•   
  •   

Entreprise Covid-19. L’aspirine testée comme médicament contre le virus dans un essai clinique britannique

19:35  06 novembre  2020
19:35  06 novembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Pourquoi on peut espérer un vaccin fin 2020, bien avant la fin des études cliniques

  Pourquoi on peut espérer un vaccin fin 2020, bien avant la fin des études cliniques Après seulement 9 mois de pandémie, Pfizer, Moderna et AstraZeneca peuvent espérer obtenir le feu vert des autorités américaines ou européennes d'ici la fin de l'année.Mais que penser de leur progression fulgurante quand on sait que l’élaboration d’un vaccin prend, en temps normal, 7 à 10 ans et que la fin officielle des études cliniques n’interviendrait pas avant (et au plus tôt) le second semestre 2021 ? Plus déroutant encore, bien que les délais d’élaboration d’un vaccin sont considérablement réduits en cas d’urgence sanitaire, ils durent selon le Leem (les entreprises du médicament, syndicat national pharmaceutique) entre 18 et 24 mois.

« Solidarity » est un essai clinique international lancé par l’Organisation mondiale de la Santé et ses partenaires dans le but de trouver un L’ essai Solidarity compare des options thérapeutiques par rapport à des soins standard pour évaluer leur efficacité relative contre la COVID - 19 .

Le premier essai clinique pour tester un vaccin contre le nouveau coronavirus a débuté lundi à Seattle, ont indiqué les autorités Il n’existe pour l’instant aucun vaccin ou traitement agréé contre le virus COVID - 19 qui a infecté plus de 179 000 personnes et fait plus de 7000 morts à travers le

Un tube d’aspirine. © FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE Un tube d’aspirine.

L’aspirine sera évaluée en tant que traitement potentiel du Covid-19 dans l’un des plus grands essais cliniques du Royaume-Uni, qui visera à déterminer si elle peut réduire le risque de caillots sanguins chez les personnes atteintes de la maladie.

L’aspirine va être testée en tant que traitement potentiel du Covid-19 dans l’un des plus grands essais cliniques du Royaume-Uni. Cette étude, déterminera si l’aspirine peut réduire le risque de caillots sanguins chez les personnes atteintes de la maladie.

Les scientifiques à l’origine de l’essai RECOVERY, qui examine une gamme de traitements potentiels du Covid-19, ont déclaré qu’il y inclurait le médicament, couramment utilisé comme fluidifiant sanguin.

Gilead est le premier médicament viral à obtenir l'approbation de la FDA

 Gilead est le premier médicament viral à obtenir l'approbation de la FDA Le remdesivir de (Bloomberg) - La Food and Drug Administration américaine a approuvé jeudi le remdesivir de thérapie antivirale de Gilead Sciences Inc., ce qui en fait le premier médicament à obtenir une autorisation formelle pour traiter le coronavirus . Les régulateurs avaient accordé une autorisation d'utilisation d'urgence pour le remdesivir plus tôt cette année, et depuis lors, le médicament est devenu un traitement largement utilisé chez les patients hospitalisés Covid-19.

Florence Ader, infectiologue au service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon, chercheuse au Centre

C'est un coup dur dans lutte contre le Covid - 19 . L'antiviral remdesivir a échoué a améliorer l'état de santé des malades. C'est ce qu'indiquent les résultats d'une première étude clinique Mais en plus de la Chine, le remdesivir est également testé dans des essais cliniques aux États Unis et en Europe.

2 000 patients devraient tester le traitement

Les patients infectés par le coronavirus courent un risque plus élevé de formation de caillots sanguins en raison de l’hyperréactivité des plaquettes, les fragments de cellules qui aident à arrêter les saignements. Or l’aspirine est un agent antiplaquettaire à même de pouvoir réduire le risque de caillots, a souligné vendredi 6 novembre le site web de RECOVERY.

« Il y a une raison claire de croire qu’elle (l’aspirine) pourrait être bénéfique, et elle est sûre, peu coûteuse et largement disponible », a déclaré Peter Horby, un des responsables de l’essai clinique.

Au moins 2 000 patients devraient au hasard recevoir 150 mg d’aspirine par jour en plus de leur traitement habituel. Les données de ces patients seront comparées à celles d’au moins 2 000 autres patients qui reçoivent le traitement standard pour le Covid-19, a indiqué le site web.

Gilead vient d'obtenir la première approbation de la FDA à utiliser comme traitement pour les patients atteints de coronavirus

 Gilead vient d'obtenir la première approbation de la FDA à utiliser comme traitement pour les patients atteints de coronavirus Le remdesivir de © Fourni par Business Insider Un flacon de remdesivir. ULRICH PERREY / POOL / AFP via Getty Images Gilead Sciences vient de recevoir l'approbation de la Food and Drug Administration américaine pour utiliser son médicament antiviral remdesivir pour les patients COVID-19. Le remdesivir est le seul médicament antiviral approuvé par la FDA pour traiter les patients atteints de COVID-19.

C'est le premier mort des essais cliniques qui ont lieu dans le monde. Cette personne n'aurait toutefois En attendant l'arrivée du remède miracle contre le Covid - 19 , une campagne va être lancée en Ce traitement n'a pas encore été testé sur les souris pour le Covid - 19 , mais son efficacité sur

Des chercheurs britanniques ont annoncé avoir trouvé un médicament efficace pour les cas graves de COVID - 19 . Un essai clinique sera lancé d’ici la fin de l’année pour un deuxième vaccin québécois contre la COVID - 19 . La compagnie IMV de Québec, qui collabore avec l’Université

> Suivez le direct de ce vendredi 6 novembre consacré à la pandémie de coronavirus et au reconfinement.

L’azithromycine, un antibiotique courant, est aussi testé

Parmi les autres traitements testés dans le cadre de l’essai RECOVERY figurent l’azithromycine, un antibiotique courant, et le cocktail d’anticorps de Regeneron qui a été utilisé pour traiter le président américain Donald Trump, lui-même infecté par le coronavirus.

L’essai RECOVERY a été le premier à montrer l’efficacité du dexaméthasone, un corticoïde bon marché et largement disponible, dans le traitement des cas sévères de Covid-19.

Covid-19. Le vaccin Pfizer/BioNTech efficace à 95 %, selon l’analyse définitive des essais cliniques .
Pfizer et BioNTech ont annoncé ce mercredi 18 novembre que leur candidat vaccin contre le COVID-19 était efficace à 95 %, selon l’analyse définitive des essais cliniques de phase 3. Selon les résultats complets de l’essai clinique, le vaccin développé par l’alliance Pfizer/BioNTech est efficace à 95 % pour prévenir le Covid-19.C’est mieux que des résultats partiels publiés la semaine dernière et qui montraient « plus de 90 % » d’efficacité, et cela conforte les prédictions des autorités américaines selon lesquelles au moins un vaccin pourra commencer à être injecté dans les bras des Américains avant la fin de l'année.

usr: 1
C'est intéressant!