•   
  •   

Entreprise Accès des pays pauvres au vaccin anti-Covid: GSK et Sanofi promettent 200 millions de doses

12:45  28 octobre  2020
12:45  28 octobre  2020 Source:   latribune.fr

Le vaccin contre le Covid-19 de Sanofi bientôt testé sur l'homme ?

  Le vaccin contre le Covid-19 de Sanofi bientôt testé sur l'homme ? Après des essais précliniques encourageants, le candidat-vaccin de Sanofi et Translate Bio pourrait être testé sur l'homme avant fin 2020.Selon Sanofi, l'injection de deux doses a entraîné la production de concentrations d'anticorps neutralisants "significativement supérieures à celles observées chez les patients infectés" par le Covid-19. Le groupe français développe en parallèle un autre candidat-vaccin avec le britannique GSK. Pour celui-ci, l'essai clinique sur l'homme a été lancé début septembre et de premiers résultats sont attendus début décembre avant l'éventuel lancement d'une phase 3 (la dernière étape des essais cliniques).

Une fois certifié, le vaccin sera produit à la fois en Russie et dans d’autres pays partenaires, la production totale devant atteindre « 200 millions de doses vers la La Russie, numéro 4 mondial en nombre de contaminations après les Etats-Unis, le Brésil et l’Inde, a officiellement recensé à ce jour

Les laboratoires français Sanofi et britannique GSK ont promis de fournir au gouvernement "Cela étant, il est important que nous obtenions un accès rapide à un large éventail de candidats vaccins Le pays a ainsi sécurisé au total 250 millions de doses . Sanofi et GSK prévoient de "débuter une

Dans un communiqué, le laboratoire Sanofi Pasteur a fait par de sa © Fournis par La Tribune Dans un communiqué, le laboratoire Sanofi Pasteur a fait par de sa "volonté de faire en sorte que nos vaccins contre la COVID-19 soient abordables et accessibles aux populations les plus vulnérables, partout dans le monde".

Les laboratoires Sanofi et GSK ont annoncé mercredi qu'ils mettraient 200 millions de doses de leur vaccin à disposition du programme international Covax, lancé par l'OMS et dont l'objectif est d'aider à assurer un accès équitable aux futurs vaccins contre le Covid-19.

Dans un communiqué, le français Sanofi et le britannique GSK indiquent avoir "signé une déclaration d'intention avec Gavi, l'administrateur juridique" du mécanisme international de groupement d'achats Covax "visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la Covid-19".

GSK-J & J obtient l'approbation du panel de l'UE

 GSK-J & J obtient l'approbation du panel de l'UE L'injection de VIH à action prolongée de (Reuters) - GlaxoSmithKline Plc a déclaré qu'une injection de son médicament cabotégravir administrée tous les deux mois, en association avec la rilpivirine de Johnson & Johnson, a été recommandée pour approbation pour traiter les infections à VIH par un panel du régulateur européen de la santé.

Sanofi est proche d'un accord avec l'Union européenne (UE) pour lui fournir 300 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus. Le dirigeant a aussi indiqué être en discussions avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que collaborer avec l'Alliance mondiale pour les vaccins et

Sanofi et GSK ont annoncé mercredi avoir conclu un accord avec le gouvernement britannique afin "Cela étant, il est important que nous obtenions un accès rapide à un large éventail de candidats Le pays a ainsi sécurisé au total 250 millions de doses . Sanofi et GSK prévoient de "débuter une

Lire aussi : Les pays pauvres derniers vaccinés ? L'OMS met en garde contre la tentation du "nationalisme vaccinal"

Sanofi et GSK développent ensemble un candidat vaccin

Ils ont ainsi "l'intention de mettre à la disposition" du programme "200 millions de doses de leur vaccin adjuvanté à base de protéine recombinante contre la Covid-19, si celui-ci est approuvé par les autorités réglementaires et sous réserve de la passation de contrats".


Vidéo: A l'hôpital de Gonesse, le service des maladies infectieuses déjà 100% Covid (AFP)

Sanofi et GSK, qui développent ensemble un candidat-vaccin, ont lancé en septembre un essai clinique sur l'homme, "dans lequel 440 participants ont été recrutés". Ils prévoient d'obtenir les premiers résultats "au début du mois de décembre 2020 et d'être en mesure de lancer un essai pivot de phase III avant la fin de l'année".

Sanofi devrait peser la vente de certains actifs liés à l'inflammation

 Sanofi devrait peser la vente de certains actifs liés à l'inflammation (Bloomberg) - Sanofi envisage la vente de certains de ses produits anti-inflammatoires plus anciens, selon des personnes familiarisées avec le sujet, alors qu'elle s'oriente vers de nouvelles thérapies innovantes. © Photographe: VCG / Visual China Group Des personnes visitent le stand de Sanofi lors de la 2e China International Import Expo (CIIE) au National Exhibition and Convention Center le 5 novembre 2019 à Shanghai, en Chine.

Les laboratoires Sanofi et GSK ont annoncé le 14 avril dans un communiqué qu'ils avaient décidé d'allier leurs forces pour mettre au point un vaccin 'Bien qu'il soit difficile de s'engager sur un nombre exact, nous espérons pouvoir produire des centaines de millions de doses de vaccin ', a expliqué

Les laboratoires français Sanofi et britannique GSK ont promis de fournir au gouvernement britannique 60 millions de doses de leur vaccin contre le Covid -19, sur fond de compétition planétaire pour mettre la main sur les précieuses doses . Cet accord est conclu "sous réserve de la

"Rendre le vaccin abordable et accessible aux plus vulnérables"

"Si les données de ces essais sont suffisamment probantes pour déposer une demande d'homologation, une demande d'approbation réglementaire devrait être soumise aux autorités sanitaires dès le premier semestre de 2021", précisent les deux groupes.

"L'engagement que nous prenons aujourd'hui nous donne collectivement de meilleures chances de contrôler la pandémie", a souligné Thomas Triomphe, vice-président exécutif et responsable Monde de Sanofi Pasteur, cité dans le communiqué, qui met en avant la "volonté de faire en sorte que nos vaccins contre la COVID-19 soient abordables et accessibles aux populations les plus vulnérables, partout dans le monde".

"Depuis que nous avons entrepris de développer des vaccins contre la Covid-19, GSK s'est engagé à les mettre à la disposition de tous, partout dans le monde", a souligné pour sa part Roger Connor, président de GSK Vaccines.

Au total, 167 pays ont adhéré à ce dispositif international d'achat et de répartition des vaccins: 92 pays à bas et moyens revenus qui recevront des doses gratuitement, et 75 pays riches qui passeront par Covax pour se fournir mais devront payer les doses de leur poche.

Vaccin de Pfizer contre le Covid-19 : encore des incertitudes de taille ! .
Durée de la protection, efficacité chez les sujets à risques, défi logistique d'une conservation à très basse température Il y a encore beaucoup de flou sur le vaccin de Pfizer contre le Covid-19, qui a suscité un momunental élan d'espoir et l'envolée des marchés d'actions.Toutefois, les deux entreprises pharmaceutiques ne donnent pas de détails : parmi les patients infectés, on ignore combien appartenaient au groupe qui a reçu le vaccin et à celui qui a reçu le placebo.

usr: 22
C'est intéressant!