•   
  •   

Entreprise Scandale dans la police de Seine-Saint-Denis. Les quatre gardes à vue levées

20:05  23 septembre  2020
20:05  23 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

A Meaux, les maisons restent abordables et se vendent comme des petits pains

  A Meaux, les maisons restent abordables et se vendent comme des petits pains A Meaux, les maisons restent abordables et se vendent comme des petits painsDes prix qui restent abordables

Le logo de la compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis, pris en photo le 2 avril 2020 avant la dissolution de l’unité. © LUDOVIC MARIN / AFP Le logo de la compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis, pris en photo le 2 avril 2020 avant la dissolution de l’unité.

Les gardes à vue des quatre policiers de l’ancienne compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis, dissoute pendant l’été après l’ouverture d’une quinzaine enquête, ont été levées mardi 22 septembre.

Les gardes à vue des quatre policiers de la compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis, visée par une quinzaine d’enquêtes notamment pour violences, ont été levées mardi 22 septembre, a appris mercredi.

La Caisse des dépôts crée 40.000 logements à loyer abordable, un record

  La Caisse des dépôts crée 40.000 logements à loyer abordable, un record INTERVIEW - La Caisse des dépôts (qui gère entre autre les milliards du livret A) s’était engagée à financer 40.000 logements d’ici à mars 2021. Elle a brûlé les étapes ; d'ici à la fin de cette année, elle en aura 60.000 qu'elle a achetés aux promoteurs privés. Un investissement qui permet, nous explique le président de CDC Habitat (filiale de la Caisse des dépôts), André Iché, de maintenir à flot un secteur fragilisé par le Covid-19, deAndré Iché: Pas par les prix! Les promoteurs connaissent nos conditions: elles sont environ 15% en dessous des prix du marché. Ils avaient le choix de refuser. Mais il sont tous venus, les petits comme les gros. On a acheté 7.500 logements à Nexity et 4.

Deux gardiens de la paix et deux brigadiers, nés entre 1982 et 1991, ont été entendus mardi par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour des faits de violences et de falsifications de procès-verbaux lors d’une interpellation au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) en janvier 2020, a précisé cette source.

Le contenu de leurs auditions a été transmis au parquet de Bobigny, qui décidera d’éventuelles poursuites. Les policiers sont soupçonnés d’avoir exercé des « violences illégitimes sur une personne interpellée » et auraient par la suite rédigé un procès-verbal « complaisant », selon une autre source proche de l’enquête.

Une compagnie dissoute pendant l’été

Au cœur d’un scandale, la CSI de la Seine-Saint-Denis, qui comptait 148 fonctionnaires, est visée par une quinzaine d’enquêtes pour des faits de vol, de violences, de détention de drogue et de faux en écriture publique. En tout, « au moins 10 policiers » sont mis en cause, selon cette source.

Pour économiser du carburant, Airbus veut copier les formations d’oies sauvages

  Pour économiser du carburant, Airbus veut copier les formations d’oies sauvages Le vol d'avions de ligne en formation pourrait permettre d'économiser de 5 à 10% de carburant, selon le géant de l'aéronautique.Face aux sanctions de Trump, Huawei va équiper ses smartphones de son système d'exploitation

Après la mise en examen de quatre fonctionnaires de cette compagnie début juillet, la Préfecture de police de Paris avait ordonné sa dissolution.

Un autre policier de cette compagnie doit par ailleurs être jugé le 5 novembre pour violences par personne dépositaire de l’autorité publique et faux en écriture publique. Cette fois, les faits remontent à août 2019 à Saint-Ouen, où un jeune homme de 20 ans avait été violemment interpellé.

Frappé par des policiers

Les images, captées par les caméras de surveillance de la ville et une vidéo amateur, montraient un homme en civil, un policier, asséner plusieurs coups au visage du jeune homme interpellé, selon une source proche de l’enquête. Six policiers de cette CSI avaient alors été placés en garde à vue.

Le jeune homme interpellé avait porté plainte pour actes de torture. Dans sa plainte, il déclarait avoir « reçu des coups de pied par les fonctionnaires de police » et « plusieurs coups de pistolet à impulsion électrique (taser) sur ses organes génitaux » dans le fourgon de police qui le conduisait au commissariat.

Les CSI sont des services de police agissant au niveau du département. Elles participent à la sécurisation des quartiers et peuvent également assurer des missions de maintien de l’ordre.

Allemagne juge le premier patron de l'automobile pour fraude au «dieselgate» .
© RONNY HARTMANN Aucun cadre supérieur n'a été condamné à ce jour pour le scandale du «dieselgate» en Allemagne Cinq ans après que les révélations de triche sur les émissions du «dieselgate» aient secoué la voiture industrie, l'ancien PDG d'Audi Rupert Stadler est devenu mercredi le premier haut dirigeant à subir son procès en Allemagne.

usr: 0
C'est intéressant!