•   
  •   

Entreprise Casino : les actionnaires privés de dividendes en raison du Covid-19

00:40  26 février  2021
00:40  26 février  2021 Source:   capital.fr

Le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) suspend ses dividendes jusqu'en 2022

  Le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) suspend ses dividendes jusqu'en 2022 Pour réduire sa dette, le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) va suspendre le versement de dividendes pour ses exercices 2020, 2021 et 2022. En raison du manque de visibilité actuelle, URW n'est pas en mesure de communiquer d'objectifs de rentabilité pour 2021. Unibail-Rodamco-Westfield (URW) paie un lourd tribut à la crise du Covid-19. En 2020, la foncière spécialisée dans les centres commerciaux a dégagé un résultat net récurrent par action ajusté (RNRPAA) de 7,28 euros, en baisse de 41,1 % sur un an.

Covid - 19 : Jean Castex annonce le placement de 20 départements en «surveillance renforcée». Les partisans de Pachinian et de l’opposition manifestent à Erevan après la «tentative» de putsch. Amnesty ne qualifiera plus Navalny de «prisonnier d'opinion» en raison de ses propos haineux.

Qui supporte le coût et les conséquences de l'épidémie de Covid - 19 ? Dans son rapport publié aujourd'hui, Oxfam dénonce plus d'une trentaine de multinationales. Elles ont choisi, bénéficiaires ou pas, de continuer à rétribuer leurs actionnaires alors même que certaines bénéficient d'aides publiques.

Casino : les actionnaires privés de dividendes en raison du Covid-19 © Bloomberg / Contributeur / Getty Images Casino : les actionnaires privés de dividendes en raison du Covid-19

La dette du groupe n'a que peu baissé en 2020, à 3,9 milliards d'euros fin décembre contre 4,1 milliards un an plus tôt.

L'année 2020 sera difficile pour les actionnaires du groupe Casino. Le distributeur français a explique, jeudi 25 février, vouloir poursuivre l'amélioration de sa situation financière en 2021. Il a notamment annoncé son intention de renforcer le commerce en ligne, développer les petites surfaces et poursuivre son désendettement.

Contrairement au grand rival Carrefour, Casino ne proposera pas lors de son assemblée générale de verser un dividende à ses actionnaires au titre de 2020, "compte tenu de la priorité donnée au plan de désendettement". Le groupe aux multiples enseignes (Casino, Géant, Franprix, Monoprix, Naturalia, Vival) a pourtant annoncé des ventes annuelles en forte hausse à nombre de magasins comparables (+8% à 31,9 milliards d'euros, un niveau à peu près conforme aux attentes des analystes sondés par Bloomberg et Factset).

exhorte les actionnaires de Pluralsight à dire non à l'acquisition de Vista

 exhorte les actionnaires de Pluralsight à dire non à l'acquisition de Vista L'agence de conseil Le comité de transaction de Pluralsight a riposté contre les avis émis aux actionnaires existants les exhortant à ne pas approuver un projet d'acquisition par Vista Equity Partners.

Face à la pandémie de la COVID - 19 , le débat sur la pertinence de la distribution des dividendes se fait de plus en plus insistant. des actionnaires , donc délester l’entreprise d’une partie de ses ressources, alors que des salariés seraient sous le coup d’une éventuelle réduction ou d’une perte de salaires voire d’emplois en raison du ralentissement des activités dû à la pandémie. En tout état de cause, quelle que soit l’option retenue, à savoir payer ou ne pas payer de dividendes , qu’il est primordial pour les sociétés cotées d’expliquer leur décision en faisant ressortir l’impact de la crise sur

Qui supporte le coût et les conséquences de l'épidémie de Covid - 19 ? Dans son rapport publié aujourd'hui, Oxfam dénonce plus d'une trentaine de multinationales. Elles ont choisi, bénéficiaires ou pas, de continuer à rétribuer leurs actionnaires alors même que certaines bénéficient d'aides publiques. Qui supporte le coût et les conséquences de l'épidémie de Covid - 19 ?

Pénalisé par l'hyperinflation

L'année précédente, son chiffre d'affaires avait été de 34,6 milliards d'euros, mais avec un parc de magasins plus vaste. Le groupe a aussi été pénalisé par de l'hyperinflation et une évolution négative des taux de changes, notamment en Amérique Latine. La dette nette du groupe n'a que peu baissé en 2020, à 3,9 milliards d'euros à fin décembre contre 4,1 milliards un an plus tôt. Les analystes du cabinet AlphaValue ont souligné dans une note jeudi que ce niveau de dette "restait suffisamment haut pour déstabiliser les investisseurs".

>> A lire aussi - Intermarché, Leclerc, Casino... qui a la meilleure offre pour les étudiants ?

Le groupe originaire de Saint-Étienne, qui compte près de 70.000 salariés en France et 220.000 dans le monde, a en outre réduit sa perte nette de 886 millions d'euros, après 1,4 milliard en 2019. Si le groupe était toujours dans le rouge en 2010, c'est en raison notamment de "charges exceptionnelles comptables dans le cadre de la transformation du groupe", et de dépréciations d'actifs dans la foulée de la cession de Leader Price à Aldi en novembre, a-t-il précisé.

HSBC cible les pertes d'emplois et se concentre sur l'Asie alors que les bénéfices annuels chutent de 34%

 HSBC cible les pertes d'emplois et se concentre sur l'Asie alors que les bénéfices annuels chutent de 34% HSBC dit qu'elle doit supprimer des emplois pour économiser de l'argent et se concentrer sur la création de revenus en Asie après avoir signalé une baisse de 34% des bénéfices annuels avant impôts à 6,2 milliards de livres sterling pendant 2020.

L’impact économique de la pandémie a fait chuter le montant global des dividendes au cours du second trimestre. La chute est plus forte en Europe et en particulier au Royaume-Uni. Plombés par les effets de la pandémie de Covid - 19 , les dividendes ont chuté de 22% dans le monde au second trimestre 2020, avec une baisse encore plus marquée en Europe, selon un rapport publié le 24 août par la société de gestion d’actifs basée à Londres Janus Henderson Investors.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte. Au fil des semaines, la liste des entreprises du SBF 120 obligées de s'adapter au contexte de crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid - 19 s'est alllongée. Si certains groupes ont été contraints de répondre aux injonctions des régulateurs ou du gouvernement (notamment pour pouvoir recourir aux dispositifs

Cette dernière, qui lui a permis d'encaisser 648 millions d'euros, entre dans le cadre de sa politique de cession "d'actifs non stratégiques" visant à réduire son endettement.

"Repartir fortement en croissance"

Casino a cédé pour 2,8 milliards d'euros d'actifs depuis juillet 2018 et conserve son objectif de cession de 4,5 milliards d'euros, mais n'a pas précisé à quelle échéance. Avant le déclenchement de l'épidémie de Covid-19, elle était fixée en mars 2021, mais le groupe avait indiqué en octobre dernier ne "pas la confirmer".

Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers, le patron du groupe Jean-Charles Naouri, s'est dit "confiant" dans la capacité à atteindre ces cessions, ses actifs étant désormais "tous rentables ou très rentables".

AlphaValue observe que Casino a publié un excédent brut d'exploitation (Ebitda) largement supérieur aux attentes des analystes. Le groupe revendique en outre un résultat opérationnel courant (ROC), indice clé de la distribution, de 1,43 milliard d'euros (1,3 milliard en 2019). "Nous avons vraiment assaini la situation et sommes bien armés pour repartir fortement en croissance", a déclaré jeudi matin le directeur financier de l'entreprise David Lubek.

Carrefour-Danone: Bompard et Faber, bon et mauvais élèves de la grande conso

  Carrefour-Danone: Bompard et Faber, bon et mauvais élèves de la grande conso SERIE MATCH DES ENTREPRISES 3/4 - A l’aune des derniers résultats publiés par les grands groupes, la crise sanitaire aura servi de révélateur: ceux en avance dans le numérique, plus innovants ou bien implantés en Chine ont mieux résisté. Troisième épisode de notre série consacrée au crash test des fleurons français face au Covid, dédié aujourd'hui aux stratégies divergentes de Carrefour et Danone. Violente, la pandémie du coronavirus a servi de révélateur quant à la solidité des grandes entreprises françaises qui ne tirent pas leur épingle du jeu de la même manière chacune dans leur secteur.

L’associé sera donc imposé sur les dividendes inscrits au crédit de son compte courant, peu importe qu’il les ait perçus en numéraire ou non. Comptabilisation d’une distribution de dividendes en nature. Il est possible que la société rémunère les associés en nature, même si cette faculté n’a pas été envisagée dans les statuts. Les sociétés par actions (société anonyme, société par actions simplifiée) peuvent proposer aux actionnaires le paiement de leurs dividendes en échange de la remise d’actions nouvelles. Cette option doit obligatoirement être prévue dans les statuts et elle doit être faite simultanément à

partage des bénéfices. Dividendes : l'Etat actionnaire veut montrer l'exemple. L’Etat compte au total des participations dans plus de 400 entreprises parmi lesquelles, pour citer les plus importantes, ADP, Airbus, Air France (qui ne verse plus de dividendes depuis de nombreuses années en raison de l’insuffisance de ses résultats), EDF, Engie L’absence de dividende priverait l’Etat d’importantes recettes. En pleine épidémie de Covid - 19

Proximité et e-commerce

Casino table pour 2021 sur une "nette amélioration" de la rentabilité, selon son communiqué. Il entend aussi ouvrir 300 magasins cette année, surtout de proximité urbaine, périurbaine et rurale.

>> A lire aussi - Carrefour va-t-il avaler Casino ?

Il entend aussi "accélérer sur l'e-commerce" alimentaire, "sur des modèles structurellement rentables". Il évoque notamment le déploiement de solutions de "click and collect" et de livraison à domicile, "l'extension du partenariat avec Amazon à Lyon et Bordeaux en plus de Paris et Nice", et la "montée en puissance" de l'entrepôt lancé en région parisienne et "automatisé par la technologie" du Britannique Ocado.

Emploi, transport, repas… étudiants, ces aides que vous pouvez solliciter auprès de votre région .
Afin d’accompagner les étudiants sur le plan matériel et moral, les régions de France se mobilisent durant la crise sanitaire. De l’aide alimentaire à l’accompagnement psychologique, chacune propose des aides spécifiques aux étudiants en difficulté. Décrochage, isolement, fins de mois difficiles… Les étudiants ne sont pas épargnés par la crise sanitaire, qui a plongé un grand nombre de jeunes dans la précarité et fragilisé la santé mentale de certains. Face au mal-être étudiant grandissant, les régions de France ont mis en place diverses aides dont peuvent bénéficier immédiatement les étudiants.

usr: 5
C'est intéressant!