•   
  •   

Entreprise Fermeture de l’usine Bridgestone. Une décision « révoltante », selon Bruno Le Maire

16:45  17 septembre  2020
16:45  17 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Pas-de-Calais. Le gouvernement et Xavier Bertrand dénoncent la fermeture de l’usine de Béthune

  Pas-de-Calais. Le gouvernement et Xavier Bertrand dénoncent la fermeture de l’usine de Béthune L’usine de pneumatiques pour voitures installée à Béthune (Pas-de-Calais) va fermer définitivement. 863 emplois seront affectés. Le gouvernement et le président des Hauts-de-France ont dénoncé la « brutalité » de cette fermeture et appelé à des « scénarios alternatifs ». Le Japonais Bridgestone va fermer son usine de Béthune (Pas-de-Calais) qui emploie 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, une annonce « brutale » dénoncée par le gouvernement et Xavier Bertrand, qui réclament « Des problèmes de marché structurels nous amènent à prendre des mesures structurelles pour préserver la vi

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a condamné la décision de fermer l’usine de Béthune. © LUDOVIC MARIN / AFP Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a condamné la décision de fermer l’usine de Béthune.

863 emplois sont menacés par la fermeture de l’usine de pneumatiques de Béthune dans le Pas-de-Calais. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a vivement critiqué cette décision sur Cnews ce matin.

La décision du groupe japonais de pneumatiques Bridgestone de fermer son usine de Béthune (Pas-de-Calais) est révoltante, a affirmé jeudi le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire, assurant que le gouvernement allait se battre pour trouver une solution.

Bridgestone promet de faire le maximum pour les ouvriers de Béthune

  Bridgestone promet de faire le maximum pour les ouvriers de Béthune Bridgestone a promis jeudi de tout faire pour minimiser les conséquences sociales de son projet de fermeture de l'usine de Béthune (Pas-de-Calais), que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a jugé "révoltant"."Nous souhaitons avoir des discussions sincères et attentives (avec les représentants du personnel). Nous voulons faire tout notre possible pour limiter les conséquences pour la collectivité locale", a déclaré Fusamaro Iijima, porte-parole du fabricant japonais de pneumatiques, interrogé par Reuters.

La décision de Bridgestone est une décision révoltante, avec une méthode révoltante et des conséquences révoltantes, a fustigé le ministre sur Cnews.

Le groupe japonais a annoncé mercredi la fermeture à l’horizon 2021 de son usine de Béthune employant 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures. Il a justifié sa décision par des problèmes de marché structurels, une surcapacité de production en Europe et la concurrence des marques asiatiques à bas coûts.

Nous allons nous battre a assuré Bruno Le Maire, dans un premier temps pour tenter de développer une autre activité avec des pneus plus larges que ceux qui sont produits actuellement sur le site de Béthune.

Et si jamais nous n’arrivons pas à cette solution-là, (pour) trouver des solutions de réindustrialisation du site pour qu’il y ait, pour chaque ouvrier de Bridgestone, une solution qui soit une solution cohérente et acceptable pour eux, a-t-il ajouté.

Après l’annonce du groupe, le gouvernement et Xavier Bertrand avaient dénoncé de concert la brutalité de l’annonce. Dans un communiqué commun, ils en avaient contesté la pertinence et les fondements.

A Béthune, élus et salariés de Bridgestone craignent l'effondrement de l'économie locale .
REPORTAGE - L'annonce brutale de la décision de la fermeture de l'usine de Brigestone à Béthune dans le Pas-de-Calais remet en cause toute l'économie du Pays Artois, toujours très dépendant de l'industrie.Ici, l’annonce de l’arrêt de l’usine du japonais Bridgestone n’étonne qu’à moitié, mais malgré des signaux de plus en plus insistants, les Béthunois veulent encore garder espoir dans le fabricant de pneumatiques. “On connaît tous quelqu’un qui a travaillé là-bas ou qui y est encore, c’est forcément très inquiétant pour la ville, mais dire qu’on ne s’y attendait pas, ça serait mentir”, nous raconte Audrey, une jeune mère de famille, originaire de la ville.

usr: 0
C'est intéressant!