•   
  •   

Entreprise Déchets: le tri franchit enfin le périphérique parisien

08:54  14 novembre  2017
08:54  14 novembre  2017 Source:   latribune.fr

Déchets : la Chine a fermé ses portes, une opportunité pour l'industrie française?

  Déchets : la Chine a fermé ses portes, une opportunité pour l'industrie française? La Chine a annoncé cet été vouloir radicalement restreindre l'importation de déchets à partir de 2018. Dans un premier temps, des pertes pour les collectivités locales et les industriels du recyclage semblent inévitables. Mais à long terme, ce bouleversement pourrait faciliter une relocalisation de l'industrie manufacturière.Depuis le 18 juillet, le monde entier retient son souffle. Collectivités locales, industriels du recyclage, États attendent impatiemment des précisions sur la décision annoncée le 18 juillet par la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) : celle de restreindre radicalement l'importation des déchets sur son territoire.

Опубликовано: 15 янв. 2008 г. Le Prince Noir sur le périphérique parisien en 1100 Gex! Tour du périphérique - Le Vengeur Casqué - 12 min - Продолжительность: 12:53 multinfonet 69 077 просмотров.

Les secrets du périphérique parisien - Evry c'est plus de 1.200.000 véhicules qui empruntent chaque jour la route la plus passante de France. Focus sur le

La première pierre du sixième centre de tri du du Syctom, l'établissement public qui traite les déchets de 5,8 millions de franciliens, a été posée vendredi. Situé aux Batignolles, aux pieds du nouveau TGI, il traitera 45.000 tonnes de déchets par an.

Soutenu par le fonds déchets de l'Ademe, le centre de tri des Batignolles se veut exemplaire du point de vue environnemental, grâce à l'utilisation de matériaux recyclés pour sa construction, à des espaces végétalisés, à l'optimisation de l'éclairage naturel, et surtout à 1500 m² de panneaux photovoltaïques installés sur sa toiture. © Fournis par La Tribune Soutenu par le fonds déchets de l'Ademe, le centre de tri des Batignolles se veut exemplaire du point de vue environnemental, grâce à l'utilisation de matériaux recyclés pour sa construction, à des espaces végétalisés, à l'optimisation de l'éclairage naturel, et surtout à 1500 m² de panneaux photovoltaïques installés sur sa toiture.

Le changement est emblématique de la transition que Paris entend engager vers une gestion des déchets davantage locale et circulaire. Vendredi 10 novembre, a été posée la première pierre du sixième centre de tri de collecte sélective du Syctom, l'établissement public chargé de traiter les déchets produits par les 5,8 millions d'habitants de la capitale française et des 83 autres villes adhérentes de la proche banlieue. Situé dans le XVIIe arrondissement, au pied du TGI qui doit ouvrir en 2018 dans le nouveau quartier Clichy-Batignolles, il sera la deuxième infrastructure de gestion des déchets installée en territoire parisien mais la toute première à franchir le périphérique. Le centre de tri déjà implanté dans le XVe est en effet situé physiquement au sud du fameux boulevard délimitant Paris de sa banlieue.

Quels enjeux climatiques pour la Cop 23 ?

  Quels enjeux climatiques pour la Cop 23 ? Moins médiatisée que la COP 21 de Paris, la COP 23 qui se déroule à Bonn, en Allemagne, du 6 au 17 novembre, est pourtant tout autant décisif pour l’avenir de la planète. Les Etats côtiers et insulaires sont notamment en première ligne face au changement climatique et à la montée des océans. Présidée par les Iles Fidji et annoncée comme une réunion plutôt technique visant à mettre en actes les ratifications historiques arrachées il y a deux ans pour sauver le climat, la COP 23 n'en demeure pas moins assortie d'enjeux majeurs dont l'ambition ultime sera de finaliser les règles d'application de l'Accord de Paris.

roue quad 700 raptor sur peripherique parIsien PLC - Продолжительность: 1:26 olivier DIAS 26 314 просмотров. A la découverte des secrets du périphérique parisien - Продолжительность: 2:21 L'Express 3 317 просмотров.

Cette vidéo retrace l'intervention de l'artiste 1010 sur le périphérique parisien en mai 2015. En quelque jours seulement 4500 m2 de bitume ont été

Censé ouvrir en 2019, il traitera les déchets d'emballages produits par plus de 900.000 franciliens, à savoir 45.000 des 2,3 millions de tonnes traitées chaque année par le Syctom, qui permettront d'éviter l'émission de quelque 12.790 tonnes de CO2. Les travaux ont été confiés dès 2015 à un groupement mené par l'équipementier industriel français CNIM.

Jusqu'à 15 tonnes de déchets par heure

Pour l'agence métropolitaine des déchets ménagers, cette nouvelle plateforme de 11.000 mètres carrés, équipée de technologies de nouvelle génération, constitue surtout un renforcement nécessaire de ses capacités d'exploitation afin de répondre à deux défis: l'objectif de recyclage de 75 % des déchets fixé par le Grenelle de l'environnement pour 2012, alors que le taux de recyclage des emballages plafonne depuis plusieurs années sous 70%, et l'extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique, qui doit être généralisée en France avant 2022.

Déchets d'emballages: l'échec de Léko est-il celui du principe pollueur-payeur à la française?

  Déchets d'emballages: l'échec de Léko est-il celui du principe pollueur-payeur à la française? La société Léko, premier concurrent potentiel d'Eco-emballages, agréée pour la gestion entre 2008 et 2012 des déchets d'emballages ménagers, n'a pas pu trouver les fonds pour financer ses futures missions. Ses difficultés interrogent sur les conditions de l'agrément de l'Etat.La situation, inédite, a pris tout le monde de court. La société Léko, agréée par l'Etat avec Eco-emballages et sa filiale Adelphe pour la gestion entre 2018 et 2022 des déchets d'emballage ménagers, a annoncé le 20 octobre jeter l'éponge.

Des ambassadeurs du tri (ADT) rencontrent 70 000 foyers répartis sur l'ensemble du territoire parisien pour vous informer et répondre à toutes vos questions sur la prévention, le tri et le recyclage des déchets .

Le tri des déchets et la collecte sélective sont des actions consistant à séparer et récupérer les déchets selon leur nature, à la source, pour éviter les contacts et les souillures. Ceci permet de leur donner une « seconde vie

"Ce projet constitue une nouvelle preuve de comment la transition écologique peut  réussir", a souligné lors de la cérémonie de pose de la première pierre le secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Sébastien Lecornu, dont la présence était censée souligner l'importance de l'événement. Treize trieurs optiques devront notamment permettre de reconnaître les nouveaux plastiques, et de trier jusqu'à 15 tonnes de déchets par heure. Quatre-vingts salariés, dont la moitié en reconversion professionnelle, seront employés malgré l'automatisation accrue.

1.500 m² de panneaux photovoltaïques

Soutenu par le fonds déchets de l'Ademe, le centre de tri des Batignolles se veut aussi exemplaire du point de vue environnemental, grâce à l'utilisation de matériaux recyclés pour sa construction, à des espaces végétalisés, à l'optimisation de l'éclairage naturel, et surtout à 1.500 m² de panneaux photovoltaïques installés sur sa toiture. Afin de limiter les émissions de CO2 et la pollution liées au transport des déchets, le centre en réceptionnera une partie d'un terminal de collecte pneumatique proche et en évacuera la moitié vers les filières de recyclage par fret ferroviaire, une voie ferrée se trouvant à proximité. Au total, pour les études, les travaux et deux années d'exploitation, l'investissement du Syctom est estimé à 67 millions d'euros hors taxes.

Paroles d'Experts Lyspackaging, Le Packaging Innovant et Responsable .
Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré au Packaging Innovant et Responsable. L’éclairage de l’expert avec Nicolas Moufflet, Directeur général de Lyspackaging. Le packaging est un élément-clé dans l'acte d'achat. Aujourd'hui, les attentes des clients se focalisent sur sa praticité, sur le respect de l'environnement ainsi que sur la cohérence entre le contenu et le contenant. « La tendance est à l'emballage écologique et surtout au packaging connecté : le digital permet d'améliorer la traçabilité de produits, la sécurité alimentaire et la sécurité du produit.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!