•   
  •   

Entreprise Macron signe en Chine une méga commande d'Airbus A320 et espère vendre l'A380

12:21  10 janvier  2018
12:21  10 janvier  2018 Source:   latribune.fr

Clap de fin pour l'Airbus A380 si Emirates n'en commande pas plus?

  Clap de fin pour l'Airbus A380 si Emirates n'en commande pas plus? Airbus étudie plusieurs scénarios possibles afin de cesser progressivement sa production s'il ne décroche pas une commande cruciale de la compagnie de Dubai Emirates. © Fournis par La Tribune Clap de fin pour l'A380? Alors que le plus gros avion civil du monde n'a pas décroché une commande depuis plusieurs années, Airbus étudie plusieurs scénarios possibles afin de cesser progressivement sa production s'il ne décroche pas une commande cruciale de la compagnie de Dubai Emirates, selon l'agence Reuters qui se base sur trois sources proches du dossier.

Dans le sillage d ’ Airbus , c’est maintenant le motoriste français Safran qui peut espérer l’officialisation d’ une méga commande chinoise : sa co-entreprise CFM International avec l’américain GE espère vendre 500 Airbus. Pékin commande 184 A 320 au dernier jour de la visite de Macron en Chine .

La Chine a passé commande de 184 Airbus A 320 destinés à treize compagnies aériennes, a annoncé la présidence française, mercredi 10 janvier, dernier jour de la visite d’Emmanuel Macron en Chine . Lire aussi : Ce qu’il faut retenir des accords signés en Chine par Emmanuel Macron .

A l'issue de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, l'Elysée a annoncé que Pékin passait commande de 184 appareils A320 NEO, d'une valeur de 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros) au prix catalogue. Elle permettra d'alimenter la chaîne d'assemblage d'Airbus en Chine, dont les cadences de production sont appelées à augmenter.

Emmanuel Macron ne pouvait revenir de sa première visite en Chine sans une grosse commande d'Airbus, comme tous ses prédécesseurs l'ont fait depuis 2005, date de l'annonce d'une usine d'assemblage final d'A320 à Tianjin, près de Pékin.

Alors que le président français s'apprêtait à quitter la Chine en début d'après-midi après une visite d'Etat de trois jours, l'Elysée a annoncé que Pékin passait commande de 184 appareils A320 NEO, d'une valeur de 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros) au prix catalogue.

Airbus finalise un mégacontrat de 430 A320neo évalué à 50 milliards de dollars

  Airbus finalise un mégacontrat de 430 A320neo évalué à 50 milliards de dollars Airbus a signé un contrat avec Indigo Partners pour l'achat de 430 A320neo appareils pour quatre compagnies aériennes ultra-low-cost : Frontier Airlines, JetSMART, Volaris et Wizz Air. In extremis. Conformément à ce qu'il avait annoncé en novembre au salon de Dubaï, Airbus a conclu un contrat avec le fonds de capital-investissement spécialisé dans le transport aérien Indigo Partners pour l'achat de 430 A320neo appareils pour les compagnies aériennes ultra-low-cost Frontier Airlines (États-Unis), JetSMART (Chili), Volaris (Mexique) et Wizz Air (Hongrie).

Chine : A 320 neo pour Air China , 787-9 pour Okay Airways. La compagnie aérienne Air China a reçu le premier des 33 Airbus A 320 neo commandés , le Pour finir, les bouches sales qui pensent qu’en toujours que l’Amérique fait du protestionisme, j’ espère qui on été servie !!!

Cette commande porte surtout sur des modèles Neo./ DR Airbus . C'est ce mercredi, au dernier jour de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron en Chine qu' Airbus a arraché une commande majeure pour débuter l'année.

Espoir pour l'A380?

Emmanuel Macron a précisé que cette commande serait bientôt finalisée, et a précisé que la « France entendait également vendre des A350 et des A380 dans les semaines ou les mois à venir ». Ce qui serait forcément une bonne nouvelle pour l'avenir de l'A380, menacé par l'absence de ventes depuis plusieurs années. En septembre dernier, Eric Chen, le patron des activités d'Airbus en Chine, avait estimé que la Chine aurait besoin "d'au moins 60 A380 dans les cinq à sept ans".

Hausse des cadences de production en Chine

Cette commande d'A320 NEO permettra d'alimenter la chaîne d'assemblage de Tianjin. Huit après son démarrage en 2008, une nouvelle montée en cadence est prévue au cours des prochaines années. L'avionneur européen a en effet signé ce mardi un protocole d'accord avec la Commission nationale de développement et de réforme de Chine pour passer d'une production mensuelle de 4 à 5 A320 début 2019, puis 6 début 2020. Ce qui correspondra à une production annuelle de 72 appareils.

Airbus finit 2017 sur les chapeaux de roues pour tenter de coiffer Boeing sur le poteau

  Airbus finit 2017 sur les chapeaux de roues pour tenter de coiffer Boeing sur le poteau Avec la signature de 200 commandes fermes depuis mi-décembre, Airbus tente une nouvelle fois de dépasser Boeing dans la dernière ligne droite dans le match des commandes qui opposent les deux géants de l'aéronautique.Mois de décembre sur les chapeaux de roues pour Airbus.

Mais en décembre 2016, Iran Air renonce[84]. En 2018, faute de commandes suffisantes, Airbus envisage l'arrêt du programme si les commandes espérées en Chine et à Dubaï ne se concrétisaient pas[85]. ↑ (fr) Airbus espère une accélération des ventes du A 380 , Le Devoir, 13 octobre 2007.

Au niveau des commandes nettes, Boeing dépasse légèrement Airbus , avec 51,3 % de parts de marché. Sur 20 ans, Airbus espère produire et vendre 750 A 380 sur un marché qu'il estime à 1500 appareils « Ce méga -contrat américain de 30 à 40 milliards de dollars, devant être signé fin 2007

Contrairement à son concurrent Boeing, Airbus possède une ligne d'assemblage en Chine, d'où 354 appareils de la famille des A320 sont sortis depuis son inauguration en 2008. Sur le même site de Tianjin, ville portuaire à 150 km de Pékin, Airbus a également ouvert en septembre un centre de finition pour le gros porteur A330, en espérant décrocher un argument de vente supplémentaire et constituer progressivement des partenariats avec des équipementiers chinois.

"La coopération industrielle entre Airbus et la Chine, et son succès, sont un véritable modèle de partenariat gagnant entre Chine et Europe", s'est enthousiasmé le président d'Airbus Commercial Aircraft, Fabrice Brégier, également présent à Pékin.

La Chine veille à répartir ses achats entre Boeing et Airbus

En juillet dernier, la Chine avait passé une commande de 140 Airbus à l'occasion d'une visite du président Xi Jinping en Allemagne en juillet dernier.

Pour autant, ce partenariat n'empêche pas Pékin de soigneusement répartir ses commandes entre Airbus et Boeing. L'an dernier, Boeing a vendu 300 appareils à l'occasion d'une visite du président Donald Trump l'an passé.

Airbus A380, les raisons d'un échec .
De manière officielle, Airbus a déclaré que le programme A380 s'arrêterait si les négociations avec Emirates sur une nouvelle commande échouait, en raison de l'absence de ventes. Analyse.C'est donc John Leahy, le directeur commercial d'Airbus pour encore quelques jours avant son départ à la retraite, qui aura donc lâché de manière officielle l'hypothèse de l'arrêt du programme A380, si la compagnie Emirates ne commande pas plus de super-jumbo. Lancé il y a à peine 18 ans, le plus grand appareil civil ne se vend hélas pas et plusieurs compagnies clientes comme Singapore Airlines ou Qantas ont d'ores et déjà dit qu'elles n'en commanderaient pas davantage.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!