•   
  •   

Entreprise Suez-Veolia: Dans les coulisses du mariage des frères ennemis

18:15  17 octobre  2020
18:15  17 octobre  2020 Source:   challenges.fr

Engie accepte de vendre 29,9 % de Suez à Veolia, malgré l’opposition de l’État

  Engie accepte de vendre 29,9 % de Suez à Veolia, malgré l’opposition de l’État Le conseil d’administration d’Engie a annoncé lundi avoir accepté l’offre du groupe d’eau et de déchets Veolia, qui va lui racheter 29,9 % du capital de son concurrent Suez pour 3,4 milliards d’euros. Le gouvernement français a voté contre. Fin du premier acte dans la tentative de Veolia de fusionner avec son rival Suez : Engie, le principal actionnaire, a décidé, ce lundi 5 octobre, de lui vendre ses parts, en dépit du vote contraire de l’État et même si Suez continue de se battre contre cette opération qu’il juge hostile.

Suez affiche une profitabilité supérieure à celle de Veolia mais le numéro un mondial a un profil de croissance plus Tour d’horizon des forces et faiblesses relatives des deux frères ennemis . Veolia est par exemple très implanté en Europe de l’Est dans l ’eau et l’énergie, quand Suez a privilégié le

- Mariage Royal au Maroc Le mariage du Roi du Maroc , Mohammed VI , âgé de 38 ans, avec Salma Benani, une jeune informaticienne de 24 ans, en 2002, apparaît aux Marocains comme une véritable rupture avec le passé et la tradition de discrétion et Dans les coulisses de / The Ins & Outs of .

22955_1372582_k2_k1_3181099.jpg © C. Morin/IP3/MaxPPP 22955_1372582_k2_k1_3181099.jpg

En un mois, le PDG de Veolia a fait main basse sur les 29,9 % de Suez détenus par Engie. Une opération entre frères ennemis du traitement de l'eau et des déchets qui laisse augurer une âpre bataille pour les 70,1 % du capital restant.

"On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut." Antoine Frérot aurait dû méditer ce proverbe de Machiavel avant d'attaquer Suez. Au départ, le PDG de Veolia misait sur une blitzkrieg pour conquérir son rival. Mais rien ne s'est passé comme prévu et aujourd'hui il se retrouve dans une guerre de tranchées dont personne ne peut prédire l'issue. Vendredi 9 octobre, le tribunal judiciaire de Paris a ordonné en référé la "suspension de l'opération" d'acquisition par Veolia des actions de Suez détenues par Engie, ainsi que de l'OPA à venir du premier sur le second. Veolia a immédiatement réagi en indiquant que cette décision "ne remet pas en cause la propriété des actions acquises le 6 octobre dernier" . Peut-être. Reste que "le super champion de la transformation écologique" décrit par Antoine Frérot est pour l'instant cloué au sol.

Suez pousse ses pions dans les déchets dangereux en Italie

  Suez pousse ses pions dans les déchets dangereux en Italie Grâce à un partenariat avec A2A, Suez veut s'affirmer comme "un acteur d'excellence du traitement des déchets dangereux en Italie", troisième marché européen.Suez, dont le partenariat doit devenir effectif d'ici le premier trimestre 2021, entend ainsi s'affirmer comme "un acteur d'excellence du traitement des déchets dangereux en Italie, représentant le troisième marché européen", est-il précisé. "Nous entendons aller plus loin encore dans le développement de notre segment d'activités dédié aux problématiques spécifiques rencontrées par nos clients industriels", poursuit Jean-Marc Boursier, directeur général adjoint de Suez, en charge des Opérations.

Alors que le monde est secoué par la montée des populismes avec le Brexit en Grande-Bretagne, l'élection de Donald Trump ou encore de Jaïr Bolsonaro au Brésil, la France et l'Europe seront-elles les prochaines à basculer dans le camp du populisme ?

Les Frères musulmans, finalement dissous ? L'idée, proposée dimanche 18 août par le premier ministre du gouvernement d'intérim Hazem Depuis, les épisodes de violence meurtrière se poursuivent et entretiennent l'animosité entre ces deux ennemis jurés que sont les Frères et l'armée.

Lire aussiLe feuilleton Suez-Veolia en 8 dates

Entre les deux frères ennemis du traitement de l'eau et des déchets, les choses n'ont jamais été simples. Trop d'histoires communes, trop de secrets enfouis, trop d'affect. Depuis plus de cent cinquante ans, l'ex-Générale des Eaux et l'ancienne Compagnie universelle du canal de Suez de Ferdinand de Lesseps se tirent la bourre sur tous les marchés du monde. Veolia et Suez, c'est le yin et le yang. Pour autant, les dirigeants successifs des deux groupes, de Guy Dejouany à Henri Proglio, de Jérôme Monod à Gérard Mestrallet, ont toujours caressé l'idée de les réunir. Ce mariage improbable, c'est donc Antoine Frérot qui compte le réaliser. Lundi 5 octobre, son offre pour reprendre 29,9 % du capital de Suez détenue par Engie est approuvée par le conseil d'administration de l'énergéticien. Le lendemain, Veolia verse à l'ex-GDF-Suez un chèque de 3,4 milliards d'euros. Le groupe d'Aubervilliers est désormais le premier actionnaire de Suez.

Suez/Veolia: l'État, stratège ou simple actionnaire?

  Suez/Veolia: l'État, stratège ou simple actionnaire? La décision d'Engie de céder ses parts dans Suez contre la volonté du gouvernement est inédite et interroge le rôle et l'influence de l'État, entre simple actionnaire de grandes entreprises ou stratège qui contribue à définir le paysage industriel français. La décision d'Engie de céder ses parts dans Suez contre la volonté du gouvernement est inédite et interroge le rôle et l'influence de l'État, entre simple actionnaire de grandes entreprises ou stratège qui contribue à définir l Le conseil d'administration d'Engie, dont l'État détient environ 22%, a décidé lundi soir de vendre sa participation

Selah Sue Interview pour Skynet Jack - Продолжительность: 3:13 Art-Numeric Mazy Réginald 82 просмотра.

La communauté urbaine de Marseille a attribué ses marchés de l'eau à des filiales de Veolia et de Suez . Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton

Un tour politique

L'opiniâtre Frérot a gagné la première manche. Il lui reste à convaincre les actionnaires de Suez de l'aspect amical de son offre. Puis à obtenir l'aval des autorités de la concurrence à Paris et Bruxelles afin de lancer une OPA sur les 70,1 % d'actions restantes de Suez. Problème, les dirigeants de Suez font preuve d'une opposition féroce. A ce jour, toutes les tentatives de médiations des pouvoirs publics ont échoué. La montée de Veolia à leur capital n'a pas calmé leurs ardeurs. Prise de participation "ne veut pas dire contrôle", écrit le directeur général Bertrand Camus aux salariés du groupe. L'ex-Lyonnaise des Eaux veut maintenant déplacer l'affaire sur le terrain juridique. Dans une lettre à Bruno Le Maire, le président de Suez, Philippe Varin, dénonçait le 5 octobre "des anomalies graves" dans le processus de vente et se dit prêt à déposer "des recours".

Face aux Chinois, le français Alstom montre ses muscles

  Face aux Chinois, le français Alstom montre ses muscles Plus efficace, plus numérisé, le champion français du ferroviaire se renforce avec le rachat du canadien Bombardier, validé par la Commission européenne. De quoi être mieux armé pour affronter le géant chinois CRRC. Il a bûché pendant des mois, mobilisé ses ingénieurs, ses juristes et la banque d’affaires Rothschild afin d’apporter toutes les garanties exigées par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Cette fois-ci, le P-DG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, ne voulait rien laisser au hasard.

LE MARIAGE DE ROSINE & PHILIPPE ALAIN ( cameroun antilles ) stone 06.10.91.97.42 - Продолжительность: 3:12:01 STONE MUSIC MBEMBA 7 151 просмотр. One Tree Hill - Mariage de Brooke et Julian - Продолжительность: 5:50 Aurélien Janssens 104 224 просмотра.

« Les chances que Veolia et Suez créent plus de valeur qu’aujourd’hui sont limitées ». Jacek Kurski, 49 ans, le benjamin, n’a pas usurpé son surnom de « bull-terrier des frères Kaczynski ». Il vient d’être nommé, par la grâce de Jaroslaw Kaczynski, le chef incontesté du PiS, président de la télévision

L'opération prend aussi un tour politique. L'Etat, premier actionnaire d'Engie, était officiellement opposé à la vente de la participation dans Suez (ses trois représentants ont voté contre). C'était en tout cas la position de Bercy. Mais l'énergéticien n'en a pas tenu compte. Un camouflet pour le ministre de l'Economie qui demandait aux dirigeants de Veolia et de Suez de ne pas se précipiter afin de parvenir à un accord amiable. Dans le même temps, les conditions du vote du conseil d'Engie alimentent la suspicion. Les deux représentants de la CFDT au conseil d'administration n'y ont pas pris part, limitant artificiellement le nombre des opposants. Selon Me-diapart, le secrétaire de général de l'Elysée, Alexis Kohler, aurait appelé les syndicalistes en leur demandant de ne pas voter. L'Elysée a démenti toute intervention. Ce qui n'a pas empêché l'opposition de s'emparer du dossier. Le député Les Républicains Olivier Marleix accuse l'Etat d'avoir "organisé lui-même cette pantalonnade". Le numéro deux de La France insoumise Adrien Quatennens réclame une commission d'enquête.

Arnaud Lagardère : “Je veux garder les commandes opérationnelles”

  Arnaud Lagardère : “Je veux garder les commandes opérationnelles” Le tribunal de commerce de Paris vient de débouter Vincent Bolloré et le fonds Amber qui exigeaient la tenue d’une assemblée générale du groupe Lagardère dans l’espoir d’évincer l’héritier dès cet automne. Interviewé il y a quelques jours par Capital, Arnaud Lagardère reste très confiant. Mais l'étau se resserre autour de lui. Vendredi 9 octobre, 14h30. Arnaud Lagardère se connecte pile à l’heure à notre rendez-vous en visioconférence sur Zoom. Bizarrement, le gérant commandité de la société qui porte son nom refuse d’allumer la caméra.

Les Frères Scott - Finale de Basket et Scène des confettis - Продолжительность: 11:00 Pierron Claire 278 271 просмотр. [ Dans les coulisses ] de la convention 1, 2, 3 Ravens (One Tree Hill) !

Au programme de la Quotidienne de Téléfoot ce mercredi : On vous emmène dans les coulisses du Stade de France avec le "pas vu à la tv" ! Les larmes du

Et dire que tout avait bien commencé pour Antoine Frérot. Lorsqu'il lance son opération le 30 août en proposant 2,9 milliards d'euros pour 29,9 % de la participation d'Engie dans Suez et en fixant une date butoir au 30 septembre, l'ex-Lyonnaise des eaux tombe des nues. Pourtant, les signes avant-coureurs ne manquaient pas. En mai 2019, le président d'Engie Jean-Pierre Clamadieu avait prévenu Bertrand Camus tout juste nommé à la tête de Suez que, "à la fin de son mandat, Suez n'aurait plus le même actionnariat" . Le 31 juillet dernier, le même Clamadieu à l'occasion de la publication des résultats semestriels de l'énergéticien met fin au statu quo qui prévalait depuis 2013 sur sa participation dans Suez. Engie a besoin de cash pour financer son développement dans les énergies renouvelables et les infrastructures. "Concernant Suez, tout est ouvert", dit l'ancien patron de Solvay.

Opération Sonate

La petite phrase n'échappe pas à Antoine Frérot. Début août, il informe Bertrand Camus qu'il mûrit un projet de rapprochement. Ce dernier indique qu'il n'est pas intéressé. Le refus du directeur général de Suez incite le PDG de Veolia à accélérer. Il croit que Suez est en train de préparer un tour de table. Il n'en est rien. Muré dans ses certitudes, le boss de Suez ne veut pas dévier du plan stratégique Shaping Suez 2030. Il est surtout persuadé qu'un mariage entre les deux géants est irréalisable pour des raisons de concurrence.

EN IMAGES. Plaisance, un chouette nouveau quartier pousse au bord du canal Saint-Martin à Rennes

  EN IMAGES. Plaisance, un chouette nouveau quartier pousse au bord du canal Saint-Martin à Rennes Des petits immeubles sympas, des espaces partagés, des jardinets… Plaisance, un tout nouveau quartier pousse sur les bords du canal Saint-Martin, derrière le cimetière du Nord, à Rennes. Idyllique à deux pas du centre-ville. Mais à des prix défiant toute concurrence pour favoriser la mixité sociale. En 2023, une guinguette y ouvrira. Des petits immeubles sympas, avec des terrasses et balcons avenants, des jardinets, des façades en bois. Des sentiers bordant des mares mangées par les joncs. De l’herbe un peu folle, du vert, et l’eau où sommeillent des péniches. La maison de la poésie qui veille sur les lieux.

En août, Bertrand Camus prend ses vacances, Antoine Frérot annule les siennes. Le Polytechnicien convoque ses conseillers, avocats et banquiers d'affaires à Aubervilliers. Pour éviter les indiscrétions, les protagonistes utilisent des noms de code. L'opération s'appelle Sonate. Veolia est Vivaldi, Suez Schubert. Le principal écueil d'une fusion entre les deux géants concerne le secteur de l'eau en France où la future entité serait hégémonique. Devançant les questions des autorités de la concurrence, Antoine Frérot propose un repreneur : Meridiam, une entreprise française de gestion d'infrastructures, avec un profil rassurant. Dans le secteur de la propreté, les recoupements sont moins flagrants.

Le 27 août, Frérot participe à l'hippodrome de Longchamp aux rencontres du Medef et se retrouve assis à côté de… Jean-Pierre Clamadieu. En quittant l'estrade, le PDG de Veolia demande au président d'Engie de le rencontrer trois jours plus tard, un dimanche ! Cela sent une opération financière... qu'Antoine Frérot présentera comme "une opportunité unique qui va dans le sens de l'histoire" . Pour justifier son mouvement, il agite le chiffon rouge de la menace chinoise. Chimère ou réalité ? Ces dernières années, Pékin a effectivement procédé à la consolidation des principaux acteurs, qui ont gagné des contrats à l'étranger, en Allemagne et au Portugal, notamment. Mais globalement, le secteur de l'eau et des déchets est encore très émietté : Veolia et Suez sont les numéros un et deux mondiaux avec 3 % et 2 % du marché. Et, face au superchampion français totalisant 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 240 000 personnes, quelle sera la réaction des clients ? Ne risquent-ils pas d'inciter les concurrents étrangers à se lancer pour qu'ils proposent des offres alternatives ? Enfin, Antoine Frérot précise que son opération est "amicale" et qu'elle "se fera sans effets négatifs sur l'emploi". Ce qui fera dire un peu vite à Jean Castex que le projet de Veolia "fait sens".

Loi Pinel: comment bien investir dans le neuf pour louer

  Loi Pinel: comment bien investir dans le neuf pour louer Crise oblige, la construction de logements a fortement baissé. Résultat, l'offre s'est raréfiée, et les prix ont augmenté. Dans ces conditions, comment profiter au mieux du dispositif Pinel, prolongé jusqu'en 2021 ? Nos conseils.« L'effet cumulé du ralentissement de l'activité en raison des élections municipales, même chez les maires bâtisseurs, et de la crise sanitaire abrutalement freiné la production de logements neufs, s'alarme Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI. Résultat, l'offre commerciale, c'est-à-dire les biens proposés à la vente, est passée sous la barre des 100 000 logements ».

Pour Bertrand Camus, l'offre "non sollicitée" de son rival est clairement hostile. "C'est une opération aberrante pour Suez et funeste pour la France. " La violence de sa réaction est à l'aune de sa surprise. Le directeur général est coincé. Il n'a pas de contre-offre (le fonds Ardian, un moment intéressé, a jeté l'éponge). Il n'a pas le temps de se retourner. Pressé de vendre, Engie a accepté le calendrier très serré d'Antoine Frérot. Entre Veolia et Suez s'engage alors une bataille de lobbying et d'influence comme la France n'en a pas connu depuis des années. Rothschild, Lazard, Messier Maris, Perella Weinberg, Havas, Publicis, Brunswick, etc., toute la place de Paris est mobilisée. Pour se défendre, Bertrand Camus en appelle à la base. L'offre de Veolia revient à" tuer un des deux leaders mondiaux de l'environnement", dit Cédric Tassin, coordinateur à la CFDT. Des maires de grande ville comme Christian Estrosi (Nice) et François Rebsamen (Dijon) affichent également leur opposition au projet de Veolia. "Chaque jour qui passe, Suez vend une nouvelle activité. Sur les 90 000 salariés, 13 000 ont été vendus depuis un mois et demi. Combien en restera-t-il à Noël ?" Antoine Frérot, PDG de Veolia.

"L'indépendance ou la mort"

Le 23 septembre, les dirigeants des deux groupes sont auditionnés à l'Assemblée nationale. Le président de Suez, Philippe Varin, fait remarquer que la moitié des fusions échouent. "Il est tout à fait possible de garder deux champions français. Regardez Publicis et Havas dans la communication, Capge-mini et Atos dans les services informatiques." Antoine Frérot se montre plus offensif."Chaque jour qui passe, Suez vend une nouvelle activité. Sur les 90 000 salariés, 13 000 ont été vendus depuis un mois et demi. Combien en restera-t-il à Noël ? Il y a urgence à arrêter cette hémorragie." Le PDG de Veo-lia n'a encore rien vu. Sitôt quitté l'Assemblée nationale, Suez sort ce qu'il croit être sa botte secrète. Le groupe annonce la création d'une fondation de droit néerlandais chapeautant son activité eau en France et qui vise à rendre impossible pendant quatre ans toute cession sans accord des actionnaires. Veolia, Engie et les pouvoirs publics sont choqués. "Pour la direction générale de Suez, c'est l'indépendance ou la mort", dit un banquier proche du dossier. Avec cette fondation, Suez a frappé trop fort. L'arme fatale fait pschitt et se retourne contre ses auteurs.

Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables

 Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables Canada a fait le top 10 des pays pour le nombre d'emplois dans l'hydroélectricité, mais ne s'est pas classé dans trois autres technologies clés d'énergie renouvelable, selon à de nouvelles personnalités internationales. Bien que le Canada ne compte que 2% de la main-d’œuvre mondiale, il occupait l’une des 10 plus grandes tranches d’emplois dans le secteur de l’hydroélectricité au monde en 2019, selon l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), basée à Abu Dhabi.

Le 30 septembre, à quelques heures du vote du conseil d'Engie, Veolia relève son offre initiale de 2,9 milliards d'euros à 3,4 milliards. Ce qui valorise Suez à 11,2 milliards. Le groupe indique qu'il "ne déposera une offre publique portant sur les 70,1 % du capital de Suez qu'à la condition qu'elle soit amicale ". Et ajoute que le dépôt d'une offre publique "sera conditionné à une recommandation favorable du conseil d'administration de Suez".

Pour y parvenir, Veolia propose à Suez de se donner une période de six mois jusqu'au 31 mars 2021. Le groupe de Bertrand Camus refuse. Bruno Le Maire pousse à nouveau les deux parties à négocier. Jean-Pierre Clamadieu accepte de reporter de quelques jours le vote du er octobre, il convie à dîner au siège d'Engie Antoine Frérot et Philippe Varin. Echec. Les frères ennemis campent sur leurs positions. Lundi 5 octobre, le conseil d'administration d'Engie vote la vente de sa participation dans Suez à Veolia.

Le triomphe d'Antoine Frérot sera de courte durée. La suspension de l'opération d'achat d'actions de Suez quatre jours plus tard résonne comme un coup de tonnerre. L'ex-Générale des Eaux se retrouve maintenant empêtrée avec une participation encombrante. "Dans beaucoup de pays anglo-saxons et en Chine, il n'est pas rare que les deux français concourent aux mêmes appels d'offres, dit un vieux routier du secteur. Avec Veolia premier actionnaire de Suez, ce ne sera plus possible." Autre problème, la participation de Veolia dans Suez ne présage en rien de la future réussite du projet. En 2014, Saint-Gobain avait pris 16 % dans Sika lui donnant 52 % des droits de vote. Mais le chimiste suisse a répliqué en menant une intense guérilla juridique. Et, quatre ans plus tard, le verrier français n'a eu d'autre solution que de revendre ses parts. En prenant une participation significative chez son éternel rival, Antoine Frérot a réussi là où tous ses prédécesseurs avaient échoué. Mais sa victoire pourrait être une victoire à la Pyrrhus.

Canada dans le top 10 des emplois dans le domaine de l'hydroélectricité, mais ne se classe pas parmi les autres énergies renouvelables .
Canada a fait le top 10 des pays pour le nombre d'emplois dans l'hydroélectricité, mais ne s'est pas classé dans trois autres technologies clés d'énergie renouvelable, selon à de nouvelles personnalités internationales. Bien que le Canada ne compte que 2% de la main-d’œuvre mondiale, il occupait l’une des 10 plus grandes tranches d’emplois dans le secteur de l’hydroélectricité au monde en 2019, selon l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), basée à Abu Dhabi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!