•   
  •   

Entreprise Covid-19. Bruno Le Maire annonce un milliard d’euros pour les secteurs les plus en difficulté

19:00  15 octobre  2020
19:00  15 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Succession, les nouveautés 2020

  Succession, les nouveautés 2020 Testament, donations, abattements, legs? Tout ce que vous devez savoir pour organiser au mieux votre succession.Cette nouvelle donne conduit nombre d'épargnants à réexaminer leur situation financière au regard de leurs besoins présents et futurs, de ceux de leurs proches ou du monde qui les entoure.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire aux côtés du chef de gouvernement Jean Castex ce jeudi © AFP Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire aux côtés du chef de gouvernement Jean Castex ce jeudi

Lors d’une conférence de presse ce jeudi, au côté de Jean Castex, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé de nouvelles exonérations de charges et un renforcement du fonds de solidarité Des mesures destinées à aider les entreprises mises en difficulté par le couvre-feu qui va s’appliquer dès samedi en Ile-de-France et dans huit métropoles.

Loi Pinel: comment bien investir dans le neuf pour louer

  Loi Pinel: comment bien investir dans le neuf pour louer Crise oblige, la construction de logements a fortement baissé. Résultat, l'offre s'est raréfiée, et les prix ont augmenté. Dans ces conditions, comment profiter au mieux du dispositif Pinel, prolongé jusqu'en 2021 ? Nos conseils.« L'effet cumulé du ralentissement de l'activité en raison des élections municipales, même chez les maires bâtisseurs, et de la crise sanitaire abrutalement freiné la production de logements neufs, s'alarme Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI. Résultat, l'offre commerciale, c'est-à-dire les biens proposés à la vente, est passée sous la barre des 100 000 logements ».

Au lendemain de l’annonce choc de la mise en place de couvre-feux nocturnes en Île-de-France et dans huit métropoles à partir de samedi, le gouvernement est passé à l’explication de texte, jeudi 15 octobre 2020, lors d’une conférence de presse menée par le Premier ministre Jean Castex. Ce dernier a précisé les modalités pratiques de ces nouvelles restrictions.

Par ailleurs, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a notamment détaillé une série de mesures pour soutenir les entreprises les plus touchées par ces décisions, en particuliers celles de la restauration.

> Suivez notre direct consacré à la crise du coronavirus ce jeudi octobre

Certains commerces devront rester fermés

Dans les zones soumises au couvre-feu nocturne, à 21 heures, chacun devra être chez soi. Et […] sauf exception, tous les commerces ou services publics recevant du public seront fermés.

Plus-value immobilière : l’abattement exceptionnel pourrait être étendu au-delà des grandes villes

  Plus-value immobilière : l’abattement exceptionnel pourrait être étendu au-delà des grandes villes L’abattement exceptionnel sur les plus-values issues de ventes de résidences secondaires, d’investissements locatifs ou de terrains situés dans les très grandes villes devrait être étendu aux communes de tailles moyennes. Des amendements en ce sens ont été adoptés dans le Budget pour 2021 en commission des finances. Comment fludifier le marché immobilier en zone tendue ? L’une des réponses possibles passe par des incitations fiscales à destination des vendeurs.

L’ensemble des informations concernant […] les mesures relatives au couvre-feu sont disponibles sur le site du gouvernement ou en appelant le numéro vert 0 800 130 00, a précisé Jean Castex.

Il a ajouté que certains établissements échapperont naturellement à la fermeture anticipée. Il s’agit des établissements de santé et médico-sociaux, des structures d’accueil des plus précaires, des hôtels, des restaurants en faisant la livraison à domicile et des établissements publics qui assurent un service en soirée et la nuit.

« Tout ce qui doit être fait sera fait »

Le chef de l’État avait annoncé mercredi soir qu’il y aurait un accompagnement économique exceptionnel. Les cinémas, théâtres, bars, restaurants bénéficieront du chômage partiel financé à 84 % du net, jusqu’à 4,5 fois le Smic. Le remboursement des prêts garantis par l’État devrait être étalé dans le temps. Des dispositifs supplémentaires vont mis en place, prioritairement pour les TPE, PME et indépendants, a affirmé le président.

Arnaud Lagardère : “Je veux garder les commandes opérationnelles”

  Arnaud Lagardère : “Je veux garder les commandes opérationnelles” Le tribunal de commerce de Paris vient de débouter Vincent Bolloré et le fonds Amber qui exigeaient la tenue d’une assemblée générale du groupe Lagardère dans l’espoir d’évincer l’héritier dès cet automne. Interviewé il y a quelques jours par Capital, Arnaud Lagardère reste très confiant. Mais l'étau se resserre autour de lui. Vendredi 9 octobre, 14h30. Arnaud Lagardère se connecte pile à l’heure à notre rendez-vous en visioconférence sur Zoom. Bizarrement, le gérant commandité de la société qui porte son nom refuse d’allumer la caméra.

Nous serons amenés à étendre les dispositifs de soutien, a expliqué Jean Castex. Le fonds de solidarité et le report des cotisations sociales ont déjà été mis en place par le gouvernement, a-t-il rappelé. Nous allons encore adapter et renforcer les dispositifs, a dit le Premier ministre.

Bruno Le Maire a affirmé mesurer le désarroi des restaurateurs et des hôteliers. Tout ce qui doit être fait sera fait pour leur permettre de passer ces semaines de couvre-feux avec un impact économique limité. Les entreprises qui ont perdu 50 % de leur chiffre d’affaires pourront avoir accès au fonds de solidarité, quel que soit leur secteur.

Extension du fonds de solidarité

Le fonds de solidarité va être ouvert aux entreprises de moins de 50 salariés à 50 % de leurs chiffres d’affaires et non plus à 70 % comme auparavant. L’ensemble du dispositif est plafonné actuellement à des aides allant jusqu’à 60 % du chiffre d’affaires. Ce seuil va être supprimé à compter de samedi pour le secteur de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration. Le secteur est 1 et 1 bis, a précisé le ministre de l’Économie.

Rénovation énergétique: comment la France pourrait économiser 113 milliards d’euros d’ici 2030

  Rénovation énergétique: comment la France pourrait économiser 113 milliards d’euros d’ici 2030 Le groupe Enelia et Citizing ont calculé ce que les Français pourraient économiser en rénovant les logements "passoires énergétiques".Lire aussiMaPrimeRénov': à quoi ça sert, qui peut en bénéficier, comment éviter les arnaques?

Toutes les entreprises fermées administrativement bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales patronales jusqu’à la fin du couvre-feu. Les entreprises du secteur hôtellerie-restauration qui sont installées dans les zones de couvre-feu pourront également bénéficier d’une exonération totale de cotisations patronales dès qu’elles perdent 50 % de leur chiffre, a annoncé Bruno Le Maire.

Ces aides représentent un surcoût pour l’État d’un milliard d’euros pour la durée du couvre-feu, prévu pour durer au moins quatre semaines, a-t-il précisé.

Les prêts de l’État prolongés jusqu’à fin juin 2021

Les prêts garantis par l’État seront prolongés de six mois, jusqu’au 30 juin 2021. 120 milliards d’euros de prêts garantis par l’État ont déjà été délivrés, a rappelé le ministre de l’Économie. Pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le plafond n’est plus fixé à 25 % du chiffre d’affaires, mais aux trois meilleurs mois de 2019, ce qui est beaucoup plus avantageux, a jugé Bruno Le Maire.

Beaucoup d’entreprises souhaitent reporter le remboursement de ces prêts, a convenu le ministre qui annonce que le gouvernement demande aux institutions bancaires d’étudier un report d’un an supplémentaire.

Quant aux prêts directs de l’État pour entreprises les plus en difficulté, ils sont aussi reportés au 30 juin 2021. Un numéro national sera créé et centralisé à Bercy pour conseiller les chefs d’entreprise qui le souhaitent. Ce numéro sera mis en place dans 15 jours, soit au 1er novembre.

Même lorsque nous avons un vaccin COVID-19, le déploiement prendra des années

 Même lorsque nous avons un vaccin COVID-19, le déploiement prendra des années Combien de temps faudra-t-il pour que protège le monde entier du coronavirus ? © Fourni par The Daily Beast Photo Illustration par The Daily Beast / Photos Getty Ce n'est que maintenant qu'il devient clair que, dans le meilleur des cas, il faudra au moins 18 mois, à compter du début de 2021, pour les vaccins pour atteindre toutes les régions du monde où elles sont nécessaires de toute urgence.

Concernant les loyers, un sujet incroyablement compliqué, il n’y a pas de solution miracle , a dit Bruno Le Maire qui a qualifié cette question de « bombe à retardement ». Le gouvernement se dit « prêt à discuter d’un crédit d’impôts pour les bailleurs ». Le but est d’éviter que ces bailleurs exigent le paiement des loyers aux commerces qui n’ont pas eu de rentrées d’argent pendant le confinement et la période de couvre-feux.

Vers un nouveau régime d’assurance

Beaucoup de restaurateurs hôteliers s’inquiètent des courriers qu’ils reçoivent qui leur indiquent qu’ils ne pourront plus être couverts pour les cas de pandémie, a expliqué Bruno Le Maire. Cela entraîne énormément d’inquiétude, notamment dans le secteur de l’hôtellerie, de la restauration.

Le gouvernement va finaliser dans les prochaines semaines un nouveau régime d’assurance pour les entreprises en cas de catastrophe sanitaire impliquant une fermeture administrative, a-t-il annoncé.

Une économie française déjà fortement touchée

Le nombre de plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) initiés poursuit sa hausse avec 528 PSE initiés entre le 1er mars et le 11 octobre, contre 295 pour la même période de 2019, indique jeudi la Dares dans son point bimensuel sur le marché du travail pendant la crise sanitaire.

35 nouveaux plans sociaux ont été engagés entre le 5 et le 11 octobre après 42 la semaine précédente, qui correspondait au plus haut niveau depuis début juillet, observe le service statistique du ministère du Travail.

Au total, 72 523 ruptures de contrats de travail sont envisagées dans le cadre de PSE, soit plus du triple par rapport à l’année précédente (20 263 entre le 1er mars et le 11 octobre 2019).

Face aux Chinois, le français Alstom montre ses muscles .
Plus efficace, plus numérisé, le champion français du ferroviaire se renforce avec le rachat du canadien Bombardier, validé par la Commission européenne. De quoi être mieux armé pour affronter le géant chinois CRRC. Il a bûché pendant des mois, mobilisé ses ingénieurs, ses juristes et la banque d’affaires Rothschild afin d’apporter toutes les garanties exigées par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Cette fois-ci, le P-DG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, ne voulait rien laisser au hasard.

usr: 0
C'est intéressant!