•   
  •   

Entreprise Johnson & Johnson annonce un vaccin contre le coronavirus pour début 2021

15:05  31 mars  2020
15:05  31 mars  2020 Source:   capital.fr

Mobilisation générale dans les labos pour trouver le « Covid-killer »

  Mobilisation générale dans les labos pour trouver le « Covid-killer » Depuis les premières contaminations, les laboratoires pharmaceutiques du monde entier sont en effervescence. Un médicament en développement ou déjà sur le marché serait-il capable de guérir les malades ? Quand peut-on espérer disposer d'un vaccin ? Une bataille sanitaire et économique majeure, seul espoir d'éradiquer vraiment la contagion du Covid-19.À la recherche d'un "Covid killer" qui s'ignore

L'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson veut lancer la production d' un vaccin contre le nouveau coronavirus début 2021 , "en cas d'urgence", a-t-il annoncé lundi par communiqué. La première phase des essais cliniques sur des personnes devrait débuter en septembre prochain.

Le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson a annoncé qu’il prévoyait des premiers tests de vaccins contre le coronavirus dès septembre. Pourrait-on voir arriver un vaccin contre le coronavirus dès le début de l’année 2021 ? C’est en tout cas l’ambition de la firme pharmaceutique

Johnson & Johnson annonce un vaccin contre le coronavirus pour début 2021 © AtlasStudio / Getty Images Johnson & Johnson annonce un vaccin contre le coronavirus pour début 2021

Lundi 30 mars, la compagnie pharmaceutique a annoncé qu'un essai clinique serait réalisé cet automne pour un vaccin.

La compagnie pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé lundi 30 mars avoir sélectionné un vaccin-candidat pour le nouveau coronavirus, qui doit être testé sur des humains d'ici septembre et pourrait être prêt à une utilisation d'urgence d'ici le début de l'année prochaine. Le groupe américain a indiqué dans un communiqué avoir signé un accord avec l'Autorité pour la recherche avancée et le développement dans le domaine biomédical, qui dépend du gouvernement américain, pour investir un milliard de dollars à cet effet.

Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie

  Airbus ne versera pas de dividende, face à l’impact du coronavirus sur sa trésorerie Airbus annule son dividende au titre de 2019 (versé cette année) et revoit ses objectifs de résultats, alors que l'épidémie de coronavirus aura un impact massif sur ses comptes. L'avionneur a annoncé qu'il prévoyait la reprise partielle de sa production en France et en Espagne. Face à l'impact de la pandémie sur ses clients et donc ses perspectives, Airbus prend le taureau par les cornes. Afin d'atténuer l'effet de la crise sur sa trésorerie, l'avionneur européen a annulé le versement de dividendes à ses actionnaires au titre de l'année 2019 et a tiré un trait sur ses prévisions de résultats pour 2020.

Le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson a annoncé qu’il prévoyait des premiers tests de vaccins contre le coronavirus dès septembre. Pourrait-on voir arriver un vaccin contre le coronavirus dès le début de l’année 2021 ?

BANGALORE (Reuters) - Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson a annoncé lundi qu'il lancerait au plus tard en septembre les essais cliniques sur des cobayes humains de son vaccin expérimental mis au point contre le coronavirus . J&J dit avoir consacré plus d'un milliard de dollars

>> A lire aussi - 4 traitements du coronavirus à l'étude en Europe

J&J a commencé à travailler en janvier sur le vaccin expérimental, Ad26 SARS-CoV-2, en utilisant la même technologie dont il avait fait usage pour développer un vaccin-candidat contre Ebola. Cette technologie combine le virus d'un rhume ordinaire incapable de se répliquer à des fragments du Covid-19, afin de tenter de provoquer une réponse immunitaire chez l'humain. "Nous avons testé sur des animaux plusieurs vaccins-candidats afin d'en sélectionner le meilleur. Cela a pris 12 semaines", a dit à l'AFP le directeur scientifique de J&J Paul Stoffels.

Objectif : un milliard de doses

Bien qu'il n'y ait jamais eu jusqu'ici de vaccin efficace contre un virus de la famille des coronavirus, ce dernier estime pouvoir y parvenir cette fois, car l'équipe y travaillant est la même que celle qui avait développé un vaccin-candidat pour le SRAS en 2002-2003. Son travail avait été interrompu lorsque l'épidémie avait été contrôlée, après avoir fait près de 800 morts. "La question est de savoir s'il faut protéger contre l'infection ou contre une forme grave de la maladie", a expliqué Paul Stoffels. "Pour beaucoup de maladies, comme la grippe, lorsque l'on vaccine annuellement, c'est pour protéger contre la forme grave, pas toujours contre l'infection". Johnson & Johnson a dit être en train d'élargir sa capacité mondiale de fabrication, aux Etats-Unis et ailleurs, pour l'aider à fournir plus d'un milliard de doses de son vaccin à travers le monde. La compagnie travaille aussi à des traitements antiviraux contre le coronavirus.

BNP Paribas, Société Générale… nos banques menacées par l'impact du coronavirus ?

  BNP Paribas, Société Générale… nos banques menacées par l'impact du coronavirus ? La crise actuelle favorisera une augmentation des pertes sur crédits accordés, pour nos banques. Reste qu’elles sont en meilleur santé qu’au début de la crise de 2008-2009 et que les niveaux de valorisation des valeurs bancaires semblent relativement attractifs, aux yeux de la société de gestion Schroders. Alors que la pandémie de coronavirus se propage, nos banques sont à la peine… et leurs notes risquent d’être bientôt abaissées par les agences de notation. Avec la mise en confinement d’un nombre croissant de pays en Europe, l'activité économique se retrouve logiquement sous pression.

La compagnie pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé lundi avoir sélectionné un vaccin -candidat pour le nouveau coronavirus J&J travaille aussi à des traitements antiviraux contre le coronavirus . De son côté, la compagnie pharmaceutique américaine Moderna procède déjà à des

La compagnie pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé lundi avoir sélectionné un vaccin -candidat pour le nouveau coronavirus , qui J&J travaille aussi à des traitements antiviraux contre le coronavirus . De son côté, la compagnie pharmaceutique américaine Moderna procède

>> A lire aussi - Sanofi accélère les essais d’un possible traitement du coronavirus

De son côté, la compagnie pharmaceutique américaine Moderna procède déjà à des essais cliniques pour son vaccin-candidat, tout comme le groupe chinois CanSinoBIO. Il n'existe pas encore de vaccin ou de traitement agréé contre le Covid-19. Plusieurs traitements sont en train d'être étudiés, comme l'antiviral remdesivir, l'antipaludique chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine, mais leur efficacité n'est pas encore claire. Les groupes pharmaceutiques et les laboratoires de recherche à travers le monde se sont lancés dans une course contre la montre pour développer traitements et vaccins contre le Covid-19, utilisant une variété de nouvelles technologies.

Indigo réembauche 545 travailleurs à la suite de licenciements de 5200 employés au sein de COVID-19 .
© Fourni par La Presse Canadienne TORONTO - Indigo Books and Music Inc. dit qu'il réembauche 545 de ses employés après avoir pu bénéficier de la subvention salariale d'urgence du gouvernement fédéral. Le détaillant basé à Toronto a temporairement mis à pied 5 200 de ses employés et a fermé ses magasins à la mi-mars au milieu d'une éclosion du nouveau coronavirus. Les travailleurs Indigo qui sont réembauchés occupent des postes salariés et de direction dans des magasins de détail.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!