•   
  •   

Entreprise Safran. Un accord pour la réduction des effectifs français approuvé par les syndicats

21:31  03 juillet  2020
21:31  03 juillet  2020 Source:   ouest-france.fr

BMW se prépare à supprimer 10.000 postes d'intérimaires

  BMW se prépare à supprimer 10.000 postes d'intérimaires Afin de limiter de limiter de la crise du coronavirus, BMW a décidé de ne pas renouveler les contrats de 10.000 employés intérimaires. BMW ne renouvellera pas les contrats de 10.000 employés intérimaires afin de réduire ses coûts face à la crise du coronavirus, a-t-on appris auprès du constructeur vendredi. La direction de BMW a annoncé vendredi la conclusion d'un accord avec le comité d'entreprise sur un ensemble de mesures touchant le personnel, dans le but d'assurer un "avenir viable" à l'entreprise.

L’usine de Safran à Saint-Benoît, le 4 février 2020. © MEHDI FEDOUACH / AFP / Illustration L’usine de Safran à Saint-Benoît, le 4 février 2020.

Si aucun licenciement sec ne sera à prévoir d’ici « 18 mois », les syndicats et la direction de Safran se sont mis d’accord ce vendredi sur un plan de réduction des effectifs, dont des départs anticipés à la retraite. Toutefois aucun nombre de départs n’a été communiqué.

Un accord pour réduire les effectifs en France du groupe Safran via des départs volontaires, dont des départs anticipés à la retraite, sans préciser leur nombre, a été approuvé vendredi par trois syndicats du motoriste et équipementier aéronautique, a-t-on appris auprès de ceux-ci.

Voici le deuxième projet des Français pour 2020 après les voyages

  Voici le deuxième projet des Français pour 2020 après les voyages A quoi rêvent les Français pour l’année 2020 ? Si l’envie de voyager arrive en tête du classement, ils aspirent également à un autre projet, bien davantage lié à leur intérieur. © iStock Des points d'interrogation. Le confinement a-t-il donné des envies d'ailleurs aux Français ? Assurément, leur premier projet pour 2020 étant de partir en voyage. Mais être astreints à domicile leur a également donné envie de l'embellir. Après avoir été limités à leurs quatre murs durant 8 semaines, les habitants de l'Hexagone ont décidé de leur offrir une petite beauté.

Ces syndicats, la CFE-CGC, la CFDT et FO, totalisent ensemble plus de 75 % de représentativité syndicale. Ils valident donc à eux trois cet accord. Selon une source syndicale, la CGT devait consulter ses structures jusqu’à la signature du texte, prévue mercredi.

Dans cet accord, valable jusqu’à fin 2021, il est stipulé qu’il n’y aura aucun licenciement sec pendant sa durée de 18 mois et aucune mobilité forcée, a précisé à l’AFP Daniel Barberot de FO. Ce texte préserve l’emploi et nos acquis sociaux, notamment la feuille de paie, a-t-il ajouté.

« 45 000 salariés en France »

Safran, qui compte 45 000 salariés en France, devrait supprimer environ 3 000 postes via des départs accélérés à la retraite, en avançant à cette année et à 2021 des départs qui auraient pu avoir lieu plus tard, a indiqué à l’AFP Anne Vitali de la CFDT. Cette estimation de 3 000 emplois est basée sur la pyramide des âges des deux/trois ans à venir, a expliqué Patrick Potacsek de la CFE-CGC.

Europcar bondit en Bourse, le loueur de voitures bientôt racheté par Volkswagen ?

  Europcar bondit en Bourse, le loueur de voitures bientôt racheté par Volkswagen ? Volkswagen négocierait actuellement le rachat d'Europcar Mobility Group, en très grande difficulté. Les actions Europcar décollent, à l'inverse de celles du géant allemand de l'auto.Mi-juin, Europcar n'avait pas exclu de devoir réduire ses effectifs dans certains pays, son activité restant très perturbée par la pandémie de Covid-19. "On va privilégier le maintien de l'emploi du groupe directement partout où nous le pourrons, après il n'est pas exclu que sur quelques géographies, il y ait des plans d'adaptation en fonction des stations qui vont devoir être fermées", avait déclaré la présidente du directoire Caroline Parot sur franceinfo.

Pour encourager les salariés à prendre plus tôt leur retraite, l’accord prévoit des mesures incitatives en majorant l’indemnité de départ, avec ou sans rachat de trimestres. Il est aussi prévu des aides financières pour des départs volontaires du groupe pour création ou reprise d’entreprise, ou encore pour suivre une formation.

Saluant dans un communiqué un accord qui sauvegarde l’emploi, grâce à un ensemble de mesures temporaires pour faire face à (une) situation exceptionnelle de crise dans l’industrie aéronautique, la CFE-CGC a estimé que ce texte démontrait qu'une alternative aux licenciements massifs est toujours possible.

Un plan d’embauches prévu

La CFDT se félicite également d’un accord conçu pour protéger les emplois d’aujourd’hui et préparer les emplois de demain. Le texte prévoit notamment que le recours à l’activité partielle de longue durée (APLD) jusqu’à fin 2022 concernera 6 000 salariés, au gré des besoins de chaque société du groupe, note le syndicat dans un communiqué.

Fessenheim : l'arrêt définitif le 29 juin de la centrale nucléaire pourrait fragiliser la France l'hiver prochain

  Fessenheim : l'arrêt définitif le 29 juin de la centrale nucléaire pourrait fragiliser la France l'hiver prochain L'arrêt définitif du réacteur nucléaire dans la nuit du 29 au 30 juin va priver la France d'une capacité de 900 MW, après une puissance équivalente déjà perdue en février avec la fermeture du premier réacteur. Le syndicat CFE-CGC estime qu'il s'agit d'une "absurdité industrielle et climatique", doublée d'une "hérésie électrique qui met la France à la merci d'une vague de froid".Son arrêt définitif dans la nuit du 29 au 30 juin va priver la France d'une capacité de 900 MW, après une puissance équivalente déjà perdue en février avec la fermeture du premier réacteur.

Principal outil de régulation des surcapacités de production, l’APLD permet d’éviter toutes les suppressions d’emplois en dehors des mobilités et départs en retraite souhaités, poursuit la CFDT. Ce dispositif va garantir 93 % du salaire net des salariés qui seront en activité partielle au maximum à 40 %, a détaillé M. Barberot.

L’accord prévoit aussi l’embauche de 300 jeunes diplômés et de 350 à 450 apprentis, a-t-il souligné.

Outre les aides aux départs volontaires, l’accord propose des mesures d’aide à la mobilité interne (aide au logement, formation), ainsi que des aides financières pour les congés sabbatiques, congés de proche aidant ou congés humanitaires.

En dehors de l’Hexagone, Safran a licencié depuis mars 10 000 salariés dans le monde, dont 3 000 aux États-Unis, 3 000 au Mexique et un millier au Royaume-Uni, a indiqué M. Barberot.

Medtronic fait une offre pour le fabricant de dispositifs médicaux Intersect .
(Bloomberg) - Medtronic Plc a fait une offre pour le plus petit fabricant de dispositifs médicaux Intersect ENT Inc., selon des personnes connaissant la question. © Bloomberg Le bâtiment du siège social de Medtronic Inc. se trouve à Minneapolis, Minnesota, États-Unis, le lundi 16 juin 2014. Le conseil d'administration de Intersect examine actuellement l'offre avec ses conseillers, ont déclaré les gens, demandant à ne pas être identifié comme le la proposition est privée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 11
C'est intéressant!