•   
  •   

Entreprise Volkswagen ne respecte pas les normes anti-pollution et pourrait payer une forte amende

22:25  21 janvier  2021
22:25  21 janvier  2021 Source:   capital.fr

L'interdiction du plastique à Mexico constitue un défi pour les entreprises touchées par le virus

 L'interdiction du plastique à Mexico constitue un défi pour les entreprises touchées par le virus L'interdiction du plastique à usage unique au Mexique dans sa capitale, l'une des métropoles les plus peuplées du monde, a ravi les écologistes mais consterné certaines entreprises qui luttent pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Le titre du constructeur allemand Volkswagen a plongé de 20 % ce matin à la bourse de Francfort. Accusé de tricherie sur les normes anti - pollution aux États-Unis, le constructeur pourrait se voir infliger une amende se chiffrant en milliards. Volkswagen et Audi ont d'ores-et-déjà décidé de cesser

En Europe, la norme des tests anti - pollution MVEG (Motor Vehicle Emissions Group) fixe les Pour chaque véhicule, l'administration américaine peut infliger jusqu'à 37.500 dollars d' amende au Pas étonnant que les actionnaires réagissent mal à la nouvelle. Leurs dividendes peuvent fondre comme

Volkswagen ne respecte pas les normes anti-pollution et pourrait payer une forte amende © Peter-juelich.com Volkswagen ne respecte pas les normes anti-pollution et pourrait payer une forte amende

Le constructeur automobile allemand a raté de peu les normes anti-pollution européennes, a-t-il indiqué jeudi 21 janvier dans un communiqué.

Le groupe Volkswagen a raté en 2020 de 0,5 gramme les normes européennes d'émissions de CO2, malgré un bond des ventes de voitures électriques, mais s'est dit jeudi 21 janvier 2021 confiant pour l'année en cours. Une éventuelle amende, qui pourrait dépasser 100 millions d'euros selon la règlementation européenne, "n'aura pas d'impact" sur le résultat au 4e trimestre car des provisions ont déjà été mises de côté, a précisé le constructeur allemand dans un communiqué.

Nouvelle campagne de rappel pour Tesla en raison de problèmes de sécurité ?

  Nouvelle campagne de rappel pour Tesla en raison de problèmes de sécurité ? Le géant américain de la voiture électrique doit rappeler 158.000 véhicules aux États-Unis. La raison : un problème de sécurité lié à l'épuisement de mémoire de l'ordinateur de bord.Les voitures concernées sont les berlines Model S fabriquées entre 2012 et 2018 et les 4X4 de ville Model X produits de 2016 à 2018, selon une lettre adressée au constructeur de véhicules électriques rendue publique mercredi 13 janvier. Le régulateur affirme que son enquête a "conclu qu'un défaut lié à la sécurité du véhicule existe dans les modèles examinés".

Après General Motors qui écope d'une amende de 900 millions de dollars pour dissimulation de défaut mécanique, c'est au tour de Volkswagen de devoir faire Après on parle de VW mais tous doivent le faire et je parle pas des américains qui sont probablement les rois de la triche à ce sujet tellement ils

Volkswagen est accusé d'avoir triché sur des contrôles anti - pollution . Mais ce n'est pas de la fiction : ce logiciel existe bel et bien, et il a été installé par L'entreprise risque une amende s'élevant jusqu'à 16 milliards d'euros. Même s'il est peu probable qu'elle doive s'acquitter de ce montant maximal, les

Les ventes de voitures électrifiées dans l'UE, en Norvège et au Royaume-Uni, nécessaires pour respecter la règlementation, ont plus que quadruplé en 2020, à 315.000 voitures électriques et hybrides, faisant de Volkswagen le leader du marché électrique européen. Les émissions moyennes de CO2 ont baissé de 20%, à 99,8 gramme par kilomètre. Les constructeurs doivent en principe atteindre une moyenne de 95 g/km sur leurs voitures vendues en Europe - mais la valeur est ajustée au poids de la flotte, aboutissant à des objectifs individuels plus élevés pour certains. La règlementation sera encore durcie en 2025 et 2030.

>> A lire aussi - Volkswagen n’a pas encore rendu les armes face à Tesla

Par ailleurs, les 5% des ventes des modèles les plus polluants étaient exclus du calcul pour 2020, avant une prise en compte à 100% dès 2021. "La pandémie de Covid-19 a compliqué" la tâche du groupe, qui inclut Audi et Porsche, pour atteindre les objectifs anti-pollution, a commenté le patron, Herbert Diess, cité dans un communiqué. Des problèmes de logiciels avaient également retardé la mise sur le marché de l'ID.3, modèle phare de la stratégie électrique du constructeur. Volkswagen encourt une amende de près de 140 millions d'euros, selon l'analyste Matthias Schmidt.

ENTRETIEN. Covid-19 : « septaine » obligatoire à l’arrivée pour les voyageurs vers l’Outre-mer

  ENTRETIEN. Covid-19 : « septaine » obligatoire à l’arrivée pour les voyageurs vers l’Outre-mer Dans un entretien consacré à ses premiers mois au poste de ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu annonce l’application d’une « septaine » à l’arrivée pour tous les voyageurs se rendant dans un territoire ultramarin français pour freiner la propagation du Covid-19. La mesure entrera en vigueur ce lundi 18 janvier. Sébastien Lecornu a accordé un grand entretien à Ouest-France. Le nouveau ministre des Outre-mer revient sur l’enquête préliminaire pour « prise illégale d’intérêt » dont il fait l’objet, ses premiers mois dans son nouveau poste, ses grands dossiers de l’année comme ses ambitions pour les prochaines élections.

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut -être pas à jour et peut manquer de recul. 1.2 Le groupe Volkswagen leader des ventes, et doté d'une bonne image environnementale au premier A contrario, les normes américaines sont beaucoup plus laxistes en matière de CO, ce qui favorise les

Ainsi, la marque Volkswagen ne parvient pas à percer aux États-Unis, ses ventes sont en baisse (-2,4% au premier semestre). Il se retrouve ainsi dans la situation de devoir payer une somme colossale pour un marché VW qui a volontairement triché et devra en payer les conséquences.

>> A lire aussi - Auto : chute “sans précédent” en Europe, PSA et Dacia souffrent, Volkswagen rit

Les marques VW et Audi ont individuellement respecté les normes. Ce sont également ces deux marques qui tirent les ventes du segment électrique du groupe, qui a prévu d'investir plus de 35 milliards euros dans cette technologie en quelques années. Grâce à de nouveaux modèles VW, Skoda et Cupra (Seat) attendus en 2021 "nous allons atteindre les normes cette année", a assuré Herbert Diess. Le groupe compte proposer d'ici 2030 70 modèles électriques pour vendre 26 millions d'unités en dix ans.

Daimler estime pour sa part être déjà dans les clous : "Nos pronostics nous laissent conclure que nous avons atteint" les objectifs européens, a expliqué récemment le patron du groupe, Ola Källenius, confiant également pour 2021. BMW a également expliqué mi-janvier avoir "plus qu'atteint" les normes européennes grâce à une croissance de plus de 30% des ventes de voitures électriques et hybrides, qui ont représenté 15% des ventes.

Toyota devient n°1 de l’auto devant Volkswagen .
Avec 9,53 millions de véhicules vendus en 2020, Toyota a détrôné Volkswagen (9,3 millions), en tête du palmarès mondial de l'auto depuis 2015."Malgré la pandémie de Covid-19 (...), Toyota a été capable de poursuivre ses activités en mettant en place des mesures de prévention globales contre les infections et en travaillant avec ses partenaires, dont ses fournisseurs et concessionnaires", a commenté le groupe dans son communiqué.

usr: 0
C'est intéressant!