•   
  •   

Entreprise Le CHU d'Angers, qui voulait "clore le débat" sur la chloroquine, suspend son étude

02:40  29 mai  2020
02:40  29 mai  2020 Source:   latribune.fr

Montréal expulse les locataires d'Airbnb de l'immeuble d'habitation condamné

 Montréal expulse les locataires d'Airbnb de l'immeuble d'habitation condamné © Image de cbc.ca Cet immeuble de la rue Centre à Pointe-Saint-Charles a été déclaré dangereux pour l'habitation par la Ville de Montréal au début de 2018 et tous les locataires ont été expulsés. Les responsables de Montréal ont dû expulser des clients d'Airbnb d'un immeuble à Pointe-Saint-Charles jugé dangereux pour l'habitation en 2018. Au moins quatorze personnes ont été forcées de quitter le 2520-2530, rue Centre cette semaine.

Le CHU d ' Angers a annoncé ce mercredi la suspension de l' étude lancée début avril portant sur l 'efficacité d'un dérivé de la chloroquine , une décision qui fait suite à l'abandon des prescriptions de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital. "L' étude est suspendue , elle n'est pas annulée.

Fin mars, le CHU d ' Angers avait annoncé le lancement d'une vaste étude "aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés" devant porter sur 1 300 patients atteints du Covid-19, afin de " clore le débat " sur l 'efficacité d'un dérivé de la chloroquine . L' étude angevine, baptisée Hycovid

L'étude angevine, baptisée Hycovid, était menée avec une quarantaine de centres hospitaliers partout en France. © Fournis par La Tribune L'étude angevine, baptisée Hycovid, était menée avec une quarantaine de centres hospitaliers partout en France.

Le CHU d'Angers a annoncé ce mercredi la suspension de l'étude lancée début avril portant sur l'efficacité d'un dérivé de la chloroquine, une décision qui fait suite à l'abandon des prescriptions de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital.

"L'étude est suspendue, elle n'est pas annulée. On doit respecter le principe de précaution et nous sommes en discussion avec les autorités sanitaires", a indiqué à l'AFP la direction de la communication du CHU d'Angers.

Immobilier : malgré le confinement, aucune grande ville n'affiche des prix en baisse

  Immobilier : malgré le confinement, aucune grande ville n'affiche des prix en baisse D'après le baromètre SeLoger publié par Capital, aucune des 30 plus grandes villes de France n’a connu de baisse de prix en avril 2020, période marquée par le confinement sanitaire. L’offre a-t-elle refroidi les prétentions des vendeurs ? Non, à en croire le baromètre de SeLoger publié par Capital. En avril 2020, période marquée par le confinement sanitaire et le gel de transactions, les prix s'établissaient toujours en hausse de plus de 10% (par rapport à avril 2019) dans la moitié des grandes villes scrutées comme à Perpignan, Nice, Montpellier, Saint-Etienne, Paris et même Marseille.

Orange avec Media Services, publié le mardi 31 mars 2020 à 16h28. Cette étude répondra aux "standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés", assure le CHU . 1.300 patients atteints du Covid-19 vont faire l'objet d 'une étude sur un dérivé de la chloroquine afin d 'éprouver son efficacité.

Le CHU d ' Angers , qui voulait " clore le débat " sur la chloroquine , suspend son étude . Coronavirus : le CHU suspend son étude sur la chloroquine par « mesure de précaution ». La directrice en a fait l'annonce ce mardi soir : l' étude Hycovid est suspendue jusqu'à nouvel ordre en

Fin mars, le CHU d'Angers avait annoncé le lancement d'une vaste étude "aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés" devant porter sur 1.300 patients atteints du Covid-19, afin de "clore le débat" sur l'efficacité d'un dérivé de la chloroquine.

L'étude angevine, baptisée Hycovid, était menée avec une quarantaine de centres hospitaliers partout en France, a précisé le CHU. Jusqu'à présent, "environ 250 personnes ont été incluses à l'étude" avec des conditions de participation "assez drastiques", a précisé le CHU d'Angers à l'AFP.

L'hydroxychloroquine mieux encadrée

Le gouvernement a abrogé ce mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital en France, hors essais cliniques, à la suite d'un avis défavorable du Haut conseil de la santé publique (HCSP).

Premiers résultats mitigés pour un vaccin en Chine

  Premiers résultats mitigés pour un vaccin en Chine La société chinoise CanSino Biologics a déclaré vendredi 22 mai que son vaccin contre le coronavirus avait généré une immunité lors d'un premier essai clinique sur l'homme. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour voir s'il protège vraiment contre le coronavirus. Le premier essai clinique de vaccin contre le coronavirus en Chine a livré ses résultats. Comme le rapporte Business Insider, les chercheurs qui ont testé le vaccin de CanSino Biologic sur 108 volontaires à Wuhan, en Chine, ont publié leurs résultats vendredi 22 mai dans The Lancet, une revue médicale de premier plan.

Afin de « clore le débat » sur l 'efficacité d'un dérivé de la chloroquine , le CHU d ' Angers a annoncé mardi le lancement d'une vaste étude «aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés», portant sur 1 300 patients atteints du Covid-19, Le Pr Didier Raoult a publié ces dernières

1.300 patients atteints du Covid-19 vont faire l’objet d ’une étude sur un dérivé de la chloroquine afin d ’éprouver son efficacité. Cette étude « sera réalisée dans des conditions qui ne laisseront pas de place au doute dans l’analyse des résultats », a souligné le Pr Vincent Dubée, investigateur principal

Lire aussi : Covid-19 : coup d'arrêt pour l'hydroxychloroquine en France

Saisi par le ministre de la Santé Olivier Véran, le HCSP avait en effet recommandé mardi de "ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19", hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique.

Interrogé sur d'hypothétiques premiers enseignements à propos de l'étude, le CHU d'Angers a indiqué que "l'organisme indépendant de contrôle nous avait dit il y a quelques jours de poursuivre l'étude car il n'y avait pas de résultat probant amenant à arrêter ou réorienter l'étude. On a eu cet aval il y a quelques jours", a indiqué le CHU.

Paris, Lyon, Marseille… ce que coûtent les logements étudiants .
La tendance est à la hausse des loyers des appartements, selon une étude de Locservice. Les étudiants commencent à chercher des logements pour la rentrée, même si les résultats du baccalauréat ne seront connus que le 7 juillet. Une année perturbée pour les jeunes puisque les notes sont basées sur le contrôle continu, en raison du confinement sanitaire imposé par le gouvernement. "Beaucoup d’étudiants ont déjà une idée relativement précise de leurs résultats, ce qui accélère les recherches de logement", commente le fondateur de Locservice.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!