•   
  •   

Entreprise États-Unis. L’avenir de l’application TikTok de plus en plus incertain

09:41  02 août  2020
09:41  02 août  2020 Source:   ouest-france.fr

États-Unis. Trump donne 45 jours à Tiktok pour vendre ses activités américaines

  États-Unis. Trump donne 45 jours à Tiktok pour vendre ses activités américaines Le président américain ne relâche pas la pression sur la plateforme TikTok. Donald Trump ne lui laisse que 45 jours pour vendre ses activités américaines, sous peine d’être interdite aux États-Unis. Donald Trump a confirmé lundi avoir donné 45 jours à l’application chinoise Tiktok pour vendre ses activités aux États-Unis, sous peine de les interdire le 15 septembre.Le président américain a dit ne pas s’opposer à ce que Microsoft rachète ces activités.

La maison-mère chinoise de la très populaire TikTok a proposé de vendre la branche américaine de l ' application . Une acquisition du très populaire réseau social, pour le rapatrier aux États - Unis , semblait à de nombreux acteurs en présence une solution idéale.

Après des semaines de rumeurs et de pression, la Maison-Blanche avait d’ailleurs indiqué vendredi que le président s’apprêtait à signer un ordre Mais vendredi soir, à bord de l ’avion présidentiel, Donald Trump a annoncé d’une part qu’il « bannissait TikTok des États - Unis » et a précisé aux

Donald Trump s'oppose au rachat de la plateforme Tik Tok par le groupe Microsoft. © Martin BUREAU / AFP Donald Trump s'oppose au rachat de la plateforme Tik Tok par le groupe Microsoft.

En guerre depuis plusieurs semaines avec la plateforme Tik Tok qu’il soupçonne d’agir au profit de la Chine, Donald Trump s’oppose à son acquisition par le groupe Microsoft.

Les négociations entre Microsoft et TikTok étaient au point mort samedi, selon le Wall Street Journal (WSJ), à cause de l’opposition du président Donald Trump à un rachat par un groupe américain de l’application qu’il menace d’interdire.

Vous pouvez maintenant louer une voiture dans l'application Lyft dans 5 villes

 Vous pouvez maintenant louer une voiture dans l'application Lyft dans 5 villes © Getty En décembre, Lyft a lancé un onglet Rentals dans son application, avec des voitures de location disponibles à la prise en charge à San Francisco et Los Angeles. Aujourd'hui, trois autres villes - Las Vegas , Miami et Seattle - peuvent obtenir une location de voiture Lyft, grâce à un partenariat avec l'agence allemande Sixt .

Les Etats - Unis réfléchissent à une interdiction de l ' application chinoise TikTok . Les déclarations de Donald Trump font écho à celle de Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine, qui a affirmé que Washington examinait la possibilité d'interdire plusieurs applications chinoises, dont TikTok , sur

TikTok : les Etats - Unis envisagent d’interdire l ’ app . L ' application TikTok a été téléchargée plus de 2 milliards de fois dans le monde. KEYSTONE. Réseaux sociaux TikTok risque d'être banni des Etats - Unis au nom de la sécurité nationale. En cause, son origine chinoise, que le réseau social

La plateforme américaine, qui appartient au groupe chinois ByteDance, est soupçonnée par Washington de partager ses données avec Pékin, ce que l’entreprise a toujours fermement nié.

Une acquisition du très populaire réseau social, pour le rapatrier aux États-Unis, semblait à de nombreux acteurs en présence une solution idéale.

Après des semaines de rumeurs et de pression, la Maison Blanche avait d’ailleurs indiqué vendredi que le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger ByteDance à se séparer de l’appli américaine, au nom de la protection de la sécurité nationale.

Et plusieurs médias américains assuraient vendredi que le géant de l’informatique Microsoft était en négociations avancées pour la racheter.

Pour la première fois, Facebook censure une vidéo de Donald Trump

  Pour la première fois, Facebook censure une vidéo de Donald Trump Un clip dans lequel le président américain disait que les enfants étaient "presque totalement" immunisés contre le coronavirus a été censuré par les réseaux sociaux. Facebook et Twitter, étrillés à droite comme à gauche pour leurs politiques de modération des contenus, ont durci le ton avec Donald Trump mercredi : les deux réseaux sociaux ont supprimé ou fait retirer une vidéo qui enfreignait leurs règles sur la désinformation autour de la pandémie de Covid-19.

«Avec plus de 110 millions de téléchargements rien qu’aux États - Unis , TikTok pose potentiellement une menace d’espionnage Il ne s’agit pas de la première initiative du genre aux États - Unis . Déjà début octobre, le sénateur Marco Rubio (du Parti républicain) avait réclamé au CFIUS, l’organisation

Incapable de gérer efficacement la réponse à la pandémie, incapable de trouver une piste de solution au racisme et au sexisme aux États - Unis , Trump décide de faire suer encore plus la génération Z en bannissant TikTok des États - Unis . Un grand rassembleur #tiktokban pic.twitter.com/ILOUcTtH98.

Mais vendredi soir, à bord de l’avion présidentiel, Donald Trump a annoncé d’une part qu’il « bannissait TikTok des États-Unis » et a précisé aux reporters qu’il n’était pas en faveur d’une opération de rachat des activités américaines de TikTok par une société de son pays. « J’ai ce pouvoir (d’interdire TikTok) », a-t-il assuré. « Je peux le faire avec un décret ».

« Nous sommes ici pour rester », a déclaré samedi Vanessa Pappas, responsable de la branche États-Unis de TikTok, dans une vidéo enjouée sur l’application, à l’attention des utilisateurs inquiets. « Nous avons entendu votre déferlement de soutien et nous voulons vous dire merci. Nous n’avons pas l’intention de partir », a-t-elle insisté.

Américanisation

La plateforme de divertissement - principalement des vidéos musicales courtes - compte près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. Sa popularité s’est encore renforcée à la faveur des mois de pandémie et de distanciation sociale.

Coronavirus. Le Mexique va tester un vaccin développé par Sanofi

  Coronavirus. Le Mexique va tester un vaccin développé par Sanofi Le ministre des affaires étrangères a expliqué que des Mexicains participeront, avec 35 000 volontaires du monde entier, à la phase finale des tests d’un vaccin contre le covid-19 développé par le laboratoire Sanofi. Le Mexique participera à la phase finale des tests pour un vaccin contre le covid-19 que le laboratoire français Sanofi développe, a annoncé jeudi 30 juillet le ministre mexicain des Affaires étrangères Marcelo Ebrard.« C’est le premier protocole de phase 3 à être réalisé au Mexique, sans frais pour notre pays », a déclaré M. Ebrard aux journalistes après avoir participé à un événement public.

Selon plusieurs sources américaines, la maison mère de la très populaire application n'exclurait pas de vendre sa branche américaine pour échapper à Donald Trump a annoncé qu'il souhaitait interdire aux États - Unis , dès ce samedi, le réseau social TikTok , soupçonné par Washington de pouvoir être

« TikTok aspire clandestinement de vastes quantités de données privées et les transfère sur des serveurs en Chine », soutient la plainte. « Ces données peuvent servir à identifier les utilisateurs aux États - Unis , à savoir où ils se trouvent et ce qu’ils font, maintenant et à l ’ avenir », continue la plainte.

Selon le WSJ, les négociations entre Microsoft et TikTok auraient pu aboutir dès lundi. Les deux sociétés attendent désormais plus de clarté de la part de la Maison Blanche, au cas où celle-ci soit décidée à bloquer toute transaction.

« Même si nous ne faisons pas de commentaire sur les spéculations, nous sommes confiants dans le succès à long terme de TikTok », a réagi le groupe. « Je veux remercier les millions d’Américains qui utilisent TikTok tous les jours, apportant créativité et joie à nos vies quotidiennes », a déclaré Vanessa Pappas en ouverture de sa vidéo.

Elle s’est aussi dite « fière » des 1 500 employés américains et a promis de créer « 10 000 emplois additionnels dans ce pays au cours des trois prochaines années ». « Nous sommes ici pour rester. Continuez à faire entendre votre voix ici et continuons à soutenir TikTok ! »

Ces derniers mois, le réseau social a tenté de démontrer que son identité et ses pratiques étaient solidement ancrées aux États-Unis.

Le 1er juin, Kevin Mayer, l’ancien responsable des plateformes de streaming de Disney (Disney +, Hulu et ESPN +), a pris la tête de la plateforme.

La première centrale nucléaire du monde arabe est entrée en service aux Émirats arabes unis

  La première centrale nucléaire du monde arabe est entrée en service aux Émirats arabes unis Les Émirats arabes unis ont annoncé, ce samedi 1er août, l’entrée en service de la centrale nucléaire de Barakah, la première du monde arabe. Les Emirats arabes unis ont annoncé samedi l’entrée en service de leur centrale nucléaire de Baraka Nous annonçons aujourd’hui que les Emirats arabes unis ont procédé, avec succès, à la mise en service du premier réacteur de la centrale de Barakah, la première du monde arabe, a tweeté cheikh Mohammed ben Rached al-Maktoum, Premier ministre des Émirats et souverain de Dubaï.

Encore un coup de maître de Donald Trump avec cette mesure qui lui permet de : mettre à bas une application utilisée comme un outil de propagande. « En ce qui concerne TikTok , nous l’interdisons aux États - Unis », a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l ’avion présidentiel Air Force One.

Le logo de l ' application chinoise TikTok . Le géant américain du commerce en ligne Amazon a envoyé «par erreur» un email à ses employés, leur demandant de supprimer l ' application TikTok dans un contexte de regain de tensions entre la Chine et les Etats - Unis .

Il est chargé de superviser les ventes, le marketing, les relations publiques, la sécurité, la modération des contenus et les affaires juridiques de TikTok, en rapportant directement à Zhang Yiming, fondateur et PDG de ByteDance.

Pas de quartier

Début juillet, l’application a interrompu son activité à Hong Kong à cause de la récente loi sur la sécurité nationale imposée par la Chine, qui donne plus de pouvoirs à la police, notamment en matière de surveillance.

Une décision alignée sur celle des autres grands réseaux sociaux californiens : Facebook, YouTube (Google) et Twitter venaient d’annoncer qu’ils ne répondraient plus aux demandes d’informations sur leurs utilisateurs émanant des autorités de Hong Kong, par respect pour la liberté d’expression.

Pas de quoi convaincre le gouvernement américain.

Le CFIUS, l’agence chargée de s’assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale, enquêtait sur TikTok.

« Nous devons être vigilants sur le risque que des données privées et sensibles soient transférées à des gouvernements abusifs, y compris le nôtre », est intervenue Jennifer Granick de la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU. « Mais bannir une plateforme, même si c’était légalement possible, nuit à la liberté d’expression en ligne et ne fait rien pour résoudre le problème plus vaste de la surveillance gouvernementale non justifiée », a-t-elle ajouté.

Lors du meeting de campagne de Donald Trump à Tulsa (Oklahoma) fin juin, marqué par des rangées de sièges vides et la vidéo d’un président visiblement dépité, des adolescents avaient proclamé sur TikTok qu’ils avaient commandé de nombreux billets d’entrées avec la ferme intention de ne pas y aller.

Uber et Lyft sont poursuivis pour vol de salaire par la Commission du travail de Californie .
En vertu d'une nouvelle loi californienne, entrée en vigueur le 1er janvier et connue sous le nom de Assembly Bill 5 ou AB-5, les entreprises doivent prouver que les travailleurs ne sont pas liés à l'entreprise contrôler et effectuer des travaux en dehors du cours normal des affaires de l'entreprise afin de classer les travailleurs comme entrepreneurs indépendants plutôt que comme employés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!