•   
  •   

Entreprise Décès aux États-Unis d'une enfant lors d'un essai de thérapie génique, coup dur pour la biotech française Lysogene

19:05  15 octobre  2020
19:05  15 octobre  2020 Source:   latribune.fr

Succession, les nouveautés 2020

  Succession, les nouveautés 2020 Testament, donations, abattements, legs? Tout ce que vous devez savoir pour organiser au mieux votre succession.Cette nouvelle donne conduit nombre d'épargnants à réexaminer leur situation financière au regard de leurs besoins présents et futurs, de ceux de leurs proches ou du monde qui les entoure.

  Décès aux États-Unis d'une enfant lors d'un essai de thérapie génique, coup dur pour la biotech française Lysogene © Fournis par La Tribune

La biotech française Lysogene a annoncé jeudi le décès d'une de ses patientes, une enfant de cinq ans, traitée aux États-Unis dans le cadre d'une étude clinique évaluant un traitement par thérapie génique d'une maladie pédiatrique rare et incurable.

L'entreprise précise dans un communiqué que "la cause immédiate du décès est pour le moment inconnue" et qu'"à ce stade, il n'y a pas de preuve que cet évènement soit lié à l'administration du produit" utilisé dans cette étude clinique internationale en phase 2/3 (sur une procédure de tests en trois phases).

Covid-19 : l'essai clinique d'un candidat vaccin suspendu temporairement

  Covid-19 : l'essai clinique d'un candidat vaccin suspendu temporairement L'essai du vaccin de Johnson & Johnson a dû être interrompu temporairement en raison d'un participant maladeCette suspension entraîne la fermeture du système d'inscriptions en ligne mis en place fin septembre pour recruter 60.000 participants dans le cadre de la phase 3 de l'essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi.

En juin, la FDA ordonne la suspension de l'essai clinique

La patiente est une fille de 5 ans, qui n'était pas hospitalisée au moment de son décès. Elle avait déjà reçu le traitement il y a plusieurs mois dans un des quatre centres américains d'essai clinique de Lysogene et était retournée à son domicile, a précisé l'entreprise à l'AFP.

L'essai clinique LYS-SAF302 vise à développer une thérapie génique de la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), qui est une maladie pédiatrique neuro-dégénérative grave, d'origine génétique, actuellement incurable et aussi connue comme la maladie de Sanfilippo de type A.


Vidéo: Qu’est-ce le Clofoctol, cette molécule «anti-Covid-19» repérée par l'Institut Pasteur de Lille ? (Le Figaro)

Covid-19: le labo Eli Lilly interrompt un essai (un traitement aux anticorps similaire à celui reçu par Trump)

  Covid-19: le labo Eli Lilly interrompt un essai (un traitement aux anticorps similaire à celui reçu par Trump) Le traitement dont l'essai vient d'être interrompu pour raison sanitaire est similaire à celui de Regeneron dont le président américain Donald Trump a bénéficié lors de son hospitalisation après sa contamination par le coronavirus. Après AstraZaneca, Johnson&Johnson hier, c'est donc le troisième labo qui interrompt un essai de traitement de la maladie de Covid en peu de temps. Lire aussi : Maladies inexpliquées de patients : à son tour, Johnson&Johnson met "en pause" ses essais de vaccin anti-Covid-19 Lire aussi : AstraZeneca lance des essais sur un médicament anti-Covid-19 financés par la Défense des États-Unis L'action du groupe cédait prè

Le 5 juin dernier, l'Agence américaine du médicament (FDA) avait ordonné la suspension clinique de l'étude après l'observation sur des images IRM de "signaux localisés aux points d'injection intracérébraux", suggérant un "lien potentiel avec l'administration du produit", selon un communiqué de l'entreprise, qui précisait qu'"aucun symptôme clinique ne peut être directement imputé à ces observations IRM".

A cette date, 19 des 20 patients de l'étude avaient reçu une injection du produit dans l'un des huit sites hospitaliers où l'entreprise effectue ses essais aux Etats-Unis et en Europe. Aucun nouveau traitement n'a été réalisé depuis.

Lysogene s'est dite "profondément attristée par le décès de cet enfant" et maintient "son engagement à l'égard du programme LYS-SAF302 et de la communauté de patients Sanfilippo".

La société continue de suivre les 18 patients restants, qui sont "suffisants" pour poursuivre l'étude et développer un médicament, selon l'entreprise, puisque le traitement consiste en une seule injection.

L'entreprise assure être en train de compiler "des informations additionnelles" et va mener une enquête pour définir les causes du décès.

Vers 10H45, l'action Lysogene, cotée à Euronext Paris, perdait 16,21% à 2,12 euros.

Pfizer s'adresse à des enfants dès l'âge de 12 ans .
L'essai du vaccin Covid-19 de Les plus jeunes volontaires à ce jour pour obtenir des vaccins expérimentaux contre le coronavirus ont reçu leurs premières doses et sont maintenant surveillés attentivement pour voir s'ils subissent des effets secondaires inhabituels.

usr: 3
C'est intéressant!