•   
  •   

Entreprise Aller sur Mars avec les Chinois? "Oui bien sûr" (Jean-Yves Le Gall, CNES)

07:25  10 janvier  2018
07:25  10 janvier  2018 Source:   latribune.fr

Eurazeo veut avaler Idinvest et doubler la taille de son portefeuille

  Eurazeo veut avaler Idinvest et doubler la taille de son portefeuille La société d’investissement française, notamment actionnaire d'Europcar, Desigual, AccorHotels ou Moncler, pourrait acquérir 70% du capital de la société de gestion Idinvest et gérer alors quelque 15 milliards d’euros. Selon un communiqué commun des différentes parties impliquées dans les discussions publié vendredi 29 décembre, la société d'investissement Eurazeo est entrée en négociations exclusives afin d'acquérir 70% du capital de la société de gestion Idinvest, aux côtés des équipes de direction.

- Oui , bien sûr , je suis comme ça, je suis organisé, ponctuel et bien organisé. - Je ne sais pas encore qu'est-ce que je vais faire le week-end prochain. - Est-ce que, Michael, vous avez des projets ?

Serge: oui , bien sûr , bien sûr . Marianne: bon maintenant c’est vrai que c’est plus efficace, çà se voit moins! On va faire un petit break. Et puis de toute façon, on se tient au courant, hein? Marianne: oui , bien sûr !

© Fournis par La Tribune "La France entretient une coopération très forte avec la Chine. Elle est sans doute plus importante pour les Chinois que pour nous parce que nous sommes pratiquement les seuls au monde, avec l'Agence spatiale européenne (ESA), à entretenir une coopération avec eux", a estimé le président du CNES, Jean-Yves Le Gall.

La France est un des très rares pays à coopérer avec la Chine dans le domaine spatial. Une coopération franco-chinoise initiée par Jacques Chirac.

Vous avez signé un accord en Chine lors de la visite d'Emmanuel Macron. Quels sont les programmes majeurs développés en partenariat avec les Chinois?

VTC : le géant chinois Didi s'étend sur le marché sud-américain

  VTC : le géant chinois Didi s'étend sur le marché sud-américain La principale application chinoise de réservation de VTC mise tout sur l'internationalisation. Didi Chuxing, qui a déjà surpassé Uber en Chine, entend concurrencer l'Américain dans les villes brésiliennes en rachetant le service 99 Taxis. Didi Chuxing, principale application chinoise de réservation de véhicules avec chauffeur, a annoncé jeudi avoir racheté le service brésilien 99 Taxis, confortant son ambition de rivaliser avec l'américain Uber à l'international.

Accueil » Ile Maurice » Partir à l’île Maurice en hiver, oui bien sûr ! Et pourtant, c’est bien mal connaître l’île Maurice 🙂 En juin dernier, j’ai eu l’occasion d’aller découvrir cette île en plein hiver, et je peux tout de suite vous dire que c’était PARFAIT !

- Demain nous allons être le vingt-huit mars et finalement après-demain nous serons le vingt-neuf mars . Et c'est très grand, c'est énorme. - Mais ça vaut la peine. [x2] - Ça vaut la peine, je pense que oui , bien sûr , c'est intéressant.

Nous avons actuellement deux satellites en cours de fabrication : CFOSat pour l'étude des vagues et SVOM pour l'étude des phénomènes énergétiques des sources gamma de l'univers. CFOSat est le programme le plus avancé. Il est en cours d'intégration à Pékin et il sera lancé en septembre ou octobre 2018 par un lanceur chinois Longue Marche 2C.

Le climat est-il un thème porteur dans la coopération spatiale franco-chinoise?

Absolument. A cet égard, CFOSat prend un relief particulier dans nos relations avec la Chine. Ce satellite permettra des observations très précises pour étudier les changements climatiques, ce à quoi les Chinois sont très attachés. Lors du « One Planet Summit » organisé à Paris en décembre dernier à l'initiative du président de la République, le vice-Premier ministre chinois, a eu une position extrêmement allante. Mon homologue chinois, le président de la CNSA (China National Space Administration), est également très dynamique sur ces programmes.

Paroles d'Experts: Captain Admin, le sauveur de vos plateformes

  Paroles d'Experts: Captain Admin, le sauveur de vos plateformes Ce numéro de Paroles d’Experts est consacré au rôle des administrateurs systèmes. L’éclairage de l’expert avec Jean Ravé, Dirigeant de Captain Admin. Le serveur informatique est la machine à l'origine du fonctionnement d'un site internet. Le rôle de l'administrateur système est, quant à lui, de mettre en place une infrastructure afin de garantir la performance d'un site, ce, quel que soit le nombre de visiteurs par jour.

– Ben oui bien sûr ! Donc voilà, ça vient du sport quoi ! – Et des fois même, j’ai remarqué que c’est un genre de franglais, enfin un mélange entre français et anglais, par exemple le verbe “liker”.

Les trois premières sont des agences gouvernementales: la Nasa, la CNSA (Administration spatiale nationale chinoise ) et l’Esa (Agence spatiale Donc je dirais que Jeff Bezos sera en mesure d’ aller sur Mars dans trente ou quarante ans. Est-ce que cela peut se produire? Oui bien sûr .

La France est l'un des rares pays à entretenir des relations dans le domaine spatial.

Pour quelles raisons?

Nous entretenons une coopération très forte avec la Chine. Elle est sans doute plus importante pour les Chinois que pour nous parce que nous sommes pratiquement les seuls au monde, avec l'Agence spatiale européenne (ESA), à entretenir une coopération avec eux. Pourquoi ? Essentiellement en raison des règles américaines d'exportation ITAR, qui sont très strictes et qui interdisent l'exportation de matériel sensible vers la Chine. Mais il y a eu en France cette volonté politique de développer des programmes en coopération avec les Chinois. C'est Jacques Chirac qui a insufflé cette volonté de coopérer avec eux sur le plan spatial. Nicolas Sarkozy l'a amplifiée. Enfin, cette coopération a abouti lors du quinquennat de François Hollande avec la signature d'un accord-cadre en 2014 lors de la visite du président Xi Jinping en France. Pour ma part, je me suis beaucoup impliqué dans cet accord car j'ai très vite compris que nous avions là à saisir une chance historique.

Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit

  Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit Paris et Ankara ont signé à l'occasion de la visite vendredi à Paris du président turc Recep Tayyip Erdogan un contrat d'étude de définition d'un futur système de missiles dans le cadre du programmec Loramids. Peu à peu, MBDA et Thales sont en train de construire une véritable histoire avec la Turquie en vue de fournir un système de défense aérienne aux militaires turcs.

J'y serai, je vous y attendrai. Rappelle-toi, c'est ma fête de fin d'année ce soir. - Marie : Oui , bien sûr ! On a prévu. d'aller de venir.

— Oui . Bien sûr . J’y vais ; je vais là ; je vais là-bas chaque dimanche, tous les dimanches, le dimanche. Il y a beaucoup de montagnes, mais, malheureusement, là, il y a beaucoup de problèmes / plusieurs problèmes avec les routes comme en Russie.

Comment êtes-vous parvenu à surmonter l'obstacle ITAR?

Il fallait arriver à mettre en place un accord permettant de faire des satellites qui s'affranchissent des normes ITAR. Cela été possible avec CFOSat, notamment grâce à l'instrument SWIM fabriqué en France, qui est le cœur du satellite franco-chinois. CFOSat est actuellement à Pékin, ce que permet notre accord puisqu'il n'y a aucun composant américain dans le satellite.

Au-delà des satellites CFOSat et SVOM, que peut faire la France à l'avenir avec la Chine?

Nous pourrions lancer de nouveaux programmes en coopération sur le climat, la science et les technologies. Concernant la science, la France peut apporter sa contribution pour des missions d'exploration planétaire. Les Chinois veulent aller sur la Lune et sur Mars. Nous devons également poursuivre notre coopération avec la Chine sur la lutte contre le réchauffement climatique, qui est aujourd'hui fondamentale, surtout dans le contexte actuel avec les Etats-Unis.

Si les Chinois vous proposent une coopération sur Mars, le CNES embarque-t-il?Oui bien sûr. Nous travaillons déjà sur Mars avec l'ESA via le programme ExoMars, avec la NASA (Curiosity, Maven, InSight et Mars 2020) et avec les Japonais sur MMX (Martian Moons Explorer). A mon avis, il faut être partout.

Nucléaire: Macron en Chine décroche un contrat à 10 milliards d'euros pour New Areva

  Nucléaire: Macron en Chine décroche un contrat à 10 milliards d'euros pour New Areva Après dix ans de négociations entre Areva et son partenaire chinois CNNC, un "mémorandum pour un accord commercial" a été signé mardi à Pékin. Il doit permettre de confier à l'ex-fleuron français du nucléaire civil la construction d'une usine de traitement des combustibles nucléaires usagés. "Cela sauvera la filière". C'est en ces termes que le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a salué mardi 9 janvier l'engagement providentiel décroché le même jour par Emmanuel Macron, lors de sa visite officielle en Chine.

- Oui , bien sûr . Attends juste un peu . Comprends-tu? Il est normal de dévorer, et ne pas mâcher ces boulettes frites bouillies avec du ketchup! C'est économique, mais pas tous les jours, maman!

- Oui bien sûr . Je le connais très bien. - Depuis combien d'années ? Le Français va chez le médecin, chez le dentiste, chez le garagiste et aussi avec les commerçants : le boulanger, parce que c'est dans votre quartier.

Quelle est votre stratégie de coopération avec la Chine?

Le CNES met l'accent sur le climat et la science avec sa stratégie de niches, qui nous permet de démultiplier considérablement nos efforts. Notre coopération avec la Chine est l'un des exemples de cette approche : le développement de l'instrument SWIM nous coûte quelques dizaines de millions d'euros. Si nous avions dû développer CFOSat tout seuls, il aurait fallu mettre sur la table entre 300 et 400 millions d'euros.

Comment analysez-vous l'ambition spatiale chinoise?

Elle est politique. Le spatial est un élément très important pour la Chine afin d'exister sur la scène internationale. La Chine a lancé une station spatiale, elle veut envoyer des Chinois sur la Lune et elle travaille également sur une mission vers Mars. La Chine veut vraiment exister et de façon très forte.

Y a-t-il un match entre la Chine et les Etats-Unis pour aller sur Mars comme il y en a eu un dans le passé entre les Etats-Unis et l'URSS pour aller sur la Lune ?

On ne peut pas dire qu'il y ait un match entre les Etats-Unis et la Chine. Ce qu'on peut dire en revanche, c'est que les Chinois souhaitent développer des programmes qui les placent sous le feu médiatique. S'il y a un match, c'est plutôt entre la Chine et l'Inde en ce moment. Vis-à-vis des Etats-Unis, la Chine souhaite être sur tous les programmes spatiaux majeurs. Elle y met des moyens considérables. Par exemple, le centre spatial de Pékin emploie près de 20.000 personnes.

Comment les Américains réagissent-ils aux coopérations spatiales franco-chinoises ?

Il n'y a pas de réprobation de leur part. Eux aussi veulent trouver un moyen de coopérer avec les Chinois. Avec la Chine, c'est un peu « je t'aime, moi non plus » : ils souhaitent engager des coopérations mais ils voient encore des limites. Le positionnement qu'ils ont avec la Chine s'apparente un peu à celui qu'ils avaient avec l'Union Soviétique avant la chute du Mur de Berlin. A l'époque, les Américains voulaient embarquer l'URSS dans le programme de la station spatiale internationale mais c'était trop compliqué. Aujourd'hui, les Américains ont vis-à-vis de la Chine la même posture, même si le contexte commercial et politique est différent. C'est pour cela que c'est très important pour la France de coopérer avec la Chine dans le domaine spatial. D'ailleurs, le président de la République, Emmanuel Macron, qui a souhaité se faire présenter CFOSat à Pékin, l'a parfaitement compris.

L’iPhone X, déjà mis au rebut par Apple ? .
<p>L’iPhone X pourrait disparaître plus tôt que prévu.</p> 

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!