•   
  •   

Entreprise Fessenheim: le nucléaire "garde toute sa pertinence" en France, affirme Le Maire

13:20  30 juin  2020
13:20  30 juin  2020 Source:   latribune.fr

Fermeture de Fessenheim. le nucléaire « garde toute sa pertinence » en France pour Bruno Le Maire

  Fermeture de Fessenheim. le nucléaire « garde toute sa pertinence » en France pour Bruno Le Maire Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a assuré, ce mardi 30 juin 2020, que le nucléaire gardait « toute sa pertinence » en France après la fermeture de la centrale de Fessenheim, appelant à ne pas « fragiliser cet atout stratégique ». Alors que le second réacteur de Fessenheim, la doyenne des centrales nucléaires françaises, a été débranché du réseau électrique national ce lundi soir 29 juin, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a rappelé, ce mardi matin 30 juin, sur BFMTV et RMC, l’importance du nucléaire en France.Si on réfléchit sur le long terme, le nucléaire garde toute sa pertinence, a affirmé Bruno Le Maire.

La Turquie de Recep Tayyip Erdogan « ne respecte aucun de ses engagements de la conférence de Berlin (organisée en janvier), a accru sa présence militaire en Libye et elle a massivement réimporté des combattants Fessenheim : le nucléaire " garde toute sa pertinence " en France ( Le Maire ).

Traductions en contexte de " toute sa pertinence " en français-arabe avec Reverso Context : Le Consensus de Monterrey conserve toute sa pertinence . La notion de dissuasion nucléaire , apparue durant la guerre froide, période aujourd'hui bien révolue, a perdu toute sa pertinence stratégique

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a assuré ce mardi que le nucléaire gardait "toute sa pertinence" en France après la fermeture de la centrale de Fessenheim, appelant à ne pas "fragiliser cet atout stratégique".

"Si on réfléchit sur le long terme, le nucléaire garde toute sa pertinence", a affirmé le ministre sur BFMTV et RMC, interrogé sur le débranchement de la centrale de Fessenheim.

Lire aussi : Fessenheim: la doyenne des centrales nucléaires françaises définitivement débranchée

Se présentant comme un "défenseur du nucléaire", il a cité deux avantages pour cette énergie: "Elle nous permet d'être l'un des pays qui émet moins de CO2 pour sa production d'électricité et cela nous garantit notre indépendance", a-t-il souligné.

Fessenheim. Le gouvernement défend son action pour la reconversion du site

  Fessenheim. Le gouvernement défend son action pour la reconversion du site Le ministère de la Transition écologique et solidaire a défendu vendredi 26 juin son action pour la reconversion économique de Fessenheim, mais a reconnu que la crise sanitaire avait freiné « l’ensemble des dossiers ». Le gouvernement, accusé d’indifférence, a défendu vendredi 26 juin son action pour la reconversion économique de Fessenheim, mais a reconnu que la crise sanitaire avait freiné des dossiers, quelques jours avant l’arrêt définitif de la centrale alsacienne.

"À force de critiquer la filière nucléaire, on perd des compétences", a affirmé M. Le Maire. "Je veux bien qu'on me dise qu'il faut réindustrialiser le pays [...], mais il ne faut pas fragiliser nos atouts stratégiques, dont le nucléaire", a-t-il prévenu.

Position plus nuancée pour Agnès Pannier-Runacher

La secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher s'est pour sa part montrée plus nuancée.

"Le nucléaire aujourd'hui a un bilan contrasté pour le moins en termes économiques", a-t-elle déclaré sur BFM Business.

Le nucléaire, qui compte pour plus de 70% de la production d'électricité en France, "on ne l'exclut pas de notre mix énergétique. Ce qu'on essaye de faire, c'est de pondérer la part des énergies renouvelables et la part du nucléaire", a-t-elle détaillé.

REPORTAGE. Fessenheim : avec l’arrêt de la centrale, la crainte d’un trou d’air économique

  REPORTAGE. Fessenheim : avec l’arrêt de la centrale, la crainte d’un trou d’air économique L’arrêt définitif de la doyenne des centrales du parc électronucléaire français est programmé mardi 30 juin 2020. Habitants et commerçants de la région redoutent un fort impact sur l’activité commerciale et la vie de la commune. À la fois  fier  et  triste . Ce  ressenti d’un collègue , Alain Besserer le partage souvent.  Ça dit tout , selon le délégué syndical Force ouvrière. Que les salariés EDF  ont montré leur professionnalisme durant quarante-deux ans d’exploitation  de la centrale de Fessenheim. Et qu’ils sont  affligés par l’arrêt trop tôt de cet outil en parfait état de marche.

"En termes technologiques, ce qu'on regarde c'est pas nécessairement des EPR, c'est des centrales qui peuvent être de taille plus modeste, qui répondent à nos besoins d'avoir une base installée [...] et d'avoir des technologies qui soient plus efficientes", a précisé la secrétaire d'État.

La facture du premier réacteur de troisième génération de type EPR construit sur le sol français, à Flamanville, dans la Manche, a triplé à 12,4 milliards d'euros et le chantier a accumulé les retards.

L'arrêt définitif de la plus vieille centrale nucléaire encore en service à Fessenheim (Haut-Rhin) dans la nuit de lundi à mardi, n'aura finalement pas attendu le raccordement de cet EPR, contrairement à ce qui était un temps envisagé.

PSA Peugeot-Citroën - Fiat : Bruxelles va prendre son temps pour rendre son verdict .
La Commission européenne prolonge son enquête sur le projet de fusion entre PSA Peugeot-Citroën et Fiat Chrysler, censé donner naissance au n°4 mondial. L'Union européenne s'inquiète des positions dominantes qu'aurait le nouveau géant sur certains segments. Les actionnaires de PSA Peugeot-Citroën vont devoir prendre leur mal en patience... Alors que la Commission européenne a déjà exprimé des inquiétudes sur le projet de fusion entre PSA Peugeot-Citroën et Fiat Chrysler, qui pose quelques problèmes de concurrence, elle va prolonger jusqu'au 13 novembre prochain son enquête, rapporte Reuters.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!