" d'obtenir du soutien, mais la pandémie de COVID-19 a produit un "impact financier et des turbulences sur le marché" qui ont mis fin à l'accord.

OneWeb vient de déployer 34 nouveaux satellites dans le cadre de son projet de méga- constellation censé fournir Internet à Mais pendant quelques jours après le lancement, la constellation Starlink a brillé autant que de nombreuses constellations astronomiques, avait notamment déclaré l’American

L'un des futurs 900 satellites en orbite basse de la constellation OneWeb . Le projet Kuiper d’Amazon a pour objectif de lancer une constellation de 3236 satellites en orbite basse. Il s’agit de fournir une connectivité haut débit, avec une faible latence à destination de dizaines de millions de

"Alors que la société était sur le point d'obtenir un financement, le processus n'a pas progressé en raison de l'impact financier et des turbulences du marché liées à la propagation de Covid-19", a expliqué OneWeb. L'opérateur de satellites était semble-t-il en négociations avec son partenaire Softbank, le géant japonais des investissements dans les nouvelles technologies pour une nouvelle tranche de financement de 2 milliards de dollars environ.

Softbank dans les cordes

Mais les difficultés de financement de l'opérateur satellitaire ne datent pas de la crise provoquée par le Covid-19 même si ce dernier a accéléré son crash. En août 2019, SoftBank avait déjà déprécié sa participation dans OneWeb pour 380 millions de livres (450 millions de dollars). En grande difficulté depuis plusieurs mois, son principal bailleur a été plombé ces derniers mois par de lourdes dépréciations liées à ses investissements dans WeWork et Uber notamment. Il avait jusqu'à présent limité la casse grâce surtout à des bénéfices exceptionnels liés à sa participation au capital du géant chinois du commerce en ligne Alibaba. Le groupe a  subi une petite perte opérationnelle sur les neuf premiers mois 2019/2020, à hauteur de 13 milliards de yens (108 millions d'euros).

Conséquence, poussé par le fonds activiste américain Elliott, Softbank a annoncé en début de semaine qu'il comptait vendre jusqu'à 4.500 milliards de yens (38 milliards d'euros) d'actifs dans les 12 prochains mois pour se désendetter et financer un énorme rachat d'actions. Est-ce que OneWeb reste une des priorités de Softbank, qui lui a déjà versé deux milliards de dollars depuis 2016 ?

Comment la blockchain peut changer l'industrie spatiale .
© Fourni par Space blockchain crypto-monnaie Crypto-monnaie, blockchain et données décentralisées sont tous des mots à la mode que nous avons vu flotter ces dernières années, mais la technologie est si nouvelle qu'il est difficile de voir des applications directes pour nos vies, même dans l'exploration spatiale. Mais la blockchain et l'espace ont plus de liens que vous ne le pensez.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!