•   
  •   

Entreprise Disney+ choisit la fiscalité avantageuse des Pays-Bas

13:10  07 avril  2020
13:10  07 avril  2020 Source:   capital.fr

Coronavirus: les propriétaires incités à louer leur logement gratuitement

  Coronavirus: les propriétaires incités à louer leur logement gratuitement Airbnb et Nexity lancent une plateforme pour venir en aide aux professions qui luttent contre le coronavirus. Airbnb et Nexity lancent une plateforme pour venir en aide aux professions qui À mesure que la pandémie du coronavirus se développe, les élans de solidarité se multiplient. Le dernier en date? Le gouvernement et Airbnb lancent aujourd’hui une plateforme où les propriétaires, qui le souhaitent, peuvent louer gratuitement leur logement qu’ils n’occupent pas actuellement.

Entreprises et marchés. Disney+ choisit la fiscalité avantageuse des Pays - Bas . Disney Plus. Toutefois, le chiffre d’affaires généré en France ne sera pas encaissé dans l’Hexagone, mais aux Pays - Bas . En effet, les conditions générales d’abonnement indiquent que l’abonné français contracte

Disney+ aux Pays - Bas . Les restrictions mise en places. Disney+ bloque les VPN. Donc, après avoir choisi vous être assuré d’avoir un VPN compatible, vous devez installer l’application sur votre mobile, pc, Iphone, box android.. partout ! (au moins sur l’ordi pour l’étape 1 et sur la box android pour la suite).

Disney+ choisit la fiscalité avantageuse des Pays-Bas © SOPA Images / Contributeur / Getty Disney+ choisit la fiscalité avantageuse des Pays-Bas

Disney lance ce mardi 7 avril en France son service de vidéo-à-la-demande illimité par abonnement. Mais le chiffre d’affaires généré par les abonnés français sera encaissé aux Pays-Bas.

Le très attendu Disney+ débarque enfin en France ce mardi 7 avril. Son lancement, initialement prévu le 24 mars, avait été repoussé de deux semaines à la demande du gouvernement français, qui craignait un engorgement des réseaux. Ce concurrent de Netflix, vendu 6,99 euros par mois, devrait rapidement engranger des millions d’abonnés, comme il l’a déjà fait ailleurs. Lancé en novembre aux Etats-Unis, au Canada, aux Pays-Bas, en Australie et en Nouvelle-Zélande, il y comptait déjà 28,6 millions d’abonnés début février.

Alternative aux pesticides : BASF va tester les produits Amoéba, qui s’envole en Bourse

  Alternative aux pesticides : BASF va tester les produits Amoéba, qui s’envole en Bourse Le fabricant lyonnais de produits de biocontrôle Amoéba va réaliser des tests à grande échelle avec BASF. Les espoirs de partenariat commercial font décoller les actions Amoéba, alors que le groupe a connu jusqu'ici de nombreux déboires dans ses tentatives pour faire homologuer ses solutions. Est-ce le bout du tunnel pour les actionnaires d'Amoéba (produits de biocontrôle) ? Alors que cours de Bourse a connu une longue descente aux enfers ces dernières années, le groupe lyonnais bondit de près de 40% à la Bourse de Paris ce mardi matin.

Choisissez un pays Argentine Brésil Canada Chili Chine Colombie Equateur Inde Mexique Pérou Présentation des Pays - Bas : Fiscalité . BTW (Belasting Toegevoegde Waarde - l'équivalent néerlandais de la TVA). Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises. Pays - Bas .

La plateforme de streaming Disney+ a annoncé une date de sortie en France, ainsi que dans d'autres pays d'Europe, fixée au 24 mars, soit une Disney+ est actuellement disponible aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande ainsi qu' aux Pays - Bas , depuis le 12 novembre dernier.

Toutefois, le chiffre d’affaires généré en France ne sera pas encaissé dans l’Hexagone, mais aux Pays-Bas. En effet, les conditions générales d’abonnement indiquent que l’abonné français contracte avec une filiale immatriculée près d’Amsterdam, The Walt Disney Company Benelux BV. Celle-ci gérait jusqu’à présent les activités néerlandaises du studio américain. En 2018, elle a réalisé 77 millions d’euros de chiffre d’affaires et employait 86 salariés. Elle appartient à une autre filiale, britannique cette fois, The Walt Disney Company Limited. C’est aussi la filiale néerlandaise qui facture les abonnés d’autres pays européens (Allemagne, …) où le service a déjà été lancé le 24 février.

>>> A lire aussi : Avengers, The Mandalorian… Disney+ dévoile les films et séries qui seront diffusés en France

Des centaines de Marocains victimes d'une arnaque immobilière

  Des centaines de Marocains victimes d'une arnaque immobilière L'affaire, à l'instruction depuis plusieurs mois, vient d'être requalifiée en crime.C'est la plus grosse affaire d'escroquerie immobilière qu'ait connu le Maroc. A ce jour, près de 800 victimes ont été entendues par la police et 400 millions de dirhams (plus de 35 millions d'euros) ont disparu. Plus de 300 personnes se sont portées partie civile.

Toute l’actualité sur le sujet Pays - Bas . Consultez l’ensemble des articles, reportages, directs, photos et vidéos de la rubrique Pays - Bas publiés le mardi 14 avril 2020.

Mon espace. Accueil. La fiscalité avantageuse de l'assurance vie. Pour l’année concernée, l’option que vous choisissez est irrévocable et globale puisqu’elle vaut pour l’ensemble de vos revenus de capitaux mobiliers éligibles au PFU (dividendes, intérêts, assurance-vie et contrats de capitalisation

Cette installation aux Pays-Bas présente un intérêt d’un point de vue fiscal. En effet, l’impôt sur les bénéfices batave est de seulement 25%, et va même tomber à 20,5% d’ici 2021. A titre de comparaison, en France, le taux, qui s’élevait à 33,3% en 2018, va être progressivement abaissé jusqu’à 25% en 2022. En revanche, ce choix des Pays-Bas ne change rien pour la TVA, qui est depuis plusieurs années celle du pays de consommation. Service fourni par internet comme Netflix, Disney+ devra donc s’acquitter d’un taux de 20%, soit le double de Canal Plus (10%), qui bénéfice du taux réduit des chaînes de télé payantes.

Cela ne change rien non plus concernant les obligations de financement de l’audiovisuel français. En effet, une nouvelle directive adoptée en 2018 impose de se soumettre aux obligations, non du pays d’installation, mais du pays de destination. En pratique, Disney+ devra donc verser au Centre national du cinéma (CNC) une taxe de 5,15% de son chiffre d’affaires engrangé en France. Et surtout investir 25% de ses recettes hexagonales dans des productions européennes, dont probablement autour de 20% dans des productions françaises. C’est sans doute le point le plus gênant pour le géant américain, qui produit actuellement très peu en France : une poignée de dessins animés (“Miraculous”), de séries (“Léna, rêve d’étoile”), et de documentaires animaliers. Mais le studio américain a promis de “tout faire pour se mettre en conformité”

Les patrons de Michelin baissent leurs salaires

  Les patrons de Michelin baissent leurs salaires Les dirigeants du manufacturier français de pneumatiques Michelin ont annoncé vendredi qu'ils abaissaient leur rémunération pour être solidaires avec leurs salariés touchés par des mesures de chômage partiel à cause de l'épidémie de coronavirus.Florent Menegaux et Yves Chapot, gérants du groupe Michelin, "ont choisi de diminuer d'environ 25% leur rémunération pour les mois d'avril et de mai", a détaillé Michelin. Pour les membres du comité exécutif, la baisse décidée est d'environ 10% durant la même période.

Закрыть. L'Espagne, une fiscalité très avantageuse . TASconsultoria. Загрузка Rémunération du dirigeant : que choisir entre dividende et prime ? Les 10 pays les plus surs du monde pour s'expatrier !

La plateforme de streaming de Disney , nommée Disney+ sera officiellement lancée le 12 novembre prochain aux USA, au Canada et aux Pays - Bas . Un lancement dans 5 pays dès les deux premières semaines avec des prix imbattables !

Toutefois, cette règle sera difficile à faire respecter en pratique. La directive européenne ne précise pas, en cas de non-respect, si c'est la France ou les Pays-Bas qui sera compétent pour sanctionner Disney. Paris devra probablement demander d’agir au CvdM, le gendarme néerlandais de l’audiovisuel, l’équivalent local du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel). Or celui-ci défend l’exception culturelle bien moins vigoureusement que son homologue français, et tient à ce que les Pays-Bas restent attractif d’un point de vue économique. Autrement dit, il n’a probablement pas envie de faire fuir les services de vidéo-à-la-demande qui sont installés chez lui, comme Disney+ et surtout Netflix…

>>> A lire aussi : Netflix, Disney+ et Amazon Prime déclarent la guerre de plateformes de SVOD

Coronavirus : le Royaume-Uni au bord du gouffre .
Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une baisse de la croissance sans précédent depuis un siècle pour le pays : -6,5% du PIB en 2020, avant un rebond de 4% en 2021 Le Royaume-Uni pourrait payer très cher l'épidémie de coronavirus. Le pays pourrait subir de plein fouet une récession historique, a averti mardi 14 avril un institut public au moment où le gouvernement s'apprête à prolonger le confinement, sans stratégie de sortie pour l'instant. Avec encore 778 décès supplémentaires annoncés mardi et plus de 12.000 au total dans les hôpitaux, le Royaume-Uni est l'un des pays les plus touchés en Europe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!