•   
  •   

Entreprise Mali. Un colonel nouvel homme fort après le coup d’État, mais promesse d’une transition démocratique

01:37  20 août  2020
01:37  20 août  2020 Source:   ouest-france.fr

Pour la première fois, Facebook censure une vidéo de Donald Trump

  Pour la première fois, Facebook censure une vidéo de Donald Trump Un clip dans lequel le président américain disait que les enfants étaient "presque totalement" immunisés contre le coronavirus a été censuré par les réseaux sociaux. Facebook et Twitter, étrillés à droite comme à gauche pour leurs politiques de modération des contenus, ont durci le ton avec Donald Trump mercredi : les deux réseaux sociaux ont supprimé ou fait retirer une vidéo qui enfreignait leurs règles sur la désinformation autour de la pandémie de Covid-19.

Des centaines de manifestants anti-gouvernement ont déferlé mardi soir dans le centre de Bamako pour acclamer les mutins qui traversaient la ville à bord de véhicules militaires. Une précédente mutinerie également née dans la base de Kati en 2012 avait conduit à un coup d ' Etat militaire ayant

Des militaires maliens fêtés par des habitants de Bamako, devant la résidence présidentielle le 18 Un coup d ' Etat retentissant a fait basculer le Mali . Les militaires qui l'ont fomenté au cours de la nuit Colonel -major Ismaël Wagué. La "junte" a créé sans tarder un nouvel organisme exécutif du nom de

Le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole de la junte à l'origine du coup d'Etat, a demandé à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ». © ANNIE RISEMBERG / AFP Le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole de la junte à l'origine du coup d'Etat, a demandé à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ».

Dénoncé par les pays étrangers, le coup d’État au Mali n’en ravit pas moins l’opposition, laquelle s’est engagée à travailler avec les putschistes pour la mise en place d’une transition démocratique. Une grande fête de la victoire est par ailleurs annoncée vendredi.

Bientôt le retour d’un insecticide pour sauver la filière de la betterave ?

  Bientôt le retour d’un insecticide pour sauver la filière de la betterave ? Les apiculteurs et les écologistes sont en colère : le gouvernement devrait à nouveau autoriser les producteurs de betteraves à utiliser un insecticide, interdit depuis deux ans. L'objectif est de "pérenniser" la filière sucrière française : le gouvernement veut autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021, sous "conditions strictes", des semences de betteraves enrobées d'un insecticide interdit depuis 2018, malgré l'opposition des défenseurs de l'environnement et des apiculteurs.

" Des villages entiers sont brûlés, des paisibles citoyens massacrés. Nous déplorons tous les jours la "Les bases d ' un Mali nouveau ". Le CNSP appelle les différentes forces politiques du pays à se Enfin, le colonel -major Ismaël Wagué est présenté comme le porte-parole du CNSP. C'est lui qui a lu

« COUP D ' ETAT » - Selon cette chercheuse à l’Institut des sciences humaines de Bamako, l’intervention de Il était jusqu’ici considéré comme l’ homme fort du pays. Enlevé mardi par des militaires, Ibrahim Après le coup d ’ État au Mali , la fin de l’illusion démocratique ouest-africaine.

Un colonel de l’armée malienne, Assimi Goita, s’est présenté mercredi comme le nouvel homme fort à Bamako, au lendemain du coup d’État ayant renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta, un putsch unanimement condamné à l’étranger.

« Je me présente : je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) », a déclaré à la presse cet officier supérieur qui était apparu dans la nuit de mardi à mercredi à la télévision nationale aux côtés d’autres militaires, sans prendre la parole.

Il a estimé que son pays se trouvait « dans une situation de crise sociopolitique, sécuritaire » et n’avait « plus le droit à l’erreur ».

« Victoire du peuple »

L’opposition malienne s’est félicitée mercredi du coup d’État militaire, estimant qu’il avait « parachevé » sa lutte pour obtenir le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta et se disant prête à élaborer avec la junte une transition politique.

Cordemais. Ecocombust à la centrale : l’État interpellé

  Cordemais. Ecocombust à la centrale : l’État interpellé Le gouvernement traîne sur le projet de reconversion à la biomasse de la centrale de Cordemais ? L’intersyndicale EDF le relance. Le projet Ecocombust, conçu pour réaliser la transition énergétique de la centrale à charbon de Cordemais, se fait oublier ? L’intersyndicale EDF Cordemais se rappelle au bon souvenir de l’État avec le sens du timing : elle a adressé un courrier à la ministre de la transition écologique et au ministre de l’économie avant la présentation, le 24 août, du plan de relance pour sortir l’économie française de la crise sanitaire. Un plan de relance orienté vers l’écologie.

Les mutins promettent une « transition politique civile» vers des élections. Plus de trois heures après l 'annonce par le président Keïta, à l'issue d ' une journée de mutinerie qui s'est transformée en coup d ' Etat militaire, des hommes en uniformes sont apparus sur la chaîne publique ORTM.

Après des mois de troubles, la catastrophe redoutée est survenue. Pour la France, le coup d ’ État militaire au Mali suscite la peur du vide politique et d ’ une tourmente sécuritaire accrue, dans un pays sans intégrité territoriale, au pouvoir central trop frêle. Dans un communiqué publié mardi 18 août, le

Elle s’est dite prête à fêter vendredi « la victoire du peuple malien ».

La coalition d’opposition du M5-RFP « prend acte de l’engagement du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) », créé par les militaires désormais au pouvoir, « d’ouvrir une transition politique civile », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le colonel Goita ne pourra toutefois pas compter sur la moindre indulgence de la communauté internationale qui a unanimement condamné le putsch, réclamant le retour à l’ordre constitutionnel et la libération du président Keïta arrêté mardi par les militaires.

Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont demandé la libération « immédiate » du président renversé et « souligné la nécessité pressante de rétablir l’État de droit et d’aller vers un retour de l’ordre constitutionnel ».

Fortement engagée au Sahel où elle combat les groupes jihadistes qui ont contribué à déstabiliser le Mali, la France a, par la voix du président Emmanuel Macron, a estimé que « la lutte contre les groupes terroristes et la défense de la démocratie et de l’État de droit sont indissociables ».

American Airlines met fin à la menace de hache des villes, en coupe 15 dans la «première étape»

 American Airlines met fin à la menace de hache des villes, en coupe 15 dans la «première étape» © Fourni par The Points Guy MSN s'est associé à The Points Guy pour notre couverture des produits de cartes de crédit. MSN et The Points Guy peuvent recevoir une commission des émetteurs de cartes. American Airlines a ajouté 15 villes américaines à la liste des choses qu'il prévoit de supprimer cet automne dans le but de redimensionner la compagnie aérienne au milieu d'une baisse historique des voyages aériens en raison de la pandémie de coronavirus.

Des coups de feu ont été entendus et des militaires maliens ont pris le contrôle, mardi, d ' un camp à Kati, dans les environs de Bamako. Les militaires qui ont pris le pouvoir ont affirmé vouloir mettre en place une « transition politique civile» devant conduire à des élections générales dans un «délai

en coup d ’ État militaire, des hommes en uniformes sont apparus sur la chaîne publique ORTM. le porte-parole des militaires, le colonel -major Ismaël Wagué, chef d ’ état -major adjoint de l’armée de à des élections générales crédibles pour l’exercice démocratique à travers une feuille de route délais raisonnables des élections générales pour permettre au Mali de se doter d’institutions fortes ", a

« En sortir, c’est provoquer l’instabilité et affaiblir notre combat. Ce n’est pas acceptable », a-t-il poursuivi sur Twitter, en appelant à ce que le pouvoir soit « rendu aux civils ».

L’UA a de son côté suspendu le Mali « jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel » et demandé « la libération du président […] du Premier ministre et des autres responsables du gouvernement arrêtés par la force par l’armée ».

La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a tenté sans succès de résoudre la crise qui frappe le Mali depuis juin, a également suspendu ce pays avant une réunion jeudi en visioconférence.

Elle a prévu de tenir jeudi une réunion extraordinaire de ses chefs d’État pour évoquer la question.

L’UE a réclamé la libération « immédiate » des dirigeants arrêtés et un « retour immédiat de l’état de droit ». « La stabilité de la région et du Mali, la lutte contre le terrorisme doivent demeurer des priorités absolues », selon elle.

De Lille à Nice, ces 100 entreprises recrutent malgré la crise

  De Lille à Nice, ces 100 entreprises recrutent malgré la crise Petites ou grandes, elles ont su dépasser la crise, voire parfois en profiter. Dans la foulée, elles prévoient des dizaines de milliers de créations de postes. En ces temps de plans sociaux et de gel des salaires, voilà au moins qui est rassurant : non, le marché de l’emploi n’est pas figé ! Bien sûr, la rentrée sociale s’annonce difficile, mais bon nombre d’entreprises maintiennent, voire amplifient leurs plans de recrutement, offrant des solutions de rebond partout en France.

Ismaël Wagué, pore-parole des militaires, a demandé aux organisations internationales et sous-régionales de les "accompagner pour le bien-être du Mali ." Quelques heures après la démission du président malien Ibrahim Boubacar Kaïta provoquée par la prise de pouvoir des militaires dans ce

à des élections générales crédibles pour l'exercice démocratique à travers une feuille de route qui jettera les bases d ' un Mali nouveau ", a ajouté le colonel -major. Les pays voisins observent de très près la situation au Mali , de peur que l' Etat n'entre dans une nouvelle période de déstabilisation.

Washington a aussi « fermement » condamné « la mutinerie » et exigé que la « liberté et la sécurité » des dirigeants maliens et de leurs familles soient « assurées ».

L’Algérie, qui partage 1,400 km de frontières avec le Mali et a joué un rôle important dans les pourparlers de paix dans ce pays, « réitère son ferme rejet de tout changement anticonstitutionnel de gouvernement ».

Autre pays du Maghreb partenaire du Mali, le Maroc a appelé à une « transition civile pacifique, permettant un retour rapide et encadré à l’ordre constitutionnel ».

Halte au « vandalisme »

Ces condamnations n’ont pas dissuadé le colonel-major Ismaël Wagué, porte-parole du (CNSP), de demander à ses compatriotes de « vaquer librement à leurs occupations ». Il a aussi demandé « d’arrêter immédiatement les actes de vandalisme et de destruction des édifices publics ». Des manifestants ont incendié mardi le cabinet d’avocat de l’ex-ministre de la Justice Kassim Tapo.

Ismaël Wagué n’a en revanche rien dit sur le président Keïta, dit IBK, ni le chef du gouvernement, Boubou Cissé, toujours au camp militaire de Kati, le quartier général des auteurs du coup d’État près de Bamako.

Le calme a régné mercredi dans la capitale, qui portait encore les stigmates des incidents ayant ponctué ce renversement de pouvoir, en particulier l’incendie du cabinet d’avocats de M. Tapo.

Coup de bluff de certains exploitants d’Ehpad pour imposer des baisses de loyers à leurs particuliers investisseurs

  Coup de bluff de certains exploitants d’Ehpad pour imposer des baisses de loyers à leurs particuliers investisseurs INFO CAPITAL. Depuis plusieurs semaines, certains exploitants d’Ehpad et autres résidences seniors tentent d’obtenir des baisses de loyers auprès de leurs bailleurs investisseurs. Les arguments s’entendent, mais le procédé, pour le moins intimidant, pose question au regard du droit. Certains exploitants d’Ehpad et de résidences séniors tenteraient-ils de bluffer leurs bailleurs investisseurs, pour faire baisser les loyers ? Depuis plusieurs semaines, des propriétaires reçoivent des courriers de leur locataire, leur expliquant que, sur la base d’une décision rendue il y a plusieurs années par la Cour de cassation, celui-ci “annule” de sa p

Les habitants de Bamako ont vaqué à leurs occupations, mais les administrations et les banques étaient fermées.

Le président Keïta, élu en 2013 puis réélu en 2018 pour cinq ans, a annoncé à la télévision publique sa démission dans la nuit de mardi à mercredi, puis la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air, a ensuite annoncé la création du CNSP, expliquant que les militaires avaient « décidé de prendre (leurs) responsabilités » face au chaos et à l’insécurité.

Les militaires ont dit vouloir « une transition politique civile conduisant à des élections générales crédibles » dans un « délai raisonnable ».

Ils ont annoncé la fermeture des frontières et l’instauration d’un couvre-feu.

Respect des accords passés

« Tous les accords passés » seront respectés, a affirmé le colonel Wagué.

La (mission de l'ONU) Minusma, la force (anti-djihadiste française) Barkhane, le G5 Sahel (qui regroupe cinq pays de la région), la force Takuba (un groupement de forces spéciales européennes censées accompagner les Maliens au combat) demeurent nos partenaires », a-t-il assuré, en ajoutant que les militaires étaient « attachés au processus d’Alger », l’accord de paix signé en 2015 entre Bamako et les groupes armés du nord du pays.

Parts sociales des banques : comment toucher vos dividendes dès le mois d’octobre .
Les intérêts des parts sociales versés aux sociétaires de plusieurs banques mutualistes se font toujours attendre en 2020. Une recommandation de la BCE contraint en effet ces établissements à ne pas payer de dividendes avant le 1er janvier 2021. Mais les clients peuvent percevoir leur rémunération bien avant cette date. Explications. Si vous êtes sociétaire d’une banque mutualiste, les intérêts de vos parts sociales ne vous ont probablement toujours pas été versés en 2020.

usr: 1
C'est intéressant!