•   
  •   

Entreprise Couches bébés. Des protections de meilleure qualité, selon 60 millions de consommateurs

18:10  24 septembre  2020
18:10  24 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Des emballages surdimensionnés et à moitié vides : foodwatch épingle sept grandes marques françaises

  Des emballages surdimensionnés et à moitié vides : foodwatch épingle sept grandes marques françaises L’ONG foodwatch lance une pétition adressée à sept grandes marques françaises qui utilisent des emballages surdimensionnés. En plus de créer des déchets inutilement, les entreprises trompent les consommateurs en remplissant insuffisamment ces contenants, estime l’ONG. Lipton, Léa Nature, Sojasun, Monoprix, Barilla, Carrefour et Leclerc : ces sept grandes marques françaises ne remplissent pas complètement leurs emballages qui sont, pour certains, à moitié vides, selon foodwatch France.C’est ce que ressort d’une enquête réalisée par l’ONG, diffusée jeudi 17 septembre via son compte Twitter. « Nouvelle enquête #PleinDeVide.

Selon 60 millions de consommateurs, les fabricants de couches pour bébé ont amélioré la qualité de leurs produits. Photo d'illustration © JOEL LE GALL / OUEST-FRANCE Selon 60 millions de consommateurs, les fabricants de couches pour bébé ont amélioré la qualité de leurs produits. Photo d'illustration

Dans sa nouvelle enquête parue ce jeudi, 60 millions de consommateurs salue les efforts de fabricants de couches pour éliminer les substances indésirables de leurs produits. Des efforts qui sont visibles tant sur composition que sur l’étiquetage selon l’association, même si quelques marques doivent encore s’améliorer.

L’UFC-Que Choisir demande de mieux encadrer les publicités alimentaires destinées aux enfants

  L’UFC-Que Choisir demande de mieux encadrer les publicités alimentaires destinées aux enfants Plusieurs associations de consommateurs et de parents d’élèves demandent aux pouvoirs publics de mieux protéger les enfants contre le marketing alimentaire. L’UFC-Que Choisir, avec six autres associations de consommateurs, de parents d’élèves, familiales et de malades, a lancé une pétition pour « interpeller les pouvoirs publics » et leur demander de mieux « protéger les enfants des dérives du marketing alimentaire », étude à l’appui.

Les parents peuvent être rassurés, les fabricants de couches ont fait des efforts. C’est ce qui ressort de la dernière enquête de 60 millions de consommateurs publiée ce jeudi 24 septembre. Alors que depuis 2017 l’association tirait la sonnette d’alarme sur la présence de substances indésirables dans les couches, elle note maintenant que « des améliorations sont notables, tant dans la composition que sur l’étiquetage ».

Pour tirer ces conclusions, 60 millions de consommateurs a testé huit références de couches jetables en taille 4. Les analyses se sont concentrées sur « la recherche de contaminants au potentiel toxique (avéré ou suspecté), sur leurs potentiels d’absorption et sur leurs pourcentages d’humidité à volume constant », rapporte BFMTV.

« Il est venu le temps de déconfiner son épargne ! »

  « Il est venu le temps de déconfiner son épargne ! » Grégory Lecler, Président de Prudentia Patrimoine.Les derniers chiffres le confirment, l’année 2020 s’annonce record pour le Livret A : depuis le mois de janvier 22,5 milliards d’euros ont été accumulés. Et ce n’est pas tout : d’après les derniers chiffres de la Banque de France, les ménages français auraient déjà placé près de 100 milliards d’euros sur des dépôts bancaires rien qu’au cours des deux premiers trimestres, dont 60 milliards sur les dépôts à vue qui, rappelons-le, ne rapportent strictement rien à leurs titulaires. Alors, certes, seulement 3 français sur 10 savent que le taux de rémunération du livret A n’est que de 0,50%.

Aucun contaminant préoccupant décelé

Conclusion : l’association n’a trouvé « aucun des contaminants les plus préoccupants, suspectés d’être cancérogènes ou perturbateurs endocriniens ». Les marques ont semble-t-il évacué les allergènes de leurs produits. « Seules les Pampers Baby-Dry ont une lotion, à base de vaseline », souligne l’enquête. Toutefois, les couches Pampers Harmonie, contiennent des traces d’acide aminométhylphosphonique (AMPA) et des composés organiques halogénésabsorbables (AOX). Potentiellement irritants, ceux-ci se retrouvent aussi dans les couches Pampers Baby-Dry, Carrefour Baby Ultra Dry, Lupilu (Lidl). Les couches Auchan Baby en contiennent moins.

Constatant que « l’absorption est plus souvent satisfaisante que la protection contre l’humidité », 60 millions de consommateurs donne une bonne note aux fabricants pour les performances de leurs produits. Mais les gagnants de ce panel sont les couches hypoallergéniques de Love & Green et Lillydoo qui obtiennent 16,5/20, juste devant « Mots d’enfants ». Les couches de la Marque Repère d’E. Leclerc sont créditées d’un 16/20. C’est ce produit qui obtient la mention « meilleur rapport qualité/prix » avec des couches revenant à 30 centimes l’unité.

Intermarché rappelle des « Pom’Sarladaises », Auchan des « Lunettes de Romans » .
Intermarché a indiqué à ses clients de ne surtout par consommer des « Pom’Sarladaises » de la marque Saint Eloi concernées par un rappel pour cause d’odeur suspecte lors de la cuisson. À Auchan, ce sont des biscuits à la fraise, les « Lunettes de Romans », qui ont été rappelés. Il est possible que de petits éclats de bronze soient présents dans le produit. En l’espace de quelques jours, ce sont deux produits alimentaires qui viennent d’être rappelés par Intermarché et Auchan, rapporte Capital. Les deux enseignes recommandent aux consommateurs de ne surtout pas les consommer pour éviter tout risque sanitaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!