•   
  •   

Entreprise Levothyrox: Merck et Buzyn revoient leur position sous la pression des patients

17:50  15 septembre  2017
17:50  15 septembre  2017 Source:   latribune.fr

Levothyrox : plainte contre le laboratoire Merck

  Levothyrox : plainte contre le laboratoire Merck Une avocate attaque en justice le laboratoire pharmaceutique allemand pour "mise en danger de la vie d'autrui". Elle met en cause la nouvelle formule du Levothyrox, un traitement dédié aux pathologies thyroïdiennes.Une pétition signée par plus de 170.000 mécontents, patients ou proches, circule en ce moment en France contre la nouvelle version disponible depuis mars du Levothyrox, médicament indispensable pour traiter des pathologies thyroïdiennes. Ils accusent ce nouveau produit d'engendrer divers effets secondaires (crampes, maux de tête, vertiges ...).

La ministre de la Santé promet de nouveaux médicaments dans un mois pour permettre © Fournis par La Tribune La ministre de la Santé promet de nouveaux médicaments dans un mois pour permettre "progressivement aux patients de pouvoir choisir le médicament qui leur convient le mieux".

Bientôt la fin de crise autour du Levothyrox ? Le laboratoire allemand Merck KGaA a annoncé, vendredi 15 septembre, mettre à disposition l'ancienne formule sous prescription médicale de ce traitement pris pour soigner hypothyroïdie ou après une opération de cancer de la thyroïde. L'ancienne formule sera destinée aux patients "présentant des critères précis quant à leur état de santé et leur réponse à la formule de lévothyroxine sodique actuellement disponible". Ces stocks sont "européens" précise l'ANSM dans un communiqué du 15 septembre. Et cette solution n'est que "temporaire".

Levothyrox, baclofène,... l'Agence du médicament sous le feu des critiques

  Levothyrox, baclofène,... l'Agence du médicament sous le feu des critiques Médecins et patients reprochent à l'Agence nationale de sécurité du médicament, des défauts de communication depuis le début de l'année. Dans l'affaire Levothyrox, un médicament pour la thyroïde, une association de patients va porter plainte contre les autorités sanitaires et le laboratoire.Mais depuis leur passage à la nouvelle formule, plusieurs centaines de patients déclarent souffrir de vertiges, de crampes de fatigue, des pertes de cheveux. L'ancienne magistrate Marie-Odile Bertella-Geffroy, qui utilise également ce médicament,va devenir "le conseil juridique" de l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT).

La formule précédente sera ainsi "accessible" dans quinze jours, a annoncé la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sur France Inter, vendredi 15 septembre. Ensuite, les patients devraient être orientés vers des alternatives normalement "accessibles dans un mois". De nouveaux médicaments seront disponibles pour permettre "progressivement aux patients de pouvoir choisir le médicament qui leur convient le mieux", a-t-elle ajouté.

Avec ces annonces, le laboratoire et la ministre font ainsi en partie machine arrière. Car jusque-là, Merck tentait avant tout de rassurer sur la nouvelle formule du Lévothyrox et ne voulait pas la remettre en question. Les "symptômes rapportés (par des patients prenant le traitement mis à jour, NDLR) sont identiques à ceux de l'ancienne formule", avançait-il dans un communiqué du 23 août. Le laboratoire rappelait que le changement de formule ne concerne pas le principe actif (la lévothyroxine, une hormone de substitution), mais porte sur les excipients - substances accompagnant le principe actif -, qui lui sont associés. En clair, la nouvelle formule n'était pas censée poser problème. Du côté de l'Agence nationale de la sécurité des médicaments (ANSM), on recommandait en août de ne pas passer à l'ancienne formule après avoir pris la nouvelle. Une recommandation que la ministre de la Santé avait réitérée début septembre, expliquant qu'il était hors de question de revenir à l'ancienne formule.

Diabète: le français Diabeloop va-t-il bouleverser le marché avec son "pancréas artificiel" ?

  Diabète: le français Diabeloop va-t-il bouleverser le marché avec son La startup française, qui vient de lever 13,5 millions d'euros, compte lancer sa pompe à insuline connectée pour les diabétiques de type 1 sur les marchés européen et américain, en 2018 et 2019. Si son appareil n'est pas totalement automatisé, Diabeloop estime détenir l’appareil le plus performant au monde. Diabeloop presse aux portes du marché. Mardi 19 septembre, la startup française a levé 13,5 millions d'euros auprès d'Air Liquide, Sofimac Partners, et Crédit Agricole, entre autres. Et ce pour continuer à développer le Diabeloop, son "pancréas artificiel", puis le vendre au début de l'année 2018 en Europe.

Une mobilisation qui a pris de l'ampleur

Les patients ont donc obtenu plus ou moins gain de cause. Depuis leur passage à la nouvelle formule, plusieurs milliers de patients (sur trois millions de personnes prenant du Levothyrox en France) se sont plaints de vertiges, de crampes de fatigue, des pertes de cheveux, de troubles du sommeil... Les plaintes déposées à la justice se sont multipliées, et la mobilisation a pris de l'ampleur avec une pétition signée par plus de 272.000 personnes. Vendredi 8 septembre, des dizaines de personnes se sont rassemblées devant l'Assemblée nationale pour demander l'abandon de la nouvelle formule du médicament pour la thyroïde. Le passage à cette nouvelle formule avait été instauré en mars 2017, suite à une demande le l'ANSM faite auprès du laboratoire Merck en 2012 pour obtenir "une stabilité plus importante de la teneur en substance active".

Tabac : six hausses de prix feront grimper le paquet à 10 euros d'ici 2020

  Tabac : six hausses de prix feront grimper le paquet à 10 euros d'ici 2020 Le prix du paquet le moins cher va passer à 7,10 euros puis augmenter de un euros en mars avant de connaître quatre autres hausses. Cet étalement des augmentations "permet aux gens de se préparer, de trouver les moyens d'arrêter de fumer", d'après la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Objectif 10 euros en 2020. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé mercredi sur Europe 1six hausses du prix du tabac pour arriver à 10 euros le paquet fin 2020, à commencer par une augmentation de 35 centimes d'ici la fin de l'année."Les arbitrages ont été rendus.

De nombreux médecins ont également critiqué l'action des autorités de santé. Dominique Dupagne, un généraliste médiatique expliquait dans son blog que "les excipients ne sont pas destinés à avoir un effet pharmacologique" mais qu'ils "peuvent influencer l'absorption du principe actif par le tube digestif, ce qui explique que l'effet d'un médicament générique puisse ne pas être identique à celui du médicament original". Ce dernier cite une étude que la bioéquivalence (qui engendre les mêmes effets thérapeutiques) entre ancienne et nouvelle formule du Levothyrox n'est pas valable pour tous les patients. A voir si les alternatives médicamenteuses annoncées permettront aux patients de trouver un équilibre dans leur traitement.

Sécu : sur qui va reposer la baisse du déficit de 3 milliards d'euros en 2018 ? .
Le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018 prévoit une réduction du déficit de la sécurité sociale à 2,2 milliards d'euros en 2018, grâce à d'importantes économies de l'Assurance maladie. L'industrie du médicament, les hôpitaux et les mutuelles seront particulièrement sollicités. Le gouvernement maintient son objectif de retour à l'équilibre du régime général en 2020. Alors que la Commission des comptes attend un déficit de 5,2 milliards d'euros pour 2017, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS 2018) présenté jeudi 28 septembre vise une diminution de celui-ci à 2,2 milliards.

usr: 1
C'est intéressant!