•   
  •   

Entreprise Climat. Pour la première fois en 30 ans, une nouvelle mine de charbon autorisée en Angleterre

10:50  23 février  2021
10:50  23 février  2021 Source:   ouest-france.fr

Voici les principales mesures du projet de loi Convention climat

  Voici les principales mesures du projet de loi Convention climat Le projet de loi issu des propositions de la Convention citoyenne pour le climat sera présenté ce mercredi en Conseil des ministres. En voici les principales mesures. Le projet de loi "Climat et Résilience", présenté mercredi en conseil des ministres, doit traduire une partie des 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) qu'avait retenues Emmanuel Macron. Il compte 65 articles, déclinant les différents thèmes sur lesquels a travaillé la CCC. Il se veut complémentaire d'autres traductions des propositions de la Convention (plan de relance, budget, voie réglementaire).

Vue du future site d’extraction de la West Cumbria Mining © West Cumbria Mining Vue du future site d’extraction de la West Cumbria Mining

Alors que le Royaume-Uni se débarrassait lentement de sa tradition charbonnière, une nouvelle mine a été autorisée en Cumbrie. Le gouvernement refuse d’intervenir, malgré ses engagements pour la neutralité carbone d’ici à 2050.

Ce n’était pas arrivé depuis trois décennies. Les élus de Cumbrie, région du nord-ouest de l’Angleterre, ont autorisé l’ouverture d’une nouvelle mine de charbon, dont l’exploitation est prévue jusqu’en 2049.

Ce retour au passé charbonnier du Royaume-Uni fait tellement débat qu’il est de nouveau à l’étude.  Il va à l’encontre de l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050 ​, souligne Will McDowall, professeur en politiques énergétiques.

Miner réfléchit à l'impact du rétablissement de la politique de protection du charbon en Alberta

 Miner réfléchit à l'impact du rétablissement de la politique de protection du charbon en Alberta Un mineur de charbon de l'Alberta détenant des baux d'exploration dans les Rocheuses de la province dit qu'il essaie de comprendre comment la décision du gouvernement de rétablir les protections de ces terres affectera son entreprise. © Fourni par La Presse canadienne Brad Johnston de Cabin Ridge dit qu'il ne sait pas encore si sa société donnera suite aux permis d'exploration qu'elle détient sur les baux de charbon au nord de Coleman, en Alberta.

2,78 millions tonnes par an

L’exploitant, la West Cumbria Mining (WCM), prévoit d’extraire 2,78 millions tonnes par an du site de Whitehaven. Selon la Commission pour le changement climatique britannique (CCC), qui conseille le gouvernement, cette activité minière augmentera les émissions carbone du Royaume-Uni de 0,4 Mt de CO2 par an. Plus que les émissions annuelles des neuf dernières mines de charbon du pays, en fin de vie.  En tant qu’hôte de la COP26 en novembre, le gouvernement doit montrer l’exemple. Beaucoup auront le sentiment que Boris Johnson est hypocrite », note Will McDowall, en se référant aux nouveaux discours verts du Premier ministre britannique.

Production de coke destinée à la fabrication de l’acier

En Cumbrie, les défenseurs de la mine soulignent qu’il s’agit d’une production de coke, destinée à la fabrication de l’acier, moins polluante que le charbon de chauffage.  La construction de chaque éolienne nécessite un acier de très haute qualité, qui dépend pour sa part de larges quantités de charbon métallurgiques ​, argumente Mark Kirkbride, le directeur de WCM. Cette mine est aussi présentée comme une occasion de réduire la dépendance aux producteurs américains ou australiens, et les émissions importées.

Australia lance une enquête sur les banques qui soutiennent les industries d'exportation

 Australia lance une enquête sur les banques qui soutiennent les industries d'exportation MELBOURNE (Reuters) - Un comité parlementaire australien a lancé une enquête sur l'impact des changements dans les politiques d'investissement des banques, des fonds de pension de retraite et d'autres institutions financières sur les industries d'exportation du pays, comme les mines de charbon.

Les producteurs d’acier britannique n’ont cependant pas exprimé le besoin de recourir à cette mine et rien ne dit qu’ils le feront par la suite. Les militants anti-charbon de Coal Action Newtork insistent sur les alternatives qui arrivent.  De gros producteurs investissent pour décarboniser l’acier, mais il n’y a pas d’ambition similaire au Royaume-Uni, regrette Daniel Therkelsen, un des activistes. ​À titre d’exemple, l’acier propre du suédois Hybrit, qui utilise de l’hydrogène, devrait être commercialisé dès 2026.

500 à 1 000 emplois » promis

Les climatologues de la CCC poussent le Royaume-Uni à arrêter l’usage du charbon métallurgique d’ici à 2035. Ils estiment que 85 % du charbon de cette mine sera exporté. Avec qui, alors, l’Union européenne mettra en place un mécanisme d’ajustement du carbone aux frontières dès 2023 ?

Pour les élus locaux, le nerf de la guerre reste les  500 à 1 000 emplois  ​promis dans une région pauvre, qui a voté pour Boris Johnson et ses promesses d’un avenir meilleur. La CCC a adressé une lettre d’alerte au gouvernement mais n’a, à ce jour, reçu aucune réponse.

De notre correspondante à Londres,

Canada ne peut pas `` dépasser le charbon '' et continuer à l'exporter, dit le groupe environnemental .
OTTAWA - Le ministre de l'Environnement, Jonathan Wilkinson, affirme qu'il n'y a pas de moyen d'éliminer les émissions de gaz à effet de serre sans éliminer l'énergie au charbon, mais les critiques disent que le leadership du Canada est entaché depuis longtemps car ce pays continue d'exporter du charbon thermique.

usr: 7
C'est intéressant!