•   
  •   

Entreprise Covid-19. Premiers résultats encourageants pour le vaccin russe Spoutnik V

16:15  04 septembre  2020
16:15  04 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Coronavirus. La revue The Lancet demande des éclaircissements sur le vaccin russe, Spoutnik V

  Coronavirus. La revue The Lancet demande des éclaircissements sur le vaccin russe, Spoutnik V Des chercheurs pointent des « incohérences potentielles » dans les données publiées dans la prestigieuse revue, mais la Russie se défend. The Lancet a annoncé, jeudi 10 septembre, avoir demandé des éclaircissements aux développeurs du vaccin russe après des doutes émis sur la vraisemblance de leurs résultats publiés par cette prestigieuse revue médicale.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé l'enregistrement du premier vaccin contre la Covid - 19 au monde. Le vaccin sera disponible pour les citoyens ordinaires à partir du 1er janvier 2021, selon la chaîne Telegram officielle de la cellule de crise en charge de la lutte contre la Covid - 19 à Moscou.

Spoutnik V , le premier vaccin russe contre le Covid - 19 (35). Le premier vaccin contre le Covid - 19 a été enregistré en Russie, a fait savoir ce 11 août Vladimir Poutine. «Pour autant que je sache, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré ce matin, pour la première fois au

Deux échantillons du vaccin russe contre le Covid-19. © AFP PHOTO / Russia’s Health Ministry / Dmitry Kurakin Deux échantillons du vaccin russe contre le Covid-19.

Suscitant jusqu’ici les doutes de la communauté internationale, le vaccin contre le coronavirus mis au point en Russie déclenche une réponse immunitaire, selon les résultats d’une étude préliminaire.

Et si la Russie avait trouvé LE vaccin contre le Covid-19 ? Une étude préliminaire publiée ce vendredi 4 septembre montre que le vaccin contre le coronavirus en cours de développement en Russie déclenche bien une réponse immunitaire et n’a pas entraîné d’effets indésirables graves, ce qu’avait affirmé le gouvernement russe il y a un mois mais sans publier ses données.

Coronavirus : le vaccin de la Russie testé sur des dizaines de milliers de personnes !

  Coronavirus : le vaccin de la Russie testé sur des dizaines de milliers de personnes ! La Russie va tester son très controversé vaccin anti-Covid-19 sur 40.000 personnes. La Russie accélère la cadence pour son vaccin anti-Covid-19, très critiqué par de nombreux pays et qui fait l'objet de nettes réserves de l'OMS. Annoncé en fanfare le 11 août par Vladimir Poutine mais perçu avec scepticisme à l'étranger, le vaccin de la Russie fera l'objet dès la semaine prochaine d'essais cliniques auxquels participeront plus de 40.000 personnes dans plus de 45 centres médicaux. "La semaine prochaine (...), une étude clinique sur l'efficacité (...

VIDÉO - En autorisant le premier vaccin contre le virus, le président russe a soulevé de nombreuses critiques. Le vaccin Spoutnik V consiste à injecter deux doses, à trois semaines d'intervalle, avec deux « navettes « Selon les résultats , le vaccin a montré une efficacité et une sécurité élevées.

Une compagnie québécoise, IMV, a annoncé jeudi des résultats encourageants pour son vaccin contre la COVID - 19 . Ils ont été obtenus chez la souris. Si on compare les résultats sur la souris pour les deux vaccins , le vaccin contre la COVID - 19 devrait avoir une bonne réponse immunitaire

Ces résultats ne prouvent pas encore que le vaccin Spoutnik V protège efficacement contre une infection par le Covid-19, ce que devront encore montrer des études de plus grande ampleur, soulignent toutefois des experts.

Les doutes de la communauté scientifique

Le 11 août, les autorités russes avaient annoncé l’entrée de leur candidat vaccin dans la troisième et dernière phase des essais cliniques et leur volonté de l’homologuer dès septembre, sans attendre les résultats de cette troisième phase d’essais sur plusieurs milliers de personnes.

Après cette annonce, de nombreux chercheurs et certains pays comme l’Allemagne avaient émis des doutes sur l’efficacité et la sécurité de vaccin, en raison notamment de l’absence de données publiques disponibles sur les essais menés.

Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde

  Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde 35 candidats vaccins sont au stade des essais cliniques à travers le monde, dont neuf sont testés à grande échelle sur des volontaires. Alors que le monde s'est lancé dans une course en avant pour trouver un vaccin au Covid-19, le seuil des 900.000 morts a été franchi dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon un comptage réalisé par l'Agence France-Presse mercredi à 21h30 GMT à partir de sources officielles, 900.052 décès ont été recensés dans le monde depuis l'apparition des premiers cas en Chine en décembre.

Covid - 19 : deux milliards d’euros pour la culture et de nouvelles règles. La mise en orbite a surpris tout le monde pourtant, de l’aveu des autorités sanitaires russes « Spoutnik V » (le nom du candidat vaccin russe ) ne sera pas opérationnel avant janvier 2021.

Vladimir Poutine a présenté le Spoutnik V , le " premier " vaccin au monde contre le Covid - 19 . Quant à l’opacité des données médicales à l’origine du nouveau vaccin russe , le directeur de l’Institut Gamaleya a précisé, mercredi, que les résultats des essais cliniques seraient publiés une fois qu'ils

Le Spoutnik V se compose en fait de deux composants différents, administrés en deux injections successives, à trois semaines d’intervalle, détaille l’étude publiée vendredi dans la revue britannique The Lancet.

Il s’agit de vaccins à vecteur viral : ils utilisent comme support deux adénovirus humains (famille de virus très courants) transformés et adaptés pour combattre le Covid-19.

Lire aussi : Covid-19. Il n’y aura pas de vaccination généralisée avant la mi-2021, indique l’OMS

Une étude sur 76 adultes en bonne santé

Deux études de petite taille, réalisées avec deux formulations différentes du Spoutnik V, ont été menées au total sur 76 adultes volontaires en bonne santé.

Elles concluent toutes les deux que chacun des deux composants du vaccin n’a pas entraîné d’effets indésirables graves et que l’administration successive des deux composants provoque la production d’anticorps.

Les deux études ont été menées entre le 18 juin et le 3 août par des chercheurs des ministères russes de la Santé et de la Défense, et financées par le ministère russe de la Santé.

176 vaccins en cours de développement

Selon l’OMS, un total de 176 candidats vaccins sont en cours de développement dans le monde, dont 34 sont au stade des essais cliniques, ce qui signifie qu’ils ont commencé à être testés sur des humains. Parmi ceux-ci, huit sont en phase 3, la plus avancée.

: AstraZeneca signe un contrat de vaccin de 18 mois avec Oxford Biomedica .
Coronavirus Un technicien de laboratoire trie des échantillons de sang pour l'étude de vaccination COVID-19 dans les centres de recherche d'Amérique à Hollywood, en Floride, le 13 août 2020 (Photo de CHANDAN KHANNA / AFP ) (Photo de CHANDAN KHANNA / AFP via Getty Images) Oxford Biomedica ( OXB.L ) a déclaré mardi avoir signé un accord élargi avec AstraZeneca ( AZN.L ) pour fabriquer le candidat vaccin contre le coronavirus du fabricant de médicaments pour un période initiale de 18 mois.

usr: 1
C'est intéressant!