•   
  •   

Entreprise Avec le paiement, Messenger s'allie aux banques et concurrence PayPal, Leetchi et Lydia

08:50  10 novembre  2017
08:50  10 novembre  2017 Source:   latribune.fr

Orange Bank débarque après une multitude de "néobanques"

  Orange Bank débarque après une multitude de Ce jeudi 2 novembre, une nouvelle banque se lance en France, Orange Bank, filiale de l’opérateur télécoms. L’offre sera 100% mobile et quasi entièrement gratuite, comme celle de nombreux nouveaux entrants arrivés sur le marché ces trois dernières années, de Compte Nickel à Morning, en passant par C-zam et N26. « Stéphane Richard a fait son haka, pour impressionner l'adversaire, comme au rugby ! Maintenant, le match vacommencer », observe un membre du comité exécutif d'un grand groupe bancaire français. Le Pdg de l'opérateur télécoms a promis d'être « un disrupteur » et même « le Free de la banque ».

Le paiement par Lydia , qui est compatible avec Apple Pay , est accepté par la chaîne de magasins Franprix et le site d'e-commerce Cdiscount, très répandu dans les campus, de la cafétéria aux Lire aussi : Avec le paiement , Messenger s ' allie aux banques et concurrence PayPal , Leetchi et Lydia .

Une menace de moins en moins fantôme. Les banques ont beaucoup à perdre si elles ne s'adaptent pas plus vite encore à la nouvelle donne digitale Avec le paiement , Messenger s ' allie aux banques et concurrence PayPal , Leetchi et Lydia .

La messagerie instantanée de Facebook propose désormais le paiement entre particuliers en France, pour se rembourser entre amis ou faire un cadeau de groupe, des usages qui ont fait le succès de l’appli française Lydia et des cagnottes en ligne. « Toutes les banques françaises ont donné leur accord » nous indique le réseau social. Explication.

« Le paiement de personne à personne sur Messenger arrive en France ! Rapide, efficace, et sécurisé. Fonctionne avec votre carte bancaire. » C'est le patron de la messagerie instantanée de Facebook, David Marcus, d'origine française et résidant dans la Silicon Valley depuis dix ans, qui l'a annoncé dans un tweet. Cet ancien patron de PayPal vient clairement concurrencer son ancien employeur, dont l'appli permet de se transférer gratuitement de l'argent entre amis avec un simple numéro de mobile ou une adresse e-mail. Mais aussi un certain nombre de startups qui ont prospéré en proposant des alternatives numériques ou mobiles au paiement par chèque ou en espèces, comme les françaises Lydia ou Leetchi, particulièrement prisées des moins de 30 ans.

Orange Bank : du nouveau, du virtuel, du gratuit et des astérisques

  Orange Bank : du nouveau, du virtuel, du gratuit et des astérisques La gratuité n’est pas totale mais l’offre bancaire de l’opérateur télécoms est bien placée, même par rapport aux banques en ligne et néobanques mobiles. L'offre est digitale, sans services en boutiques, sauf l'aide à l'ouverture de compte.« L'ouverture du compte va être très rapide. J'ai juste besoin de votre nom », demande un vendeur tapotant sur une tablette. « Niel, Xavier », répond un quinqua en jeans et chemise blanche au vendeur d'Orange complètement décontenancé. Il s'agit en fait de Stéphane Richard, le Pdg de l'opérateur télécoms, dans une vidéo tournée façon caméra cachée dans une des grandes boutiques participant au lancement d'Orange Bank.

Corruption : enquête préliminaire du parquet sur la Société Générale en Libye. Avec le paiement , Messenger s ' allie aux banques et Cinq françaises dans le Top 100 de la Fintech : Lendix, Alan, Lydia , Payfit et Qonto. Défense: la France lance un fonds pour protéger ses pépites technologiques.

l'application de paiement Lydia , la solution de Cependant, certaines sortent du classement, à l'image de la cagnotte Leetchi et le comparateur Twitter may be over capacity or experiencing a momentary hiccup. Entreprise: Avec le paiement , Messenger s ' allie aux banques et - francais-express.com.

Le paiement de personne à personne sur Messenger arrive en

Natixis met le digital et le paiement au cœur de son nouveau plan .
La filiale de marchés et gestion d'actifs de BPCE veut devenir un "pure-player" du paiement en Europe et investir 450 millions dans les projets numériques. Dans son plan à trois ans, elle est prête à dépenser un milliard d'euros en acquisitions pour se renforcer dans la gestion d'actifs notamment. L'accueil est mitigé en Bourse.Huit jours avant sa maison-mère le groupe BPCE (Banques Populaires Caisses d'Epargne), Natixis a dévoilé son propre nouveau plan stratégique pour les années 2018 à 2020, présenté en détails à Londres ce lundi aux investisseurs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!