•   
  •   

Entreprise Coup dur pour Airbus : Boeing engrange une commande colossale de 300 avions en Chine

10:50  09 novembre  2017
10:50  09 novembre  2017 Source:   latribune.fr

Quand tout va mal, tout va très, très mal pour Airbus...

  Quand tout va mal, tout va très, très mal pour Airbus... Airbus a révélé s'être dénoncé aux autorités américaines pour des "inexactitudes" dans des ventes d'armes. Les commandes du groupe sont en chute libre. Un véritable séisme... Après s'être dénoncé à la justice britannique, Airbus a transmis fin 2016 à Washington à la suite d'un examen de ses procédures de conformité avec la réglementation américaine "certaines inexactitudes dans les déclarations faites au Département d'Etat américain au titre de la partie 130 de la réglementation américaine sur la commercialisation d'armes (ITAR)".

Airbus décroche une commande historique de 430 appareils avec Indigo : Coup dur pour Airbus : Boeing engrange une Le contrat porte sur 273 A 320neo et 157 A 321neo, qui équiperont plusieurs compagnies présentes dans le portefeuille Indigo, en particulier Frontier Airlines, Wizz Air et Volaris.

Depuis la fin des années 1990, Boeing et Airbus s'affrontent essentiellement dans le domaine des avions civils, et de plus en plus dans le domaine de la défense. Boeing est également concurrent d' Airbus Defence and Space, autre filiale de groupe Airbus , dans d'autres domaines

u deuxième jour d'une visite à Pékin du président américain Donald Trump, l'avionneur américain a signé en Chine un accord portant sur l'achat de 300 appareils pour un prix catalogue total de 37 milliards de dollars.

A quelques jours de l'ouverture du salon aéronautique de Dubaï, Boeing enregistre une commande colossale en Chine. Au deuxième jour d'une visite à Pékin du président américain Donald Trump, l'avionneur américain a signé en Chine un accord portant sur l'achat de 300 appareils (fermes et options) pour un prix catalogue total de 37 milliards de dollars. Le constructeur a conclu cet accord avec China Aviation Supplies Holding Company (CASC), l'organisme d'Etat qui acquiert les appareils pour le compte de compagnies chinoises. Les détails de l'accord n'ont pas été dévoilés.

L'Inde lance la procédure d'achat de 111 hélicoptères militaires

  L'Inde lance la procédure d'achat de 111 hélicoptères militaires L'administration indienne a donné son feu vert formel à la procédure d'achat de plus d'une centaine d'hélicoptères militaires pour sa marine, un contrat valorisé à 3,2 milliards de dollars, a indiqué mercredi un responsable. C'est un marché qui en fait rêver plus d'un.

En clair aucune compagnie chinoise n’ a encore annulé une commande de Boeing pour les remplacer par des Airbus . Au contraire, l’avionneur européen souhaite que le conflit entre les Etats-Unis et la Chine cesse rapidement car « une guerre commerciale n’est bonne pour personne ».

Airbus a également confirmé une seconde commande de 90 modèles A 320neo. Font Size. 50% 75% 100% 125% 150% 175% 200% 300 % 400%. Text Edge Style. En face, Boeing a engrangé la plus importante commande sur le segment long-courrier lors du salon.

Avec cette commande, Boeing montre une nouvelle fois qu'il n'a pas besoin d'ouvrir une ligne d'assemblage en Chine comme l'a fait Airbus, pour signer des contrats. Depuis plus de 10 ans, la Chine s'emploie en effet à commander à peu près autant chez Airbus que chez Boeing.

Boeing devance Airbus dans la course aux commandes

Cette commande hors norme va conforter l'avance de Boeing dans la course aux commandes qui l'oppose à son rival Airbus. Au 24 octobre, date de son dernier pointage, le constructeur américain comptait à son actif 631 commandes (et 538 commandes nettes après annulation), largement plus qu'Airbus qui a annoncé ce jeudi avoir engrangé à fin octobre 331 commandes brutes et 288 nettes.

  Coup dur pour Airbus : Boeing engrange une commande colossale de 300 avions en Chine © Fournis par La Tribune

La commande de Boeing en Chine intervient une quinzaine de jours après la commande de 39 gros porteurs passée par Singapore Airlines en octobre.

Emirates pourrait bien sauver à nouveau l'Airbus A380

  Emirates pourrait bien sauver à nouveau l'Airbus A380 Emirates espère pouvoir signer une commande de très gros porteurs Airbus A380 lors du salon de l'aéronautique de Dubaï ce mois-ci, a déclaré son président vendredi. Emirates s'apprête une nouvelle fois à sauver l'A380, ou du moins à lui donner un grand bol d'oxygène.

Chine : A 320neo pour Air China , 787-9 pour Okay Airways. La compagnie aérienne Air China a reçu le premier des 33 Airbus A 320neo commandés , le Boeing a connu des années catastrophiques pendant trois années consécutives : 2003 à 2005, donc pas si loin, en vendant moins de 300 unités

RTG - Retour à Libreville de l' avion présidentielle le Boeing 777 - Продолжительность: 2:47 aLibrevilleTV 18 739 просмотров. Flying China Eastern Business Class on Airbus A 330- 300 (Shanghai to Beijing) - Продолжительность: 7:47 doc7austin 58 842 просмотра.

Si les affaires de corruption qui frappent Airbus peuvent perturber les campagnes de l'avionneur européen, l'avance de Boeing s'explique aussi en grande partie par le lancement au salon du Bourget en juin d'un nouvelle version du B737, le B737-10, qui a lui seul à généré près de 300 commandes.

Pour autant, même si Boeing est idéalement placé pour gagner le match des commandes en 2017, la partie n'est pas jouée. On ne compte plus les années où Airbus a coiffé son rival sur le poteau. Le groupe avionneur peut notamment espérer de gros contrats lors du salon aéronautique de Dubaï, notamment pour l'A380 et l'A350. Néanmoins, combler un tel retard sera compliqué. L'environnement reste en effet moins porteur que les années précédentes.

Lire ici :Faut-il craindre un retournement de cycle?

Eurofigher, Casa: les programmes d'Airbus qui n'ont pas respecté les règles américaines ITAR .
L'avion de combat Eurofighter et de transport Casa auraient fait l'objet de "certaines inexactitudes" de la part d'Airbus dans ses déclarations aux États-Unis à l'occasion de la vente à des pays étrangers. Eurofighter et Casa... Ce sont les deux programmes qui auraient fait l'objet de "certaines inexactitudes" de la part d'Airbus dans ses déclarations aux États-Unis à l'occasion de la vente de l'Eurofighter et des avions de transports Casa à des pays étrangers, selon nos informations.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!