•   
  •   

Entreprise Nouvelle-Calédonie : “la guerre du nickel risque de coûter cher au contribuable français !”

10:40  28 novembre  2020
10:40  28 novembre  2020 Source:   capital.fr

Usine de nickel en Calédonie : intervention des forces de l’ordre pour lever des blocages

  Usine de nickel en Calédonie : intervention des forces de l’ordre pour lever des blocages La police est intervenue à Nouméa pour mettre fin aux actions du collectif « usine du sud : usine pays » et de l’ICAN pour s’opposer à la vente d’une usine métallurgique de nickel et de cobalt à un consortium calédonien et international. Les forces de l’ordre sont intervenues tôt mardi matin à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) pour lever le blocage des accès au gouvernement local et à la province Sud par des militants opposés à la vente d’une usine de nickel à un consortium piloté par le géant suisse Trafigura.

Cent soixante-cinq ans après la colonisation de l’archipel par la France, la Nouvelle - Calédonie est considérée par l’ONU comme l’un des dix-sept territoires

La Nouvelle - Calédonie se réveille après une nuit meurtrière. Sur les barrages routiers érigés par les transporteurs de nickel en colère contre la politique La " guerre de compétitivité du nickel " est alors lancée. Pendant plusieurs décennies, seule la vieille usine de l'opérateur majoritaire de l'île, la Société

Nouvelle-Calédonie : “la guerre du nickel risque de coûter cher au contribuable français !” © Pixabay Nouvelle-Calédonie : “la guerre du nickel risque de coûter cher au contribuable français !”

Les contribuables français pourraient être ponctionnés de quelques dizaines de milliards d’euros en raison de la “guerre du nickel” actuellement en cours en Nouvelle-Calédonie, juge notre chroniqueur Georges Nurdin, économiste, consultant et écrivain.

Nickel et Dîme… Au moment où nous sommes empêtrés dans la Covid 19, masqués, assignés à résidence, peut-être bientôt isolés, cantonnés de force, sous perfusion des fonds de l’Etat, qui a soudain ressuscité Nicolas Flamel et trouvé l’alchimie de l’argent magique (celui même qui n’existait pas pour les gilets jaunes et les blouses blanches), il y a un endroit en France, où, sans être masqués, ni confinés, une autre guerre fait rage. Cette France-là, elle se trouve à 18.000 km de Paris, et la guerre en cours c’est celle du Nickel.

Immobilier : six alternatives originales pour acheter moins cher son logement

  Immobilier : six alternatives originales pour acheter moins cher son logement Visiter un logement, obtenir un crédit, et…. payer plein tarif pour devenir propriétaire ? Des alternatives existent, permettant (bien souvent) aux acheteurs d’économiser beaucoup d'argent. Tour d’horizon de ces potentiels bons plans. Qui n’a jamais rêvé de devenir propriétaire… en économisant un maximum d’argent ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, des solutions existent, permettant de payer moins cher un bien immobilier que lors d’une transaction traditionnelle. Parmi les astuces : acquérir une maison sans en payer le terrain, par exemple.

Pour les articles homonymes, voir Nouvelle - Calédonie (homonymie). La Nouvelle - Calédonie est une collectivité française composée d'un ensemble d'îles et d'archipels d'Océanie, situés en mer de Corail et dans l'océan Pacifique Sud.

«La Nouvelle - Calédonie jouit déjà d’un statut très large d’autonomie, c’est une collectivité d’Outremer qui a «Dans la province nord, une usine de transformation du nickel , vend Le panier moyen dans un supermarché en Nouvelle Calédonie peut coûter plusieurs fois celui d’un français de métropole.

La Nouvelle-Calédonie, c’est 300.000 Français (en gros, l’équivalent de deux arrondissements parisiens), sur une île, dernier vestige du Gondwana primordial, qui se trouve être la deuxième réserve de Nickel au monde (et aussi la deuxième biodiversité). Et comme le Nickel c’est le ”carburant” de la transformation énergétique et de la révolution écologique et digitale en cours (les batteries, les éoliennes, les smartphones, les smart cities, l’Intelligence Artificielle, 5 G, etc...), forcément ça excite les convoitises. Et là, on ne parle pas de Nickel and Dime, comme nos alliés américains le disent pour désigner la menue monnaie (le Nickel étant la pièce de 5 cents et la dime étant celle de 10 cents)... Mais plutôt de milliards.

>> A lire aussi - Pourquoi l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie ferait perdre très gros à la France

Oxford et AstraZeneca est considérablement moins cher et plus facile à distribuer que celui de Pfizer ou de Moderna. Voici pourquoi.

 Oxford et AstraZeneca est considérablement moins cher et plus facile à distribuer que celui de Pfizer ou de Moderna. Voici pourquoi. Le vaccin COVID-19 Une demi-dose du vaccin COVID-19 d'Oxford-AstraZeneca pourrait initialement signifier que nous avons le double du nombre de doses disponibles lorsqu'il est approuvé par les régulateurs. Le vaccin COVID-19 de l'Université d'Oxford et d'AstraZeneca peut être conservé à la température normale du réfrigérateur pendant au moins six mois.

La Seconde Guerre mondiale en Nouvelle - Calédonie est une période durant laquelle ce territoire français , coupé de la France occupée, a rejoint la France libre et a été utilisé par les armées américaines et alliés en tant que base arrière dans le cadre de sa stratégie de défense

Philippe Gomès, député "UDI Agir et Indépendants" de la Nouvelle - Calédonie et fondateur du parti "Calédonie Ensemble", invité du journal de 12h30 ce jeudi

Et bien sûr, pour compliquer le tout et “tendre” la situation, cette guerre du Nickel se joue sur fond de troisième et ultime référendum d’indépendance, qui doit prendre place en 2022. Le deuxième, tenu en 2020, s’étant soldé par une préférence du peuple calédonien (enfin pour ceux qui ont eu accès aux urnes) pour rester dans la République, mais avec une relativement faible marge 53% contre 47%.

De quoi s’agit-il ?

De manière très schématique, il existe sur l’île 3 usines d’extraction et de traitement de Nickel. L’une historique, aujourd’hui la plus petite, appartient à la SLN, dont l’usine principale de transformation se trouve à Nouméa, la capitale. Une autre usine, se situe dans le Nord de l’île et exploite principalement le gisement de Koniambo, dans la région de Koné, Voh. Cette usine est relativement récente et est le fruit d’un montage complexe entre la Province Nord, des intérêts privés et fonctionne en partenariat avec des intérêts coréens. La troisième usine, se situe au Sud de l’ île, vers Prony, Goro et a été créée par le géant minier brésilien Vale. Cette dernière utilise un procédé de raffinage chimique, source d’une menace de pollution intense. Or les 3 opérateurs font des pertes et portent un fardeau de dettes abyssales (que l’Etat français, absorbe, consolide, éponge ou garantit à intervalle régulier : la paix sociale, etc...).

Australia's Pure Minerals signe un accord d'approvisionnement en nickel avec Samsung SDI

 Australia's Pure Minerals signe un accord d'approvisionnement en nickel avec Samsung SDI (Reuters) - L'Australie Pure Minerals Ltd a annoncé jeudi avoir signé un accord de prélèvement non contraignant pour fournir du nickel au fabricant de batteries sud-coréen Samsung SDI Co Ltd. compte Ford Motor Co et BMW comme clients, cherche à acheter 6 000 tonnes de nickel par an à Townsville Energy Chemicals Hub (TECH) de Pure Minerals dans le Queensland.

Sauter à la navigation Sauter à la recherche. L'article sur les Personnalités de Nouvelle - Calédonie est une liste des personnages ayant ou ayant eu une importance politique, culturelle, économique, sportive ou sociale en Nouvelle - Calédonie .

Façon Renault-Billancourt des années d'après- guerre , les travailleurs du nickel ont eu tôt fait de croire : « Quand Doniambo s'enrhume, c'est toute la Calédonie qui se mouche. C'était, donc, un samedi matin. Didier Guénant est arrivé à l'heure dite, ce qui n'est pas si fréquent en Nouvelle - Calédonie .

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

Il y a beaucoup de raisons à ces pertes, mais la principale est qu’aucun de ces opérateurs n’a intégré, valorisé, verticalisé la chaîne de valeur. Tous se sont contentés d’extraire et de raffiner, a minima, le nickel, pour le vendre comme matière première brute, s’exposant ainsi à 100 % aux aléas des fluctuations des cours à la bourse des métaux, dont on sait que ce sont des marchés très cycliques sujets à de violentes variations. De même, pour des raisons assez obscures, la Nouvelle Calédonie n’a jamais constitué de “fonds Nickel” ce qui aurait permis de jouer un rôle d’amortisseur afin d’absorber et lisser ces fluctuations, à l’instar de ce qu’on fait les Norvégiens avec leur pétrole ou l’Arabie Saoudite, et bien d’autres encore.

Or, Vale vient de jeter l’éponge, pour se reconcentrer sur d’autres segments d’activités stratégiques, et cherche un repreneur pour son usine, faute de quoi, l’usine du sud (Goro) sera mise en sommeil, voire à l’arrêt.

Et c’est là où tout se complique et où le sujet industriel et managérial devient un enjeu politique.

Depuis quelques mois, tous les repreneurs potentiels pressentis se sont récusés. L’incertitude croissante quant au destin et la stabilité de la Nouvelle Calédonie n’étant pas particulièrement propice à investir quelques dizaines, voire centaines (si on y inclut les dettes à reprendre) de milliards d'euros.

Immobilier : Comment réduire ses frais lors d’un achat ?

  Immobilier : Comment réduire ses frais lors d’un achat ? Avec environ 8 % de frais et de taxes, l’acquisition d’un logement ancien coûte cher aux candidats à la propriété © IStock / City Presse ARGENT - Avec environ 8 % de frais et de taxes, l’acquisition d’un logement ancien coûte che Dans le parc immobilier ancien, ce qu’on appelle les « frais de notaire », et qui consiste essentiellement en taxes, atteint environ 8 % du prix de vente. Cela équivaut à payer quelque 22.600 euros en plus pour une maison achetée 300.000 euros. Autant dire que tous les moyens de faire baisser l’addition sont bons.

>> A lire aussi - Scandium, yttrium... Ces terres rares françaises qui valent de l'or !

L’opérateur de l’usine du Nord fait une offre de manifestation d’intérêt, d’intention. Elle est classée sans suite. Or l’usine du Nord, via sa holding, et associée à un opérateur industriel de Nickel coréen, est contrôlée par la Province Nord, quasiment à 100 % indépendantiste. Et la reprise de l’usine du Sud permettrait aux indépendantistes du Nord de posséder directement ou indirectement toute la ressource minière du Territoire. Une belle prise industrielle, et surtout un positionnement politique majeur, décisif peut-être, en vue du 3ème et dernier référendum.

C’est alors qu’un projet présenté comme celui de la “dernière chance”, combinaison d’un (L ?)MBO (ou management buy out, rachat d'une entreprise par ses dirigeants ou par ses salariés, NDLR), d’un tour de table local et d’un partenariat avec un négociant de matières premières basé en Suisse voit le jour, activement supporté par la Province Sud (il faut savoir que la ressource minière n’appartient pas à l’Etat Français, mais, au regard du statut très particulier de la Nouvelle Calédonie, relève de la compétence des Provinces - le fameux code minier, résultant de la loi organique -). Or, la province Sud étant dans son immense majorité “loyaliste”, il s’agit de ne pas laisser filer le Nickel : le “nerf de la guerre”. S’en suit une situation de heurts et de blocages et d’invectives. Pendant ce temps la montre tourne, et Vale va fermer son usine vers la fin de l’année.

Après la taxe d'habitation, 8 impôts locaux que les propriétaires vont continuer à payer

  Après la taxe d'habitation, 8 impôts locaux que les propriétaires vont continuer à payer Si l'ensemble des ménages devrait bénéficier de la disparition de la taxe d'habitation à l'automne 2023, il restera bien des impôts locaux à payer pour les propriétaires. Tour d'horizon.Cet automne, une large majorité de ménages est exonérée de taxe d’habitation. Une bonne nouvelle alors que la propagation du Covid-19 a plongé la France dans une profonde crise économique. Toutefois, cette réforme ne s’applique pas encore aux ménages aisés. Pour eux, il n’y a pas le choix, il faut encore payer plein pot la taxe. Un premier dégrèvement de 30% n’interviendra qu’en 2021. Ce sera ensuite 65% en 2022, avant une suppression définitive en 2023.

Et maintenant ? En quoi cela nous concerne-t-il ?

Jusqu’à présent, rien de nouveau sous le soleil, on a vu ces scénarios se dérouler, en Afrique, en Asie, en Amérique Latine. Ce qui est particulier ici, c’est que les deux opérateurs, l’Usine du Nord ET l’Usine du Sud, celle qui est à vendre et dont Vale veut se débarrasser, sont des machines à pertes (dues essentiellement à des business models obsolètes) et chargées de dettes. Dettes plus ou moins directement, couvertes, reprises, garanties par… L’ Etat français….

Et, comme de juste, il est à parier qu’à nouveau, l’Etat français, c’est à dire le contribuable métropolitain, sera “sollicité”, in fine, pour mettre un peu d’huile dans les engrenages, ”faciliter” les process, et le “dialogue” à l’aide de quelques dizaines de milliards (supplémentaires), sous une forme ou sous une autre, de manière plus ou moins opaque… comme à chaque fois.

Et là ce n’est plus de “Nickel and Dime”, c’est à dire de “petite monnaie” que l’on parle mais de “Nickel and Dîme” , c’est à dire de Nickel et… d’impôt (la dîme ancienne)… toujours et encore. Or, en ces temps de Covid-19, d’augmentation violente de la dette et des déficits qui vont obérer, pour longtemps, les générations futures, il conviendra d’être extrêmement vigilant quant aux deniers publics consentis ou engagés ou même gagés. Et un débat public transparent ne serait pas de trop, sur ce sujet, certes loin des yeux de la métropole, mais si proche du porte-monnaie.

Georges Nurdin, économiste, consultant international essayiste et écrivain (Les multinationales émergentes, International Corporate Governance, Le temps des turbulences, Wanamatcha !, La prophétie des pétroglyphes).

Nouvelle-Calédonie. L’usine de Vale évacuée, le site sous protection de la gendarmerie .
La vente de l’usine suscite la colère des indépendantistes et des chefferies kanak, a été mise sous protection de la gendarmerie et ses employés évacués, ce jeudi 10 décembre. L’usine de nickel de Vale en Nouvelle-Calédonie, dont la vente suscite la colère des indépendantistes et des chefferies kanak, a été mise sous protection de la gendarmerie et ses employés évacués, ce jeudi 10 décembre, en raison de tentatives d’intrusion violentes, a indiqué le haut-commissariat de la République.« Plusieurs tentatives d’intrusion se sont déroulées sur le site industriel, classé Seveso.

usr: 1
C'est intéressant!