•   
  •   

Entreprise Brexit : Citigroup aura relocalisé équipes et contrats d’ici un an

09:35  15 novembre  2017
09:35  15 novembre  2017 Source:   latribune.fr

"La plus grande banque du monde ? Le chinois Tencent !"

  Le propriétaire de la messagerie WeChat dépasse toutes les banques, même chinoises, en nombre de clients. Un podium révélateur des transformations en cours dans la finance, avec l’émergence d’acteurs issus du Web ou du mobile. Les puissantes JP Morgan Chase et Bank of America se sont fait doubler depuis longtemps par les mastodontes chinois que sont ICBC, China Construction, Agricultural Bank et Bank of China dans la liste des plus grandes banques en termes d'actifs (les françaises BNP et Crédit Agricole sont respectivement 8e et 11e).

En un an , le ton a clairement changé. En novembre 2016, les dirigeants de Citigroup au Royaume-Uni croyaient encore au maintien Les premières voitures sans chauffeur devraient rouler sur les routes britanniques d ' ici à 2021, a indiqué dimanche le ministère des Finances dont le budget, qui sera

À un an du Brexit , où en est-on ? Brexit : tous les événements depuis le référendum. Brexit : "Personne n'a intérêt à établir des barrières tarifaires". Brexit : "sortir de l'union douanière serait une catastrophe économique".

Jim Cowles, le patron de la région Europe Afrique Moyen-Orient de la banque américaine, n’attend pas la fin des discussions dans l’espoir d’une sortie « soft » du Royaume-Uni de l’UE. Dès début 2018, il commencera à recruter, à Francfort principalement. Entre 150 et 250 postes pourraient être créés ou déplacés.

En un an, le ton a clairement changé. En novembre 2016, les dirigeants de Citigroup au Royaume-Uni croyaient encore au maintien du « passeport européen » permettant à la banque américaine d'accéder à tout le marché unique. Désormais, le plan est arrêté pour se mettre en ordre de bataille avant même la sortie officielle du Royaume-Uni de l'Union européenne. Interrogé lors d'une rencontre avec la presse à Londres, Jim Cowles, le patron de Citigroup en Europe (EMEA* avec l'Afrique et le Moyen-Orient), n'a pas tourné autour du pot :

COP23 : les green bonds à un record de 100 milliards de dollars

  COP23 : les green bonds à un record de 100 milliards de dollars Les émissions d'obligations "vertes", finançant des projets favorables au climat, devraient atteindre 130 milliards cette année selon la Climate Bonds Initiative. Le phénomène est mondial et la France est n°2, derrière la Chine. Un peu plus de dix ans après l'émission des tous premiers « green bonds » au monde, par la Banque européenne d'investissement (BEI), le marché des obligations « vertes », des emprunts émis sur les marchés obligataires destinés à financer des projets participant à la lutte contre le réchauffement climatique, franchit le cap symbolique des 100 milliards de dollars.

Selon lui, les démissions du ministre du Brexit David Davis et du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson pourraient l'aider à convaincre Bruxelles de prendre son plan au sérieux. Les Britanniques ont décidé de quitter l'UE il y a plus de deux ans, lors du référendum de juin 2016, mais le

Le porte-parole des pro- Brexit et ancien maire de Londres, Boris Johnson, est le prétendant le plus sérieux pour prendre la place de premier ministre. Les négociations ont duré plus de sept ans et l’accord n’est pas encore ratifié.

« Notre postulat est qu'il y aura un "hard" Brexit fin mars 2019 ; pour des questions de préparation, nous sommes obligés de nous organiser pour le scénario du pire », a-t-il déclaré.

« Même s'il y avait un "soft" Brexit, nous devons être prêts avant. Je ne sais pas à quoi pourrait ressembler un "soft" Brexit, ni s'ils [les dirigeants britanniques et européens, Ndlr] peuvent aboutir à un accord. Nous serons opérationnels au quatrième trimestre 2018 », a-t-il annoncé.

Jusqu'à 250 créations de postes

Concrètement, Citigroup, la quatrième banque américaine en termes d'actifs, dont l'activité consiste à accompagner les grandes multinationales à l'étranger, ne va pas massivement délocaliser ses équipes de Londres. Elle emploie environ 6.000 personnes dans la capitale britannique, dans sa tour de Canary Wharf, à deux pas du siège de l'Autorité bancaire européenne, qui saura elle-même le 20 novembre où elle va déménager du fait du Brexit.

L'Etat devient le banquier de CDG Express pour tenir le timing

  L'Etat devient le banquier de CDG Express pour tenir le timing L'Etat va prêter 1,7 milliard d'euros, à partir de 2019, au concessionnaire de la construction de la liaison ferroviaire directe entre l'aéroport de Roissy et Paris, appelée CDG Express. © Fournis par La Tribune Changement de plan de financement pour CDG Express, le projet de ligne ferroviaire qui doit relier à partir de 2023 l'aéroport de Roissy à la gare de l'Est à Paris en 20 minutes.

L’établissement bancaire américain Citigroup a effectué une demande de licence pour ses activités de courtage | @Getty Images. Même si pour le moment, au regard de la lenteur des négociations sur le Brexit , personne ne semble très pressé de partir. 1 an, 4 numéros : 30 €. Je m'abonne.

* FAURECIA a révisé à la hausse vendredi ses prévisions annuelles, tablant désormais sur une croissance des ventes en 2018 d'au moins 8% à changes constants, contre au moins 7% attendu jusqu' ici . * AIRBUS - Citigroup a relevé sa recommandation à “achat” sur la valeur.

« Gardez en tête que Citi est déjà présent dans 20 autres pays d'Europe et que 58% des 19.000 employés de la banque dans la zone sont en dehors du Royaume-Uni », a rappelé Jim Cowles.

Jim Cowles, le patron de Citigroup pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient, ne voit « pas à quoi pourrait ressembler un © Fournis par La Tribune Jim Cowles, le patron de Citigroup pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient, ne voit « pas à quoi pourrait ressembler un "soft" Brexit ».

En juillet, le groupe américain avait annoncé qu'il s'appuierait sur sa succursale de Francfort déjà dotée d'une licence de courtage pour les activités de marchés post-Brexit.

« Cette entité existe depuis pas mal d'années, elle est régulée par la BaFin [le gendarme allemand des marchés, Ndlr] et la Bundesbank [le gendarme bancaire]. Elle travaille avec les chambres de compensation européennes, elle est déjà dotée d'un certain montant de capitaux », a-t-il détaillé.

Plus la date approche, plus le nombre de relocalisations concernées augmente. La banque avait indiqué qu'elle pourrait créer 150 nouveaux postes, un nombre modeste, principalement à Francfort, mais aussi dans les autres grandes villes européennes telles que Milan, Dublin, Madrid, Luxembourg et Paris, où Citigroup a fait la demande d'une licence de courtage.

Voiture autonomes : Londres veut les faire rouler dès 2021

  Voiture autonomes : Londres veut les faire rouler dès 2021 Les premières voitures sans chauffeur devraient rouler sur les routes britanniques d'ici à 2021, a indiqué dimanche le ministère des Finances dont le budget, qui sera présenté mercredi, prévoit de nombreux investissements dans les nouvelles technologies. © Fournis par La Tribune Philip Hammond annoncera également, lors de la présentation de son budget, des changements de réglementation permettant à l'industrie automobile sans chauffeur, qui devrait représenter 28 milliards de livres (31 milliards d'euros) d'ici 2035, de faire circuler ces nouveaux véhicules.

Selon lui, les démissions du ministre du Brexit David Davis et du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson pourraient l'aider à convaincre Bruxelles de prendre son plan au sérieux. Les Britanniques ont décidé de quitter l'UE il y a plus de deux ans, lors du référendum de juin 2016, mais le

Dans un an jour pour jour le Brexit devrait entrer en application. Alors, le lancement des négociations sur ces relations commerciales entre l’Angleterre et l’Union européenne n’a pas encore commencé, mais d ’ ici là, vous l’entendez, la conséquence du Brexit des deux côtés de la Manche

« En tout, ce sera entre 150 et 250 postes nouvellement créés ou déplacés, dans l'informatique, la gestion du risque, la conformité, les ressources humaines », envisage désormais le patron de Citigroup Europe.

« Nous allons commencer à recruter au premier trimestre 2018, suffisamment longtemps avant pour que les gens connaissent nos systèmes, et proposer à nos personnels des opportunités de se relocaliser. Quant aux contrats avec nos clients, nous ferons les modifications juridiques avec notre entité de Francfort d'ici à la fin juin 2018, nous devrons aussi installer notre plateforme technologique », a-t-il précisé.

___

(*) EMEA : Europe Middle East & Africa

Le Brexit profite au tourisme britannique .
Depuis le référendum de 2016, la monnaie britannique a connu une forte dépréciation, rendant un séjour au Royaume-Uni plus abordable pour les touristes étrangers. Depuis le vote du Brexit, en juin 2016, le portefeuille des ménages fait grise mine, pas celui des acteurs du tourisme. Ce n'est évidemment pas la météo qui attire les visiteurs, mais la chute de la livre sterling, résultat de l'incertitude sur les relations futures entre Britanniques et Européens. Auparavant perçu comme dispendieux, un séjour dans les contrées de Sa Majesté est devenu plus abordable.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!