•   
  •   

Entreprise États-Unis. Donald Trump est-il prêt à tricher pour rester président ?

10:05  29 septembre  2020
10:05  29 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

POINT DE VUE. Covid-19 : il est temps de montrer aux citoyens qu’ils peuvent compter sur l’Europe

  POINT DE VUE. Covid-19 : il est temps de montrer aux citoyens qu’ils peuvent compter sur l’Europe « La crise du Covid-19 ne doit pas servir d’excuse à un quelconque égoïsme national. » C’est l’appel de 71 députés européens issus des principaux groupes politiques du Parlement européen. Les citoyens européens ont été exemplaires dans le combat contre le Covid-19. Ils ont fait face, de manière courageuse, à une menace sanitaire grave et payé le lourd tribut économique, social et psychologique du confinement.Après ces mois angoissants, ils avaient hâte de pouvoir passer sereinement des vacances dans les pays voisins.Le manque de coordination entre États membres a malheureusement perturbé ces jours de repos.

Investi président le 20 janvier 2017, il a succédé à Barack Obama. Promettant à l 'Amérique ordre et sécurité, il fait de la lutte contre l 'immigration la priorité de son administration à la Maison Blanche Donald Trump , 45e président des Etats - Unis , photographié à la Maison Blanche le 23 février 2017.

Le président américain Donald Trump et sa femme Melania lors de la parade inaugurale Après la cérémonie, plein d'élus et de VIP traînent, un petit nombre don 't Jimmy Carter restent pour déjeuner pic.twitter.com/oUzxjE31JR. Il est officiellement le 45e président des États - Unis .

Donald Trump chuchotant un message à des membres du personnel de la Maison-Blanche, le 26 septembre, à Washington. © Olivier Douliery – AFP Donald Trump chuchotant un message à des membres du personnel de la Maison-Blanche, le 26 septembre, à Washington.

L’élection sera-t-elle équitable ? En reconnaîtra-t-il le résultat en cas de défaite ? Beaucoup d’ingrédients, dans le parcours du président américain, contribuent à l’inquiétude.

À cinq semaines de l’élection présidentielle américaine, Donald Trump ne cesse de semer le trouble, répétant ces derniers jours que le scrutin sera faussé, qualifiant le vote par voie postale d’arnaque et refusant de dire s’il acceptera de transmettre pacifiquement le pouvoir à Joe Biden en cas de défaite.

Barilla, les recettes secrètes du roi de la pasta

  Barilla, les recettes secrètes du roi de la pasta Jamais les Français n’ont acheté autant de pâtes que durant le confinement. Un coup de pouce pour Barilla, déjà leader mondial et numéro 2 chez nous. Enquête sur une belle affaire familiale. Devant des assiettes fumantes, ils sont cinq, manches retroussées, à saisir les spaghettis à pleines mains. Et vas-y que je te les étire, soupèse, renifle, croque puis laisse tomber d’un geste brusque. Comme chaque semaine, ces goûteurs professionnels testent à l’aveugle, avec juste une goutte d’huile d’olive, la tenue à la cuisson des pâtes concurrentes, pays par pays.

À l 'occasion du 1er anniversaire de l 'élection de Donald Trump , Anne Toulouse, journaliste franco-américaine et François Durpaire, historien spécialiste des

« Le président élu est un véritable ami de l ’ Etat d’Israël et je suis impatient de travailler avec lui en faveur de la sécurité, la stabilité et la paix dans En Syrie il semblerait que le président laissera faire en confiant le dossier à Poutine. Trump veut faire gérer le conflit syrien par la Russie, qui est selon

Ces propos en disent long sur sa vision du monde, qu’il paraît ne pas envisager autrement que sous l’angle du mensonge et du trucage. Retour sur le parcours du milliardaire new-yorkais, qui ne semble ne reconnaître aucune limite et floute en permanence les frontières de la morale et de l’amoral, du légal et du délictueux, du faux et du vrai.

Comment il est entré à l’université de Pennsylvanie

Donald Trump en meeting à Jacksonville (Floride) le 24 septembre. Le président, qui fait vibrer la corde nationaliste, n’a pas combattu pendant la guerre du Vietnam. © Tom Brenner / REUTERS Donald Trump en meeting à Jacksonville (Floride) le 24 septembre. Le président, qui fait vibrer la corde nationaliste, n’a pas combattu pendant la guerre du Vietnam.

Diplômé en 1968 de la Wharton School, l’école de commerce de l’Université de Pennsylvanie, Donald Trump affirme y avoir été un super génie et le premier de la classe, qualifiant l’établissement de l’un des plus durs au monde. Mais curieusement, son nom ne figure pas parmi les 58 de la dean’s list, le tableau d’honneur publié à l’époque par le Daily Pennsylvanian.

Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde

  Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde 35 candidats vaccins sont au stade des essais cliniques à travers le monde, dont neuf sont testés à grande échelle sur des volontaires. Alors que le monde s'est lancé dans une course en avant pour trouver un vaccin au Covid-19, le seuil des 900.000 morts a été franchi dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon un comptage réalisé par l'Agence France-Presse mercredi à 21h30 GMT à partir de sources officielles, 900.052 décès ont été recensés dans le monde depuis l'apparition des premiers cas en Chine en décembre.

Donald Trump , 70 ans, va devenir le 45e président de l 'histoire des Etats - Unis . Le candidat républicain a battu à la surprise générale la démocrate C' est un véritable séisme politique. Donné perdant par la plupart des sondages récents, le candidat républicain Donald Trump a remporté au

C' est officiel: Donald Trump peut désormais utiliser le compte officiel du président des Etats - Unis sur Twitter (son moyen de communication préféré) Ne permettez à personne de vous dire que ce n' est pas possible. Nous sommes à l 'aube d'un nouveau millénaire et nous sommes prêts à explorer les

Un ballon de la campagne de Trump en divagation au Mexique après avoir dérivé au-delà de la frontière. Le président aurait fréquemment gonflé sa richesse. © Stringer / REUTERS Un ballon de la campagne de Trump en divagation au Mexique après avoir dérivé au-delà de la frontière. Le président aurait fréquemment gonflé sa richesse.

Les conditions d’entrée de Trump à la Wharton school, en 1966, sont a minima douteuses. Pour le sûr, il a bénéficié de l’entremise de son frère aîné, Fred Trump Jr, dont l’un des meilleurs amis, James Nolan, travaille au service des admissions de l’Université de Pennsylvanie.

Nolan, 82 ans, a démenti l’an dernier que l’école ait à l’époque été particulièrement sélective, puisque la moitié des candidats étaient acceptés. Et dans son souvenir, il n’a « pas eu l’impression d’être en face d’un génie » lors de l’entretien d’admission de l’étudiant Donald Trump.

Avant d’être transféré à la Wharton School, Trump avait étudié pendant deux ans à l’université Fordham, dans le quartier new-yorkais du Bronx. Et selon sa nièce, la psychologue Mary Trump, fille de Fred Trump Jr, il avait aussi triché pour y entrer. Le lycéen Donald aurait obtenu une excellente note au Scholastic assessment test (SAT), examen de passage obligé pour entrer dans une université aux États-Unis, en payant un camarade pour passer l’examen à sa place. Tricher est sa manière de vivre, affirme Mary Trump, dans un livre paru en juillet, intitulé Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux au monde.

TikTok : cette proposition qui pourrait mettre fin à la dispute

  TikTok : cette proposition qui pourrait mettre fin à la dispute La célèbre application confirme préparer un projet selon lequel elle créerait une nouvelle société impliquant Oracle en tant que partenaire technologique aux États-Unis et Walmart en tant que partenaire commercial. La saga est-elle proche de son dénouement ? La populaire application TikTok, menacée d'interdiction aux États-Unis au nom de la sécurité nationale, va pouvoir rester dans le pays : Donald Trump a donné samedi 19 septembre son feu vert à un projet impliquant Oracle et Walmart. "J'ai donné mon approbation à l'accord. S'ils le concrétisent tant mieux.

C’ est le Jour J pour Donald Trump . Deux mois après sa victoire face à Hillary Clinton, le républicain est devenu, vendredi 20 janvier, le 45e président des Etats - Unis . A 70 ans (il est en début de mandat le président le plus âgé de l’histoire), sans la moindre expérience politique, diplomatique ou militaire

Dans le cadre de l ’élection présidentielle aux Etats - Unis , le premier débat télévisé entre les deux candidats est prévu mardi. Donald Trump réclame un test antidopage à Joe Biden avant ou après le débat. A lire également.

Donald Trump saluant ses supporters sur l’aéroport Cecil de Jacksonville, en Floride, le 24 septembre. © Tom Brenner / REUTERS Donald Trump saluant ses supporters sur l’aéroport Cecil de Jacksonville, en Floride, le 24 septembre.

Comment il a échappé à la guerre du Vietnam

Contrairement à 2,6 millions d’Américains de sa génération, Donald Trump n’a pas pris part à la guerre du Vietnam, qui a fait 58 000 victimes dans les rangs de l’US Army. Comment a-t-il échappé à la conscription ? Il aurait souffert d’une excroissance osseuse au talon. Problème : le certificat médical fourni à l’automne de 1968 était très probablement de complaisance. Selon une enquête publiée en 2018 par le New York Times, le document était signé de la main de Larry Braunstein, un podologue du Queens – quartier de New York où vivait la famille Trump – qui louait son cabinet à Fred Trump Sr, entrepreneur de l’immobilier et père du jeune Donald, alors âgé de 22 ans.

Le Dr Braunstein est mort en 2007, mais il aurait souvent raconté, en privé, avoir fait une faveur à Fred Trump. Le journal a interrogé ses filles, Elysa et Sharon, auxquelles il aurait confié que Donald Trump n’avait pas de lésion au pied de nature à le dispenser du service militaire. L’a-t-il examiné ? Je ne sais pas, a déclaré au journal le Dr Elysa Braunstein, qui sait en revanche ce que son père a obtenu en retour : Quand il y avait un problème dans l’immeuble, mon père appelait et Trump le réglait immédiatement. Selon des confrères du Dr Braunstein, cet échange de bons procédés avec Trump Sr lui aurait aussi valu d’échapper à des hausses de loyer.

Fortune, revenus, impôts: Trump rattrapé par ses finances

  Fortune, revenus, impôts: Trump rattrapé par ses finances Malgré un statut revendiqué de milliardaire, Donald Trump n'a payé que 750 dollars d'impôts en 2016, date de son élection et autant l'année suivante, grâce à des prouesses d'optimisation fiscale auxquelles ont recours de grandes fortunes et de multinationales américaines. Question: Comment a-t-il bâti son empire ? Réponse: Le président américain s'est toujours vanté d'avoir fait fortune grâce à ses talents de négociatieur et à son flair pour l'immobilier. Les révélations du New York Times peignent une réalité beaucoup plus mitigée, montrant un homme qui sait surtout faire prospérer sa propre image.

Alors que le dépouillement n' est pas terminé, deux candidats revendiquent la victoire. Et pour finir, Mexico City accueillait cette semaine son premier match de football américain, une véritable passion dans le pays. Fermer les frontières des États - Unis aux Musulmans : " Donald Trump est un idiot !"

Donald Trump obtient une victoire écrasante aux élections présidentielles en Amérique. Revoyez les résultats prémilinaires et réactions de différents Est -ce qu' il le pense vraiment? Hollande, fidèle à lui -même, son personnage devenant une extension des très mauvais sondages à son encontre, en

Comment il a répandu des bobards et acheté le silence

Pour façonner son image, et en particulier se faire passer pour plus riche et séduisant qu’il n’est, Donald Trump n’a cessé d’inventer des personnages fictifs, dont l’unique rôle était d’intoxiquer les médias. À partir des années 1980, des journalistes se souviennent avoir reçu des appels d’un certain John Miller, qui se prétend l’attaché de presse de Trump, d’autres de John Barron, le soi-disant vice-Président de la Trump Organization.

Barron appelle par exemple avec insistance le journaliste Jonathan Greenberg, qui établit la liste des 400 personnalités les plus riches du magazine Forbes : il gonfle artificiellement la fortune du jet setter Trump, afin de lui assurer une place dans le classement.

En 1991, John Miller, qui affirme être un nouvel attaché de presse sur la place de New York, et un confident de Trump, appelle des journalistes de la presse people pour leur glisser des tuyaux sur sa procédure de divorce avec sa première épouse, Ivana, et sa relation avec le mannequin Marla Maples et d’autres conquêtes : C’est vraiment un chic type, il ne cause de tort à personne, il a bien traité sa femme et il traitera bien Marla , confie-t-il à Sue Carlswell du magazine People . Miller prétendra à plusieurs journalistes que Madonna a voulu sortir avec Trump, qu’il a eu une relation avec Carla Bruni (laquelle a toujours démenti) et simultanément avec trois femmes.

Pfizer dit que le processus de vaccination ne sera pas influencé par la politique

 Pfizer dit que le processus de vaccination ne sera pas influencé par la politique Le PDG de (Bloomberg) - Le PDG de Pfizer Inc., Albert Bourla, a déclaré que la recherche par la société d'un vaccin contre le nouveau coronavirus ne serait pas affectée par la pression politique, car les inquiétudes augmentent que la précipitation pour trouver un coup soit influencée par l'élection présidentielle américaine. © Bloomberg Albert Bourla, chef de l'exploitation et chef de la direction de Pfizer Inc., écoute lors d'une audience du Comité sénatorial des finances sur le prix des médica

Plusieurs journaux, dont le Washington Post, ont établi que Miller, Barron et Trump (le prénom du fils que Trump aura en 2006 avec son actuelle épouse Melania) ne font qu’un, les appels provenant de la Trump Organization et la voix maquillée est bien celle de Donald Trump.

Devenu candidat du Parti républicain à la présidentielle, en 2016, Donald Trump s’efforcera, au contraire, d’effacer les traces de liaisons réelles. Il charge son avocat personnel, Michael Cohen, d’acheter pour 130 000 dollars le silence de Stephanie Gregory Clifford, alias Stormy Daniels sur les écrans du cinéma X. De même, il a fait acheter 150 000 dollars par son ami le patron du National Enquirer, une interview exclusive de l’ancien modèle de Playboy Karen McDougal, qui restera délibérément dans un tiroir. Il avait fréquenté ces deux femmes en 2006, peu après la naissance de son dernier fils.

Comment il a filouté en affaires

Donald Trump l’homme d’affaires semble avoir franchi la ligne rouge à de multiples reprises dans sa carrière. Il a ainsi fait l’objet de centaines de récriminations – mais pas toujours de recours — de la part d’artisans qui n’avaient pas les reins assez solides pour intenter des actions en justice. Michael Diehl, propriétaire d’un magasin d’instruments de musique, a ainsi raconté en 2016, comment la fourniture de pianos au casino Taj Mahal d’Atlantic City, en 1990, a failli le laisser sur la paille. La Trump Organization ne lui a versé que 70 000 dollars, à prendre ou à laisser, sur les 100 000 dus.

Poursuivis par le procureur général de New York, Trump et ses associés minoritaires ont en revanche dû transiger en novembre 2016 et indemniser à hauteur de 25 millions de dollars les « étudiants » de la Trump university qui les poursuivaient pour escroquerie. Entre 2004 et 2011, l’établissement avait usurpé le titre d’université pour dispenser une formation bidon à l’investissement dans l’immobilier facturée jusqu’à 35 000 dollars.

Désolé, mais ce n'est pas ainsi que l'air fonctionne

 Désolé, mais ce n'est pas ainsi que l'air fonctionne Alors que les Américains anticipent le premier débat vice-présidentiel ce soir, de nombreux experts de la santé lèvent métaphoriquement leurs sourcils à les barrières en plexiglas étant utilisées pour protéger les candidats à la vice-présidence les uns des autres.

Trump a aussi dû verser 2 millions de dollars, en 2019, à huit organismes de bienfaisance. Il avait détourné l’argent de la Trump foundation, une fondation caritative aujourd’hui démantelée, pour régler des factures personnelles, liées à ses affaires ou à son activité politique. Ainsi l’achat (10 000 dollars) d’un portrait de lui-même accroché dans l’un de ses hôtels de Floride.

Un coin de voile sur le fonctionnement de l’empire Trump a aussi été levé par l’ancien avocat personnel du Président, Michael Cohen, condamné fin 2018 à trois ans de prison pour fraude fiscale, bancaire et électorale, qu’il dit avoir commis à l’instigation de Trump. Lors d’auditions devant le Congrès et dans un livre où il règle ses comptes, Cohen suggère ainsi que Trump aurait ainsi menti à la Deutsche Bank, le créancier qui l’a ressuscité après ses faillites des années 1990 : il aurait délibérément surévalué plusieurs de ses biens immobiliers, en 2014, afin d’obtenir un nouveau prêt pour acquérir l’équipe de football américain des Buffalo Bills, ce qui aurait constitué un délit. Le projet a avorté.

Mais le cœur du réacteur, la Trump Organization et les comptes personnels du milliardaire, reste protégé par une opacité délibérée. Donald Trump est le seul président qui ait refusé de publier ses déclarations fiscales. Ses avocats continuent de ferrailler contre une décision rendue en juillet 2020 par un tribunal fédéral, qui le contraint à fournir ces documents au procureur de Manhattan.

Comment il a été un industriel du trucage

Si Donald Trump a hérité de son père d’une entreprise du secteur immobilier, les activités qu’il a développées le situent dans le monde du spectacle et même plus précisément de l’illusion et du trucage. C’est vrai des concours de beauté Miss USA et Miss Univers, dont il a été propriétaire 1996 à 2015 et de The Apprentice, une émission de télé réalité qu’il a animée et produite (de 2004 à 2015), qui n’a de réalité que le nom.

CDC indique que les masques faciaux peuvent être une meilleure protection anti-Covid qu'un vaccin efficace à 70%

 CDC indique que les masques faciaux peuvent être une meilleure protection anti-Covid qu'un vaccin efficace à 70% "Ces masques faciaux sont l'outil de santé publique le plus important et le plus puissant que nous ayons", a déclaré Redfield. "Je continuerai d'appeler tous les Américains, tous les individus de notre pays, à adopter ces masques faciaux ... si nous le faisions pendant 6, 8, 10, 12 semaines, nous maîtriserions cette pandémie ... nous avons des preuves scientifiques claires qu'ils fonctionnent.

Le psychanalyste américain Stephen Grosz, qui a décortiqué les ressorts psychologiques du personnage, aime surtout rappeler qu’« avant de jeter son dévolu sur l’arène politique, Trump l’avait jeté sur les rings du catch professionnel, où les faits réels et la fiction sont entremêlés pour créer des scénarios en rapport avec les sentiments du public ». De 1998 à 2013, il a fait une incursion dans la production de combats de ce faux sport où les combats sont arrangés et les catcheurs affublés de nom de guerre.

Cette expérience d’un monde où la recette du succès est de faire croire, souligne Grosz, semble avoir déteint sur sa perception du combat politique.

Défait lors de la première primaire républicaine de 2016, dans l’Iowa, Trump déclare que le sénateur texan Ted Cruz n’a pu l’emporter qu’en trichant. Lors de la convention républicaine d’août 2020, il déclare à la tribune qu’il ne peut être battu que si l’élection est truquée, et, le 23 septembre il qualifie les bulletins de vote par correspondance de grosse arnaque.

Autre indice de cette confusion entre fiction et réalité, Trump affuble ses adversaires politiques de sobriquets singeant le monde du catch : il a inventé « Hillary la Tordue » et « Joe l’Endormi » sur le modèle de « Jake le Serpent » ou « Dwayne le Roc ». En 2017, le président américain twittera une vidéo où il apparaît terrassant un adversaire dont la tête a été remplacée par le logo de la chaîne CNN, l’une de ses bêtes noires.

Signe de cette abolition des frontières, semble ne faire aucune différence entre le vrai et le faux, qu’il tisse ensemble en permanence. Depuis le début de son mandat, le Washington Post a comptabilisé dans la bouche du Président plus de 20 000 déclarations trompeuses et mensonges éhontés.

Comment Trump a déjà franchi la ligne jaune pour être élu

En mai 2019, le procureur spécial Robert Mueller a rendu ses conclusions après deux ans d’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016, dans laquelle 34 personnes ont été inculpées et six proches de Trump condamnés. Le rapport Mueller a relevé l’existence d’une vaste manipulation sur les réseaux sociaux visant à polariser l’opinion publique américaine et à affaiblir la candidate démocrate Hillary.

Mais l’ancien directeur du FBI n’a pas trouvé la preuve irréfutable d’une collusion entre l’équipe de campagne républicaine et des agents russes. Et s’il n’accuse pas Donald Trump d’avoir fait obstruction à l’enquête, son rapport ne l’exonère pas non plus. Reste que certaines pièces de ce puzzle, que Mueller n’a pu reconstituer dans son ensemble, demeurent troublantes : Roger Stone, un proche de Trump, savait à l’été 2016 que WikiLeaks avait obtenu des e-mails piratés du Parti démocrate ; condamné à quarante mois de prison pour avoir menti au Congrès et fait pression sur des témoins, il a échappé à l’incarcération après une grâce présidentielle ; le Sénat américain, qui a bouclé sa propre enquête cet été, a conclu que Konstantin Kilimnik, avec lequel le directeur de campagne de Trump, Paul Manafort, entretenait des relations, était un agent du GRU, le service d’action clandestine de l’armée russe.

Tout aussi troublant : Donald Trump a, cette fois très clairement, franchi la ligne rouge durant l’été 2019, lors d’une conversation téléphonique avec le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky, où il a lié une aide militaire à l’Ukraine au déclenchement d’une enquête sur son rival démocrate Joe Biden. Cela lui a valu une mise en accusation par la chambre des représentants à majorité démocrate en décembre. Si Trump a échappé à la destitution, il doit son salut au fait que la majorité républicaine a fait bloc, en janvier, lors du procès au Sénat.

CDC indique que les masques faciaux peuvent être une meilleure protection anti-Covid qu'un vaccin efficace à 70% .
"Ces masques faciaux sont l'outil de santé publique le plus important et le plus puissant que nous ayons", a déclaré Redfield. "Je continuerai d'appeler tous les Américains, tous les individus de notre pays, à adopter ces masques faciaux ... si nous le faisions pendant 6, 8, 10, 12 semaines, nous maîtriserions cette pandémie ... nous avons des preuves scientifiques claires qu'ils fonctionnent.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!