•   
  •   

Entreprise Bilan des TPE en 2016 : les services, les transports et l'esthétique s'en sortent bien

17:05  13 avril  2017
17:05  13 avril  2017 Source:   latribune.fr

Mobilité : des transports gratuits, une bonne idée ?

  Mobilité : des transports gratuits, une bonne idée ? Instaurée à Aubagne (Bouches-du-Rhône) en 2009, argument de campagne de l'alliance EELV-Parti de gauche à Grenoble en 2014, la gratuité des transports en commun est devenu un enjeu important, à l'échelle local. Pour autant, les effets d'une telle mesure sont davantage négatifs que positifs, selon Yves Crozet, spécialiste de l'économie des transports, qui évoque des alternatives plus socialement équitables. Décryptage."Parfois cela se justifie"

Les TPE ont enregistré des bilans très contrastés en 2016 . L'observatoire de la petite entreprise géré par la fédération des centres de gestion agrées (FCGA) en partenariat avec Banque Populaire a publié ce mercredi 12 avril une enquête

De quoi mettre fortement en colère Alain Vidalies : «Il n'y aura aucune tolérance par rapport à des Concernant les éventuels blocages de voies, Alain Vidalies sort cette fois l’arme Une mobilisation qui «n’a plus de sens» pour le secrétaire d’Etat aux Transports .

Les TPE ont enregistré des bilans très contrastés en 2016. L'observatoire de la petite entreprise géré par la fédération des centres de gestion agrées (FCGA) en partenariat avec Banque Populaire a publié ce mercredi 12 avril une enquête (*) qui indique que les petites entreprises du commerce et des services "ont maintenu un cap de croissance". En revanche, les métiers de l'artisanat et du bâtiment restent en difficulté même si ces deux branches se redressent légèrement.

Sur les douze secteurs étudiés, sept présentent des chiffres d'affaires en nette progression, dont la beauté et l'esthétique, deux limitent leur baisse (culture et loisirs et équipement de la maison) et trois enregistrent un chiffre d'affaires en recul net. © Fournis par La Tribune Sur les douze secteurs étudiés, sept présentent des chiffres d'affaires en nette progression, dont la beauté et l'esthétique, deux limitent leur baisse (culture et loisirs et équipement de la maison) et trois enregistrent un chiffre d'affaires en recul net.

Les gagnants et les perdants par secteur

Le marché immobilier est vraiment en pleine effervescence

  Le marché immobilier est vraiment en pleine effervescence L’ activité est repartie. À Paris, on peut même parler d’euphorie. Les Français sont décidés à profiter des taux de crédit encore très bas et la présidentielle ne les freine pas vraiment. Mais les professionnels, eux, redoutent que la pierre soit sacrifiée…» Les prix de l’immobilier ont-ils atteint leur record dans votre ville?

Le bilan de compétences permet de faire le point sur ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses Assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise - Protocole national et questions-réponses. TPE -PME : vos solutions RH. Groupement d’employeurs.

Le Service Civique. Le secteur des transports et de la logistique sont-ils dynamiques et recrutent-ils ? Rencontrez en un lieu unique tous ceux qui vous aideront à bien choisir votre future formation ou à découvrir des métiers et leurs perspectives : responsables de formations, étudiants, professionnels

Sur les douze secteurs étudiés, sept présentent des chiffres d'affaires en nette progression, deux limitent leur baisse (culture et loisirs et équipement de la maison) et trois enregistrent un chiffre d'affaires en recul net. Les services (+1,5%), la vente et la réparation-auto (+0,9%) et les transports (+0,8%) font partie du podium des plus belles variations à la hausse.

A l'inverse, l'équipement à la personne et l'artisanat du bâtiment connaissent une baisse nette de leur activité avec un recul respectif de 3,8% et de 2,1% de leur chiffre d'affaires en 2016 par rapport à 2015.

Le fromage et le vélo ont le vent en poupe

Le bilan par profession indique qu'au dernier trimestre 2016 les crémiers fromagers enregistrent l'une des plus fortes hausses de chiffre d'affaires : +2,6 %. "C'est de très loin, la plus importante progression d'activité du commerce de détail alimentaire" rappelle l'étude. Les auteurs soulignent également que ces professionnels ont bénéficié du statut légal d'artisan qui leur a été accordé en 2014. Ce qui leur a permis d'acquérir une vraie identité professionnelle. En plein développement, la profession représenterait un marché de 900 millions d'euros selon la FCGA.

SNCF, cars Macron, nouvelles mobilités : pour qui roulent les candidats ?

  SNCF, cars Macron, nouvelles mobilités : pour qui roulent les candidats ? Que proposent les candidats à la présidentielle pour améliorer la mobilité de leurs concitoyens ? Tour d'horizon de leurs réponses aux questions du think tank pluraliste TDIE.L'avenir de la route

Ses recours en justice ont pour l'heure quasiment tous été rejetés. La Cour suprême, qu'il a pourtant profondément remaniée en y nommant Les cookies et les profils permettent de vous proposer des publicités plus pertinentes car adaptées à vos centres d’intérêt, et de

Mon jeune homme mangeait et buvait tranquillement; moi, j'examinais le lieu et la mine de nos hôtes. Nos hôtes avaient bien la mine de charbonniers, mais la maison ressemblait à un arsenal.

Les boutiques de proximité spécialisées dans la vente d'appareils électroménagers, les téléviseurs et le matériel hi-fi occupent la première place du classement sur le plan de la progression du chiffre d'affaires, tous secteurs et professions confondus. Cette forte évolution est surtout liée "au dynamisme du marché du petit électroménager (centri-fugeuses, aspirateurs-balais, robots culinaires...) qui booste les ventes".

Du côté des garagistes, les indicateurs sont au beau fixe. La réparation automobile et la vente de pièces détachées font partie des rares professions qui affichent un chiffre d'affaires en hausse en 2016 (+1,5% contre -0,3% en 2015). Cela pourrait s'expliquer notamment par la baisse du carburant qui aurait permis d'accroître le budget auto des Français.

Enfin, les entreprises spécialisées dans le commerce et la réparation de cycles affichent une hausse du chiffre d'affaires de 2,5% contre une baisse de 3,8% en 2015. Ce boom important s'explique notamment par le succès des vélos électriques. Selon l'étude,  le marché est porté par une croissance annuelle de 30% à 35 %. En 2016, près de 150.000 vélos électriques ont été vendus selon l'Ademe et l'Union des sports et du cycle. Et les perspectives sont plutôt positives pour ce marché. En effet, le gouvernement français a mis en place depuis le mois de février dernier une aide financière de 200 euros pour tous les nouveaux acquéreurs de vélos électriques.

Décès de René Lapautre, l’homme qui a tout inventé dans l’aérien

  Décès de René Lapautre, l’homme qui a tout inventé dans l’aérien Jeudi 13 avril, René Lapautre, ancien directeur général d'Air Inter entre 1974 et 1981, puis PDG d'UTA de 1981 à 1990, est décédé à l'âge de 86 ans. Durant ces 16 ans, il est frappant de constater qu'il a inventé un grand nombre de choses qui furent repris bien après par les low-cost moyen-courriers mais aussi aujourd'hui par les low-cost long-courriers.Dans un rapport remis au Sénat en 1991 sur le transport aérien, Air Inter est notamment qualifiée « d'efficace », de « clairvoyante » avec un « personnel mobilisé » ; tandis qu'UTA, elle, est jugée « combative », « pugnace », « impétueuse »,  « performante », « bien gérée », « organisée »,  « souple », « attaquant tous les conservatismes du transport aér

Les moyens de transports et les prépositions - à pied, en bus, en voiture Les moyens de transport La voiture Chez le garagiste

A en croire des médias américains, le monde serait à la fête après que Joe Biden a été donné vainqueur par des médias Le sénateur républicain David Perdue sera opposé au démocrate Jon Ossoff et la sénatrice républicaine Kelly Loeffler à Raphael Warnock.

Les agences immobilières et les buralistes à la peine

Les agences immobilières indépendantes ont connu une détérioration de leur activité. Si la FNAIM a enregistré un nombre record de transactions en 2016 (850.000 en 2016, ce qui n'était pas arrivé depuis 2006), ces ventes ont surtout profité aux grands groupes du secteur.

Les détaillants en chaussures et en vêtements ont connu une relative baisse d'activités en 2016.  Cette diminution a surtout était inquiétante pour les détaillants en chaussures qui ont subi un effondrement de leurs ventes (-11,9 %). Cette chute de chiffre d'affaires peut s'expliquer "principalement par l'intensification de la pression concurrentielle exercée par les autres acteurs du marché sur les détaillants traditionnels comme les sites de vente en ligne ou les magasins d'enseignes".

Les tabacs et ventes de journaux ont connu une baisse relativement importante de leur activité (-1,1% en 2016) et une baisse très importante au quatrième trimestre (-8,6%) pour les buralistes. Ces derniers s'inquiètent régulièrement de la hausse du marché parallèle et du prix du paquet. Mais en novembre dernier, le gouvernement a signé un protocole d'accord qui doit "aider les 25.000 débitants de tabac à moderniser leurs établissements et à se diversifier pour faire face à la nouvelle donne".

Taxis, VTC : l'Autorité de la concurrence étrille la loi Grandguillaume

  Taxis, VTC : l'Autorité de la concurrence étrille la loi Grandguillaume Dans un avis au sujet de la loi sur le transport particulier de personnes (autrement dit les taxis et les VTC) rédigée par le député socialiste de Cote d'or Laurent Grandguillaume, l'Autorité de la concurrence estime que plusieurs points doivent être modifiés. Revue de détail.Pour rappel, le député socialiste Laurent Grandguillaume disait vouloir défendre les "pots de terre" (les chauffeurs, qu'ils soient taxis ou VTC) contre les "pots de fer" (les plateformes). Avec sa loi, il a notamment voulu "simplifier" les statuts pour un même métier : à savoir celui de transporter des passagers sur la voie publique.

Enfin les métiers du bâtiment et de l'artisanat ont encore du mal "à se redresser de manière significative avec un chiffre d'affaires en baisse de 2,1 % en 2016 (contre - 2,7 % en 2015). C'est mieux que l'année dernière, mais c'est insuffisant pour faire redémarrer la machine", explique Yves Marmont, président de la fédération des centres de gestion agrées.

Des perspectives de stabilité

Selon l'observatoire de la petite entreprises, "les conditions d'une franche reprise de la croissance sont loin d'être réunies pour 2017". Le retour de l'inflation, la baisse de la consommation des ménages et les différents scrutins électoraux empêchent des perspectives claires sur les mois à venir comme le rappelle Yves Marmont.

"Je pense que ce gel de l'activité est notamment lié à la proximité des élections présidentielles et à la diminution des carnets de commandes qui accompagne traditionnellement cette période pré-électorale."

Mais selon M. Marmont, les niveaux d'activités devraient être très proches ce ceux enregistrés en 2016 :

"Il est encore trop tôt pour dresser un vrai bilan trimestriel de l'état de l'activité des petites entreprises. Néanmoins, si l'on se réfère aux chiffres des deux premiers mois de l'année, on retrouve des niveaux d'activité comparables, à 0,2 % près, à ceux de 2016 dans la plupart des grands secteurs (comme le bâtiment, l'hôtellerie-restauration ou le commerce de détail alimentaire). On ne constate pas de reprise significative, mais plutôt une continuité dans les tendances observées en fin d'année dernière."

_____________________________

(*)Méthode : Les indices d'activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d'affaires d'un échantillon de 17 000 petites entreprises de l'artisanat,du commerce et des services.

>> Lire aussi : Présidentielle : ce qui attend les TPE-PME... selon les experts-comptables

"La France est centrale dans la globalisation d'Alstom" (Henri Poupart-Lafarge, PDG) .
Après avoir réussi son internationalisation, Alstom met le cap sur l’innovation. Son PDG, Henri Poupart-Lafarge, explique à La Tribune les enjeux qui attendent le groupe : TGV du futur, mobilités intelligentes, conduite autonome. Il espère que le futur président de la République saura donner une vision globale à la politique d’investissement dans le transport.LA TRIBUNE - Après la menace de fermeture du site de Belfort l'an dernier, l'État a permis à Alstom d'engranger plusieurs commandes qui garantissent l'activité du site pour quelques années.

usr: 1
C'est intéressant!