•   
  •   

Entreprise Nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins : Naval group mobilise tous ses sites de l’Ouest

12:42  22 février  2021
12:42  22 février  2021 Source:   ouest-france.fr

ENTRETIEN. Amazon vise la neutralité carbone en 2040

  ENTRETIEN. Amazon vise la neutralité carbone en 2040 Président d’Amazon Logistique France, Ronan Bolé veut accélérer le déploiement du groupe en France en multipliant les implantations dites du dernier kilomètre. Le développement exponentiel du groupe Amazon suscite des oppositions. Aux États-Unis où le projet d’installation de caméras dans les cabines de conduite fait l’objet de critiques. En France, il est accusé de ne pas payer d’impôts à la hauteur de son poids économique. « À chiffre d’affaires comparable, Intermarché paye 1,2 milliard d’euros d’impôts de plus qu’Amazon », rappelait il y a quelques mois Thierry Cotillard, ancien président d’Intermarché.

SNLE sous-marin nucléaire lanceurs d’engins. © Naval Group SNLE sous-marin nucléaire lanceurs d’engins.

La Marine va remplacer les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe « Le Triomphant » en service, lancés entre 1994 et 2008. D’où la qualification de « SNLE 3G », pour « troisième génération », depuis le premier SNLE français mis à l’eau en 1967.

Florence Parly, a ministre des Armées, a formellement annoncé vendredi, à Val-de-Reuil (Eure) sur le centre d’expertise DGA Techniques hydrodynamiques de la Direction générale de l’armement, le lancement de la réalisation du programme de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de troisième génération (SNLE 3G). Ces sous-marins sont destinés à la FOST (la Force océanique stratégique) de la Marine nationale.

Thales Alenia Space : contrat "historique" pour des satellites au Canada

  Thales Alenia Space : contrat Thales Alenia Space a décroché un contrat de 3 milliards de dollars américains pour construire la future constellation du canadien Telesat : près de 300 nouveaux satellites au service des liaisons internet à haut débit ! Les services commerciaux devraient débuter au deuxième semestre 2023. Et Telesat ne compte pas s'arrêter là. La société a demandé l'autorisation de la FCC pour lancer 1.300 satellites supplémentaires. Succès commercial majeur pour Thales Alenia Space.

La mise en service opérationnel du premier sous-marin de la série est prévue à l’horizon 2035. Trois autres sous-marins seront ensuite livrés à raison d’un bâtiment tous les cinq ans.

À Naval Group et à TechnicAtome de construire la future composante de la force de frappe française. Avec l’aide de 200 entreprises et de 3 000 personnes.

La plupart des sites de Naval Group, l’équipementier naval français chargé de la construction de ces SNLE, seront mobilisés pour la réalisation de ce programme. Petit tour d’horizon en commençant par la Normandie, berceau de la sous-marinade française.

Les sites de Naval Group impliqués dans le programme SNLE. © Naval Group Les sites de Naval Group impliqués dans le programme SNLE.

À Cherbourg seront menées les activités de conception. Elles mobiliseront plus de 300 employés de Naval Group, et les activités de construction, qui elles mobiliseront plus de 2 000 employés. Concrètement, les équipes de Cherbourg construiront la plateforme (coque, structure, une partie des modules internes), intégreront les équipements et systèmes dans la plateforme, et mèneront à bien les mises en route et les essais des installations du sous-marin.

L’économie circulaire… Ça changerait quoi dans notre quotidien en 2030 ?

  L’économie circulaire… Ça changerait quoi dans notre quotidien en 2030 ? La consommation mondiale de matières devrait doubler au cours des 40 prochaines années, tandis que la production annuelle de déchets devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050. Les eurodéputés demandent donc cette semaine de développer l’économie circulaire, notamment pour le réemploi de nos déchets numériques. Le Parlement européen vote mercredi 10 février 2021 sur les voies nécessaires pour aboutir à une économie circulaire neutre en carbone, durable et non toxique d’ici 2050.

Image d’illustration d’un sous-marin nucléaire lanceurs d’engins. © Naval Group Image d’illustration d’un sous-marin nucléaire lanceurs d’engins.

C’est sur le site de Cherbourg que sont actuellement construits les sous-marins nucléaires d’attaque de la classe Barracuda.

La chaufferie à Nantes

Le site de Nantes-Indret réalisera les composants principaux de la chaufferie ainsi que la construction des modules majeurs tels que le module appareil moteur et le module chaufferie nucléaire.

Le site d’Angoulême-Ruelle concevra et construira des équipements structurants du sous-marin : tubes lance-armes, mâts, système de manutention des armes…

Le site d’Ollioules sera le site référent en matière de systèmes d’information embarqués. Il concevra et intègrera le système de combat et le système de conduite.

Le site de Bagneux pour sa part concentre diverses activités de management de programme.

Le site de Lorient contribuera à la conception du SNLE 3G, et réalisera les parties en composite.

Le site de Brest sera mis à contribution pour préparer l’accueil et le soutien du futur SNLE 3G, au cœur de la base de l’Ile Longue, qui accueille tous les SNLE de la FOST, ainsi que ses essais sur le dispositif de mise à l’eau à Cherbourg.

Dépendante du charbon, la Corée du Sud fait sa révolution énergétique .
La Corée du Sud cherche à sortir du classement des dix pays les plus consommateurs d’énergie au monde. Le gouvernement vient de présenter un programme ambitieux avec, en tête, le plus important complexe de production d’énergie éolienne du monde. Pays de 52 millions d’habitants, la Corée du Sud s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 37 % d’ici à 2030 et à devenir neutre en carbone à l’horizon 2050. Un défi pour le 9e consommateur d’énergie au monde et l’une des économies les plus dépendantes aux combustibles fossiles traditionnels.

usr: 5
C'est intéressant!