•   
  •   

Entreprise Covid-19 : Pfizer/BioNTech a demandé l'autorisation de son vaccin dans l'UE

17:35  01 décembre  2020
17:35  01 décembre  2020 Source:   latribune.fr

Moderna surmonte l'une des plus grandes limitations du vaccin de Pfizer

 Moderna surmonte l'une des plus grandes limitations du vaccin de Pfizer Le vaccin contre le coronavirus de © Fourni par Business Insider Pfizer et le vaccin de BioNTech doivent être conservés à des températures ultra-froides lors de son trajet de la chaîne de production au bras d'un patient. Leon Neal / Getty Images Moderna a déclaré lundi que son vaccin contre le coronavirus agit pour prévenir le COVID-19.

L'Américain Moderna demande lui aussi l ' autorisation de mise sur le marché de son traitement aux USA et dans l 'Union européenne. Ces études ont également démontré que le vaccin de Moderna avait évité dans 100% des cas étudiés le développement d'une forme grave de COVID - 19 .

Le laboratoire américain a fait un pas de plus vers la commercialisation de son vaccin , qui pourrait être disponible dans les prochaines semaines aux États-Unis. L'homme atteint du Covid - 19 s'est effondré proposé que l ' UE restitue 15 à 18 % du total des quotas européens pêchés dans les eaux

[Article publié le 01/12/2020 à 12h19, mis à jour le 01/12/2020 à 13h35]

L'alliance Pfizer/BioNTech a annoncé ce mardi avoir déposé la demande d'autorisation conditionnelle de son vaccin contre le Covid-19 dans l'UE auprès de l'Agence européenne du médicament (EMA), disant espérer sa distribution d'ici la fin du mois.

La "demande formelle" auprès de l'EMA a été déposée lundi, ont indiqué dans un communiqué les laboratoires allemand BioNTech et américain Pfizer, après que les résultats des tests à grande échelle ont montré une efficacité à 95% de leur vaccin.

"Si l'EMA conclut que les avantages du candidat vaccin l'emportent sur ses risques de protection contre le Covid-19, elle recommandera l'octroi d'une CMA [mise sur le marche conditionnelle, ndlr] qui pourrait potentiellement permettre l'utilisation du BNT162b2 en Europe avant la fin de 2020", précise le communiqué.

Covid-19. Le vaccin Pfizer/BioNTech efficace à 95 %, selon l’analyse définitive des essais cliniques

  Covid-19. Le vaccin Pfizer/BioNTech efficace à 95 %, selon l’analyse définitive des essais cliniques Pfizer et BioNTech ont annoncé ce mercredi 18 novembre que leur candidat vaccin contre le COVID-19 était efficace à 95 %, selon l’analyse définitive des essais cliniques de phase 3. Selon les résultats complets de l’essai clinique, le vaccin développé par l’alliance Pfizer/BioNTech est efficace à 95 % pour prévenir le Covid-19.C’est mieux que des résultats partiels publiés la semaine dernière et qui montraient « plus de 90 % » d’efficacité, et cela conforte les prédictions des autorités américaines selon lesquelles au moins un vaccin pourra commencer à être injecté dans les bras des Américains avant la fin de l'année.

Moderna va déposer ce lundi aux Etats-Unis et en Europe des demandes d' autorisations de mise sur le marché pour son vaccin contre le COVID - 19 . Sa formule ayant montré une efficacité à 94,1% dans les études cliniques de stade avancé.

Moderna va déposer ce lundi aux Etats-Unis et en Europe des demandes d' autorisations de mise sur le marché pour son vaccin contre le COVID - 19 . Sa formule ayant montré une efficacité à 94,1% dans les études cliniques de stade avancé.

Avec la société américaine Moderna, Pfizer/BioNTech est le premier laboratoire à faire officiellement sa demande de commercialisation à l'autorité sanitaire de l'Union européenne.

Moderna avait annoncé lundi qu'elle allait déposer le même jour les demandes d'autorisations conditionnelles de son vaccin contre le Covid-19 aux États-Unis et en Europe.

Basée à Amsterdam, l'Agence européenne du médicament a pour mission d'autoriser et contrôler les médicaments dans l'Union Européenne. Le feu vert final, donné par la Commission européenne, permet à des laboratoires de commercialiser leur médicament dans tous les pays de l'UE.

Pour examiner les données de sécurité et d'efficacité des vaccins contre le Covid-19 au fur et à mesure de leur parution, l'EMA a mis en œuvre une procédure accélérée dit "d'examen continu". Les vaccins de Pfizer/BioNTech, Moderna et Oxford/AstraZeneca sont les trois projets de vaccin soumis depuis plusieurs semaines à cet "examen continu".

Moderna avertit que le vaccin COVID n'est «pas une balle d'argent» pour mettre fin à la pandémie

 Moderna avertit que le vaccin COVID n'est «pas une balle d'argent» pour mettre fin à la pandémie Le PDG de Stéphane Bancel, PDG de la société pharmaceutique Moderna, a averti jeudi qu'un vaccin COVID-19 n'est pas «une solution miracle», pour mettre fin à la pandémie, et a conseillé aux gens de continuer à porter des masques et de suivre les directives de santé publique. © IVAN COURONNE / AFP / Getty Le PDG de Moderna Stéphane Bancel est vu dans cette capture d'image vidéo alors qu'il s'exprime lors d'un entretien avec l'AFP le 17 novembre 2020.

Moderna va déposer ce lundi aux Etats-Unis et en Europe des demandes d' autorisations de mise sur le marché pour son vaccin contre le COVID - 19 . Sa formule ayant montré une efficacité à 94,1% dans les études cliniques de stade avancé.

La demande intervient alors que des résultats complets ont confirmé une haute efficacité estimée à 94,1% a annoncé le laboratoire. La société américaine Moderna a annoncé qu'elle déposerait lundi des demandes d' autorisations conditionnelles de son vaccin contre le Covid - 19 aux Etats-Unis et


Vidéo: Emmanuel Macron : « Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire » (Dailymotion)

Des vaccins d'un type nouveau

Attendus sur le marché d'ici la fin de l'année, les vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna sont fondés sur l'ARN messager, et seraient les premiers vaccins jamais homologués avec cette technologie nouvelle.

Lire aussi : Vaccins anti Covid-19 : les huit questions à surveiller avant leur arrivée

Les premières vaccinations pourraient ainsi débuter dès le mois de décembre.

Le vaccin Pfizer/BioNTech est déjà en train d'être évalué aux États-Unis par l'Agence des médicaments (FDA) et pourrait être autorisé dans ce pays peu après le 10 décembre.

"Nous savons depuis le début de ce voyage que les patients attendent et nous sommes prêts à expédier des doses de vaccin Covid-19 dès que les autorisations potentielles nous le permettront", écrit Albert Bourla, le PDG de Pfizer dans le communiqué.

Covid-19. Pfizer a déposé sa demande d’autorisation de son vaccin aux États-Unis

  Covid-19. Pfizer a déposé sa demande d’autorisation de son vaccin aux États-Unis La société pharmaceutique Pfizer a déposé une demande auprès de l’autorité sanitaire américaine pour l’autorisation de mise sur le marché aux États-Unis de son vaccin contre le coronavirus. Pfizer a annoncé ce vendredi 20 novembre avoir déposé une demande auprès de la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, pour l’autorisation en urgence (EUA) de la mise sur le marché aux États-Unis de son vaccin contre le Covid-19 développé avec la société de biotechnologie BioNTech.

L'annonce, ce lundi, d'un vaccin "efficace à 90%" pour prévenir les infections au Covid - 19 relance les espoirs. Ce lundi, le laboratoire américain Pfizer et l'Allemand BioNTech ont annoncé que le vaccin sur lequel ils planchent · Une demande d' autorisation de mise sur le marché fin novembre?

Après Pfizer / BioNtech , le laboratoire Moderna demande à son tour le feu vert des autorités de santé pour commercialiser son vaccin contre le Covid - 19 . Moderna dépose ce lundi des demandes d' autorisations d 'urgence pour son candidat vaccin contre le Covid - 19 aux Etats-Unis et en Europe.

Lire aussi : La défiance vaccinale, l'autre épidémie qui se propage en France

Le 18 novembre, l'alliance germano-américaine avait annoncé que l'efficacité de son vaccin était de 95% selon les résultats complets de leur essai clinique qui avait également démontré l'innocuité des injections.

La demande d'autorisation examinée d'ici le 29 décembre

L'EMA a annoncé ce mardi qu'elle tiendrait une réunion extraordinaire le 29 décembre "au plus tard" pour donner, ou pas, son feu vert à la commercialisation du vaccin.

"Si les données soumises sont suffisamment solides pour conclure sur la qualité, la sécurité et l'efficacité du vaccin, l'EMA [...] conclura son évaluation lors d'une réunion extraordinaire prévue le 29 décembre au plus tard", a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.

Analysis-World regarde la Grande-Bretagne, le premier venu, sonde les réactions indésirables au vaccin Pfizer .
Par Alistair Smout © Reuters / POOL FILE PHOTO: Une infirmière tient une fiole du vaccin Pfizer / BioNTech COVID-19 à l'hôpital universitaire de Coventry LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne a salué le "V-Day" lorsqu'elle est devenue le premier pays à déployer le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19. Pourtant, en tant que premier intervenant, il est également devenu le premier à signaler des cas d'effets indésirables, permettant à d'autres pays de regarder et d'apprendre.

usr: 0
C'est intéressant!