•   
  •   

Entreprise Mercedes-Benz cherche à vendre son usine Smart d’Hambach en Moselle

17:25  03 juillet  2020
17:25  03 juillet  2020 Source:   ouest-france.fr

Le talc d’un géant de la santé jugé cancérigène, lourds dommages et intérêts

  Le talc d’un géant de la santé jugé cancérigène, lourds dommages et intérêts Johnson & Johnson a été condamné à payer 2,1 milliards de dollars par la Cour d'appel du Missouri, le talc du géant pharmaceutique étant jugé responsable de cas de cancer. Vents contraires pour Johnson & Johnson. Le talc du géant pharmaceutique américain, dans le collimateur de la justice américaine, est jugé responsable de cancers. Le groupe a ainsi été condamné à payer 2,1 milliards de dollars de dommages et intérêts. Une somme toutefois réduite de plus de moitié, par rapport aux 4,4 milliards de dollars de dommages et intérêts qu'un jury avait accordés en 2018 à 22 plaignantes et leurs familles.

L’usine Smart d’Hambach, en Moselle, en 2012.(archives) © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP L’usine Smart d’Hambach, en Moselle, en 2012.(archives)

La direction du site Smart à Hambach (Moselle) a annoncé vendredi 3 juillet, l’intention de Mercedes-Benz de vendre cette usine, où devait commencer la production de trois modèles du constructeur allemand à l’automne, informe la CGT.

« Ils vendent le site de la Smart et donc ils cherchent un repreneur. C’est énorme. Ils nous abandonnent », a indiqué Jean-Luc Bielitz, représentant CGT sur le site mosellan qui emploie entre 1 400 et 1 500 salariés, confirmant une information du Républicain lorrain .

Des discussions entamées pour vendre « smartville »

« L’entreprise a l’intention d’entamer des discussions sur une vente de son usine française d’automobiles à Hambach », a confirmé Daimler, précisant avoir « mis en marche de nombreuses mesures pour améliorer durablement sa structure de coûts et devenir nettement plus efficiente ».

700.000 euros pour un taudis : l'incroyable annonce immobilière publiée à New York

  700.000 euros pour un taudis : l'incroyable annonce immobilière publiée à New York L’annonce est accompagnée d’une longue liste de photos montrant l’état de délabrement du logement situé dans le quartier du Queens. La crise du logement à New York autorise-t-elle tous les abus ? Une annonce publiée pour une maison dans la Grosse pomme fait froid dans le dos. Repérée par le site américain TwistedSifter, elle propose à la vente un bien totalement délabré et "pas vivable en l’état". Une maison de 250 m² située dans le quartier du Queens et affichée à 828.888 dollars, soit environ 738.000 euros.

« Un important levier pour cela est l’adaptation et la réorientation des capacités de notre réseau de production global », ajoute le constructeur allemand.

En mars 2019, le groupe automobile Daimler, propriétaire des marques Mercedes-Benz et Smart, avait annoncé la fin de la production de la Smart en France et sa délocalisation en Chine à partir de 2022. À la place, des Mercedes devaient être fabriquées à partir de l’automne 2020.

Pour adapter le site mosellan à cette nouvelle production, Daimler avait annoncé un investissement de 500 millions d’euros.

Une catastrophe pour le « tissu social »

« Concrètement, la Smart termine entre 2022 et 2024 et on ne fabriquera pas de Mercedes sur le site d’Hambach », baptisée « Smartville » et berceau historique de la petite voiture depuis 1998, a ajouté Jean-Luc Bielitz.

Les propriétaires de centres commerciaux espèrent un rebond du commerce de détail alors que les loyers restent sous pression

 Les propriétaires de centres commerciaux espèrent un rebond du commerce de détail alors que les loyers restent sous pression © Rui Vieira Deux des plus grands propriétaires de centres commerciaux de Grande-Bretagne ont cherché à assurer une amélioration de la situation dans le secteur du commerce de détail durement touché, mais révèlent des difficultés persistantes pour les magasins à respecter le loyer demandes.

Les salariés avaient approuvé lors d’un référendum consultatif en 2015 le « Pacte 2020 », qui prévoyait le retour à 39 heures de travail hebdomadaire, payées 37, avec un rétablissement des 35 heures en 2020.

« On s’est battus comme des diables pendant cinq ans, on a fait des sacrifices pour avoir des projets, on a eu des projets et maintenant on nous dégage », a dénoncé Mario Mutzette, délégué CFE-CGC. « En matière de tissu social, ça va être une catastrophe », a-t-il redouté.

« Tout ce qu’on nous promettait, les promesses d’embauches, la reprise d’activité, la pérennité du site… On peut faire tous les efforts qu’on veut… Le groupe nous lâche après avoir tiré le maximum des salariés », a réagi Jean-Luc Bielitz.

Selon la CFE-CGC, un comité social et économique (CSE) extraordinaire est prévu mercredi prochain sur le site.

Alstom propose de céder une usine en France pour racheter son concurrent Bombardier Transport .
Alstom a annoncé jeudi 9 juillet qu’il allait proposer à la Commission européenne de céder son site de production de Reichshoffen (Bas-Rhin) ainsi que des installations sur un site en Allemagne afin de pouvoir racheter son concurrent Bombardier Transport. « Pour répondre aux préoccupations initiales de la Commission européenne », gardienne de la concurrence en Europe, « Alstom, en coordination avec Bombardier Transport et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDQP), annonce aujourd’hui son intention de soumettre un certain nombre d’engagements », parmi lesquels la cession du site de production de Reichshoffen en France, indique

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 14
C'est intéressant!