•   
  •   

Entreprise Industrie : l’emploi ne devrait pas trop profiter des relocalisations !

11:40  22 septembre  2020
11:40  22 septembre  2020 Source:   capital.fr

Le géant du pneu Bridgestone ferme son usine de Béthune, coup dur pour l’emploi

  Le géant du pneu Bridgestone ferme son usine de Béthune, coup dur pour l’emploi Alors que Michelin et Continental ont eux aussi réduit la voilure, le géant japonais du pneu Bridgestone va fermer définitivement son usine de Béthune (Pas-de-Calais, Hauts de France) qui emploie 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures. Mauvaise nouvelle sur le front de l'emploi. Après des mesures similaires prises par Michelin et Continental au cours des derniers trimestres, Bridgestone jette l'éponge sur son site des Hauts de France.

Les relocalisations concernent seulement les petites séries ou lorsqu’il y a des problèmes de qualité du produit final. Malgré l’instauration de labels spécialisés, il n’est toujours pas possible pour le consommateur Vous estimez que l’impact des relocalisations sur l ’ emploi est finalement marginal.

Depuis quelques années, on constate un retour en France de plusieurs industries qui s’étaient délocalisées dans des pays où le coût de la main-d’œuvre est (beaucoup) plus faible. Même si cette tendance reste timide (d’ailleurs très peu de chiffres sont disponibles sur le sujet)

Industrie : l’emploi ne devrait pas trop profiter des relocalisations ! © Pôle emploi Industrie : l’emploi ne devrait pas trop profiter des relocalisations !

Même si la France affiche sa volonté de relocaliser pour réindustrialiser le pays, ce ne sera possible que dans les secteurs robotisables et cela ne créera pas d'emplois massivement, selon des économistes.

Doper le made in France via la relocalisation devrait soutenir notre industrie... mais même si "la France a de vraies capacités d'avoir des relocalisations industrielles", comme le déclarait dernièrement le ministre de l’Économie Bruno le Maire à l'occasion de la tenue d'un Conseil national de l'industrie, il ne faut pas s'attendre à ce que cela change réellement la donne sur le front de l'emploi, selon les économistes. Depuis la crise financière de 2008, la question du "made in France" revient régulièrement sur la table. Car "la France a été le pays européen qui a le plus délocalisé" avec un million d'emplois industriels perdus entre 2000 et 2016, a rappelé le 12 septembre lors des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher.

POINT DE VUE. Covid-19 : il est temps de montrer aux citoyens qu’ils peuvent compter sur l’Europe

  POINT DE VUE. Covid-19 : il est temps de montrer aux citoyens qu’ils peuvent compter sur l’Europe « La crise du Covid-19 ne doit pas servir d’excuse à un quelconque égoïsme national. » C’est l’appel de 71 députés européens issus des principaux groupes politiques du Parlement européen. Les citoyens européens ont été exemplaires dans le combat contre le Covid-19. Ils ont fait face, de manière courageuse, à une menace sanitaire grave et payé le lourd tribut économique, social et psychologique du confinement.Après ces mois angoissants, ils avaient hâte de pouvoir passer sereinement des vacances dans les pays voisins.Le manque de coordination entre États membres a malheureusement perturbé ces jours de repos.

«Pour la première fois depuis plus de 12 ans on a recréé des emplois industriels en France», a-t-il lancé. Précisément, il a devancé de quelques jours la présentation du plan de relance d'un peu plus de 100 milliards d'euros pour annoncer 15 milliards d'euros «pour l'innovation et les relocalisations ».

l ’ Emploi , de la Formation professionnelle et du Dialogue social/Délégation générale à l ’ Emploi et à la Formation professionnelle ; - le ministère des Affaires S’y ajoutent des préconisations pouvant être déclinées par les pouvoirs publics en mesures de politiques contextuelles et structurelles, de manière

Une désindustrialisation généralement mise sur le compte d'un coût du travail trop élevé, de la difficulté à licencier, d'une fiscalité trop lourde ou d'une trop grande complexité administrative. Avec la crise actuelle, les annonces de fermetures de sites ou de réduction d'effectifs dans l'industrie vont se multiplier, soit en conséquence directe de l'épidémie de coronavirus comme à Airbus, soit par manque de compétitivité comme pour Bridgestone à Béthune (Pas-de-Calais). Aussi le gouvernement a-t-il prévu dans son plan de relance des aides à la modernisation et à la localisation, mais celles-ci devront être "soutenables économiquement" pour ne pas financer des projets à perte, affirme la ministre.

>> A lire aussi - La crise va-t-elle signer le retour du made in France ?

Édouard Philippe va être proposé comme administrateur indépendant d'Atos

  Édouard Philippe va être proposé comme administrateur indépendant d'Atos Le groupe proposera à ses actionnaires que l'ancien Premier ministre rejoigne son conseil d'administration comme administrateur indépendant lors de sa prochaine assemblée générale du 27 octobre, précise le journal Les Echos.Le groupe proposera à ses actionnaires qu'il rejoigne son conseil d'administration comme administrateur indépendant lors de sa prochaine assemblée générale du 27 octobre, précise le journal.

Besoin d'aide ? Nous avons peut-être la réponse. Le numéro de département correspond aux deux premiers chiffres de votre code postal (exemple : 67330, saisir 67). Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question, consultez notre Assistance technique.

Ce n’était pas fait pour maintenir l ’ emploi en France ? Mais fabriquer des voitures électriques en France ne créera pas d’emplois. Il y aura du monde pour construire l’usine, et une fois la production lancée, elle sera totalement L’Europe des coopérations comme planche de salut de notre industrie ?

Toutefois, "la réindustrialisation n'est pas une solution à la crise" immédiate, même si elle "peut être une solution à des problèmes plus fondamentaux de l'économie française", tempère Vincent Vicard, spécialiste de la compétitivité française au Centre d'études prospectives et d'informations internationales (Cepii). Il relève que "dans tous les pays riches, l'industrie est un secteur en diminution en termes d'emplois parce qu'il a des gains de productivité plus élevés que le reste de l'économie, notamment du fait de l'automatisation qui est importante".

Pour El Mouhoub Mouhoud, professeur d'économie à Paris-Dauphine, il n'est pas toujours nécessaire de distribuer des aides publiques. "Il y a des secteurs qui sont candidats naturels à la relocalisation ou à la non-délocalisation, indépendamment des aides de l’État, et pour lesquels ce n'est pas la peine de gaspiller de l'argent public en direction des entreprises", selon lui. Il s'agit des secteurs "pour lesquels il n'y a pas d'obstacle technique à la robotisation des chaînes d'assemblage et de montage", par exemple l'automobile, la mécanique, y compris le bois, l'ameublement", détaille l'économiste.

Immobilier locatif : Où et dans quel secteur investir ?

  Immobilier locatif : Où et dans quel secteur investir ? Lorsque les Français parlent d’investir en immobilier locatif, souvent l’achat d’un appartement pour le louer est évoqué. Il existe pourtant d’autres pistes d’investissement comme l’achat de parts de fonds immobiliers aussi appelés SCPI. Des questions comme le choix de la SCPI, des zones géographiques ou encore des secteurs à privilégier sont importantes à se poser. C’est pour cela qu’il est important de faire appel à des experts reconnus comme ceux de La Centrale des SCPI pour réussir son investissement immobilier.

L' industrie automobile française va devoir s'engager sur plusieurs points si elle veut bénéficier de l'aide de l'État. Tout particulièrement sur la relocalisation des Sans oublier l ' emploi industriel qui reviendrait dans l'Hexagone. Bruno Le Maire a lancé un appel : « Nous sommes prêts à vous aider

Un repas trop copieux peut causer des troubles fonctionnels digestifs parfois qualifiés de « crise de foie » dans le langage populaire, ou indigestion. La sensation de trop -plein, est souvent causée par l’ingestion d’aliments en trop grande quantité ou des aliments très gras qui ralentissent la digestion.

Au contraire, des industries intenses en main d’œuvre et dont les tâches ne sont pas robotisables ne reviendront pas en France. "On va recréer des emplois, mais pas ceux qu’on a perdus en délocalisant", résume M. Mouhoud, auteur d'un livre intitulé "Mondialisation et délocalisation des entreprises" (éd. La Découverte). Il existe "des secteurs sur lesquels on avait un savoir-faire qu'on a plus du tout parce que les technologies ont évolué" comme celui des écrans pour téléviseurs, relève pour sa part Paul-Adrien Hyppolite, auteur d'un récent fascicule intitulé "Relocaliser la production après la pandémie?"

>> Notre service - Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ? Retrouvez des milliers d'offres sur notre site

Dans l'électronique notamment, "les parts de marché ont été gagnées par des géants asiatiques. Faire produire par un producteur français ou européen ne serait pas du tout envisageable", argue-t-il, mais "on pourrait envisager d'attirer en Europe des producteurs asiatiques qui sont en pointe sur ces technologies" comme le font les Américains avec une usine du géant taïwanais de la sous-traitance Foxconn dans le Wisconsin. Pour M. Mouhoud, ce qui fait sens en matière d'aides publiques, c'est "la politique d'investissement dans l’innovation, d’aide à la recherche, parce que ça aide aussi ces entreprises à devenir plus efficaces si on diffuse les aides vers les territoires et les travailleurs qualifiés pour les former davantage".

Immobilier : à Paris, le marché locatif complètement chamboulé

  Immobilier : à Paris, le marché locatif complètement chamboulé Les premiers chiffres postconfinement confirment une hausse spectaculaire de l'offre de logements à louer à Paris. Mais les demandes d'appartements baissent énormément dans la capitale au profit de communes limitrophes. Paris est à un tournant en matière d'immobilier. Le coronavirus et la crise économique sont en train de bouleverser le marché de la location - et dans une moindre mesure celui de l'acquisition.

Les relocalisations , tout le monde est forcément pour… Conclusion logique : il faut relocaliser l’ industrie en France, notre industrie qui, au fil des Par un étrange hasard, les partisans des relocalisations font l’impasse sur les questions embarrassantes que soulève cet objectif industriel .

S'il y a relocalisation , ce sera à Paris. » Les géants de Wall Street musclent leurs équipes. Le transfert n'est pas acté et se ferait si Londres n'obtient pas de période de transition. Bank of America envisagerait de transférer 400 postes de Londres vers la capitale, affirmait début juin l'agence Reuters.

Dans l'industrie, les coûts du travail ne sont pas déterminants et "ne permettent absolument pas d'expliquer la différence entre la France et l'Allemagne" même si on intègre le poids de la fiscalité, estime pour sa part M. Vicard, pour lequel entrent davantage en considération des questions d'organisation comme le choix de nombreux grands groupes français de produire à l'étranger plutôt qu'en France. Des études outre-Rhin montrent que le fait que la moitié des membres des conseils de surveillance sont des représentants du personnel dans les grands groupes allemands "a tendance à réduire l'externalisation, à réduire les délocalisations", selon cet économiste.

En France, les aides pour réduire le coût du travail ont jusqu'ici été inefficaces. Une étude que vient de publier France Stratégie, une agence qui conseille le gouvernement, montre que le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), a coûté en 2016 quelque 18 milliards pour créer seulement 100.000 emplois, soit 180.000 euros par poste. Et le CICE a eu "un impact sur les exportations et l'investissement nul", toujours selon M. Vicard.

Protégez vos biens immobiliers contre les aléas de la vie .
Divorce, chomage, décès Les coups durs obligent souvent à vendre vite votre propriété, parfois à perte. Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense quand on s’apprête à devenir propriétaire. Mais mieux vaut le savoir : un divorce, une perte d’emploi ou un décès peuvent avoir de graves conséquences financières, entraînant la vente du bien dans la précipitation, parfois à perte… D’ou l’intérêt de prendre certaines précautions, surtout quand le crédit n’est pas encore remboursé. Mais n’en attendez pas trop.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!