•   
  •   

Entreprise L'étonnante tactique du fonds Amber pour éjecter Arnaud Lagardère de son groupe

15:10  01 avril  2020
15:10  01 avril  2020 Source:   capital.fr

Immobilier : la start-up Virgil fournit l'apport aux primo-accédants

  Immobilier : la start-up Virgil fournit l'apport aux primo-accédants Comment acheter quand les prix de l'immobilier ne cessent de monter. Cette start-up peut vous aider à accéder à la propriété si vous n'avez pas d'apport personnel.>> A lire aussi - Prêt immobilier sans apport

Le fonds Amber veut frapper Arnaud Lagardère au portefeuille. Le premier actionnaire du groupe (16,42% du capital) vise un objectif étonnant Arnaud Lagardère aura du mal à justifier leur maintien alors même que sa situation financière est critique. Son patrimoine, logé dans sa participation de 7,3

Lagardère sans Arnaud ? Le fonds Amber Capital, devenu premier actionnaire du groupe français, a dévoilé jeudi son plan pour évincer le dirigeant, à qui il reproche une mauvaise gestion, à À lire aussi : Jade Foret et Arnaud Lagardère : Une love story entre mises en scène et polémiques VIDEO.

L'étonnante tactique du fonds Amber pour éjecter Arnaud Lagardère de son groupe © Stephane Cardinale - Corbis / Getty Images L'étonnante tactique du fonds Amber pour éjecter Arnaud Lagardère de son groupe

L'actionnaire principal du groupe Lagardère souhaite que ce dernier renonce à verser des dividendes à ses actionnaires en mai prochain.

Le ministre de l'Économie a appelé les entreprises à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires cette année. Le fonds activiste Amber a profité de cette annonce pour mettre la pression sur le groupe Lagardère. Le premier actionnaire du groupe (16,42% du capital) souhaite que l'un des leaders mondiaux de la production et de la distribution de contenus renonce à verser des dividendes à ses actionnaires, rapporte BFM Business. Une position paradoxale qui priverait pourtant Amber de 25 millions d’euros. Arnaud Lagardère devrait quant à lui s’asseoir sur plus de 12 millions d’euros, ce qui le mettrait en grande difficulté financière.

Les fonds spéculatifs veulent profiter de la déroute des entreprises fragilisées

  Les fonds spéculatifs veulent profiter de la déroute des entreprises fragilisées Les hedge funds se jettent sur les marchés et les entreprises malades du coronavirus. Certains achètent à bas prix des actions massacrées. D'autres misent sur la faillite des sociétés les plus fragiles financièrement. Alors que de nombreux investisseurs en actions ont perdu gros (30.000 milliards de dollars au niveau mondial !) avec la débâcle des marchés, les fonds spéculatifs (hedge funds, qui gèrent l'argent que leur confient les plus riches et les fonds de pension ou souverains), cherchent désormais à profiter du marasme actuel. Que ce soit à la hausse ou à la baisse.

Premier actionnaire du groupe , le fonds veut changer le conseil de surveillance, mis à part L'ancien président d'Eurazeo et ancien associé gérant de Lazard Frères a été proposé par Amber pour intégrer (et a La confession inédite d' Arnaud Lagardère sur sa dette, Airbus, Europe 1, sa femme Jade

Le fonds Amber Capital veut modifier la quasi totalité du conseil de surveillance du groupe Lagardère et placer à sa tête l'ancien patron d'Eurazeo, Patrick Joseph Oughourlian parle de " programme de campagne électorale ". Mais c’est plus à un réquisitoire ferme et définitif que le patron du fonds

>> A lire aussi - La menace de putsch se précise pour Arnaud Lagardère

L'objectif du fonds Amber semble être la mise en faillite de Lagardère. Une tactique opportune en pleine crise économique, selon BFM Business. Cette situation mettrait Arnaud Lagardère en grande difficulté d'autant que son patrimoine, estimé à 107 millions d'euros soit 7,3% de sa participation dans le groupe, est très loin de couvrir sa dette personnelle, estimée à 164 millions d'euros.

>> A lire aussi - Lagardère maintient son dividende, mais Relay risque de souffrir cette année

"Rien de personnel"

Si le positionnement d'Amber Capital interroge, son fondateur Joseph Oughourlian l'assure, "il n'y a rien de personnel contre Arnaud Lagardère". "Ce qu'on reproche au groupe et à sa gestion depuis maintenant 17 ans, c'est la très mauvaise gestion de la politique d'investissements et de désinvestissements. On a vendu presque 10 milliards d'actifs depuis plus d'une dizaine d'années, ça été une sorte de liquidation désordonnée du groupe pendant très longtemps", expliquait-il vendredi 27 mars sur BFM Business. Et d'ajouter : "C'est toute une politique de sous-investissement chronique qu'on remet en cause (...) et cette politique de sous-investissement et de dividendes exceptionnels, en fait elle ne sert qu'un actionnaire, elle ne sert pas les actionnaires", a-t-il ajouté, visant clairement Arnaud Lagardère.

Air France-KLM cherche à obtenir des aides d'Etat d'environ 10 milliards d'euros .
Selon nos informations, le groupe aérien français cherche à obtenir des aides d'un montant se situant autour de 10 milliards d'euros, dont 8 milliards pour Air France. Mais les discussions avec les banques sont serrées. Les annonces pourraient intervenir cette semaine.Rejetée par le directeur général du groupe Ben Smith, la nationalisation semble une réponse en dernier recours, et le prêt bancaire garanti par l'Etat reste le schéma de travail privilégié. Son montant fait l'objet de négociations serrées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 59
C'est intéressant!